Cecil L. Recchia & The Gumbo : Play Blue // NOUVEL ALBUM

Soutenez PLAY BLUE mon nouvel album, sur KissKissBankBank !

Project visual Cecil L. Recchia & The Gumbo : Play Blue // NOUVEL ALBUM
80
Backers
27 days
Remaining
€4,583
Out of €8,000
57 %

Cecil L. Recchia & The Gumbo : Play Blue // NOUVEL ALBUM


Play Blue est mon 3ème album. Projet inédit, il propose une relecture vocale d’une sélection de morceaux demeurés jusqu’à présents instrumentaux, qui ont fait les grandes années du label Blue Note. J'en signe tous les textes. Comme pour mes deux albums précédents, je le co-réalise avec David Grebil, batteur et partner in crime musical de longue date, qui signe également les arrangements.


Genèse

En l’espace de 6 ans : j’ai publié deux albums sous mon nom. Cela représente beaucoup de travail, d'angoisse et de joie aussi. J'en suis très fière.

Le premier, Songs of the Tree – hommage remarqué au pianiste Ahmad Jamal (Black and Blue / Socadisc- 2015) totalement autofinancé en système D ; le second, The Gumbo (Harpo - Inouie Distribution - 2018), ode aux musiques et aux rythmes de la Nouvelle–Orléans, financé d’une part par des subventions (Spédidam & SCPP) et d’autre part, avec le précieux concours de 181 Kiss Bankers sans lesquels donner vie à ce projet aurait été impossible.

Ce second album a été unanimement salué par la critique et le public.

J'ai été invitée dans de superbes émissions qui m'ont été consacrées parmi lesquelles : La Grande Table - France Culture, Open Jazz - France Musique, TV5 Monde, Jazz à Fip...

Avec The Gumbo (également nom du groupe) nous avons eu la grande joie de nous produire dans de nombreux clubs et festivals, notamment :

Anecdote : A Marciac où nous jouions 2 jours, je me suis blessée dès le 1er jour et ai pu savourer le plaisir de chanter sur scène avec une chevillère et une béquille, si si). La preuve en photos.

Grace à ce second album, j’ai également rejoint le portfolio artistes d’Atout Jazz.

Et tout ceci c'est aussi grâce à tous les contributeurs qui ont soutenu la production de ce second album, c'est donc aussi leur victoire.


Depuis 2018, j’avais donc le vent en poupe et c’était bien agréable de voir mes efforts récompensés...

Pourquoi j’avais ?? Parce que ça, comme dans la fameuse pub, c’était avant.

 

Concrètement ça veut dire quoi ?

MAIS…

Fort heureusement, il me (nous) reste la création.

Seul « lieu » qui me (nous) permet de garder la tête hors de l’eau et de regarder l’avenir avec espoir : celui de pouvoir retravailler bien sûr, et celui - non des moindres - de vous retrouver VOUS public, spectateurs, mélomanes, aficionados de jazz (me concernant), prêts à venir à notre rencontre dès que cela sera à nouveau possible. Ah ces retrouvailles !! Ce sera quelque chose !! Vous nous manquez… terriblement. Vous le saviez ? Non? Je vous le (re)dis alors : c’est terrible ce que vous manquez.

Pas de misérabilisme de ma part dans ce qui précède. Simple état des lieux pour expliquer la nécessité de cette campagne participative que je lance aujourd’hui.

Vous l’avez compris:

1- Il nous tarde de vous retrouver. Avec un nouveau répertoire, plein de ciel bleu. Glop !

2- Sans actualité, pas de programmation. Pas glop !

3- Actualité = Nouvel album. Manière de montrer que je suis là et que j’existe toujours.

4- Avoir un projet, nous fait tenir. Le voir se matérialiser, nous est essentiel à moi et aux musiciens avec lesquels j’ai la grande joie de collaborer.

5- Savoir que tout cela sera possible avec vous donne tout son sens à l'expression "l'union fait la force". Et ça j'aime bien (au moins autant que le fromage).


Nous nous apprêtons donc à enregistrer Play Blue, opus qui part sur les traces du mythique label de jazz Blue Note, sur des sentiers peu, voire non explorés vocalement.

Play Blue est donc bel et bien inédit, profondément respectueux du « son Blue Note » - conçu par les fondateurs du label mythique (Alfred Lion et le photographe Francis Wolff auxquels je consacre un des textes que j'ai écrit)- qui puise ses racines dans le blues, le groove et une esthétique résolument Hard Bop.

Ce nouvel album poursuit d’affirmer mon identité musicale: aller aux sources du jazz en proposant une vision à la fois atypique et moderne.

La sortie de l'album est prévue pour l’automne 2021

chez l'Inouïe Distribution.


Pourquoi une collecte ?

L’élaboration d’un disque est une entreprise qui demande beaucoup d’investissement artistique, personnel et financier.

Faute de fonds, j’ai dû reporter l’enregistrement, initialement

prévu en novembre 2020, à mai 2021.

Je suis néanmoins parvenue à financer la réalisation de clips vidéos live et le teaser, outils désormais indispensables à la promotion de projets sur les inévitables réseaux sociaux et auprès des différents acteurs de la profession (programmateurs notamment).

Ces clips ont été filmés et enregistrés au Studio Libretto, où nous enregistrerons prochainement l’album.

Il reste encore à financer des étapes cruciales pour que Play Blue existe.

Et c’est là que chacun, chacune, à votre mesure, vous pouvez intervenir.


Participer à un financement artistique, c’est :

Bref, c'est donnant-donnant, tout le monde y gagne

et c'est donc vertueux ;-)

 

Allocation of funds

Pour cet album prévu en auto-production, nous avons évalué le budget de la production à environ 15000 euros.

La collecte sera encaissée par l'association Harpo (Paris 17), notre support pour la production de cet album.


Que se passera-t-il à l’issue de cette collecte ?

--> Si le montant de la cagnotte est atteint voire dépassé ?

YOUPI !!!!

On est jamais à court d’idée. ;-)

Nous aurons alors davantage de moyens pour promouvoir le disque et faire savoir qu’il existe (publicité dans la presse spécialisée, radio).

--> Si l’objectif n’est pas atteint ?

Alors tout l’argent récolté sera perdu ! Les contributions versées seront restituées aux personnes qui auront soutenu ce projet qui ne pourra pas voir le jour. Dans ce contexte d’empêchement professionnel ce serait vraiment un coup dur.


Nous comptons donc sur vous.

MERCI d’avance de vous joindre à nous dans cette nouvelle aventure musicale et humaine.

MERCI de soutenir notre travail.

MERCI de partager auprès de vos amis et amis de vos amis, votre tata Josiane qui aime bien le jazz, vos voisins de palier, ce pote dont vous vous souvenez qu’il fréquentait les clubs quand ils étaient ouverts, vos collègues de boulot (de zoom, de net meeting), vos potes médecins, avocats, notaires si vous en avez, votre banquier (- Hein ? Elle a écrit quoi ? Ah oui remarque, pourquoi pas après tout ? ) ;-)

Pensez que vous pouvez aussi offrir des contreparties à votre entourage ;-)

A plusieurs on va plus loin, le voyage est moins long et on peut partager une foule de choses alors..

Je vous dis à bientôt, et du fond du cœur encore MERCI !

Cecil L. Recchia (& The Gumbo)

Choose your reward

Make a donation

Give what I want