AU SECOURS !

Participez à la réalisation d'un court-métrage de fiction qui se positionne entre pamphlet, comédie, humanisme et ironie !

Project visual AU SECOURS !
Successful
70
Contributions
06/02/2016
End date
€2,646
Out of €1,700
155 %

AU SECOURS !

<p><strong>PITCH  </strong></p><p><em>Mme A</em>, retraitée perpétuellement inquiète, est bénévole dans une association d'aide aux sans-abris. Elle croise par hasard <em>Mr B</em>, quinquagénaire qui a des problèmes de santé, copain avec une SDF. Puis, chez le médecin, <em>Mr B</em> croise <em>Mr C</em>, jeune chômeur particulièrement énervé, alors qu'il est convoqué par Pôle emploi... Pour finir, de <em>Mme A</em> à <em>Mlle E</em>, six personnages se croisent. Et tous permettent de dresser un portrait réaliste de notre société, lorsque l’absurdité des situations réelles dépasse la fiction.</p><p> </p><p><img alt="Tournage_nuits_d_alvaro_comennt_agir___plan_film-1467111649" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/334228/Tournage_Nuits_D_Alvaro_Comennt_agir___plan_film-1467111649.JPG"></p><p><em>L'acteur, Sébastien Pétiot, lors du tournage</em></p><p> </p><p><strong>EN QUOI CE FILM EST-IL ORIGINAL ?</strong></p><p> </p><p>Élément important, le court-métrage<strong> </strong><strong>« Au secours ! »</strong> est né dans le cadre d'<strong>Ateliers écriture et réalisation </strong>subventionnés par la région IDF, et d'autres partenaires, tels des bailleurs sociaux.</p><p>Des Ateliers menés sur plusieurs mois, sous la responsabilité de<strong> Bénédicte Brunet</strong>, chef-monteuse et réalisatrice.</p><p> </p><p>Et tandis que notre société souffre entre autres de tant d'individualisme, le court-métrage « Au secours ! »  est donc né d'<strong>une écriture collective.</strong> Une écriture où personne n'avait rien à gagner, si ce n'est satisfaire à l'envie de partager les vécus, les ressentis, les idées. De même que les envies de cinéma.</p><p> </p><p>Au-delà de ça, le court-métrage « Au secours ! » est parti d'un constat :<strong> notre société va mal</strong>, objectivement, voire très mal.</p><p>Donc le court-métrage « Au secours ! » est avant tout né d'une envie collective de dire ça : <strong>ça ne va plus, ça ne va pas, on ne peut pas continuer comme ça. </strong>Avec <strong>une volonté de rire, dans le noir,</strong> et de dire que, heureusement, les liens amicaux ou solidaires sont là.</p><p> </p><p>Après plusieurs mois, un scénario a abouti, prometteur. Où tous les participants aux Ateliers se sont pleinement investis, munis de leurs expériences, leurs ressentis.</p><p> </p><p><img alt="Photo_team_grand-1467111252" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/334219/photo_team_grand-1467111252.jpg"></p><p> </p><p>Un groupe de participants particulièrement riche, de l'Algérien de 22 ans à la Française de 58 ans. Ce en passant par une graphiste russe, un architecte péruvien antisystème, un clown en colère de 40 ans… Comment étaient-elles arrivées à participer aux Ateliers, toutes ces personnes si disparates ? Par cette affiche, entre autres…</p><p> </p><p><img alt="Index-1461592271" width="342" height="481" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/308214/index-1461592271.png"></p><p> </p><p><strong>NOTE D’INTENTION</strong></p><p> </p><p>Notre société va plutôt très mal, non, objectivement ?</p><p>Donc imaginez-vous un court métrage qui, écrit collectivement, laisse voir ça.</p><p>Avec une accumulation de scènes qui, toutes, seront si énormes dans leur noirceur qu’elles seront à peine crédibles.</p><p>Des scènes pourtant toutes <strong>basées sur du réel, des expériences vécues</strong>.</p><p>Et imaginez-vous pour finir un court métrage qui sera entre <strong>pamphlet, comédie, provocation et ironie</strong>.</p><p>Le tout <strong>sauvé par de la poésie</strong>, sans doute.</p><p>Et peut-être même par de<strong> l'humanisme et de l'amour</strong>.</p><p> </p><p><strong>EXTRAIT D'UNE SÉQUENCE DU SCÉNARIO</strong></p><p><img alt="S_quence_5_c___int_jour___petit_bureau_p_le__emploi-1-1461605966" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/308348/S_QUENCE_5_C___INT_Jour___petit_bureau_P_LE__EMPLOI-1-1461605966.jpg"></p><p><img alt="S_quence_5_c___int_jour___petit_bureau_p_le__emploi-2-1461606378" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/308353/S_QUENCE_5_C___INT_Jour___petit_bureau_P_LE__EMPLOI-2-1461606378.jpg"></p><p> </p><p><strong>RÉFÉRENCES CINÉMA</strong></p><p> </p><p><img alt="R_f-1461612127" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/308400/r_f-1461612127.png"></p><p> </p><p> </p><p><strong>À PROPOS DES PORTEURS DU PROJET</strong></p><p> </p><p><strong>Béné</strong><strong>dicte BRUNET </strong></p><p> </p><p><img alt="Fullsizerender-1467111276" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/334220/FullSizeRender-1467111276.jpg"></p><p>Réalisatrice, auteur, intervenante et chef-monteuse. Avant de se consacrer au montage et à la réalisation, elle a joué dans dans des courts-métrages et au théâtre. Après avoir intégré l'IDHEC, elle a découvert une passion pour le montage. Bénédicte a monté entre autres<em> APRÈS LA GUERRE</em> (de Jean-Loup Hubert, 1989),  <em>TRAVOLTA ET MOI </em>(Patricia Mazuy, 1993), <em>DOBERMANN </em>(Jan Kounen, 1997), <em>KAENA, LA PROPHÉTIE </em>(Chris Delaporte, 2002), <em>BLUEBERRY </em>(Jan Kounen, 2003), <em>LE SILENCE </em>(Orso Miret, 2004), <em>LE ROI DE L’ÉVASION </em>(Alain Guiraudie, 2009), <em>JE SUIS VENU VOUS DIRE </em>(Pierre-Henry Salfati, 2012). Elle a réalisé un long-métrage "L'ENCHANTEUR" et plusieurs court métrages.</p><p> </p><p><strong>Arianna LODESERTO </strong></p><p> </p><p><strong><img alt="Lodeserto_mantova-1461701546" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/308947/lodeserto_mantova-1461701546.jpg"> </strong></p><p>Photographe de formation et chercheuse en études visuelles, théorie des médias. Passionnée de montage et d’écriture depuis toujours, elle s’intéresse aux documentaires de création et au cinéma expérimental. Son site web : <a target="_blank" href="http://%20www.ariannalodeserto.com">http:// www.ariannalodeserto.com</a></p><p> </p><p><strong>Makhlouf AROUA</strong></p><p> </p><p><img alt="13101494_1249919118371345_1129455436_n-1461701582" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/308948/13101494_1249919118371345_1129455436_n-1461701582.jpg"></p><p>Makhlouf est partie de l'Algérie pour son seul amour du septième art. Son souhait, c'est d’exceller dans ce domaine et de consolider ses connaissances. Pour ça, il est inscrit à l'université Paris-Vincennes-Saint-Denis, parcours "Arts du spectacle", option "Cinéma". Le cinéma pour lui est un outil de lutte, pour toujours espérer à un monde meilleur.</p><p> </p><p><strong>Sébastien PETIOT </strong></p><p> </p><p><img alt="Sebastien-1461701631" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/308949/sebastien-1461701631.jpg"></p><p>Future star de notre film, Sébastien est comédien, clown et formateur, veine commedia dell’arte. Il a à son actif plus de 300 représentations. Son travail sur le clown ou le théâtre de texte l'ont conduit à jouer dans de multiples créations (Daphnée Clouzeau, Charlotte Saliou, Alexandre Pavlata, Christophe Counil), mais aussi à jouer dans un film de Tsaï Ming Liang. En tant que formateur, il a exercé dans une trentaine de pays, en Asie, en Afrique et sur le continent américain.</p><p>Son site web : <a target="_blank" href="http://www.comedien-formateur.com">http://www.comedien-formateur.com</a></p><p> </p><p><strong>Yanis KAFIZ</strong></p><p> </p><p><img alt="13077311_945321398898361_1154164043_n-1461701649" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/308950/13077311_945321398898361_1154164043_n-1461701649.jpg"></p><p>Yanis est venu d'Algérie dans un seul but : faire du cinéma. Passionné par la photographie, il suit des ateliers photo, il est en train de s'inscrire dans une école de cinéma.</p><p> </p><p><strong>Alvaro ZAMORA</strong></p><p> </p><p><img alt="13394_10152430873637465_2369161783807386963_n-1461701682" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/308951/13394_10152430873637465_2369161783807386963_n-1461701682.jpg"></p><p>Architecte péruvien passionné par toutes les formes d'expression artistique. En général contestataire, il questionne en permanence le monde malade où l'on vit. Dans sa démarche, il considère l'art comme échappatoire indispensable, individuellement, mais aussi pour partager, parler de notre société.</p><p> </p><p><strong>Dominique FOUQUE </strong></p><p> </p><p><img alt="Dominique-1462784388" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/313659/dominique-1462784388.jpg"></p><p>Dominique est musicienne, violoniste, et interprète qui compose. Elle s'est toujours passionnée pour le théâtre, le cinéma. Elle a participé à de nombreux spectacles et animations en France comme à l'international.</p><p> </p><p><strong>Irina PAVLOVA </strong></p><p> </p><p><img alt="Mvi_2649.mov-1461701751" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/308953/MVI_2649.MOV-1461701751.jpg"></p><p>Graphiste et motion designer d'origine russe, diplômée de l’École Supérieure d'Audiovisuel ESAV. Grande cinéphile passionnée, c'est tout naturellement qu'elle commence à s'intéresser à l'écriture et à la réalisation. Son site web : <a target="_blank" href="http://www.irina-pavlova.com">http://www.irina-pavlova.com</a></p><p> </p><p><strong>LIEU DE TOURNAGE </strong></p><p> </p><p>Le tournage se fera à <strong>Paris</strong> dans le <strong>quartier Saint-Blaise</strong> (20ème arrondissement).</p><p> </p><p><img alt="03-1461698707" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/308915/03-1461698707.JPG"></p><p> </p><p><img alt="01_3_-1461698886" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/308918/01_3_-1461698886.JPG"></p><p> </p><p><img alt="06-1461698910" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/308919/06-1461698910.JPG"></p><p> </p><p><img alt="05-1461699163" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/308921/05-1461699163.JPG"></p><p> </p><p> </p><p><strong>CALENDRIER</strong></p><p> </p><p><strong>MAI, JUIN :</strong></p><p>Fin d'écriture, casting, recherche des décors. </p><p> </p><p><strong>JUIN :</strong></p><p>Fin officielle des ateliers, et tournage du film annonce, appuyé sur les mouvements sociaux actuels.</p><p> </p><p><strong>JUILLET </strong>:</p><p>Tournage du film, dans son entièreté.</p><p>(Nous mettrons des actualités ici pour que vous puissiez suivre l'avancée du projet.)</p><p> </p><p><strong>CASTING</strong></p><p>Quasiment bouclé, le casting est ultra réjouissant !</p><p>Un mélange de pointures du théâtre avec des comédiens plus jeunes, venus du cinéma notamment…</p><p>Mais sur ce : chut ! </p><p>Pas de noms, pas de photos, pour l'instant.</p><p>Attendez la grande levée du rideau, vous ne serez pas déçus ! ;-)</p><p> </p><p>Et si vous souhaitez faire partie des figurants, n'hésitez pas à nous envoyer un email à <strong>au_secours_films@yahoo.fr</strong>.</p><p> </p><p><strong>PARTENAIRES</strong></p><p><strong><img alt="Partenariats-1462054279" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/310465/partenariats-1462054279.jpg"> </strong></p><p> </p>

Allocation of funds

<p>Les acteurs et l'équipe technique sont tous bénévoles, et les lieux de tournage nous sont prêtés.</p><p><strong>La collecte de 1700 € <u><em>(et on espère 3000 !)</em></u> nous permettra <em>a minima</em> de financer :</strong></p><p>- <strong>500 €</strong> Frais de location de matériel, en particulier caméra</p><p><strong>- 940 €</strong> Pour la régie, afin de nourrir notamment toute l'équipe, les acteurs, pendant le tournage (7 à 8 jours de tournage, 15 personnes par jour en moyenne)</p><p><strong>- 124 € </strong>Frais d’envoi du film en festivals</p><p><strong>- 136 €</strong> Frais destinés à KissKissBankBank ( 8% de la somme récoltée )</p><p><em><strong>Et dans l'espoir qu'on dépasse l'objectif de 1700 €, <u>sous estimé</u> ? </strong></em></p><p><strong>Les 3000 € espérés</strong></p><p>Merci infiniment à tous ! Grâce à votre soutien, nous pouvons louer tout le matériel pro nécessaire (devis largement supérieur à 500 €), consacrer de l'argent à la décoration !</p><p> </p><p><strong>Plus de 3000 €</strong></p><p>Vous êtes merveilleux ! Maintenant nous pouvons investir dans la post-production.</p><p> </p><p>Pour remercier nos chers KissBankers, nous vous avons réservé beaucoup de contre-parties allant de la reconnaissance éternelle, du nom au générique jusqu’à l’invitation pour passer une journée au tournage avec toute l'équipe !</p><p> </p><p><strong>Un très très grand merci à tous les KissBankers !</strong></p><p> </p><p><strong>Si vous avez la moindre question concernant le projet, n'hésitez surtout pas à nous envoyer un email à <strong>au_secours_films@yahoo.fr</strong>, on se fera un plaisir de vous répondre !</strong></p><p> </p>

Choose your reward

Make a donation

Give what I want