f/8 Garage, un labo photo argentique associatif

La photo c'est super bien, même à Dijon.

Project visual f/8 Garage, un labo photo argentique associatif
Successful
46
Backers
04/17/2021
End date
€1,470
Out of €1,300
113 %
Indie

f/8 Garage, un labo photo argentique associatif

Ca a commencé sans crier gare, sûrement en tombant sur une ou deux photos un peu plus particulières que d’habitude, où on peut sentir la sensibilité de la personne derrière l’appareil, alors qu’on pensait jusque-là qu’une photo n’était qu’une photo. 

La photo ? Un art ? Sans déconner.

 

Et puis donc, au détour d’un premier achat de matériel bon marché, ça a commencé à déclencher ici et là. C’est simple, tu cadres et tu appuies sur le bouton. Bon rapidement ça s’avère un poil plus complexe, mais du fait encore plus passionnant. La photo, en plus de la ressentir, il faut la comprendre. Déjà que c’était un peu philosophique comme truc mais alors maintenant voilà que c’est technique en plus ? Sans déconner.

 

 

Quelques temps après, tu t’es déjà bien fais mangé. Tu rêves d’objectifs, avec écrit « 50mm f1:1.2 SSC » dessus ou d’autres sortes de hiéroglyphes comme ça. Et un jour tu tombes sur quelqu’un d’un peu fou comme toi qui s’appelle Jordan ou Blaise, qui mange des pâtes depuis des mois pour payer son matériel et ses développements. Le même, non mais sans déconner !

 

 

Ellipse. Bon alors voilà, depuis nous avons tous deux beaucoup expérimenté, on commence à bien cerner la photo telle qu’on l’aime et c’est un plaisir qui ne réduit pas. Oui mais voilà, il y a tellement à apprendre (heureusement) et nous n’en sommes toujours qu’à une petite moitié (en étant sympa). Alors quelle est la prochaine étape ? Là où l’autre moitié de la magie opère : la chambre noire. 

 

Cette pièce où règnent lumière rouge, bouteilles de produits étranges et éprouvettes, qui ressemble un peu à votre salle de physique-chimie au collège, vous voyez sûrement de quoi on parle. C’est autrefois là que tout se jouait, car si un photographe pouvait très bien prendre de bonnes photos, il n’en obtenait pas grand-chose rien s’il ne maîtrisait pas le procédé de développement du film, puis du tirage à partir de celui-ci. Dans cette pièce chacun à un peu sa méthode, et c’est en creusant celle-ci qu’on donne sa dernière touche de personnalité à l’image finale. Tout cela pour dire que pour nous qui restons encore fidèles à la photo argentique, c’est une étape clef.

 

 

L’association f/8 Garage, que nous cherchons à faire naître, aura sa propre chambre noire. Bientôt située (si tout va bien) dans un charmant garage rue du Dr Lavalle (proche cinéma Eldorado) à Dijon, elle s’ouvrira aux adeptes de l’argentique qui souhaitent comme nous continuer le chemin de la découverte, en échangeant connaissances et astuces, en partageant la pièce éclairée de rouge, et en conduisant éventuellement des projets de création ensemble. Dans le cas où la collecte réussissait, nous avons une créé une page facebook et instagram (@f8garage_) où vous pourrez suivre l'évolution de tout cela et nous contacter si l'envie vous vient de prendre parti à l'aventure.

Et pour ceux qui souhaiteraient nous espionner un peu plus personnellement c'est assez simple: @dorj.th et @blzog_ (instagram bien sûr).

 

Vous êtes super d'avoir tout lu.

 

         - à vous les studios.

Allocation of funds

Après visite chez une légende dijonnaise de la photo, nous avons pu établir le budget suivant :

- Agrandisseur Leitz Focomat V35 : 500€

- Papiers et produits de départ : 200€

- Autres accessoires (margeur, lampes, cuves etc) : 300€

- Scanner : 300€

Soit 1300€ au total, le surplus éventuel ira dans la commission Kiss Kiss.

Choose your reward

Make a donation

Give what I want