AMAZONIE, quand la vie se retire

Mettez en LUMIÈRE les fléaux qui touchent l'Amazonie, en participant au financement du documentaire "AMAZONIE, QUAND LA VIE SE RETIRE".

Project visual AMAZONIE, quand la vie se retire
Failed
17
Backers
12/06/2018
End date
€545
Out of €2,000
27 %

AMAZONIE, quand la vie se retire

Ce documentaire se veut une ODE A LA BONTÉ ET LA BEAUTÉ DE L'AMAZONIE. Aidez-nous à tirer la sonnette d'alarme ! 

Sujet du documentaire : LES CONSÉQUENCES DE L'EXTRACTION MINIÈRE ET PÉTROLIÈRE ILLÉGALE EN AMAZONIE : déforestation, pollution, contamination des ressources, rivières contaminées au mercure, manque de ressources alimentaires, fuite du gibier, sol pollué et appauvri, prolifération des maladies contagieuses importées par les mineurs et forestiers illégaux (telles que le HIV), pauvreté économique, violence contre les communautés. 

DURÉE : 26 minutes 

TOURNAGE : 2 à 3 semaines

NOTES DE RÉALISATION : Le tournage aura lieu dans des communautés Awajun situées le long des rivières Santiago et Marañon. Les images seront réalisées par José Luis Franco, vidéaste, réalisateur et photographe péruvien spécialiste de l'Amazonie, et par Julie Baudin, réalisatrice franco-péruvienne.

Le film s'attachera dans un premier temps à la culture Awajun, en s'intéressant aux activités quotidiennes des communautés : chasse, pêche, tissage, élaboration de céramiques, fabrication de remèdes et de boissons hallucinogènes, par les guérisseurs.

Au vu des mutations de certaines de ces activités, il abordera le risque de disparition de la culture Awajun sous la pression du monde occidental qui se traduit par l'introduction d'activités économiques polluantes. Pauvreté, maladies, perte de confiance en l'avenir seront exprimées au travers d'interviews de membres des communautés visitées. 

La narration s'organisera autour des problématiques évoquées dans les interviews, ce qui laissera une grande place aux dires et aux émotions des personnages. 

Afin d'enrichir le contenu visuel de ce documentaire tourné en 4K, des prises macros ainsi que des timelapses diurnes et nocturnes seront réalisés.

Les rivières que nous remonterons pour accéder aux différentes communautés seront un fil conducteur physique mais aussi temporel qui exprimera la lenteur de la vie en Amazonie, s'opposant par ailleurs à la rapidité de sa destruction.

Joseluis est péruvien, après avoir l'agronomie et l'entomologie il est devenu photographe professionnel et spécialiste de l'Amazonie. Il a obtenu de nombreuses récompenses.  Ses portraits mettent en lumière ces visages oubliés, ces identités millénaires.

Julie Baudin, écrivain, photographe française et péruvienne d'adoption, elle s’intéresse aux populations amérindiennes, à l'Amazonie, aux politiques de protection inexistantes dans un pays où corruption et inégalités économiques mènent au chaos environnemental.

Allocation of funds

Je percevrais la totalité de la collecte. Elle servira à l'achat de matériel photographique pour la prise d'images de qualité. Au Pérou, l'achat de l'équipement coûte très cher et représente un investissement presque inaccessible, même pour les professionnels.

Joseluis Franco Castro et Julie Baudin, les deux photographes professionnels de ce projet, ont besoin de compléter leur équipement, pour obtenir les meilleurs images possibles : l'objectif est d'acquérir un FLASH PROFOTO B10 (qui a les deux fonctions, flash photo + vidéo)

Si la collecte dépasse l'objectif fixé des 2000 euros, cela permettra d'offrir des aliments de premières nécessités (huile, riz, pâtes...) aux communautés, d'aider au frais de transport, et enfin de couvrir les frais de post-production.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Choose your reward

Make a donation

Give what I want