La Grenouille à Grande Bouche

Soutenez la revue culinaire de société

Project visual La Grenouille à Grande Bouche
825
Backers
9 days
Remaining
€38,335
Out of €25,000
153 %
Independent
media

La Grenouille à Grande Bouche

Premier palier atteint, cap sur les 50 000 € !

Vous êtes déjà plus de 800 à avoir soutenu La Grenouille. Un immense MERCI. Grâce à vous nous avons atteint 150% de notre objectif et nous ne sommes plus très loin de notre second palier : 50 000€. Le retour en kiosques est à portée de mains, alors on continue !

Nous vivons une époque de transition majeure où l’alimentation se trouve au cœur des enjeux environnementaux, économiques, sociaux et culturels. Bien souvent ce que nous mangeons se voit ainsi mêlé à de nombreux débats politiques et militants. Nous avons voulu mettre tout le monde autour de la même table et créer une revue culinaire qui interroge et explore la société sans la diviser.

La Grenouille à Grande Bouche, c’est donc une revue trimestrielle qui renouvelle les codes de la revue culinaire, en s'intéressant aux assiettes de monsieur et madame Toulemonde et au culinaire comme fait culturel ou social. A chaque numéro, elle explore un thème alimentaire ou culinaire (plat, produit, mode de consommation, fait alimentaire de société...) qu’elle traite dans trois cahiers : culture, cuisine et société. La Grenouille c'est un mook élégant de 112 pages qui mêle enquêtes, reportages, entretiens, chroniques, documents, écrits littéraires et photographies.

En huit numéros, La Grenouille a déjà mitonné des soupes, bu des verres de lait, eu un coup de food, plongé vingt mille mets sous les mers, s’est demandé si le futur de l’alimentation était bien dans le pré, a croqué dans de délicieux sandwichs, a raconté d’émouvantes histoires de famille et balancé son porc.


Dans son prochain numéro, La Grenouille invite à un voyage culinaire et sensoriel, au cours duquel notamment :

  • Nous embarquerons à bord du voilier de Grain de Sail, rempli de chocolat et de café. 
  • Nous ferons la rencontre de Bertrand Larcher, le chef breton, fondateur du Breizh Café, qui a popularisé la galette au Japon.
  • Le journaliste Philippe Gougler nous fera monter à ses côtés dans « Des trains pas comme les autres ». 
  • Nous cuisinerons des recettes venues d’Afghanistan, du Maroc, de Géorgie ou encore de Syrie en compagnie de restaurants et d’associations d’aide aux migrants.
  • Nous explorerons « La cuisine de l’exil » avec la comédienne et autrice Stéphanie Schwartzbrod. 
  • Gilles Fumey, enseignant-chercheur en géographie culturelle, spécialiste de l’alimentation et Clémence Denavit, animatrice et productrice de l’émission Le goût du monde sur RFI nous emmèneront sur les routes du goût. 
  • Nous voyagerons sans quitter notre jardin avec Jennifer Hart-Smith, pâtissière et naturopathe. 
  • Sans oublier notre indispensable playlist, loufoque et toujours éclectique.




La Grenouille à Grande Bouche, c’est une coopérative (SCIC) qui associe un restaurant à Rennes et une revue diffusée partout en France (et dans l’espace francophone !). 

Elle a été créée en 2019 par Fanny Amand, directrice du restaurant, Louise Katz, rédactrice en chef de la revue et Nathanaël Simon, coordinateur général. La petite équipe a rapidement grandi. Elle compte aujourd’hui 10 salariés permanents et fait appel pour chaque numéro de la revue à une quinzaine de professionnels (journalistes pigistes, photographes, auteurs…), ainsi qu’à une directrice artistique et une correctrice.

Mais La Grenouille à Grande Bouche, c’est aussi un projet participatif. Tous les jours, le chef et son équipe accueillent trois bénévoles en cuisine, tandis que quatre autres viennent prêter main-forte pour assurer le service à table. Pour la revue, des rédactions ouvertes sont régulièrement organisées et permettent de participer avec les journalistes à la rédaction d’articles. Près de 1000 personnes sont déjà venues participer à nos activités ! 

Pour donner tout son sens à cette participation, La Grenouille a décidé de redistribuer ses bénéfices à des associations socialement utiles au territoire. De cette manière, elle participe à un écosystème local vertueux et œuvre collectivement à la transition sociale et écologique. 

Cerise sur le gâteau : tout le monde - salarié, client, mais aussi partenaire - peut participer à la vie et à la gouvernance de la coopérative en devenant sociétaire. 70 personnes sont d’ores et déjà impliquées dans notre développement !

Allocation of funds

Deux ans après sa création, qui aux yeux de beaucoup représentait une gageure, la Grenouille a réussi son pari. La revue a fait ses preuves. Elle est reconnue par les journalistes, comme par les professionnels de l’alimentation et de la gastronomie et s’est fait une place dans le paysage des revues. La revue comme le restaurant bénéficient d’une bonne couverture médiatique témoignant de l’enthousiasme suscité par le projet.

Mais, aujourd’hui pour atteindre l’équilibre financier, tout en maintenant la qualité et la diversité qui font sa valeur, La Grenouille à Grande Bouche doit changer d’échelle. Elle a besoin d’agrandir sa communauté de lecteurs et son nombre de points de vente, augmenter son tirage et sa visibilité. Cet objectif nécessite des coûts importants liés à l’impression de la revue, ainsi que des frais de distribution, de commercialisation et de promotion importants pour une petite structure comme la nôtre.

Julie Fiard : community management

Sixtine Gervais : graphisme de la page

Marion Boé : vidéo de campagne

L'illustration de couverture est l'œuvre de Phileas Dog

 

Au fil des numéros, La Grenouille a réuni des professionnels venus d’horizons divers et parfois lointains…

Des journalistes, indépendants, chevronnés ou débutants, généralistes ou spécialistes, en Bretagne, mais aussi à Lyon, Toulouse ou Paris. Ont notamment collaboré au numéro Voyage, Voyage : Isabelle Halliez (France 3 Bretagne, TVR), Nathalie Hélal (Europe 1, Le Parisien),Charlotte Hervot (Ouest France, Kaizen, Society), Virginie Jourdan (Sans Transition, Le Mensuel de Rennes), Julie Lallouët-Geffroy (Reporterre, Cultures marines, We Demain), Gladys Marivat (Lire, Le Monde), Marine Mugnier (Collectif Antidotes) et Anna Quéré (Le Télégramme, Sciences Humaines, Alternatives Economiques).

Des chroniqueurs aux profils et aux spécialités variées sont venus apporter leur regard et leur expertise : Patrick Duguay (Spécialiste de l'Économie Sociale, Québec), Jennifer Hart-Smith (pâtissière et naturopathe),  Julie Laurensot (Nutritionniste), Jean Mathat-Christol (Chef formateur), Claire Poirrier (créatrice de l’Amante Verte), Bertrand Renard et Thomas Hajdukowicz (La Grosse Bouffe), Samuel Rousseau (Enseignant en communication politique à Sciences-po Paris).

Des photographes et des illustrateurs nous ont confié leurs images : Antoine Bazin, Julien Billaudeau, Philéas Dog, Julien Ermine, Loïc Gosset, Margo Renard, Aurélien Scheer.

Tous nos numéros ont été relus et corrigés avec le plus grand soin par notre formidable correctrice Anne-Soazig Brochoire.

 

La Grenouille, c’est aussi un restaurant porté par une équipe du tonnerre composée de Chloé Chesnel (Commise de cuisine), Benjamin Faix (Chef), Sylvie Kaplan (Femme de ménage et soigneuse de plantes), Jean-Philippe Lecomte (Chef de salle), Romaric Le Digabel (Apprenti) et Nassabia Mhadji (Plongeuse).

Choose your reward

Make a donation

Give what I want

Sold out

€41

Estimated delivery: April 2021

Vous recevez les 4 prochains numéros de la revue à partir du #9 (pour 41€ au lieu de 48€, frais de port inclus) + une carte postale tirée d’une des couvertures de la revue + un tote bag à l'effigie de La Grenouille.
  • 51 backers
  • 0/52 available