EPINAL - KÂNYÂKUMÂRÎ, Un voyage de 20 000km

Soutenez le projet éditorial de deux jeunes artistes mêlant art et voyage en Eurasie !

Project visual EPINAL - KÂNYÂKUMÂRÎ, Un voyage de 20 000km
Successful
43
Backers
01/08/2020
End date
€1,576
Out of €1,000
158 %

EPINAL - KÂNYÂKUMÂRÎ, Un voyage de 20 000km

Alors c’est quoi le projet ?

 

Le concept, c’est un long voyage qui aboutit à un livre. 20 000km parcourant l’Eurasie, un parcours qui serpente à travers le Grand Est, l’Allemagne, la Pologne, la Lituanie, la Lettonie, la Russie, la Mongolie, la Chine et enfin l’Inde. Une moitié d’année sera consacrée à ce voyage (après, on n'est plus assurés, mais on ne sait jamais), entre le 15 janvier 2020 et le 15 juin 2020. Pas d’avion. Tout se fera sur Terre, à pied, en voiture, en train, etc. 

 

Point de départ : Epinal. Vous ne savez pas où c’est ? Une ville de rêve dans les Vosges où on a fait nos études. 

Regardez ces belles nuances dorées sur nos poubelles.

Point d’arrivée : Kânyâkumârî. Vous ne savez pas où c’est ? Ne vous inquiétez pas, on ne savait pas non plus. C’est une petite ville sur la pointe Sud de l’Inde, équivalente en taille à Epinal et qui bouclera symboliquement l’épopée. (Photographie libre de droit de Paulthy). 

 

Mais pourquoi un tel voyage ?

 

Déjà, parce qu’on est complètement inconscients. Et puis surtout, car nous sommes des amoureux de l’image. Tout ce parcours sera documenté de nos écrits, de nos dessins, de nos photographies dans le but d’écrire un livre. L’idée est de se nourrir de l’inconnu. Ce livre a l’ambition de raconter une histoire avant d’être un objet documentaire. Une histoire très personnelle et simple de deux jeunes sur la route. Il s’inscrira dans le registre du carnet de bord qui nous tient à cœur, mais nous comptons jouer de ses codes et nous permettre des libertés éditoriales que nous n’avons que peu vues ailleurs. L’objet mêlera ainsi de nombreux médiums tels que la bande-dessinée, la photographie, l’illustration, le texte, etc. L’improvisation sera phare dans ce projet et nous espérons réussir à insuffler ce côté brut et spontané qui nous caractérise dans le livre. 

 

Confrontation face au monde donc, mais également confrontation de deux univers artistiques pour écrire à 4 mains.


Les deux camarades :

Tristan Garnier. Dessinateur, mégalomane. Mon compère durant le voyage. Il espère dessiner en Russie à -40 °C, mais n’a toujours pas trouvé de solution viable. Asthmatique, les chevaux en Mongolie seront sa Kryptonite. Il est fiable et robuste, c’est un fier compagnon de route. 

Ici une photographie de Tristan, philosophe béat face à l'immensité. 

Quelques-uns de ces dessins : 

Lucas Landais. Essaye lamentablement de camoufler sa calvitie derrière une Chapka et détourne le regard par un certain talent photographique. Possède une forte aptitude à créer l’aventure et à se foutre dans la merde. Passionné comme moi par la bande-dessinée, il aime les sujets controversées et cherche ce qu’il y a de plus profond chez l’Homme.

Quelques images de Lucas :

Allocation of funds

Pourquoi on a besoin de vous ?

 

On a besoin de vous, car vous l’aurez compris, il ne s’agit pas seulement d’un voyage. Nous avons fait notre possible pour réunir ce qu’il nous faut pour partir, mais le matériel essentiel à la production du livre couplé au déplacement devient très onéreux. 

 

Pour être précis, Lucas emporteras: 

- un boîtier Nikon D750

- un objectif AF-S NIKKOR 85mm f/1.8G

- un objectif AF-S NIKKOR 24-85mm f/3.5-4.5G ED VR

- un objectif AF Zoom-NIKKOR 80-200mm f/2.8D ED

- un sac pour l’appareil photo

- deux cartes SD 32GB

- deux batteries

- un adaptateur 

- un disque dur

 


 

et Tristan:

- du fusain

- de l’aquarelle

- des crayons de couleur

- un lot de papiers/carnets tous formats

- un tube pour transporter les dessins

Beaucoup de matos, mais peu de place pour les slips. Créer se fera souvent dans des conditions difficiles, mais c’est ce que nous cherchons. Nous avons la brillante idée de partir vers des destinations peu connues pour leurs plages idylliques et en plein hiver. Nous nous attendons à des températures pouvant tomber en dessous des -30 °C. Il faudra également s’assurer de la pérennité de notre travail. Durant certaines étapes de notre voyage, il faudra envoyer notre travail de façon sûre en France, ce qui représentera également un coût. C’est donc pour le matériel essentiel à la fabrication du livre que nous requérons votre aide.

Mais nous voyons déjà les esprits pointilleux voulant savoir exactement comment sera utilisé l'argent du KissKissBankBank. Pour leur répondre, nos experts ont mis au jour ce camembert très précis et professionnel

 

Et si nous dépassions la collecte ? 

1 000 euros, c’est déjà une sacrée somme. Mais le matériel que nous emportons dépasse de loin la collecte. Il s’élève aux alentours des 4 000 euros. Aller au-delà du montant prévu nous permettrait de couvrir ces dépenses et de repartir rapidement sur la route pour de nouveaux projets si jamais celui-ci se passe bien !

 

Et ensuite ?

Tout ce travail vous attendra pour une exposition-retour où on aura le plaisir de vous retrouver ! En espérant que ce projet ait su provoquer en vous des effusions folles de bonheur et l'envie de nous lâcher quelques petites piécettes.

 

Deux amis qui vous veulent du bien.

Choose your reward

Make a donation

Give what I want