Améliorer l'accès à l'eau potable au Burkina Faso

Participez à notre collecte pour faciliter la distribution d'eau potable aux habitants d'un quartier de Koudougou

Project visual Améliorer l'accès à l'eau potable au Burkina Faso
Successful
60
Contributions
11/12/2019
End date
€3,117
Out of €2,886
108 %

Améliorer l'accès à l'eau potable au Burkina Faso

<p>&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;&nbsp;</p> <p>Le projet consiste &agrave; augmenter la capacit&eacute; de distribution d&rsquo;eau, produite &agrave; partir d&rsquo;un puits d&rsquo;eau potable existant, pour mieux r&eacute;pondre &agrave; la demande importante d&rsquo;eau des habitants&nbsp; d&rsquo;un quartier de Koudougou situ&eacute; dans le secteur 5,&nbsp; soit 1.200 personnes. Le puits est situ&eacute; dans un centre apicole qui &agrave; l&rsquo;origine l&rsquo;utilisait&nbsp; pour ses besoins propres. Ce puits a &eacute;t&eacute; ensuite ouvert &agrave; la population locale du quartier avoisinant, population qui ne dispose pas de l&rsquo;eau courante, ni de puits &agrave; motricit&eacute; humaine &agrave; une distance acceptable.</p> <p><strong>Qui sommes-nous :</strong>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;</p> <p>L&rsquo;association H2&deg;, dont le si&egrave;ge social est &agrave; LAON (Aisne),&nbsp;s&rsquo;est port&eacute;e&nbsp; volontaire pour porter&nbsp; des projets d&rsquo;actions entrant dans le cadre de son&nbsp; objet social&nbsp; et ses statuts. L&rsquo;objectif principal de l&rsquo;association est de faciliter &laquo;&nbsp;l&#39;acc&egrave;s &agrave; l&#39;eau potable pour tous &raquo; et de contribuer concomitamment &agrave; maintenir la paix notamment en luttant contre la pauvret&eacute; et les risques d&rsquo;end&eacute;mies et d&rsquo;&eacute;pid&eacute;mies. L&rsquo;association H2&deg; s&#39;efforce donc &agrave; l&rsquo;am&eacute;lioration des conditions de vie et notamment &agrave; la limitation des migrations par la coh&eacute;sion des soci&eacute;t&eacute;s et par l&rsquo;ancrage des dites populations.&nbsp; H2&deg; contribuant &agrave; l&rsquo;acc&egrave;s &agrave; l&rsquo;eau potable, facilite de facto toutes les activit&eacute;s sociales et &eacute;conomiques de d&eacute;veloppement.&nbsp; La charte d&eacute;ontologique de H2&deg; m&egrave;ne chaque acteur de l&rsquo;association &agrave; porter attention&nbsp; aux valeurs humanistes et &agrave; l&#39;id&eacute;al la&iuml;que facilitant la compr&eacute;hension de toutes les cultures.</p> <p>Notre motivation pour initier ce projet est n&eacute;e de relations pr&eacute;sentes au Burkina Faso, au travers d&rsquo;expatri&eacute;s fran&ccedil;ais qui travaillent depuis 3 ans &agrave; Ouagadougou et &agrave; Koudougou en relation avec les populations concern&eacute;es.</p> <p>La r&eacute;ussite de ce type de projet r&eacute;side notamment dans la pr&eacute;sence de relais sur place pour s&rsquo;assurer de la bonne mise en &oelig;uvre des actions et des investissements ainsi que la p&eacute;rennit&eacute; des installations donnant acc&egrave;s &agrave; l&rsquo;eau.&nbsp;</p> <p><strong>Localisation&nbsp;:</strong></p> <p><strong>Koudougou</strong> est situ&eacute;e sur le plateau mossi &agrave; 100&nbsp;km&nbsp;&agrave; l&rsquo;ouest de Ouagadougou. Elle est la troisi&egrave;me ville en population avec environ 90.000 hab.&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/616011/localisation__640x491_-1568142929.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Intervenants&nbsp;:</strong></p> <p><strong>Notre action H2&deg; vient en appui de Wend Puir&eacute;.&nbsp; </strong>Cette ONG burkinab&egrave;&nbsp;est une f&eacute;d&eacute;ration d&rsquo;apiculteurs charg&eacute;e de la valorisation de la fili&egrave;re apicole pour en faire un&nbsp;outil de d&eacute;veloppement &eacute;conomique au service du monde paysan. Les objectifs de Wend Puir&eacute; sont multiples :</p> <p><strong>- </strong>former les paysans &agrave; l&rsquo;apiculture moderne,</p> <p>- assurer la viabilit&eacute; &eacute;conomique de la fili&egrave;re&nbsp;en assurant le rachat de la production de miel brut, son contr&ocirc;le, son conditionnement et sa commercialisation (sous le nom Apisavana),</p> <p><strong>- </strong>d&eacute;velopper la recherche apicole&nbsp;pour adapter les techniques modernes au contexte climatique burkinab&eacute;.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Pr&eacute;sentation de la situation actuelle&nbsp;:</strong></p> <p>Le centre apicole, aupr&egrave;s duquel nous nous appuierons, est situ&eacute; &agrave; la p&eacute;riph&eacute;rie de la Ville de Koudougou. L&rsquo;adduction d&rsquo;eau de la Ville reste minimaliste&nbsp; et conna&icirc;t des interruptions de distribution fr&eacute;quentes&nbsp; dues aux coupures d&rsquo;&eacute;lectricit&eacute; r&eacute;currentes. En effet, le pays ne dispose pas d&rsquo;une autonomie suffisante au niveau de la production &eacute;lectrique, ce qui l&rsquo;am&egrave;ne &agrave; importer de l&rsquo;&eacute;lectricit&eacute; depuis le Ghana et la C&ocirc;te d&rsquo;Ivoire, et &agrave; r&eacute;guler la fourniture de courant. C&rsquo;est pour cette raison qu&rsquo;un puits, d&rsquo;une profondeur de 30 &agrave; 40 m&egrave;tres, muni d&rsquo;une pompe &agrave; pied avait &eacute;t&eacute; install&eacute; lors de la cr&eacute;ation du centre apicole. Seul ce captage permet de fournir de l&rsquo;eau &agrave; l&rsquo;ONG et aux habitants du quartier. Il permet en outre de r&eacute;pondre &agrave; un besoin sanitaire essentiel, et favorise la s&eacute;dentarisation pour &eacute;viter le d&eacute;placement des populations.</p> <p>Pour rendre plus efficient ce dispositif et r&eacute;pondre aux besoins croissants en eau du centre apicole (fabrication du miel et de savons) et &agrave; la progression du nombre d&rsquo;habitants du quartier, une installation technique a &eacute;t&eacute; mise en &oelig;uvre au cours du second trimestre 2018. Elle consiste dans la mise en place d&rsquo;une pompe immerg&eacute;e &agrave; paliers, aliment&eacute;e par des panneaux solaires, et d&rsquo;un r&eacute;servoir de stockage de 5m3 alimentant 2 robinets de distribution d&rsquo;eau. Ce dispositif est &agrave; ce jour insuffisant pour r&eacute;pondre aux besoins de la population locale.</p> <p><strong>Dispositif technique actuel&nbsp;:</strong></p> <p>La nappe souterraine utilis&eacute;e dispose d&rsquo;une ressource en eau potable importante. On commence &agrave; trouver de l&rsquo;eau &agrave; partir de 30 m&egrave;tres de profondeur et jusqu&rsquo;&agrave; environ 75 m&egrave;tres. Le d&eacute;bit maximum de cette nappe est estim&eacute; &agrave; 8m3/heure. La pompe immerg&eacute;e a &eacute;t&eacute; install&eacute;e &agrave; une profondeur de 70 m&egrave;tres. Elle est munie d&rsquo;une sonde de niveau qui permet de l&rsquo;arr&ecirc;ter en cas de manque d&rsquo;eau. Ce qui n&rsquo;est jamais arriv&eacute; tenant compte d&rsquo;une ressource importante.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/616016/D4_installation_actuelle_forage_s_curis___405x540_-1568143404.jpg" width="100%" />La pompe est une pompe de type classique pour les forages&nbsp;: pompe immerg&eacute;e, &agrave; paliers, d&rsquo;une capacit&eacute; maximum de 5 m3 / heure. Elle est aliment&eacute;e en courant continue de 36 volts fournis par des panneaux solaires. N&rsquo;&eacute;tant aliment&eacute; que par les panneaux solaires, elle ne peut fonctionner que lorsque l&rsquo;ensoleillement est optimum, c&rsquo;est &agrave; dire &agrave; partir de 8h et jusque vers 18h.</p> <p>Cette pompe est&nbsp; raccord&eacute;e &agrave; un r&eacute;servoir de 5.000 litres install&eacute; sur une tour &agrave; 4 m&egrave;tres de hauteur afin d&rsquo;obtenir une pression suffisante pour distribuer l&rsquo;eau &agrave; partir de 2 robinets.</p> <p>Le r&eacute;servoir est muni d&rsquo;une sonde de trop-plein qui coupe l&rsquo;alimentation &eacute;lectrique de la pompe quand la cuve est pleine et l&rsquo;a remet en marche quand le niveau bas est atteint.</p> <p>Le syst&egrave;me de production &eacute;lectrique est fourni par quatre panneaux solaires, orient&eacute;s plein sud et dispos&eacute;s sur un support m&eacute;tallique. Sous ce support se trouve le bo&icirc;tier de commande et de r&eacute;gulation &eacute;lectrique.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/616017/D4_installation_actuelle_reservoir_et_panneaux_solaires__405x540_-1568143452.jpg" width="100%" /></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/616018/D5_robinets_de_distribution_reli_s_au_r_servoir__405x540_-1568143497.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>L&rsquo;installation a &eacute;t&eacute; r&eacute;alis&eacute;e par une entreprise de plomberie et d&#39;&eacute;lectricit&eacute; de Koudougou. Pour&nbsp; limiter les co&ucirc;ts de construction, la structure m&eacute;tallique du r&eacute;servoir ainsi que celle des panneaux solaires a &eacute;t&eacute; r&eacute;alis&eacute;e par l&rsquo;&eacute;quipe de soudeurs salari&eacute;s de l&rsquo;ONG, sous contr&ocirc;le de l&rsquo;installateur.</p> <p><strong>Le co&ucirc;t de l&rsquo;installation d&rsquo;origine </strong>&nbsp;s&rsquo;est &eacute;lev&eacute; &agrave; 4.663.750 Francs FCFA (environ 7.110 &euro;).</p> <p>Le projet a &eacute;t&eacute; financ&eacute; compl&egrave;tement&nbsp; par Sogea-Satom, entreprise de BTP intervenant en Afrique et filiale du groupe Vinci. Dans le cadre de son engagement soci&eacute;tal et de responsabilit&eacute;s, Sogea-Satom a cr&eacute;&eacute; le programme ISSA pour accompagner le d&eacute;veloppement &eacute;conomique et social des territoires africains et des populations locales en soutenant des projets li&eacute;s &agrave; la micro-&eacute;conomie, &agrave; la sant&eacute; ou &agrave; l&rsquo;&eacute;ducation, conjuguant soutien financier et parrainage des salari&eacute;s.&nbsp;</p> <p>Pour responsabiliser la population sur la consommation d&rsquo;eau et constituer une provision pour <strong>l&rsquo;entretien du dispositif de pompage,</strong> il est demand&eacute; une petite contribution financi&egrave;re &agrave; chaque personne qui vient chercher de l&rsquo;eau&nbsp;: 10 Frs CFA (0,02 euro) pour un bidon de 25 litres, et 50 Frs CFA (0,10 euro)&nbsp; pour un f&ucirc;t de 200 litres.</p> <p>Une personne est charg&eacute;e de la collecte de ces contributions et rel&egrave;ve, sur un cahier, les sommes per&ccedil;ues ainsi que les volumes pour une &eacute;tude plus fine des consommations. Les sommes per&ccedil;ues sont totalement affect&eacute;es &agrave; l&rsquo;entretien et la maintenance des installations.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/616019/D13_suivi_volume_et_financier_de_la_distribution_eau__405x540_-1568143518.jpg" width="100%" /></p> <p>Le volume moyen distribu&eacute; par jour&nbsp;est d&rsquo;environ 15 &agrave; 20 m3. Toutefois, en p&eacute;riode chaude, les coupures d&rsquo;eau du r&eacute;seau de distribution&nbsp; sont plus fr&eacute;quentes sur la ville de Koudougou. De ce fait, beaucoup plus de personnes&nbsp; viennent sur le Centre pour avoir de l&rsquo;eau et d&egrave;s le matin il y a tr&egrave;s souvent une file d&rsquo;attente. Certaines personnes dorment &agrave; l&rsquo;entr&eacute;e du site pour &ecirc;tre les premiers &agrave; pouvoir se servir.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/616021/D9_femmes_et_enfants_venant_chercher_de_l_eau__540x405_-1568143632.jpg" width="100%" /></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/616022/D7_transport_eau___540x405_-1568143658.jpg" width="100%" /></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/616015/D10_enfants_venant_chercher_de_l_eau__540x405_-1568143221.jpg" width="100%" /></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/616027/D11_enfants_venant_chercher_de_l_eau__540x405_-1568145375.jpg" width="100%" /></p> <p>Les principaux b&eacute;n&eacute;ficiaires de la station de pompage sont les habitants du quartier r&eacute;sidents &agrave; proximit&eacute; du Centre apicole Wen Puir&eacute;. Cela repr&eacute;sente pr&egrave;s de deux cents familles compos&eacute;es de 5 &agrave; 6 personnes. Suite &agrave; une enqu&ecirc;te terrain, la consommation hebdomadaire d&rsquo;une famille de 6 personnes comprenant la toilette, la lessive et l&rsquo;eau pour la cuisine s&rsquo;&eacute;l&egrave;ve &agrave; 200 litres. On estime que la consommation d&rsquo;eau est r&eacute;partie &agrave; 20% pour le Centre apicole et &agrave; 80% pour les habitants du quartier. Il convient de constater aujourd&rsquo;hui que l&rsquo;accroissement d&eacute;mographique et la faiblesse du r&eacute;seau d&rsquo;eau&nbsp; de la commune m&egrave;nent &agrave; une demande croissante d&rsquo;acc&egrave;s &agrave; l&rsquo;eau potable provenant de ces puits au risque de mouvements de d&eacute;placements de populations et ult&eacute;rieurement de migrations.</p> <p><strong>Limites du dispositif actuel&nbsp;:</strong></p> <p>Le dispositif actuel a &eacute;t&eacute;, &agrave; dire d&rsquo;experts, bien con&ccedil;u au niveau technique et il est adapt&eacute; pour la r&eacute;gion. Toutefois, l&rsquo;enveloppe financi&egrave;re allou&eacute;e par le financeur ne permettait pas d&rsquo;int&eacute;grer toute &eacute;volution de la demande. Ainsi il n&rsquo;a pas &eacute;t&eacute; retenu la proposition de coupler les panneaux solaires &agrave; des batteries de stockage afin d&rsquo;augmenter le temps d&rsquo;utilisation de la pompe. De ce fait, d&egrave;s que le rayonnement du soleil d&eacute;cline, la pompe ne peut plus fonctionner par absence d&rsquo;&eacute;nergie. Aussi, comme les habitants puisent de l&rsquo;eau du r&eacute;servoir jusqu&rsquo;&agrave; la fermeture du site, vers 19h, celui-ci est vide chaque soir sans pouvoir &ecirc;tre rempli. Le lendemain matin, il faut attendre un ensoleillement optimum pour que la pompe se mette en marche en pleine puissance et remplisse la citerne. L&rsquo;autre difficult&eacute; r&eacute;side dans le faible volume de stockage du r&eacute;servoir (5 m3). Comme les habitants tirent de l&rsquo;eau au fur et &agrave; mesure que le r&eacute;servoir se remplit,&nbsp; la pompe est sollicit&eacute;e trop souvent avec un risque d&rsquo;usure et de d&eacute;t&eacute;rioration &agrave; moyen terme (pompe de qualit&eacute;&nbsp; non industrielle).</p> <p><strong>Nos pr&eacute;conisations d&rsquo;am&eacute;lioration :</strong></p> <p>Dans le syst&egrave;me actuel, il faudrait que la distribution de l&rsquo;eau ne soit possible qu&rsquo;&agrave; partir de 10h afin d&rsquo;obtenir un meilleur rendement de la pompe et ainsi d&eacute;marrer la distribution&nbsp; avec un r&eacute;servoir plein. Toutefois, cette r&egrave;gle est difficile &agrave; tenir compte tenu du nombre croissant de personnes en demande.</p> <p>Plusieurs pistes ont &eacute;t&eacute; explor&eacute;es pour am&eacute;liorer le dispositif et permettre une meilleure distribution d&rsquo;eau au plus grand nombre.</p> <p>-<strong>La premi&egrave;re solution</strong> consisterait &agrave; doubler la capacit&eacute; de stockage en ajoutant un second r&eacute;servoir et en le couplant avec le premier. Ainsi, lorsque la pompe serait en fonctionnement, elle remplirait les deux r&eacute;servoirs simultan&eacute;ment avant de se mettre en veille. La pompe serait moins sollicit&eacute;e par des relances la fragilisant. Notre &eacute;tude met en &eacute;vidence qu&rsquo;avec un volume global de 10 M3, les r&eacute;servoirs ne seraient pas vides en fin de journ&eacute;e, ce qui permettrait de red&eacute;marrer la distribution le lendemain matin d&egrave;s 8h.</p> <p>-<strong>La seconde solution</strong> consisterait &agrave; modifier l&rsquo;installation actuelle en rempla&ccedil;ant la pompe immerg&eacute;e par une pompe hybride (alimentation solaire et &eacute;lectrique) de marque professionnelle, coupl&eacute;e avec des panneaux solaires plus performants. Ainsi, lorsque la production solaire n&rsquo;est plus suffisante, l&rsquo;automatisme&nbsp; basculerait la pompe sur l&rsquo;alimentation &eacute;lectrique le temps de remplir le ou les r&eacute;servoirs. De plus, en cas de panne d&rsquo;un des deux syst&egrave;mes d&rsquo;alimentation d&rsquo;&eacute;nergie (solaire ou &eacute;lectrique), la pompe&nbsp; fonctionnerait sur le second mode d&rsquo;alimentation,&nbsp; ce qui garantit une plus grande disponibilit&eacute; du service.&nbsp;&nbsp; &nbsp;</p> <p>Les &eacute;tudes techniques et financi&egrave;res ont &eacute;t&eacute; r&eacute;alis&eacute;es sur place avec les entreprises de plomberie et d&rsquo;&eacute;lectricit&eacute; qui ont install&eacute; le syst&egrave;me actuel. Avec pr&egrave;s d&rsquo;un an de recul sur l&rsquo;utilisation de l&rsquo;installation, ils ont &eacute;t&eacute; en mesure d&rsquo;en diagnostiquer les faiblesses et de pr&eacute;coniser les am&eacute;liorations pour s&eacute;curiser le fonctionnement sur le moyen terme tout en augmentant la capacit&eacute; de distribution pour les besoins croissants des habitants.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/616013/D17_projet_-__tude__avec_les_installateurs_locaux__540x405_-1568143089.jpg" width="100%" /></p> <p>Le porteur de projet de l&#39;association H2&deg; avec les entreprises locales qui r&eacute;aliseront les travaux.</p>

Allocation of funds

<p><strong>NOTRE ENGAGEMENT H2&deg; </strong></p> <p>Sur les bases&nbsp; de nos &eacute;tudes, relations avec le tissu local et leurs repr&eacute;sentants tant experts, administratifs que techniciens des associations cons&oelig;urs, notre pr&eacute;conisation &nbsp;consiste &agrave; proposer une intervention &agrave; deux paliers.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Palier 1&nbsp;: Installation d&rsquo;un second r&eacute;servoir de 5m3 coupl&eacute; &agrave; l&rsquo;actuel pour porter la capacit&eacute; de stockage &agrave; 10m3</strong></p> <p><strong>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Co&ucirc;t selon devis du 9 mars 2019&nbsp;:&nbsp;&nbsp;&nbsp; 1.893.075 F.CFA soit 2.886 &euro; </strong></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Palier 2&nbsp;:</strong> Installation d&rsquo;une pompe hybride (plus industrielle) aliment&eacute;e en mixte&nbsp; panneaux solaires et&nbsp; r&eacute;seau &eacute;lectrique,&nbsp; avec une&nbsp; garantie de 5 ans</p> <p>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Co&ucirc;t selon devis du 11 mars 2019&nbsp;:&nbsp;&nbsp;&nbsp; 3.609.650 F.CFA soit 5.503 &euro;</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Le projet global s&#39;&eacute;l&egrave;ve &agrave; &nbsp;8.389 &euro; avec&nbsp;:</strong></p> <p><strong>- un palier 1 &agrave; 2.886 &euro;&nbsp; (objectif &agrave; atteindre par la collecte en ligne)</strong></p> <p><strong>- un palier 2&nbsp; &agrave; 5.503 &euro; (objectif d&#39;une seconde collecte si le palier 1 est atteint)</strong></p> <p><strong>Le financement du projet global (palier 1 , puis palier 2) s&rsquo;appuie sur &nbsp;l&rsquo;appel aux dons des particuliers.</strong></p>

Choose your reward

€10

Un grand merci, vous voilà pleinement associé au projet ! Votre contribution sera affectée à 100% à la réalisation des travaux d'extension du réservoir d'eau potable. Dans un souci de transparence, le pseudo du contributeur et le montant du don est affiché dans la rubrique "contributeurs". Toutefois, vous pouvez aussi décider d'afficher uniquement votre pseudo sans le montant du don, ou bien de rendre anonyme votre contribution.
  • 12 contributions

€30

Nous vous enverrons les photos du nouveau réservoir une fois opérationnel et nous mettrons en ligne sur notre site une vidéo de remerciements des habitants.
  • 16 contributions

Make a donation

Give what I want