Aider Sam à réaliser son rêve : devenir professionnel au tennis

« Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec on atterrit dans les étoiles », Oscar Wilde

Project visual Aider Sam à réaliser son rêve : devenir professionnel au tennis
33
Backers
37 days
Remaining
€3,536
Out of €10,000
35 %
Education
Change
your life

Aider Sam à réaliser son rêve : devenir professionnel au tennis

Le projet en 2 mots :
Je m’appelle Sam Joly. Je suis né à Toulon en 2004 et j'ai un rêve : devenir professionnel de tennis. J'habite en Corse et ici il y a bien trop peu de tournois et de joueurs haut classés pour que je puisse continuer à évoluer. J'ai du retard dans mon classement parce que je n'ai pas les moyens de voyager pour faire des tournois. C’est pourquoi j'ai besoin d'aide cette année pour que je puisse financer mes déplacements aux quatre coins de la France et de l’Europe s’il le faut, pour rattraper mon retard. 

C’est pour cela que l’année à venir est très importante pour moi. C’est maintenant que je dois enclencher la vitesse supérieure pour cumuler les points en gagnant un maximum de tournois.

Je continue évidement mes études qui devrait aboutir à préparateur physique pour le tennis mais mon rêve serait de vivre ma passion en jouant et donc en pratiquant mon sport favori qui est le tennis.

Créateur•s/créatrice•s et les origines du projet :
Mon histoire avec le tennis n'est pas classique... 

A 4 ans, je voulais jouer mais je n’ai pas pu car le prof du club disait qu’il n’y avait plus de place et que j’étais trop jeune. 

A 6 ans, je déménage pour la Corse. Mon beau père est coatch de tennis et je le regarde entrainer les enfants. Je finis par lui demander de m’entrainer un peu. Il est d’accord et m’accorde 10/15 minutes après sa journée. Comme ça me plait, mon beau père me donne une heure de cours collectif par semaine et je joue dès que je peux.

Vers mes 9 ans, ça ne me suffit plus, je veux jouer davantage mais un prof de tennis
me dit que je n’ai aucune chance car « je ne suis pas assez bon physiquement ». Mon beau père a donc pris les choses en main en continuant les cours collectifs et je lui ai demandé de me donner des cours particuliers.

A 10 ans, la ligue m’a repéré dans mon club de l’époque pour mon coup droit lifté et nous n’étions que 3 joueurs en Corse de mon âge. J’avais un gros retard sur les autres. J’étais le moins bien classé car je mettais en place mon revers à une main. J’ai fait des tournois “galaxie” où j’avais un bracelet vert 3 étoiles et les autres un bracelet 5 étoiles.

À 11 ans, je suis passé directement 30/2, les autres étaient 30. 

Jusqu’à mes 14 ans, j’avais deux classements en dessous des autres ; je n’arrivais jamais à les gagner. Je les accrochais mais au final je perdais. 

A 14 ans, j’étais 15/4 et eux 15/2. Je suis arrivé à 15/1 puis à 15 en fin de saison et maintenant je gagne tous ceux contre lesquels je perdais avant. 

Pour mes 15 ans, la ligue m’a pris pour les entrainements collectifs une fois par mois et les tournois et TMC organisés sur Paris m’ont fait beaucoup progressé. 

Si vous voulez, il y a ici une vidéo dans laquelle j'explique un peu tout ça :

Sur la vidéo suivante, Mathieu, mon coach et beau-père vous parle un peu de moi aussi :-) :

Et si vous avez envie de savoir ce que pense ma maman de tout ça, c'est par ici :

Le projet en détails :

Mon but est de devenir 2/6 cette année ( oui oui ! ), négatif l’an prochain et je me donne 3 ans pour être pro. Pour cela, avec mon beau-père, nous avions programmé plusieurs TMC dans toute la France dont un à Moratoglou qui partait de 15 à 2/6, mais une fois arrivés sur place, le Covid et le confinement nous ont obligé à tout annuler, ainsi que les autres TMC, ce qui a mis un frein à mes objectifs. Malgré tout, j’ai eu la chance de m’entrainer 1 heure par jour pendant le confinement. 

J’ai hâte de reprendre la compétition. Je me sens prêt. Nous avons programmé d’autres TMC sur le continent en espérant que ce ne soit pas annulé. Avec mon entraineur, en fonction de ce qui se passera, nous réfléchirons à mes nouveaux objectifs. Je suis confiant et déterminé mais pour cela il nous faut de l'aide car à haut niveau, le tennis est un sport qui coûte cher.

Alors voilà, je tente ma chance…  car avant de rêver de victoire en Grand Chelem et de tout faire pour y parvenir, je dois, au travers de ces quelques lignes, réussir à vous convaincre de m’aider. Le Covid, comme pour plein de jeunes dans mon cas, m’a fait perdre beaucoup de temps dans mon classement et ce n’est peut-être pas fini. C’est pour cela que l’année à venir est très importante pour moi et que nous avons décidé de tenter ce crowfunding. Sans cela, il nous sera impossible de financer les voyages, les locations de voiture, les nuits d’hôtels, les inscriptions aux tournois, le matériel indispensable, les soins médicaux nécessaires, les chaussures qui s’usent tellement vite lorsqu’on joue tous les jours… 

Les contreparties et le rôle des contributeurs :

Tout d'abord je suis bien conscient qu'il y a plein de gens, surtout en ce moment, qui ont besoin d'aide aussi. Alors pour cela je veux remercier infiniment ceux qui m'aideront sur mon projet de vie.

J'ai essayé de trouver des contreparties à la hauteur de ce que je peux faire. Il y en a quelques unes qui sont quand même sympathiques je crois ... ;-))

Ma famille et moi vous remercions par avance de toute l'aide que vous pourrez m'apporter car sans vous, rien ne sera possible.

Je peux vous garantir que si votre générosité nous permettait de réaliser ce rêve, l’ensemble de mes « parrains » et « marraines » pourront suivre au jour le jour mon évolution, mes matchs et mes entrainements. Je m’engage à publier sur mes réseaux sociaux de quoi vous permettre de voir à quoi était destiné vos dons, vidéos et photos à l’appui !

MERCI MERCI MERCI !

Sam

 

Allocation of funds

Quelques chiffres …

Nous vous avons préparé un budget de ce que coûte une année d'entrainement et de tournois. Vous verrez ainsi comment cette cagnotte sera utilisée :

Même si ce budget annuel est de 35000 euros, nous avons décidé de fixer le premier palier à 10000 euros, car cela me permettrait déjà de pouvoir faire un maximum de tournoi pour monter en classement. Si j'ai la chance d'atteindre ce premier palier, nous fixerions le deuxième à 20000 euros. Je pourrais alors continuer mes entrainements, faire des stages sur le continent, le tout avec un suivi médical nécéssaire pour ne pas me blesser. Enfin, si vraiment ça devait être fou et que nous dépassions le palier numéro 2, alors le troisième et dernier palier serait à 32.400 euros. Pourquoi cette somme ? car il y a 8% à donner à KissKissBangBang et il nous resterait ainsi 30.000. euros, ce qui serait fantastique car mon année complète serait financée !

Encore MERCI MERCI MERCI. 

Sam

Choose your reward

Make a donation

Give what I want