Projet Expedition Kirghizistan. 7 jeunes, 2 guides, un projet plusieurs objetifs

Un projet, Plusieurs objectifs.

Project visual Projet Expedition Kirghizistan. 7 jeunes, 2 guides, un projet plusieurs objetifs
Failed
27
Backers
02/21/2020
End date
€870
Out of €3,000
29 %
Zero
waste
International
solidarity
Indie

Projet Expedition Kirghizistan. 7 jeunes, 2 guides, un projet plusieurs objetifs

Pour faire vite:

Nous sommes un groupe de 7 jeunes du Club alpin Grenoble Isère. Nous faisons aussi parti d'un groupe de progression en alpinisme et créé comme suite de l'école d'aventure. Ce groupe est nommé "âge de glace" et est encadré par 2 guides de haute montagne et subventionné par le Club Alpin Français (CAF). Depuis plusieurs années nous pratiquons et progressons ensemble et avons acquis toujours plus d'expérience et d'autonomie en montagne, notamment par plusieurs voyages à travers l'Europe. 

Aujourd'hui, nous voudrions voir plus loin et découvrir de nouveaux horizons. 

Nous avons choisis le Kirghizistan pour destination de notre première expédition. Les paroies immenses de ce pays sont pleines de voies mythiques rarement répétées mais aussi de grandes paroies inexplorées. Ce projet marque l'aboutissement de plusieurs années d'apprentissage de la montagne et nous tient profondément à cœur. Mais aller aussi loin, c’est aussi pour nous l’occasion de rencontrer les populations locales et de leur apporter, dans la mesure du possible, de l'aide et de leur transmettre nos connaissances en matière de secourisme.

Pour toute plus détails allé sur notre page web : https://www.alpy.io/expe

 

En détails:

 

Quel est notre projet ? Pourquoi le Kirghizistan ?

 

L’aspect pédagogique du projet :

Nous souhaitons toujours progresser, afin de devenir de plus en plus autonomes en alpinisme et sur des grands itinéraires d'escalade, en apprenant à gérer un milieu changeant et les décisions qui y sont liées. Nous voulons pratiquer la montagne en sécurité et toujours dans l’esprit de plaisir, de bonne humeur et de solidarité que nous apporte notre groupe. A travers nos expériences d'escalade et d'alpinisme, nous avons pu découvrir des sites mythiques en Europe. 

Aujourd'hui nous aimerions élargir nos horizons. Aller plus loin, pour faire plus que grimper,  être au contact de la population d'un pays dont certains ignorent même le nom, aller à la découverte de montagnes si peu gravies qu'elle sont méconnues. 

C'est un réel défi pour des jeunes d'organiser une expédition (2 fois plus longue  et plus lointaine que d’habitude). La préparation de ce projet, partant d’une simple idée qui prend forme progressivement, est très enrichissante : rencontrer des grimpeurs qui connaissent le Kirghizistan, élaborer un budget, rechercher les cartes locales, étudier les topos existants, contacter des agences de voyages, s'informer auprès de l'ambassade… et vous présenter notre projet !

 

L’aspect sportif du projet

Aujourd'hui, avec les expériences que nous avons vécues, nous sommes prêts à sortir des itinéraires tracés et découvrir des faces vierges. Nous voulons repousser nos limites tout en progressant en sécurité grâce à l'expérience acquise dans les différents terrains de montagne. 

Les paroies du Kirghizistan sont longues et verticales, nous aurons besoin de toutes nos ressources techniques et physiques pour les gravir. Nous nous entraînons quotidiennement  pour devenir des alpinistes "complets". Nous prévoyons plusieurs stages de préparation spécifique dès l'automne 2019 et ainsi mettre toutes les chances de notre côté pour nos réalisations.

Afin d'être parfaitement prêts physiquement et techniquement au moment de l'expédition nous nous entraîneront, en plus de nos entraînements d'escalade et d'endurance habituels, à faire des ascensions dans les conditions les plus proches possible de celles que nous rencontrerons au Kirghizistan. Ces entraînements seront donc principalement des ascensions de grandes voies granitiques pourvues de fissures longues et en terrain d'aventure. Ils pourront avoir lieu dans le massif du Mont Blanc, au grand capucin par exemple.

 

 

Mais en fait, ou allons-nous?

Afin de simplifier les trajets et leur organisation, nous prendrons contact avec une agence de trek locale, organisant ainsi l'intégralité du trajet de Bishkek jusqu'au camp de base (pour l'aller et le retour).

Les objectifs de l'expé

C’est une première expérience pour l'ensemble des membres du groupe. La durée de l'expédition (3 semaines) permet d'accomplir de nombreux projets d'escalade et reste accessible à tous.

Depuis la ville de Batken l'objectif est de rejoindre la vallée d'Ak-Su, point central le plus proche des grandes paroies, que nous utiliserons comme camp de base. De là, les possibilités sont multiples entre grandes voies d'escalade ou d'artif  allant de 300 à 1000m.

Les objectifs sont, en fonction de la météo, de varier les ascensions :

•Répétition de voies libres mythiques topographiées telles que "Perestroïcrack" à la tour russe

•Création de nouvelles voies en libre.

•Découverte du fond de la vallée d'Ak-su, en direction des grands sommets locaux

 

De plus, pendant plusieurs journées, nous irons à la rencontre des habitants du village d’Ozgorush (~500 habitants) se situant le long de la rivière Lyailak. Cet journée nous permettra d'organiser la distribution de trousses de secours aux points et personnes  “centrales” du village comme notamment les instituteurs de l’école et les porteurs. De plus, nous organiserons sur place une petite formation permettant d'apprendre les bases du secourisme, et donc l'utilisation du matériel fourni dans les trousses de secours au plus grand nombre, 4 membres du groupe ayant les diplômes de secourisme du PSE 1 et  PSE 2 (niveau pompier), et le reste du groupe le PSC 1. Des trousses de secours transportables (donc légères et pratiques en montagne) seront fournies aux porteurs, nous aidant sur l’approche du camp de base, ainsi qu'une petite formation de secourisme, notamment axés sur les besoins particuliers que leur impose le milieu montagnard. Tenter d'apporter quelque chose aux porteurs nous est important car c'est avec très peu de matériel et dans des conditions souvent difficiles qu'il nous permettent à nous, alpinistes de réaliser nos projet.

Mais encore, il y aura la production d'un film raccontent l'expédition du début à la fin. Idéalement, le film sera projeté dans des festivals et bien sûr diffusé en ligne après les avant premières. Le film sera produit par Nils Paillard.

Enfin, nous prendrons soin de rédiger des topographies détaillées des voies réalisées et des accès empruntés. En effet il a été pour nous difficile de trouver des informations sur cette région car elle est n'a que récemment commencée à être explorée (vers les années 2000), cela était notamment dû à la présence de conflits dans la région. Celle-ci dispose donc que de peu de topos, et encore moins en anglais ou en Français. Le Kirghizistan tente de plus en plus de se développer grâce au tourisme et nous espérons donc pouvoir donner de l'attrait à cette région en lui donnant une visibilité et des informations sur son potentiel, particulièrement dans le domaine des sports de montagne.

 

 

 

Qui sommes nous?

Jules

Je m'appelle Jules Lacoste et j’ai 18 ans. Cela fait une dizaine d'années que je pratique des activités en pleine montagne. J'ai tout d'abord débuté avec mes parents la randonnée que je pratiquais partout dans les Alpes. Ce bonheur d'être dans la nature en général et la montagne en particulier m'a mené vers l'escalade, l'alpinisme, le ski… J'apprécie tout particulièrement l'escalade et ceci permet de m'aventurer dans des itinéraires plus techniques en montagne. Grâce à l'Ecole d'Aventure du CAF de Grenoble, j'ai pu me perfectionner et acquérir les techniques de progression et de sécurité essentielles. En plus du CAF je suis actuellement au lycée dans la section montagne de Moutiers. De plus j'aime beaucoup voyager car j'ai eu la chance de visiter de nombreux pays avec ma famille et amis. Tout cela m'a conduit à ce projet d'expédition au Kirghizistan qui je pense serait une expérience magnifique. Ce voyage serait une occasion de découvrir les paysages montagnards asiatiques et les populations locales surement chaleureuses et intéressantes. Ce serait bien sûr l'occasion de gravir les montagnes locales qui sont à coup sûr magnifiques et parfois même inexplorées. Tout ceci attise ma curiosité et mon intérêt pour ce voyage.

Baptiste

J’ai commencé à grimper alors que je n’avais que 4 ans, avec mes parents et découvrit en même temps le plaisir d’être dans la nature. C’est à l'âge de 8 ans que j'ai débuté une pratique plus régulière grâce à des cours hebdomadaires avec différents organismes comme Cordéo puis l’USSE Escalade. J'ai rejoint 4 ans plus tard l’Ecole d’Aventure du CAF Grenoble Isère et ai participé aux sorties le plus régulièrement possible. Je suis devenu passionné de montagne grâce à ce groupe et ai pu découvrir différentes activités telles que l’escalade traditionnelle, la course d’arête, la cascade de glace et le mixte… Cette passion m'a mené à rentrer au lycée de Moutiers section montagne. Cette section me permettra de passer les PSE 1 et 2 en 2020 et grâce aux guides qui nous encadrent, j’apprends à évoluer en sécurité dans tous les types de terrains. En parallèle, j’ai pu augmenter mon entrainement en escalade, ce qui m'a permis d'atteindre le 8a ainsi qu'acquérir une polyvalence dans tous les styles d'escalade. Cette polyvalence m’a permis de profiter pleinement des différents voyages à travers l’Europe que nous avons réalisés avec l’école d’aventure. Ces voyages sont pour moi une manière de me rendre compte qu’il y a toujours quelque chose d’autre à faire, à voir et à découvrir. Une expédition semble donc être une prochaine étape pour moi et pour le groupe, une façon d’aller explorer ce qu’il y a au delà de nos frontières  en pratiquant ce sport qui me passionne.

 

Siméon

Je m'appelle Siméon Mangematin et j'ai 18ans. J'ai commencé il y a 3 ans à “faire de la montagne”, d’abord en faisant de l’escalade. J’ai découvert cette activité par la compétition (au Drac Vercors Escalade) avant de vite arrêter. Le goût pour le gymnase m’est vite passé, car en parallèle j'ai découvert les joies de l'escalade en extérieur et de l'alpinisme, avec l'Ecole d'Aventure du CAF de Grenoble. Cela m'a permis de découvrir différentes facettes de la pratique de la montagne : cascade de glace, grande voie, escalade en artif, canyoning... 

Ma passion pour l’escalade vient se mêler à un autre centre d'intérêt : la danse. Même si cela diminue un peu mon nombre de sorties en montagne, pratiquer cette activité reste un avantage : une complémentarité se distingue entre les deux pratiques, elles sont l’une comme l’autre un travail sur le mouvement, le contrôle de son corps, la persévérance et l’accomplissement de projet. 

Je suis très curieux de découvrir de nouvelles cultures, des mentalités différentes et des personnes avec un rapport peut-être différent avec la nature, la montagne et l’alpinisme. C’est pourquoi le Kirghizistan est particulièrement attractif: c’est un pays qui offre des paysages sublimes, des falaises redoutables et dont la géographie promet des rencontres humaines mémorables. 

 

Anabelle

Je m'appelle Annabelle Bouchardon, j'ai 18ans et j'habite à Grenoble. J'ai découvert l'escalade et l'alpinisme au Club Alpin Français aux côtés d'une bonne partie de l'actuel groupe Âge de glace où j'ai pu progresser et devenir autonome en montagne. J'ai atteint un niveau 7c en escalade, ce qui m'a permis de progresser rapidement crampons aux pieds, en cascade de glace, en goulotte et dry tooling. Avec le groupe ou en dehors, j'ai ainsi pu réaliser des grandes voies équipées et en terrain d'aventure, des courses en montagne hivernales comme estivales et des cascades de glace. Je suis actuellement en lycée biqualification montagne, en terminale S, ce qui me permet de pratiquer et de me perfectionner en ski et en course d'orientation ainsi que de préparer mon Diplôme d’Etat escalade en milieux naturels. Cette section m'a aussi permis de valider les diplômes de secourisme du PSE 1 et PSE 2.  Je suis également depuis septembre 2018 membre de l’équipe de France de cascade de glace avec laquelle j'ai pu participer aux compétitions comme pratiquer sur des cascades de glace naturelles. A l'avenir j'aimerais pouvoir voyager afin de découvrir et grimper sur des grandes paroies et d'y ouvrir de nouveaux itinéraires.

 

Virgile

Je m'appelle Virgile j'ai 18 ans et je fais mes études à Grenoble. J'ai découvert l'escalade vers mes 14 ans, après un stage d'alpinisme. Mes premiers sommets en poche je m'inscris à l'école d'aventure où j'ai pu pratiquer la cascade de glace, la grande voie, l'alpinisme, etc,... Entre l'école d'aventure et l'escalade en salle, l'autonomie en montagne est venue petit à petit jusqu'à être capable de réaliser des voies comme la Alain-Leninger à la Meije en leader sans encadrement.   Grand fan de cascade de glace, je pratique l'escalade sur glace en compétition avec Annabelle. Je souhaite m'orienter, plus tard, vers de l'alpinisme technique comme des goulottes et voies de dry. Actuellement étudiant à Grenoble en génie mécanique et productique, les falaises grenobloises n'ont plus de secret pour moi et me permettent de m'entraîner avec les autres membres du groupe.

 

Adrien

Je m'appelle Adrien Gregnanin et j'ai 18 ans. Depuis tout petit je pratique les sports de montagne grâce à mes parents qui m'ont donné une expérience forte et grâce à mon grand père (Pierre Girod) guide de haute montagne qui m'a transmis sa passion de l'alpinisme.  J’ai rencontré il y a deux ans un groupe de grimpeurs au sein du CAF qui m’a poussé hors de ma zone de confort. Je suis devenu passionné d'escalade en extérieur : pendant  un an je me suis entraîné dur. J’ai changé mon rapport au sport : entraînement régulier, meilleure alimentation , étirements… Aujourd'hui je grimpe dans le 7c. J’ai aussi appris à grimper dans différents styles et différents types d'équipements comme le trad. Dans ma grimpe je recherche de plus en plus la polyvalence dans le but de réaliser des big wall.

 

Nils

Je m'appelle Nils Paillard, j’ai 18ans, et je suis un passionné des sports en montagne comme l'escalade, le trail, l'alpinisme,le ski de rando et bien d'autres sports dans ce milieu. J’habite à Grenoble depuis 5 ans avant lesquels j’ai habité aux Etats-Unis ce qui m'a permis d’être bilingue. Dans le cadre du Caf Grenoble, je fais partis de l'École d'Aventure depuis 5 ans pendant lesquels nous avons créé un véritable esprit de groupe. J’y ai découvert l’escalade en grande voie lors de notre premier séjour en Croatie. Depuis, nous n’avons pas arrêté de grimper dans les endroit les plus beaux du coin. Le fait de pratiquer l’escalade avec Annabelle Jules et Baptiste m’a aussi amené à aller étudier au lycée de Moutiers en section biqualification montagne. À travers les années j’ai réussi à progresser jusqu’au point de grimper 7b en falaise et d’être à l’aise en terrain d’aventure. J’adore aller explorer les petits coins méconnus mais aussi aller aux endroits mythiques des Alpes comme Ceüse, Ailefroide et la Bérarde.  En dehors de la montagne je suis aussi un photographe et filmeur. Ça fait maintenant 2 ans que je travaille en tant que professionnel avec des associations, clubs, entreprises et fédérations tel que la FFCAM. Je me sens ainsi capable de ramener de belles photos et vidéos pouvant raconter notre expédition. Cette année je compte passer le PSE1 et le PSE2 puis le diplôme d'état d’escalade dans les 3 prochaines années.

Mon site web : https://www.alpy.io

 

 

 

Allocation of funds

Bien que l'autofinancement puisse rester une aide pour clôturer le budget total, il est pour des lycéens et étudiants impossible d'autofinancer complètement cette expédition. Afin que notre projet puisse se réaliser, nous sommes donc à la recherche de toute aide financière et matérielle possible. 

Une aide financière nous permettra d'une part de pouvoir financer le voyage jusqu'au Kirghizistan, mais aussi de pouvoir mener à bien l'objectif humanitaire de l'expédition, c'est à dire l'achat des trousses de secours à destination de la population du village.

Un excédent de financement par rapport à la somme affiché servira essentiellement à une aide supplémentaire au populations local.

 

 

 

Choose your reward

Make a donation

Give what I want