La Fabrique Opéra Val de Loire

Aidez à financer des coulisses (tentes !) pour les 250 choristes, maquilleurs, coiffeurs et costumiers d'un opéra au Zenith d'Orléans !

Project visual La Fabrique Opéra Val de Loire
Successful
84
Backers
04/16/2016
End date
€6,000
Out of €3,000
200 %

La Fabrique Opéra Val de Loire

Après avoir relevé avec brio le défi en 2015, la Fabrique Opéra Val de Loire souhaite renouveler la promesse de proposer à Orléans un opéra, s’adressant à tous les publics : confirmés ou néophytes, jeunes ou moins jeunes, en s’appuyant sur un concept novateur : la coopération.

 

Qu’entend-on par coopération ?

 

Il s’agit d’associer différentes forces vives présentes sur le territoire régional, constituées de professionnels, mais aussi d’amateurs, d’apprenants, issus des établissements scolaires locaux.

 

L’objectif partagé par chaque participant est donc de proposer un opéra de qualité, qui a de l’allure et répond aux exigences du genre, dans une salle populaire d’Orléans. Le projet est ambitieux et c’est cela qui crée l’émulation, l’enthousiasme et qui contribue à responsabiliser les jeunes lycéens, étudiants ou apprentis sollicités pour l’occasion : des professionnels qualifiés et renommés leur font confiance! Directeur artistique, Metteur en scène, Scénographe, Musiciens, Chanteurs travaillent de concert avec ces amateurs en devenir: apprentis et lycéens. Des filières professionnelles sont ainsi valorisées.

 

Ces jeunes issus des établissements scolaires de la Région Centre Val de Loire reçoivent l’opportunité inédite de mettre en pratique leurs savoirs, leurs compétences et d’en acquérir de nouvelles, à la lueur de l’expérience de ces professionnels qui les encadrent et leur transmettent ce “petit truc en plus” qui ne se passe pas dans une salle de cours mais qui se vit : la coopération in situ. Les professionnels mettent la barre haut et attendent des élèves, excellence, exigence et dépassement de soi.

 

    Img_3611-1455491226

 

Cette coopération est aussi une proposition d’ouverture sur la culture. Pour certains jeunes, c’est la première fois qu’on parle d’opéra. Ils se prennent au jeu, ils y prennent goût.

 

Par effet rebond, ils deviennent d’excellents ambassadeurs pour porter à la connaissance de leur entourage: amis, famille, etc. le projet auquel ils ont participé, pour lequel ils ont été acteurs : un opéra, pas moins que cela ! Ces jeunes sont convaincus. Ces jeunes sont fiers de travailler sur le décor, de dessiner, de coudre des costumes, de créer des coiffures spectaculaires, de maquiller les protagonistes, d’accueillir les spectateurs, donc de découvrir les coulisses d’un vrai spectacle. Souhaitons qu’ils reviendront, qu’ils écouteront, qu’ils partageront et transmettront.

 

La culture se démocratise, s’offre à de nouveaux publics par l’approche professionnelle. C’est aussi l’ambition de la Fabrique Opéra Val de Loire.

 

Visuel_lafluteenchantee_png_petit-1455484789

En 2015, l’opéra Carmen a été ce formidable laboratoire d’expérimentation, ce théâtre d’expression, d’échanges et de partages entre professionnels et amateurs pour monter d’un seul tenant, d’une seule énergie, pour ne pas dire synergie, un projet ambitieux, gageant d’un intérêt et d’une accessibilité optimaux, révélant toute la richesse du métissage social et culturel qui l’a porté et conçu. En 2016, c’est l’opéra “la Flûte enchantée” qui sera monté suivant le même fil d’Ariane. Le projet verra apparaître de nouvelles coopérations. L’alchimie reste la même, reposant sur l’association des professionnels et amateurs. De nouveaux établissements scolaires seront approchés de sorte à accroître le rayonnement régional.

 

 

Le mot du metteur en scène : Jean-Claude Cotillard

 

 

 

Pour en savoir plus : téléchargez le dossier de présentation complet du projet

 

Img_2639-1455487734

 

 

Allocation of funds

Le Zénith d'Orléans est la salle que nous avons choisie, car c'est une salle populaire, qui permet d'amener la "grande" musique au grand public.

 

Mais, même si elle est adaptée pour notre spectacle, les coulisses manquent cruellement de place pour que nous puissions organiser des loges pour les 50 instrumentistes, les 60 choristes, les 13 solistes, les maquilleurs, les coiffeurs, les costumiers, toute l'équipe technique... Soit près de 250 personnes !

 

 

Nous devons donc inventer des loges, faire pousser des coulisses : elles sont placées dehors, juste devant les backstages du Zénith, sous des tentes solides que nous chauffons à l'aide de 2 ventilations puissantes. En effet, sous ces tentes travailleront les 50 costumiers du lycée Paul Gauguin qui aideront les 70 chanteurs à se vêtir : une température trop basse mettrait à mal les voix des artistes et la santé de leurs maquilleurs et coiffeurs (75 apprentis du CFA de la chambre des métiers et de l'artisanat) et ruinerait ainsi une année entière de travail ! 

 

 

Vidéo : Jeunesocentre http://www.jeunesocentre.fr/

 

Ces tentes, toutes équipées de postes de travail adaptés au maquillage et à la coiffure ainsi que de portants pour les 110 costumes du spectacle, seront livrées le lundi 25 avril puis démontées le lundi 2 mai, afin que les répétitions du lundi après-midi puissent être déjà assurées dans les conditions du spectacle et que nous puissions entreposer les étoffes.

 

Photos_kkbb-1455488132

 

Prix de la location des tentes : 3000€.

 

Bien évidemment, si votre soutien dépassait cette somme, nous pourrions envisager des tentes plus spacieuses, afin d'accueillir les instrumentistes : cela éviterait ainsi aux techniciens du Zénith de devoir débarrasser tout un espace dédié habituellement au stockage du matériel...

Choose your reward

Make a donation

Give what I want