De La Mer à La Rue

Donne ta combi, rend service aux sans abris

Project visual De La Mer à La Rue
Failed
6
Backers
06/04/2021
End date
€265
Out of €300
88 %
Zero
waste
International
solidarity
Recycling

De La Mer à La Rue


Le projet en 2 mots :
 

Notre projet se nomme “De La Mer à La Rue”, il consiste à récupérer des combinaisons de surf/plongée en néoprène pour les transformer en sac et matelas à destination des sans-abris sur la ville de Bordeaux. Ce projet novateur est né de deux constats simples : 

D’une part : le néoprène est une matière qui pollue énormément, sans filière de recyclage. Matière première de fabrication des combinaisons de surf, il est fabriqué à partir de pétrole et de calcaire (leur extraction dans les sols étant très polluante). C’est une matière extrêmement solide et étanche. A cela s’ajoute le fait que les combinaisons se jettent tous les 2 à 3 ans, ce qui représente  en France plus de 150 tonnes de néoprène jetées chaque année. Ces combinaisons sont soit incinérées soit enterrées dans les sols, ce qui dégage beaucoup de co2 et pollue les sols.

D’autre part : le manque de confort des personnes sans-abris. En effet nous n’avons pas besoin de chiffres pour vous faire réagir car ce problème social est visible. Ils dorment souvent à même le sol, le froid en hiver rend leurs nuits encore plus difficiles et la crise sanitaire les laisse davantage de côté en précarisant toujours plus leur situation. 

Après avoir fait ces constats, nous avions une réelle envie d’agir. “De La Mer à La Rue” est né.

 

Comme vous pourrez lire dans la partie projet en détail notre projet compte trois étapes principales

-le récupération de notre matière première le néoprène

- la transformation de la matière (la découture du néoprène, le patronage,  l'assemblage) 

- la redistribution sous forme de maraude de nos packs incluant un sac à anse et un matelas.

 

Créateur•s/créatrice•s et les origines du projet
 

Nous sommes deux dans cette aventure; 

Il y a Mattis, 18 ans,

Avant d’intégrer le programme rêve et réalise il venait d’avoir son bac ES, n’ayant pas d’idées pour l’année suivante et voulant préserver un maximum la planète et l’environnement marin, il a donc décidé de s’engager dans ce service civique avec cette idée en tête.

 

Il y aussi Louisa, 17 ans, la problématique de la précarité a toujours été quelque chose auquel elle était sensible. 

Avant d’entrer en service civique, elle était en BAC Professionnel métiers de la mode (MDM), pour faire plus simple elle apprenait à coudre. N’étant pas à l'aise dans le système scolaire, elle a décidé de mettre fin à sa scolarité pour faire quelque chose de plus utile et de plus enrichissant selon elle.

 

Nous nous sommes rencontrés au service civique avec deux idées très différentes: Mattis voulait préserver le milieu marin et Louisa voulait venir en aide aux personnes sans abris. Pendant l’atelier d'émergence, le sujet des combinaisons (et donc du néoprène) est arrivé dans la discussion, Louisa avait déjà travaillé avec cette matière durant ses études, c’est à ce moment que nous avons fait le lien. 

 

Le projet en détails
 

Notre projet s’articule autour de 3 axes principaux :

 - récupération :

Nous organisons des collectes de combinaisons de surf/plongée et tout autres accessoires en néoprène. Nous relayons les infos grâce à notre compte instagram @delameralarue ou nous annonçons les horaires des différentes collectes et sollicitons les structures en direct. Parmi les donateurs il y a des particuliers (surfeurs) mais aussi des écoles de surf ou de grandes enseignes.

-transformation 

Une fois les combinaisons récupérées, nous  les décousons de manière à avoir des morceaux de néoprène plats  (voir ci dessous).

Nous organisons aussi des ateliers découpage de néoprène avec l’association La Cloche, en incluant notre public cible.

Ces ateliers ont pour but de sensibiliser au néoprène et créer du lien entre les habitants de la rue, les bénévoles de l’association et nous.

Ensuite, nous nettoyons tous les morceaux de néoprène à l'aide d’un produit spécifique acheté en amont (concrètement nous laissons tremper les morceaux dans le produit 24H).

Une fois le néoprène propre et désinfecté, nous cousons les morceaux entre eux afin d’obtenir le patron d’un sac ou d’un matelas (voir patron sac ci dessous)

Pour finir, dès que nous avons nos patrons à plat, il nous suffit de coudre et coller les côtés entre eux pour obtenir soit un sac soit un matelas. 

-redistribution

Une fois les matelas et sac assemblés, nous redistribuons nos packs (un sac un matelas) sous forme de maraude avec les jeunes de l’association Surf Insertion, ce qui leur permet de se sensibiliser aux problèmes liés au néoprène et à la précarité. Actuellement nous mettons aussi en place des partenariats avec différentes associations de Maraudes textiles, et dans ce même élan nous souhaitons pouvoir déposer nos produits dans des structures d’accueils pour les sans abris. 

Ce projet a pour objectif de, premièrement d’apporter un maximum de confort aux sans-abris  sur la ville de Bordeaux afin d’essayer d’améliorer au mieux leur quotidien de vie, et aussi tenter de réduire à notre échelle la pollution au néoprène en lui donnant une seconde vie.

 

Concernant les réussites, nous avons eu la chance de mettre en place différents partenariats avec différentes associations sur la ville de Bordeaux, et c’est une vraie fierté de travailler avec ces structures (Surf Insertion, La Cloche, Espace Textile)

Nous avons aussi eu la chance de passer à la radio dans l'émission d'Isabelle Wagner sur France bleu gironde (vous pouvez d’ailleurs retrouver notre passage sur notre Instagram @delameralarue)

Nous avons aussi pu participer à une maraude pour observer, et préparer en vue du projet. C’était une super expérience qui nous a réchauffé le coeur, et nous à motiver pour réaliser le projet.  

 

Si nous vous sollicitons c’est pour pouvoir enfin réussir à travailler la matière indépendamment de nos partenaires. En effet le néoprène est une matière très solide et étanche, il est donc impossible de travailler cette matière avec une machine à coudre classique. La somme que nous demandons nous servira à acheter une machine à coudre industrielle afin de travailler le plus rapidement possible et dans les meilleures conditions. 

Les contreparties et le rôle des contributeurs

 Peu importe la somme que vous donnerez vous apparaitrez sur notre post Instagram de remerciement.

A partir d'un don de 20euros, votre nom sera affiché sur un de nos produit finis (matelas ou sac).

Allocation of funds

Comme expliqué, la collecte nous sers à acheter une machine à coudre industrielle, ce qui nous permet  de devenir indépendant.

En effet pour ce qui est de l'aspect couture, nous devions aller coudre sur les machines des partenaires, se déplacer à leur local etc.. Grâce a cette machine nous pourrions beaucoup plus produire et quand on le veut !

Choose your reward

Make a donation

Give what I want