Éric Bouvet - 40 ans de photojournalisme

Soutenez l’édition du journal-collector qui retrace les quarante ans de carrière d’Eric Bouvet !

Project visual Éric Bouvet - 40 ans de photojournalisme
443
Backers
6 days
Remaining
€23,985
Out of €8,032
299 %
Indie

Éric Bouvet - 40 ans de photojournalisme

Des images pour l'Histoire

"Le 21 mai 1981, j’entrais à l’Elysée… pour mon tout premier moment d’Histoire. La prise en fonction de François Mitterrand, élu président de la république."

"On may 21, 1981, I walked into the Elysée... for my first moment of History. François Miterrand's inauguration, elected president of the Republic."


Et des moments d’Histoire, Eric Bouvet va en vivre. Pour fêter ses quarante ans de carrière, nous éditons un journal-collector qui rassemblera les photographies iconiques et inédites qui témoignent de l’Histoire contemporaine. Issues des reportages en Afghanistan, Tchéchénie, ou encore d'Ukraine. De la place Tien An Men à la chute du mur de Berlin jusqu’à la libération de Nelson Mandela. Autant de moments libérateurs ou dramatiques qui constituent aujourd’hui un travail de mémoire.

C'est pourquoi nous avons décidé de réunir ces photographies dans un journal-collector au format inédit. Notre projet est d'auto-éditer cet ouvrage, mais cela ne sera possible qu'avec votre soutien !

And historic moments, Eric Bouvet will live some. To celebrate his forty years of career, we are publishing a collector’s journal which will assemble his iconic photographs, some of them unpublished, that bear witness of contemporary History. Taken from photographic reports in Afghanistan, Chechnya and Ukraine. From Tiananmen square to the fall of the Berlin wall until the liberation of Nelson Mandela. As many liberating or dramatic moments that constitute today a work of memory and recollection.

This is why we have chosen to gather all of these photographs in a collector’s journal in an unpublished format. Our project is to self-publish this volume, but this won’t be possible without your support !


Éric Bouvet, si vous ne le connaissez pas  

Éric Bouvet commence sa carrière en 1981 lorsqu'il intègre l'agence Gamma. Indépendant depuis 1990, il couvre les plus grands événements mondiaux et la plupart des conflits qui changent le cours de l'Histoire (Afghanistan, Tchétchénie, Rwanda, Proche Orient, chute du mur de Berlin, Somalie, Irak, Libye, Tien An Men, les commandos russes). Il publie ses reportages dans les plus grands magazines internationaux.

Éric Bouvet began his career in 1981 when he joined the Gamma agency. Independent since 1990, he covers the biggest world events and most of the conflicts that change the course of history (Afghanistan, Chechnya, Rwanda, Middle East, fall of the Berlin Wall, Somalia, Iraq, Libya, Tien An Men, Russian commandos). His works are published in the biggest international magazines.

L'humain est toujours au coeur de ses sujets, son approche photographique est au plus près, respectueuse et incisive. Très proche de la jeune génération, il aime transmettre et  partager ses expériences.

De nombreux prix récompensent son engagement dont deux Visas d'Or (2000, 2012), cinq World Press (1987, 1990, 1990, 1991, 1995), le prix du 150ème anniversaire de la photographie (1985), le Prix du Correspondant de Guerre (2000), le prix du public des Correspondants de Guerre (2000), le Frontline Club Award (2014)... Éric Bouvet est lauréat du prix Polka du photographe de l'année 2020.

Pour découvrir l'ensemble de son travail : https://ericbouvet.com 

Mankind is always at the heart of his subjects, his photographic approach is as close as possible from the subject, his eye remains respectful yet incisive. Very close with the younger generation, he likes to pass on and share his experiences.

Numerous prizes reward his artistic and professional commitment, including 2 "Visas d'Or" (2000, 2012), 5 World Press (1987, 1990, 1990, 1991, 1995), the 150th "anniversaire de la photographie prize" (1985), the "Correspondant de Guerre" prize (2000), the "Correspondant de Guerre" public's prize (2000), the Frontline Club Award (2014)... Éric Bouvet is the winner of the Polka Prize for photographer of the year 2020.

To discover all of his work : https://ericbouvet.com 

Eric Bouvet porte ce projet avec ceux qui l’accompagnent depuis toutes ces années, sa famille et ses proches collaborateurs. Ce collector est né de l’envie de partager avec le plus grand nombre ces témoignages photographiques du monde et des événements les plus marquants dont il a été témoin.

Eric Bouvet is carrying this project with those who have supported him for all these years, his family and his close collaborators. This collector’s journal is born from the desire to share these photographic testimonies of the world and the most significant events he has witnessed. 


Un journal-collector

48 pages de photographies humaines et bouleversantes, parfois surréalistes, souvent terribles, prises au coeur de l’action : la place Tien An Men, la chûte du mur de Berlin, la révolution ukrainienne, le quotidien d'un commando Russe, la Tchétchénie, l'Afghanistan, la Libye, les crises migratoires ...

Forty-eight pages of moving photographs, sometimes surreal, often terrible, taken within the heart of the action: Tien An Men Square, the fall of the Berlin Wall, the Ukrainian revolution, the daily life of a Russian commando, Chechnya, Afghanistan, Libya, the migratory crises ...


Un format inédit ...  Il s'agit d'un collector imprimé sur papier journal non broché, dans un grand format, comme autant de posters détachables ! 

Voici quelques information techniques... 

  • Format : 30X40 cm
  • Nombre de page : 48
  • Impression offset en couleur, sur papier journal de qualité supérieure 
  • Sortie (livraison) : septembre 2021​

La maquette du journal-collector sera disponible sur cette page dès sa finalisation. 

A new format ... This is a collector's edition printed on unbroken newsprint, in a large format, like so many detachable posters!​

Here is some technical information ...

  • Format : 30x40cm 
  • Number of pages : 48
  • Full-color offset printing on premium newsprint
  • Release (delivery) : september 2021

​The model of the collector's journal will be available on this page as soon as it is finalized.​


Ce n'est pas tout 

L'année 2021 est l'occasion de célébrer les 40 ans de carrière d'Eric Bouvet lors d'événements inédits. Vous aurez l'occasion de découvrir les photographies d'Eric Bouvet lors d'expositions événements avec des partenaires qui s'associent au projet !

Nous vous donnons rendez-vous en septembre 2021 pour une exposition au festival Visa pour l'image et en octobre 2021 pour un événement à la galerie Polka. 

2021 is an opportunity to celebrate Eric Bouvet's 40-year career with the organization of several upcoming events. You will have the opportunity to discover Eric Bouvet’s photographs during exhibitions with the presence of the project partners !

We look forward to seeing you in September 2021 for an exhibition at the ‘Visa pour l'image’ festival and in October 2021 for a special event at the ‘Polka gallery’.



Pour vous remercier 

Le prix du journal-collector est à 20 euros, nous vous proposons un tarif promotionnel de 16 euros en passant par cette plate-forme !

Voici la liste des contreparties pour votre soutien : 

  • participation de 1 à 15 euros : notre reconnaissance éternelle !
  • 1 collector : 16 euros (tarif promotionnel) - offre illimitée 
  • 1 collector dédicacé : 20 euros - offre illimitée 
  • 2 collectors : 30 euros (tarif promotionnel) - offre illimitée 
  • 1 collector + le livre « Jusqu’au bout » : 34 euros - offre illimitée 
  • 1 collector + 1 tirage 10x20 : 60 euros - offre limitée à 100 exemplaires 
  • 1 collector + 3 tirages 10x20 : 150 euros - offre limitée à 20 exemplaires
  • 1 collector + 1 tirage 20x30 :  300 euros - offre limitée à 20 exemplaires 
  • 1 collector + 1 journée de stage avec l’auteur :  350 euros
  • 1 collector + 1 tirage 20x30 numéroté et signé : 650 euros - offre limitée à 5 exemplaires 
  • 1 collector + 1 tirage 40x60 signé et numéroté : 1400 euros - offre limitée à 2 exemplaires
  • 1 collector + 1 tirage 50x70 signé et numéroté : 1800 euros - offre limitée à 2 exemplaire

The price of the collector's journal is 20 euros, but through this platform we offer you the same album for only 16 euros!​

  • 1 to 15 euros : our eternal gratitude
  • 1 collector : 16 euros (promotional rate) - unlimited offer
  • 1 signed collector  : 20 euros -  unlimited offer
  • 2 collectors : 30 euros (promotional rate) -  unlimited offer
  • 1 collector + 1 book « Jusqu’au bout » : 34 euros - unlimited offer
  • 1 collector + 1 photographic print 10x20 : 60 euros - limited offer = 100 
  • 1 collector + 3 photographic prints 10x20 : 150 euros - limited offer = 20 
  • 1 collector + 1 photographic print 20x30 :  300 euros -limited offer =  20 
  • 1 collector + 1 numbered and signed photographic print 20x30  : 650 euros - limited offer = 5
  • 1 collector + 1 numbered and signed photographic print 40x60  : 1400 euros - limited offer = 2
  • 1 collector + 1 numbered and signed photographic print 50x70 : 1800 euros - limited offer = 2

* Les tirages sont à choisir parmi la sélection suivante : 

The prints are to be chosen from the following selection:

  • Photographie en haut à gauche : Grozny, Tchéchénie, février 2000.

"Je suis allé cinq fois en Tchéchénie lors de la première guerre entre 1995-1996, mais lors de ce voyage, impossible de reconnaître la place Minutka, la grande porte d’entrée sud de la capitale. Tout a été rasé. Je viens d'arriver, c'est ma première image. Cette femme a été chassée de chez elle par les Russes car ils dynamitent tous les immeubles de peur que les combattants tchéchènes reviennent s'y cacher. Son mari et ses deux fils sont morts, il ne lui reste que le portrait de son époux et ses deux tapis." - Eric Bouvet 

  • Photographie en haut à droite : Kaboul, Afghanistan, octobre 2001.

"En 2000 j’avais réussi à être « invité » par les Talibans. Je pouvais faire des images mais exclusivement du ciel et des murs… Et pour que je comprenne bien, j’étais logé devant le Ministère des Vices et de la Vertu. J’ai réussi à leur fausser compagnies deux fois en quatre jours, non sans risques. J’avais fait une image un peu similaire à celle-ci mais moins aboutie car peu de temps. Un an plus tard les Talibans sont chassés par les forces de la coalition internationale. Je suis retourné dans le même immeuble. Après deux heure d’attente, cette femme est apparue. Je tenais mon moment." - Eric Bouvet

  • Photographie en bas à gauche : Berlin, Allemagne, novembre 1989.

"Je suis né en 1961, année de la construction du mur. Durant mon enfance, les informations sur la guerre froide étaient presque quotidiennes. On nous disait que les russes pouvaient être à Paris en trois jours. Enfants nous étions obligés d’aller chanter la Marseillaise au monument aux morts à chaque commémoration. Vingt huit ans ans plus tard le mur tombe, je suis dessus, en première ligne. Je fais le plus beau métier du monde, ma joie est incommensurable. On pense que la guerre n’aura plus lieu en Europe, et que le monde va changer. Malheureusement, l’Histoire continuera et ça ne se passera pas aussi bien que souhaité…" - Eric Bouvet

  • Photographie en bas à droite : Kiev, Ukraine, février 2014.

"Quand les lignes de fronts sont à portées de voix, il y a souvent des communications entre les belligérants. Plutôt des insultes ou autres amabilités, mais parfois les échanges servent à prendre des nouvelles de voisins dans l’autre camp, voire des membres de même famille déchirées par le conflit. A Kiev, pendant que les manifestants d’Euromaidan entonnaient des chants traditionnels, les forces de l’ordre envoyait dans des enceintes géantes ou autres mégaphones la chanson du groupe ABBA  « the winner takes it all»*." - Eric Bouvet

* Le gagnant remporte tout 

  • Top left photograph: Grozny, Chechnya, February 2000.

"I went to Chechnya five times during the first war between 1995-1996, but during this trip, it was impossible to recognize Minutka Square, the great southern gateway to the capital. Everything had been razed to the ground. I just arrived; this is my first image. This woman was kicked out of her home by the Russians because they dynamited all the buildings out of fear that the Chechen fighters would return hiding there. Her husband and her two sons are dead, she only has the portrait of her husband and two carpets left. "- Eric Bouvet 

  •  Top right photograph: Kabul, Afghanistan, October 2001.

"In 2000 I had managed to be 'invited' by the Taliban. I could take pictures but only sky and walls ... And so that I understood the rules correctly, I was lodged in front of the Ministry of Vices and Virtue. I managed to escape from their surveillance twice in four days, not without risks. I had made a picture somewhat similar to this one but less successful because of the little time I had. A year later the Taliban were driven out by the international coalition forces. I returned to the same building. After waiting for two hours, this woman appeared. I had my moment. "- Eric Bouvet

  • Lower left photograph: Berlin, Germany, November 1989.

“I was born in 1961, the year the wall was built. During my childhood, news about the Cold War was almost daily. We were told that the Russians could be in Paris in three days. As children, we had to sing the Marseillaise at the war memorial for each commemoration. Twenty-eight years later the wall is falling, I'm on it, on the front line. I have the most beautiful job in the world, my joy is unmeasurable. It is believed that war will no longer take place in Europe, and that the world will change. Unfortunately, history will continue and it will not turn out as well as we desired… "- Eric Bouvet

  • Bottom right photograph: Kiev, Ukraine, February 2014.

"When the front lines are within earshot, there is often communication between the belligerents. Rather insults or other courtesies, but sometimes the verbal exchanges are used to take news from neighbours in the other camp, even members of the same family torn by the conflict. In Kiev, while the Euromaidan demonstrators sang traditional songs, the security forces broadcast with giant speakers or other megaphones ABBA’s "the winner takes it all" song. "- Eric Bouvet

 

Allocation of funds

Concrètement, pourquoi avons-nous besoin de votre aide ?

  • La direction artistique
  • La coordination éditoriale du projet
  • La photogravure du journal-collector
  • L’impression du journal-collector
  • Le scan et l'impression des tirages
  • La commission de KissKissBankBank

Si la collecte dépasse le budget demandé, nous éditerons un tome 2 avec des photographies issues des reportages magazines et sociétaux d’Eric Bouvet. Burning Man, La rainbow family, les femmes du Rwanda, la dernière mine de charbon… 

  • Artistic direction
  • Editorial coordination of the project
  • Photogravure of the journal-collector
  • The printing of the collector's journal
  • The scanning and printing of the prints
  • The KissKissBankBank commission

If the donation via KissKissBankBank exceeds the requested budget, we will publish a second volume with photographs from Eric Bouvet's photographic missions: Burning Man, The rainbow family, the women of Rwanda, the last coal mine ...

Eric Bouvet remercie pour leur aide / Eric Bouvet thanks for their help  : Cerise Bouvet, Lisa Carbonnier, Yann Linsart, Amaury Mestre de Laroque et ViiPhoto  (--> https://viiphoto.com)

 

Choose your reward

Make a donation

Give what I want

Sold out

1 exemplaire du journal-collector + 1 journée de stage avec l'auteur

€350

Estimated delivery: October 2021

1 collector's journal ERIC BOUVET 40 YEARS + 1 day internship with the author Internship day available from October 2021 to September 2022. Crédit photo @GalerieHEGOA
  • 1 backer
  • 0/1 available