EL AJOUAD Les Généreux

Donnez vie aux généreux grâce à votre générosité !

Project visual EL AJOUAD Les Généreux
Successful
54
Contributions
07/27/2018
End date
€3,527
Out of €3,500
100 %

EL AJOUAD Les Généreux

<h3><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/528740/P-p1-1529946524.jpg" width="100%" /></h3> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Qui sommes-nous?</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p>Nous sommes une Compagnie th&eacute;&acirc;trale un peu, beaucoup, passionn&eacute;ment... d&eacute;cal&eacute;e !</p> <p>Quand il est 20h chez Jamil (Paris), il est 14h chez Lila (New York) et 19h chez Rihab (Oran). Nous faisons du t&eacute;l&eacute;travail, &ccedil;a peut sembler un peu curieux pour monter une pi&egrave;ce de th&eacute;&acirc;tre, mais notre passion commune pour le 4&egrave;me&nbsp;art n&#39;a ni limite&nbsp;ni&nbsp;fronti&egrave;res.</p> <p>Ainsi, nous avons choisi de surmonter les obstacles et&nbsp;combler&nbsp;les distances par l&#39;union de&nbsp;nos esprits cr&eacute;atifs.</p> <p>&Eacute;videmment,&nbsp;&agrave; un moment donn&eacute;,&nbsp;il va falloir se rencontrer pour concr&eacute;tiser le projet et c&rsquo;est pour cette raison&nbsp;que nous faisons appel &agrave;&nbsp;VOUS car le moment de&nbsp;se r&eacute;unir et de&nbsp;travailler sur la&nbsp;pi&egrave;ce est venu. Alors aidez-nous &agrave;&nbsp;vous offrir le meilleur de nous-m&ecirc;mes.</p> <p>&nbsp;</p> <p>Pour en savoir plus sur la Compagnie: <a href="https://www.cie-istijmam.com/" target="_blank">https://www.cie-istijmam.com/</a></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Pourquoi ce projet&nbsp;?</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong><em>L&rsquo;&oelig;uvre</em>&nbsp;</strong>: &quot;EL AJOUAD&quot; (Les g&eacute;n&eacute;reux) est une pi&egrave;ce phare de l&#39;oeuvre dramatique du d&eacute;funt&nbsp;Abdelkader ALLOULA. Elle&nbsp;a &eacute;t&eacute; &eacute;crite et jou&eacute;e devant le public alg&eacute;rien&nbsp;cela fait&nbsp;plus de 30&nbsp;ans sans jamais &ecirc;tre reprise&nbsp;sinon &agrave; l&#39;occasion de <em>Tlemcen capitale de la culture islamique&nbsp;2011</em> pour quelques repr&eacute;sentations.&nbsp;La pi&egrave;ce est &agrave; l&#39;image de son auteur, g&eacute;n&eacute;reuse, humble et profond&eacute;ment humaine.</p> <p>&nbsp;</p> <p><em><strong>L&rsquo;&oelig;uvre&nbsp;et nous</strong>&nbsp;</em>: Cela fait presque 20 ans que notre&nbsp;&eacute;quipe travaille sur les pi&egrave;ces th&eacute;&acirc;trales de Abdelkader ALLOULA. Nous sommes&nbsp;tr&egrave;s enthousiastes &agrave; l&#39;id&eacute;e de reprendre &quot;EL AJOUAD&quot;&nbsp;car en&nbsp;choisissant cette pi&egrave;ce, nous choisissons&nbsp;un parti pris pour Les G&eacute;n&eacute;reux, pour l&rsquo;Humanit&eacute;. &quot;EL AJOUAD&quot; sera l&#39;occasion de&nbsp;pousser&nbsp;les limites de nos fronti&egrave;res artistiques.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong><em>L&#39;oeuvre en tourn&eacute;e</em></strong>&nbsp;: Nous projetons pour ce grand projet une grande tourn&eacute;e. D&#39;abord&nbsp;au niveau national,&nbsp;en&nbsp;Alg&eacute;rie dans les 48 wilayas,&nbsp;ensuite international,&nbsp;en Tunisie, au Maroc, en France, en Allemagne&nbsp;et aux USA et ceci juste apr&egrave;s la g&eacute;n&eacute;rale pr&eacute;vue pour Mars 2019.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong><em>La suite?</em></strong>&nbsp;Aidez-nous &agrave;&nbsp;la cr&eacute;er !</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/526095/halqua_medah-1528903620.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>R&eacute;sum&eacute; de la pi&egrave;ce :</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p>&quot;EL&nbsp;AJOUAD&quot;&nbsp;&mdash; (Les G&eacute;n&eacute;reux ) Le titre r&eacute;veille de lointaines r&eacute;sonances de po&eacute;sie &eacute;pique et annonce la geste de modestes h&eacute;ros de l&#39;ombre, ignorants de leur grandeur.</p> <p>Un syndicaliste, Errabouhi El H&#39;bib, attendri par l&rsquo;&eacute;tat d&rsquo;abandon des animaux du zoo du jardin public de sa ville, instaure une &quot;structure parall&egrave;le&#39; pour les soigner et les nourrir.</p> <p>Le concierge d&rsquo;un lyc&eacute;e (Menouar) prend soin du squelette de feu son ami le cuisinier (Akli) qui, avant sa mort, en avait fait don au lyc&eacute;e comme gage de sa participation posthume &agrave; la construction d&rsquo;une soci&eacute;t&eacute; nouvelle, lui qui, auparavant, avait particip&eacute; &agrave; la lutte arm&eacute;e.</p> <p>Un petit employ&eacute; d&rsquo;h&ocirc;pital (Djelloul Lefha&iuml;mi) se lance, autour des diff&eacute;rents pavillons, dans une course fr&eacute;n&eacute;tique qui intrigue et inqui&egrave;te ses compagnons de travail. Ses r&eacute;actions intempestives mues par sa g&eacute;n&eacute;rosit&eacute; mais jug&eacute;es contraires au r&egrave;glement lui ont valu d&rsquo;&ecirc;tre plus d&rsquo;une fois traduit devant le conseil de discipline et d&eacute;plac&eacute; d&rsquo;un poste de travail &agrave; un autre pour terminer &agrave; la morgue qui jouxte la sortie.</p> <p>Entre ces trois sc&egrave;nes s&rsquo;intercalent des interm&egrave;des po&eacute;tiques chant&eacute;s qui introduisent des modulations du texte sur la m&ecirc;me th&eacute;matique.</p> <p>Par Naget KHADDA, 1985</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Intentions de mise en sc&egrave;ne:</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p><em>Mon d&eacute;sir de monter la pi&egrave;ce &laquo;EL AJOUAD&raquo; est n&eacute; en 2016, au moment des Rencontres Th&eacute;&acirc;trales qu&rsquo;organisait la Fondation Abdelkader ALLOULA.</em></p> <p><em>A la fin de chaque spectacle, un d&eacute;bat avait lieu pour donner la parole aux spectateurs. Je garde le souvenir d&rsquo;une question qui m&rsquo;a interpell&eacute; celle d&rsquo;un jeune spectateur&nbsp;demandant &agrave; l&rsquo;assembl&eacute;e de lui dire qui &eacute;tait ce &lsquo;fameux&rsquo; Abdelkader Alloula dont tout le monde parle aujourd&rsquo;hui. Moi jeune vingtenaire alg&eacute;rien je ne le connais pas.</em></p> <p><em>Depuis ce moment l&agrave;, je ne cesse de penser &agrave; cette question et &agrave; la fa&ccedil;on dont je pourrais apporter une r&eacute;ponse &agrave; toute une g&eacute;n&eacute;ration dont je fais moi-m&ecirc;me partie.</em></p> <p><em>Comment faire connaitre aux jeunes le p&egrave;re du th&eacute;&acirc;tre alg&eacute;rien ? Celui qui a port&eacute; &agrave; bout de bras l&rsquo;id&eacute;e d&rsquo;un th&eacute;&acirc;tre populaire, puisant son essence dans notre patrimoine&nbsp;culturel ? Celui qui, &agrave; travers &laquo; EL AJOUAD &raquo;, pi&egrave;ce phare au succ&egrave;s fulgurant, a su nouer avec le public et cr&eacute;er une symbiose entre son th&eacute;&acirc;tre et la soci&eacute;t&eacute;.</em></p> <p><em>Je voudrais inviter le spectateur &agrave; une f&ecirc;te, une f&ecirc;te des yeux et des oreilles, une f&ecirc;te rythm&eacute;e par le dire et la gestuelle, une f&ecirc;te o&ugrave; le Goual (conteur), tel un Ma&icirc;tre de c&eacute;r&eacute;monie, nous fait plonger dans EL HALQA pour nous raconter les vies de H&rsquo;bib et les animaux du jardin, de l&rsquo;amiti&eacute; de Akli et M&rsquo;naouer et de Djelloul Lefha&iuml;mi et ses malheurs dans l&rsquo;h&ocirc;pital public. Ces vies o&ugrave; l&rsquo;engagement des personnages nous fait du bien, &agrave; nous tous, les &ecirc;tres humains.</em></p> <p><em>Reprendre El Ajouad aujourd&rsquo;hui est pour moi un d&eacute;fi artistique dans le sens o&ugrave; j&rsquo;aimerai profiter de la forme et de la mise en sc&egrave;ne originales pour la moderniser, la rendre plus actuelle en termes de sc&eacute;nographie, de costumes, de lumi&egrave;re et de musique. La rendre plus accessible au jeune d&rsquo;aujourd&rsquo;hui qui a ses propres codes, son propre langage, ses propres engagements. J&rsquo;aimerai cr&eacute;er un pont entre l&rsquo;ancien et le nouveau.</em></p> <p><em>Mes intentions ce n&rsquo;est pas simplement de faire d&eacute;couvrir au spectateur le patrimoine th&eacute;&acirc;tral alg&eacute;rien mais aussi r&eacute;fl&eacute;chir aux moyens de s&rsquo;inscrire dans sa continuit&eacute; ?</em></p> <p>Jamil BENHAMAMOUCH</p> <p>Metteur en sc&egrave;ne de la Compagnie Istijmam</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Pr&eacute;sentation du projet</strong>:</p> <p>&nbsp;</p> <p>Ce projet est cons&eacute;quent&nbsp;de par&nbsp;sa r&eacute;alisation, son&nbsp;organisation&nbsp;et son&nbsp;financement.</p> <p>Il se d&eacute;roulera en deux (02) grandes phases&nbsp;:</p> <p>La premi&egrave;re se d&eacute;roulera en Alg&eacute;rie. La pi&egrave;ce sera repr&eacute;sent&eacute;e&nbsp;dans sa langue d&#39;origine: l&#39;arabe dialectal fortement impr&eacute;gn&eacute; de la po&eacute;sie populaire.</p> <p>La seconde se d&eacute;roulera en France en version bilingue pour le plaisir d&#39;un public arabophone et/ou francophone.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Fiche artistique et technique du projet:</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Texte&nbsp;:</strong> Abdelkader ALLOULA</p> <p><strong>Mise en sc&egrave;ne&nbsp;:</strong> Jamil BENHAMAMOUCH assist&eacute; par Samira BACHIR BOUYEDJRA</p> <p><strong>Sc&eacute;nographie&nbsp;:</strong> Anne-Sophie GRAC</p> <p><strong>Lumi&egrave;re&nbsp;: </strong>C&eacute;sar GODEFROY</p> <p><strong>Distribution :&nbsp;</strong>Amine BOUKRAA, Houari BOUABDELLAH, Meryem MEDJKANE, Habib LARDJAM, Rihab ALLOULA, Amine HABIB HADEF, Djaoued BOUGRASSA.</p> <p><strong>Administration :</strong>&nbsp;Lila THAR AMAR</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/526421/0-02-04-a3a09dfcfca87cab7f0809f89493aa7b9ded8c9bb77c45f51980dda3b01b6a81_full-1528979711.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p><a href="https://www.cie-istijmam.com/pdf/dossier-presentation-el-ajouad.pdf" target="_blank">Dossier de pr&eacute;sentation EL AJOUAD</a></p> <p>&nbsp;</p>

Allocation of funds

<p><strong>Le financement&nbsp;:</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p>Nous aurons besoin de votre aide financi&egrave;re pour la premi&egrave;re phase qui se d&eacute;roulera en Alg&eacute;rie. Toute contribution est la bienvenue ! Mais sachez tout d&#39;abord &agrave; quoi servira&nbsp;votre argent.</p> <p>Votre participation peut couvrir&nbsp;:</p> <p>Les d&eacute;fraiement&nbsp;des artistes : 850 &euro;</p> <p>Le transport international : 750 &euro;</p> <p>Le transport national : 230 &euro;</p> <p>La location de l&#39;espace pour la&nbsp;r&eacute;sidence de cr&eacute;ation : 1600 &euro;</p> <p>Au total :&nbsp;3430 EUROS.</p> <p>Plus la commission du site qui est de 8% du total de la collecte.</p> <p>L&#39;int&eacute;gralit&eacute; de la collecte sera per&ccedil;ue par la Pr&eacute;sidente de la Compagnie Istijmam.</p> <p>Dans le cas o&ugrave; la collecte d&eacute;passe la somme pr&eacute;vue, l&#39;argent servira &agrave; prendre en charge le volet communication (affiches, prospectus, flyers,etc.)</p> <p><strong>N&#39;h&eacute;sitez plus ! Aidez la jeune cr&eacute;ation !</strong></p> <p>&nbsp;</p>

Choose your reward

€10

Un énorme merci!!!
  • 6 contributions

€25

Estimated delivery: March 2019

Un énorme merci et une affiche dédicacée du spectacle.
  • 15 contributions

€60

Estimated delivery: March 2019

Un énorme merci, une affiche du spectacle dédicacée par tous les membres de la troupe et deux entrées pour le spectacle qui se tiendra en France en 2019.
  • 6 contributions

€100

Estimated delivery: March 2019

Un énorme merci, une affiche dédicacée, deux entrées pour le spectacle qui se tiendra en France et une rencontre autours d'un café avec les membres de la Compagnie.
  • 10 contributions

€150

Estimated delivery: March 2019

Toutes les contreparties précédentes et deux invitations pour un couscous royal fait par la troupe (en France). Un vrai délice!
  • 5 contributions

€500

Estimated delivery: March 2019

Une affiche dédicacée et une invitation pour une personne pour la première qui se tiendra en Algérie à Oran avec un hébergement chez l'habitant durant une semaine.

€1,000

Estimated delivery: March 2019

Une affiche dédicacée et une invitation pour deux personnes à la première qui se tiendra en Algérie à Oran avec un hébergement chez l'habitant durant une semaine pour les deux personnes.

Make a donation

Give what I want