Création d'un chalet sensoriel à la Mini-Ferme

Découvrez la magie "Snoezelen" !

Project visual Création d'un chalet sensoriel à la Mini-Ferme
27
Backers
13 days
Remaining
€1,580
Out of €2,500
63 %
Health
and
Handicap
Education

Création d'un chalet sensoriel à la Mini-Ferme

Nous lançons aujourd’hui notre projet d’aménagement d’un espace sensoriel qui profitera à chacun de nos extraordinaires visiteurs qu’ils soient petits ou grands. Cet espace sera dédié à la détente et à la découverte de soi et du bien-être par l'approche "Snoezelen". 

Afin de pouvoir proposer cette activité, nous avons besoin de votre soutien!

 

La Mini-Ferme de Nalalouzie, située à Ville-Sur-Haine dans l’entité du Roeulx a été créée en 2013 par Stéphanie Oostland. 

Composée d’un verger, d’écuries, d’une piste intérieure et extérieure, de pâturages et bordée du canal Nimy-Blaton, la Mini-Ferme de Nalalouzie est le cadre idéal pour l’initiation aux activités relationnelles avec les animaux. 

Ayant initialement basé son ASBL sur des activités récréatives avec les enfants et sur les « baby-ferme » (activités entre l’animal et des enfants de 0 à 3 ans accompagnés de leur parents), Stéphanie procède à un agrandissements de ses objectifs de travail avec la rencontre d'un jeune garçon atteint de trisomie 21. Cette rencontre et, de manière plus générale ses activités avec les personnes porteuses de handicap lui paraissant très bénéfiques, elle décide donc d’orienter son travail autour d’un objectif plus relationnel. Pour assurer l’ensemble des activités, Stéphanie s’est entourée de Manon et Marie, respectivement assistante sociale et psychologue. 

 

La Mini-Ferme ouvre ses portes à un public très large (de l'enfance jusqu'à l'âge adulte ainsi que des institutions) souhaitant être en contact avec la nature et les animaux.

Afin de proposer des Activités Assistées par l’Animal de qualité, la Mini-Ferme de Nalalouzie sélectionne et entraine tout un ensemble d’espèces animales : des chevaux, des lapins, des cobayes, des chèvres, des moutons, des cochons, des chats et un chien. Ces animaux médiateurs sont choisis en fonction de leurs capacités comportementales et physiques, en fonction de leur affinité avec l’humain et de leur acceptation de la manipulation. 

Au cours des activités, diverses compétences sont travaillées avec les bénéficiaires, telles que : la psychomotricité, l’équilibre, la coordination, l’autonomie et la prise d’initiative, la reconnaissance et la gestion des émotions, le lâcher prise et la détente, etc. Au delà de ce travail, l’objectif principal des séances est la création d’un lien entre le bénéficiaire, l’animal et l’intervenante. 

Au fil des échanges, et toujours à la recherche d’apporter plus de bien-être aux bénéficiaires, le projet de la création d’un espace sensoriel à vu le jour. Pour mener à bien ce projet, Marie se forme actuellement à l’accompagnement Snoezelen avec l’Association Snoezelen Belgique. 

Le Snoezelen en quelques mots :

La contraction de deux mots néerlandais : « snuffelen » qui signifie fureter, explorer, expérimenter et « doezelen » qui signifie être dans un état de douceur, de somnolence, de cocooning. 

La définition donnée par les membres de snoezelen Belgique est la suivante : « Snoezelen,c'est vivre à travers la sensorialité du corps, avec des personnes aussi démunies soient-elles, dans un milieu naturel ou créé, une expérience personnelle et subjective qui inclut une attitude interrelationnelle favorisant la sécurisation, la détente, le bien-être, la motivation à l'action, au service de la réalisation de l'être et non du faire » (M.Thiry- J-M. Priels- B.Baudenne- J-P.Martin). 

L’équipe de la Mini-Ferme souhaite dès lors créer un espace sécurisant dans lequel le bénéficiaire pourra expérimenter sa sensorialité tout en étant accompagné et en relation avec l’intervenante. Dans cet espace, les bénéficiaires auront toujours la possibilité d’être en contact avec les petits animaux de la ferme en fonction de leurs besoins et de leurs affinités. 

 

Images : http://recetteeducative.canalblog.com/archives/2017/06/15/35389044.html

Allocation of funds

Pour concrétiser ce projet, un espace déjà existant à la mini-ferme doit être aménagé. Il s’agit d’un chalet en bois de 40m2. L’étendue des travaux réside en plusieurs étapes : le traitement du bois intérieur et extérieur, l’isolation d'un mur, la pose d’un vinyle au sol, l’achat de stores, d’armoires et de tapis et l’achat du matériel nécéssaire aux activités. 

 

En Bref : 

Traitement du bois : 200 euros

Isolation du mur : 200 euros

Aménagement du sol : 900 euros

Achat du matériel spécialisé : 1200 euros 

Total à collecter : 2500 euros

 

Choose your reward

Make a donation

Give what I want