L'extraordinaire histoire d'un Porte-Peau

Une œuvre - une commissaire - une exposition - un accident - un assureur - une performance - une collectionneuse - un éditeur - UN LIVRE!

Project visual L'extraordinaire histoire d'un Porte-Peau
Successful
32
Contributions
12/22/2015
End date
€1,300
Out of €800
162 %

L'extraordinaire histoire d'un Porte-Peau

<p> Une œuvre - une commissaire - une exposition - un accident - un assureur - une performance - une collectionneuse - un éditeur - UN LIVRE!</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong> LE PROJET:</strong></p> <p> <strong> Avec  votre  soutien</strong>  </p> <p>  </p> <p>  Édition d'un livre "biographique":<em><strong> l<strong>'</strong>Extraordinaire Histoire d'un Porte-Peau </strong></em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Coathanger.-4-1446740072" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/248417/coathanger.-4-1446740072.jpg"></p> <p>  </p> <p>  Artiste plasticienne,je vous raconte simplement dans ce livret, illustré de textes et photos, le parcours singulier et véridique d’une œuvre créée en 2007 puis détruite en 2014 , sur injonction d'un assureur .</p> <p>  </p> <p> <strong>Un regard, plus amusé que critique, sur l'absurdité du monde de l'art quand la finance s'en mêle.</strong></p> <p>  </p> <p> -une préface de <strong>Marie Deparis-Yafil, </strong>commissaire d’exposition et écrivain</p> <p>  </p> <p> - des témoignages et réflexions d'autres auteurs et sympathisants </p> <p>  </p> <p> <strong>Renaud Chavanne :  </strong>poète et essayiste</p> <p> <strong>Christine Boisard Leroux: </strong>danseuse et artiste</p> <p> <strong>Bérengère de Thonel d'Orgeix: </strong>collectionneuse</p> <p> (​voir leur présentation ci-dessous.)</p> <p>  </p> <p> -une édition de l'association culturelle <strong>Le SMAC </strong>avec <strong>Freddy Pannecoke </strong></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong> L'HISTOIRE:</strong></p> <p> <strong> </strong>Le Porte-Peau, endommagé lors d’un transport, a dû être détruit sur injonction de l’assureur. Une mise à mort lors d' une performance filmée, puis une vidéo lui offrit une seconde vie.</p> <p> <strong>                                 </strong></p> <p> <strong> ET C'EST AVEC VOUS QUE MAINTENANT L'AVENTURE CONTINUE!!!!!</strong></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>  LE LIVRE:</strong>(format A6)</p> <p>  </p> <p> <img alt="Porte_peau_livre_15_oct2-1446799784" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/248595/porte_peau_livre_15_oct2-1446799784.jpg"></p> <p>  </p> <p> <u><strong>PREMIER EXTRAIT</strong></u></p> <p> <u><strong>chapitre 1</strong></u></p> <p>  </p> <p> <strong>première vie: Porte-Peau </strong></p> <p>  </p> <p> <em>Cette histoire aurait pu être tragique.</em></p> <p>  </p> <p> <em>Et pourtant…</em></p> <p> <em>7 ans déjà,8 ans peut-être que,</em></p> <p> <em>prête pour une expo qui me semblait si importante à cette époque,</em></p> <p> <em>je produisis sans savoir comment ni pourquoi,</em></p> <p> <em>cette sculpture, cet objet, ce truc, ce Porte-Manteau (que je nommais très vite « le Porte-Peau »)</em></p> <p> <em>Généralement avant de m’engager dans la réalisation d’une « œuvre »,</em></p> <p> <em> je pense d’abord au titre, j’en croque l'idée, j'annote des précisions, je l’inclus dans une série, je la teste, je la mets en doute.</em></p> <p> <em>En amont, il y a donc un foisonnement de réflexions de toutes sortes,</em></p> <p> <em>plus ou moins pertinentes et utiles, mais nombreuses. </em></p> <p> <em>Pour le Porte-Peau</em></p> <p> <em>Rien</em></p> <p> <em>Pas une once d’idée</em></p> <p> <em>Vide et absence</em></p> <p> <em>Ni avant</em></p> <p> <em>Ni même pendant</em></p> <p> <em>Étrangement</em></p> <p> <em>É</em><em>trange</em></p> <p> <em>Aucun questionnement</em></p> <p> <em>Aucune relecture</em></p> <p> <em>Une  pièce non calculée juste dictée par une envie immédiate et irrésistible de la faire.</em></p> <p> <em>Je l’ai pondue, je l’ai évacuée comme une Rosemary accoucherait de son «baby» .</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Ogre_b-1446807736" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/248649/ogre_b-1446807736.jpg"></p> <p> <em>Porte-Peau.2004-2007</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <u><strong>LES AUTRES AUTEURS:</strong></u></p> <p>  </p> <p> LA COMMISSAIRE:</p> <p>  </p> <p> <strong>Marie Deparis-Yafil </strong></p> <p> http://mariedeparis-yafil.over-blog.com/</p> <p>  </p> <p> Critique d’art et commissaire d’exposition indépendant, depuis 2006, ses écrits ont été publiés dans près de cinquante ouvrages (catalogues d’exposition ou monographies), en France et à l’étranger (Grèce, Pays-Bas, Allemagne, Etats-Unis, Japon, Norvège, Autriche, Maroc, Pologne…). Depuis 2008, elle a réalisé, en tant que commissaire indépendant, une vingtaine d’expositions d’art contemporain, pour des Villes, des institutions, dans des galeries, musées ou espaces d’art, en France, mais aussi à Héraklion (Crète, Grèce) et à Londres (Royaume-Uni).  </p> <p>  </p> <p> Extrait de la préface:</p> <p> <em>Dans le corpus des œuvres de Corine Borgnet, le "Porte-Peau" tient une place à part, rebelle à toute affiliation et à toute catégorie. C'est pourtant sans doute une des œuvres les plus fortes que l'artiste a produite. </em>[...]</p> <p> <em>De cette oeuvre particulièrement forte, qui fascina tous ceux qui purent la découvrir avec moi, de "Beyond my dreams", à la galerie Mondapart à Boulogne-Billancourt en 2012, au Centre d'art contemporain de Bourg-en-Bresse dans l'exposition "Au delà de mes rêves", en 2013, on connait désormais l'histoire, la naissance et la fin du Porte-peau, et la manière dont la vie de l'</em><em>œuvre </em><em>est devenue une aventure à rebondissement, un roman, une épopée, tragique. </em>[...]</p> <p>  </p> <p> <a href="https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10153027064241598&amp;set=t.761816597&amp;type=3&amp;src=https%3A%2F%2Fscontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net%2Fhphotos-xpf1%2Fv%2Ft1.0-9%2F10999505_10153027064241598_1792979005731123504_n.jpg%3Foh%3D0fc26a49277fea235ec44b656c336adf%26oe%3D56B7128C&amp;size=960%2C720" target="_blank"><img alt="Corine Borgnet - RITES DE PASSAGE - exposition à... | Facebook" src="https://scontent.xx.fbcdn.net/hphotos-xpf1/v/t1.0-0/p180x540/10999505_10153027064241598_1792979005731123504_n.jpg?oh=42a902d7deb5a36d502725e84b5ebb4f&amp;oe=56B3AE1E"></a></p> <p> <em>Marie Deparis-Yafil et Corine Borgnet  devant l’installation <strong>AXXA et le Porte-Peau</strong>. Exposition "Rites de passage", commissariat Sandrine Elberg, à Plateforme, Paris, en mars 2015</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> LE POÈTE CHAGRINÉ:</p> <p>  </p> <p> <strong>Renaud Chavanne </strong></p> <p> http://www.composition-de-la-bande-dessinee.net/Auteur.html</p> <p>  </p> <p> Fanzineux, étudiant philosophe, arabisant, veilleur de nuit, formateur, consultant informatique, journaliste, patron d’entreprises de presse, de marketing, commercial, démarcheur, trop rarement poète, romancier maudit et quadrumane, spécialiste de la bande dessinée mais surtout et principalement ami de l’artiste, ce qui ne signifie pas qu’il consent à tout ce qu’elle lui demande comme on a pu le voir.</p> <p>  </p> <p> Extrait de son témoignage :</p> <p> <em>Pourquoi je n’ai pas participé à la destruction du porte-peau.</em></p> <p> <em>Pour diverses raisons que je ne dirais pas ici, faute d’intérêt, à l’exception de la meilleure d’entre elles, Corine m’avait convié à la destruction du « porte-peau ». J’en savais l’histoire, j’avais discuté avec l’artiste de sa qualification palindromique (AXXA), et je me souviens même que nous avions échangé nos points de vue concernant le rôle de l’assureur et sa demande expresse de destruction d’une œuvre dont on lui demandait le remboursement. Demande qui fut la cause de cette invitation, et pour laquelle je ne partageais pas l’avis tranché de Corine. Mais il est vrai que je n’étais pas le créateur de la pièce dont la destruction était demandée. Je prenais donc tout ça avec plus de recul. D’autant que je n’étais pas non plus celui à qui l’indemnisation était réclamée.</em>[....]</p> <p>  </p> <p> <img alt="Kkkk--1446803100" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/248618/kkkk--1446803100.jpg"></p> <p> <em>Le choix des armes performance du 23 mai 2015</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> LA DANSEUSE INSPIRÉE</p> <p>  </p> <p> <strong>Christine Boisard Leroux : </strong></p> <p> https://www.artactif.com/cbl#.VjoWnrcveUk</p> <p>  </p> <p> Danse-Mouvement Thérapeute,diplômée de l'Université Paris Descartes, elle a suivi une formation de 10 ans en Capoeira Angola à Rio de Janeiro avec Mestre Célio Gomes; de 2 ans de Tai Chi et Qi Gong à San Diego avec Master Jesse Tsao. Elle s'engage périodiquement dans la création artistique de mosaïque et peinture. </p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fplayer.vimeo.com%2Fvideo%2F144850001&amp;wmode=opaque&amp;url=https%3A%2F%2Fvimeo.com%2F144850001&amp;image=http%3A%2F%2Fi.vimeocdn.com%2Fvideo%2F542794332_1280.jpg&amp;key=ff2702755d9749cda571c6d6c2f3eb46&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=vimeo" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p> <em>Christine Boisard Leroux durant  la soirée d'adieu,  du 23 mai 2014,  avec la concertiste Emmanuelle Gabarra</em></p> <p>  </p> <p> Extrait de son témoignage:</p> <p> [.....]" les os s’entrechoquent, se brisent  </p> <p>          La peau de chagrin écorchée s’amenuise               </p> <p>          D’un coup de marteau des mains étrangères  </p> <p>         Viennent violer ton intimité et défaire  "  [....]                  </p> <p>                     </p> <p>  </p> <p> LA COLLECTIONNEUSE :</p> <p>  </p> <p> <strong>Bérengère de Thonel d'Orgeix </strong></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <a href="https://media.licdn.com/mpr/mpr/shrinknp_400_400/AAEAAQAAAAAAAALbAAAAJDE0MzQyNmMyLTgzZGQtNGI3OS04YTNhLTNjYjYxYmU1OGUzMw.jpg" target="_blank"><img alt="" src="https://media.licdn.com/mpr/mpr/shrinknp_400_400/AAEAAQAAAAAAAALbAAAAJDE0MzQyNmMyLTgzZGQtNGI3OS04YTNhLTNjYjYxYmU1OGUzMw.jpg"></a>    </p> <p>  </p> <p> <strong>La collection de Bérengére de Thonel d'Orgeix</strong> " est une collection d'œuvres détruites. Toute œuvre acquise par la collectionneuse est détruite au préalable par l’auteur de l’œuvre lui-même et/ou ses ayants droits.[...]Dans le cadre de cette collection, ceux sont les artistes qui choisissent l’œuvre initiale et son protocole de destruction. Ces choix peuvent tendre vers une immatérialité et ainsi, ils se trouvent en phase avec les actuelles options de notre économie où l’immatérialité l’emporte sur la matérialité. La destruction d’œuvre d’art est un sujet ancien, mémorial quasi archaïque. Un acte ancré dans notre actualité, une actualité brûlante. Il s’agit ici, de s’intéresser à cette actualité, de se l’approprier et de faire de la destruction non pas une volonté d’en finir mais une étape créatrice.[...]</p> <p>  </p> <p> <em>L’histoire du Porte Peau n’est il pas en parfaite accord avec la collection ? Ses mésaventures, sa destruction, sa réappropriation et son évolution ne sont que de forts témoignages et placent cette œuvre au cœur de la collection de Bérengére de Thonel d'Orgeix.</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Porte-peau-livre-llll15-oct-1446905376" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/249042/porte-peau-livre-llll15-oct-1446905376.jpg"></p> <p> <em>Le reliquaire du Porte-Peau</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <u><strong>L'</strong></u><u><strong>ÉDITEUR:</strong></u></p> <p>  </p> <p> <strong>Le Smac - éditeur</strong>-</p> <p> http://www.smacasso.com/</p> <p>  </p> <p> Le Service mobile d'animations culturelles est une association Loi 1901, fondée en 2006, avec pour finalités : lutter contre toutes les exclusions en initiant la Culture dans les projets sociaux, faciliter l'accès à la Culture, à ses pratiques et à ses événements, valoriser l'expression culturelle des habitants et promouvoir les artistes. Ses actions sont : l'organisation d'événements culturels (expositions, festivals, spectacles...), dont la biennale d'art contemporain Hybride à Douai, le montage et l'animation d'ateliers de pratiques artistiques, la  conception et l'édition de livres d'artistes et de catalogues.</p> <p>  </p> <p> <a href="http://static.wixstatic.com/media/23409f_ba7f4adb11e9757ee4bf8970a4260b26.jpg_srz_p_270_180_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srz" target="_blank"><img alt="" src="http://static.wixstatic.com/media/23409f_ba7f4adb11e9757ee4bf8970a4260b26.jpg_srz_p_270_180_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srz"></a></p> <p>  </p> <p> <strong>Freddy Pannecocke</strong>,directeur.</p> <p> Chef de projets et de structures culturels depuis 20 ans, il fonde notamment la première mjc spécialisée en arts plastiques en 1998, le Smac en 2006 et la biennale Hybride en 2011. Il est aussi artiste-auteur et plasticien.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <u><strong>DEUXIÈME EXTRAIT :</strong></u></p> <p> <u><strong>chapitre 5</strong></u></p> <p>  </p> <p> Les transporteurs sont là.</p> <p> Les deux  premières pièces, parfaitement emballées, reprennent rapidement possession des lieux .</p> <p> C’est à son  tour.</p> <p> Il m’a manqué.</p> <p> Déjà son carton de l’extérieur semble suspect : celui-ci est en colonne alors que l’essence  de la pièce suggère logiquement une forme plutôt plate et large.</p> <p> Je pressens le pire.</p> <p> J’entrouvre le haut du carton. L’œuvre gît sur le haut à défaut du centre.</p> <p> Les bulles et chips d’emballage  en dessous.</p> <p> Il est vaguement entouré d’une feuille de carton protectrice.</p> <p> Je le sais déjà cassé. Il s’agit maintenant de savoir à quel point.</p> <p>  </p> <p> J’ouvre. </p> <p>  </p> <p> Oui il est cassé. Un peu. Irrémédiablement pourtant… Et bizarrement.</p> <p> Il est cassé net.</p> <p> Une longueur de 8 sur 40 cm est détachée du reste, comme cisaillée.</p> <p>  </p> <p> Je le regarde.</p> <p>  C’est fâcheux.</p> <p> Je ne sais pas si cela m’affecte ou pas.</p> <p> Je sais seulement que cela va être compliqué, délicat.</p> <p> Je sais déjà que je vais au-devant d’ennuis.</p> <p> On me dira vilaine.</p> <p>  </p> <p> J’aimerais déjà oublier</p> <p>  </p> <p> Et pourtant….</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Kb-1446805639" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/248635/kb-1446805639.jpg"></p>

Allocation of funds

<p>  </p> <p>  </p> <p> La collecte  de <strong>800 </strong>euros permettra  juste de couvrir les frais d'impression de</p> <p> <strong><em>L'Extraordinaire Histoire d'un Porte-Peau</em>.</strong></p> <p>  </p> <p> Si la collecte atteint les <strong>1200 </strong>euros<strong> ,le montant idéal</strong>,  </p> <p> vous participez  également à la conception graphique et donc  l'intégralité de L’édition! </p> <p>  </p> <p> Au-delà de 1200 euros, vous vous aventurez  dans le TOME 2: <strong><em>Les aventures rebondissantes  d'une tour de Babel !</em></strong></p> <p>  </p> <p>  </p>

Choose your reward

€5

Estimated delivery: January 2016

- un grand merci -un badge original Porte-Peau
  • 4 contributions

€25

Estimated delivery: January 2016

-un grand merci -un livret:" L'extraordinaire histoire d'un Porte-Peau" signé par l'auteur
  • 15 contributions

€45

Estimated delivery: January 2016

- un grand merci -un livret:" L'extraordinaire histoire d'un Porte-Peau" signé par l'auteur - une photo format A6 du Porte-Peau sous verre
  • 6 contributions

€80

Estimated delivery: January 2016

- un grand merci -un livret:" L'extraordinaire histoire d'un Porte-Peau" signé par l'auteur - une photo format 10x15 du Porte-Peau -un dessin original serie" cabinet de curiosite"
  • 4 contributions

€125

Estimated delivery: January 2016

- un grand merci -un livret:" L'extraordinaire histoire d'un Porte-Peau" signé par l'auteur - une photo format 10x15 du Porte-Peau - une dessin ou aquarelle serie" cabinet de curiosité"encadré
  • 1 contribution

€300

Estimated delivery: January 2016

Ouh! laaaa ! Les mots me manquent !!! -un grand merci -un livret:" L'extraordinaire histoire d'un Porte-Peau" signé par l'auteur - une photo format 10x15 du Porte-Peau - une dessin ou aquarelle série" cabinet de curiosité" encadré -une visite d'atelier privée autour d'un thé et/ou votre nom inscrit comme contributeur avec les remerciements de l’édition.
  • 3/3 available

Make a donation

Give what I want