En Roue Libre - De Nantes à Tokyo. A vélo sur les chemins du monde

De Nantes à Tokyo, un voyage à vélo en solo de 2 ans à la redécouverte de ses origines.

Project visual En Roue Libre - De Nantes à Tokyo. A vélo sur les chemins du monde
Successful
61
Contributions
08/15/2017
End date
€3,770
Out of €3,300
114 %

En Roue Libre - De Nantes à Tokyo. A vélo sur les chemins du monde

<p><iframe src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2FTfspN_rbwGE%3Fwmode%3Dopaque&amp;wmode=opaque&amp;url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DTfspN_rbwGE&amp;key=cb39d84f05d8439bbe96012f078e02b0&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540" height="304" frameborder="0" allowfullscreen=""></iframe></p><p> </p><p> </p><p><img alt="En_roue_libre-1498586448" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/437537/En_roue_Libre-1498586448.jpg"></p><p> </p><p><img alt="1-1498120325" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/436293/1-1498120325.jpg"></p><p> </p><p> </p><p> </p><p><img alt="2-1498120352" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/436294/2-1498120352.jpg"></p><p> </p><p> </p><p><strong>POURQUOI PARTIR ?</strong></p><p> </p><p>Étudiante en<strong> Architecture</strong>, après trois ans de licence, une <strong>pause</strong> s’impose. Comme une <strong>soif d’ailleurs</strong> et d’évasion, l’envie me prend soudainement, furtivement mais passionnément. Il est temps de partir. Partir  non pas pour fuir, mais <strong>partir pour se redécouvrir</strong>. Pour réapprendre à apprendre, pour <strong>s’émerveiller et s’enrichir</strong>. L’envie d’apprendre autrement et d’en découdre avec la vie me pousse à prendre une année de césure dans mes études. <strong>« On ne fait pas un voyage. Le voyage nous fait et nous défait »</strong> dirait Nicolas Bouvier. Ainsi, partir seule c’est avant tout un voyage avec soi-même, prendre des risques afin de <strong>se confronter à une réalité encore méconnue</strong>.</p><p><img alt="France-jap-1502666785" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/445179/France-Jap-1502666785.jpg"></p><p> </p><p><img alt="3-1498120406" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/436295/3-1498120406.jpg"></p><p> </p><p><strong>OU PARTIR ? Un voyage comme un métissage</strong></p><p> </p><p><u><strong>Partir 2 ans</strong></u> : De la France jusqu'au Japon</p><p>Comme un <strong>retour aux sources</strong> , l’idée est de se fixer un point de départ et un point d’arrivée. <strong>Franco-Japonaise</strong>, habitant à Nantes, le besoin de redécouvrir mes origines se fait inévitable. </p><p> </p><p><u><strong>1 an de trajet</strong></u></p><p>A travers plus de<strong> 22 pays</strong>. Car le trajet par la <strong>mise en mouvement</strong>, est une part indissociable du voyage. Ainsi, avec<strong> lenteur et splendeur</strong>, le <strong>vélo</strong> devient logiquement un compagnon inséparable. Par sa douceur, il démultiplie les rencontres, par ses mécanismes, il intensifie l’effort physique. Il permet de <strong>prendre le temps</strong> de découvrir et <strong>redécouvrir le monde</strong> afin de s’y plonger et de s’y confronter par la route. On peut ainsi, grâce au vélo, en ressentir ses moindres difficultés et <strong>beautés</strong>.  </p><p> </p><p><u><strong>1 an au Japon en immersion</strong></u></p><p>Après le voyage, place à l’<strong>immersion</strong>. Se reconnecter à ses <strong>racines</strong>, réapprendre une langue oubliée et une <strong>culture lointaine</strong>. S’immerger dans une nouvelle <strong>parenthèse nippone</strong> passe ainsi par habiter sur place, <strong>apprendre en travaillant</strong>, par des stages et par du volontariat.</p><p> </p><p> </p><p> </p><p> </p><p><img alt="4-1498121893" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/436308/4-1498121893.jpg"></p><p> </p><p> </p><p><strong>COMMENT PARTIR ?</strong></p><p> </p><p>Ici ça n'est pas le défi physique à tout prix qui importe. Mais bien au contraire, c'est l'idée d'<strong>expérimenter une nouvelle façon de voyager</strong>, plus lente, plus douce, plus<strong> à l'écoute de son corps et de son environnement</strong>.</p><p>Sur la base d'un calcul de <strong>1400 kilomètres parcourus en un mois</strong>, ni trop lent, ni trop rapide, on peut ainsi prendre le temps de prendre son temps.</p><p> </p><p>Le <strong>départ est prévu mi-Août 2017</strong>. Les conditions climatiques y seront de ce fait favorables : <strong>fin de l'été en Europe, automne en Asie de l'Ouest, pour une arrivée en hiver en Inde</strong>.</p><p> </p><p> </p><p> </p><p> </p><p><img alt="5-1498122375" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/436310/5-1498122375.jpg"></p><p> </p><p>L'idée de ce voyage, bien que réalisé seule n'est pas un simple enrichissement personnel. Riche en possibilités , il devient<strong> matière d'expérimentations</strong>. En voici les premières idées :</p><p> </p><p> </p><p> </p><p><img alt="6-1498122635" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/436311/6-1498122635.jpg"></p><p> </p><p><strong><u>Création d'une collection de "Carnets Vagabonds"</u> :</strong></p><p>Ces carnets permettront de <strong>partager le voyage différemmen</strong>t en envoyant chaque fois des <strong>petits fragments d'ailleurs</strong>. Chaque carnet devient ainsi <strong>unique</strong>, la collection se réinventant sans cesse <strong>en fonction des pays</strong> et des situations.</p><p> </p><p><strong><u>Des "Cartes postales sonores"</u> :</strong></p><p>Pourquoi, au lieu de regarder au voyage, ne l'écouterions-nous pas ? Écouter, entendre, pour mieux donner à voir. Le son n'enferme pas dans une image figée, mais au contraire, il vient <strong>libérer l'imaginaire</strong> et donne à voir le voyage différemment. Ainsi, ces <strong>sons captés, collectés puis montés</strong> donneront à s'imaginer un voyage, à s'immerger dans l'effervescence d'une ville, à rêver à la lenteur d'un levé de soleil,...</p><p><strong>Écouter le monde, pour mieux le redécouvrir. </strong>Ces Cartes postales sonores seront autant d'<strong>invitation au voyage</strong> que de véritables <strong>voyages sonores</strong> en eux-mêmes.</p><p> </p><p><u><strong>Un blog pour se raconter</strong></u> :</p><p>Parce que garder contact et échanger reste primordial, un blog sera créer et sans cesse actualisé pour permettre de suivre au mieux mes aventures !</p>

Allocation of funds

<p><img alt="7-1498123726" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/436312/7-1498123726.jpg"></p><p><strong>DANS MES SACOCHES IL Y A...</strong></p><p> </p><p>Le strict nécessaire :</p><p> </p><p>- du <strong>Technique</strong> (un super vélo, une petite tente confortable, et tout le nécessaire pour bivouaquer et réparer)</p><p> </p><p>- de la <strong>Santé et de l'Hygiène</strong> (des vaccins et une assurance juste au cas où, de bons vêtements bien adaptés aux différents climats, une trousse de secours et de bonnes lunettes et chaussures de marche)</p><p> </p><p>- et de quoi survivre <strong>Sur Place</strong> (le nécessaire pour payer nourriture, hébergements ponctuels, visas, et transports éventuels en ferry et train).</p><p> </p><p><img alt="8-1498123782" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/436313/8-1498123782.jpg"></p><p> </p><p><strong>MAIS ALORS, POURQUOI 3300 € ?</strong></p><p> </p><p>Et bien parce que tout projet a un début et qu'il <strong>se construit petit à petit</strong>.</p><p>Ainsi, ces 3300 € correspondent au minimum nécessaire afin de commencer et pouvoir partir. C'est la<strong> petite impulsion </strong>qui va motiver et faire grandir tout le projet.</p><p> </p><p>Ainsi, <strong>vos dons </strong>serviront à :</p><p> </p><p>- l'achat de pièces détachées pour monter un <strong>vélo personnalisé </strong>ainsi que tout le nécessaire pour son entretien,</p><p> </p><p>- me concocter un petit nid douillet pour<strong> bivouaquer</strong> (tente, duvet, matelas, camping gaz, vaisselle, etc),</p><p> </p><p>- et à pouvoir vous envoyer vos<strong> belles compensations</strong> de l'autre bout du monde ! (Cf encart à droite).</p><p> </p><p>Et si jamais la collecte dépasse ces fameux 3300 €, le reste de la somme financera les autres parties du voyage, soit la Santé et l'hygiène ainsi que tous les frais sur la route.</p><p>Également, les fonds collectés sur cette plateforme seront reversés sur mon compte, soit celui de Cloé Ando.</p><p> </p><p><strong>Et pour les entreprises :</strong></p><p><strong>POURQUOI ME PARRAINER ?</strong></p><p> </p><p> </p><p> </p><p><img alt="Parrain-1499239182" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/439283/Parrain-1499239182.jpg"></p><p> </p><p> </p><p>- Tout d'abord l'opportunité de <strong>communiquer différemment</strong> sur vos produits : la promotion de chacun des équipements serait renforcée et élargie par leur mise en avant sur mon blog ainsi que ma page Facebook. Cette nouvelle communication vous assure ainsi de capter et élargir votre public d'une nouvelle façon.</p><p> </p><p>- Ensuite, soutenir "En Roue Libre" c'est avant tout <strong>donner à votre entreprise une image unique, atypique et solidaire</strong> en vous permettant de vous démarquer.</p><p> </p><p>- Également, avoir un retour sur votre matériel, c'est vous permettre de communiquer au mieux sur leur durabilité et en faire ainsi un véritable <strong>gage de qualité</strong>.</p><p> </p><p><strong>COMMENT ME PARRAINER ?</strong></p><p> </p><p>Ainsi, en espérant que cette proposition attise votre curiosité, succinctement, votre aide pourrait être de deux sortes :</p><p> </p><p>- Par des <strong>donations d'équipement</strong>, afin de tester votre matériel dans des conditions réelles ;</p><p> </p><p>- Et/ou par un <strong>don financier</strong>, afin de soutenir l'avancée du projet tout au long de sa progression.</p><p> </p><p><img src="https://ssl.gstatic.com/ui/v1/icons/mail/images/cleardot.gif"></p><p><img alt="Gif-merci-3-1498812351" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/438283/GIF-MERCI-3-1498812351.gif"></p><p> </p>

Choose your reward

€5

Pour le prix d'une bière, recevez mes plus beaux bisous du bout du monde !!
  • 3 contributions

€10

Estimated delivery: August 2017

Recevez l'envoi de photos personnalisées du bout du monde !
  • 10 contributions

€20

Estimated delivery: September 2017

Recevez, dans un mail personnalisé, une première "Carte postale sonore".
  • 8 contributions

€30

Estimated delivery: September 2017

Recevez un premier exemplaire unique de "Carnet vagabond".
  • 8 contributions

€50

Estimated delivery: November 2017

Recevez chez vous des envois réguliers de "Carnets vagabonds", en fonction de leur création.
  • 12 contributions

€100

Estimated delivery: December 2017

Recevez ma plus grande reconnaissance plus des envois réguliers de "Cartes postales sonores" et de "Carnets vagabonds".
  • 1 contribution

€200

Estimated delivery: October 2017

Recevez l'envoi d'un souvenir du pays de votre choix !
  • 2 contributions

€500

Estimated delivery: December 2017

Recevez ma reconnaissance éternelle ! Plus, l'envois personnalisés de petits "Colis Surprise" pour découvrir chaque pays de l'intérieur !

Make a donation

Give what I want