La morale à zéro : un film de Jacky Katu

Soutenez mon documentaire consacré au philosophe Ruwen Ogien qui a provoqué une révolution philosophique avec « La morale à zéro"»

Project visual La morale à zéro : un film de Jacky Katu
Successful
119
Contributions
11/05/2019
End date
€11,170
Out of €10,000
112 %

La morale à zéro : un film de Jacky Katu

<hr /> <h2 style="text-align:center"><strong>MON OBJECTIF EN QUELQUES MOTS</strong></h2> <p>Je voudrais par ce film rendre hommage au philosophe Ruwen Ogien.</p> <p>Un homme qui a chang&eacute; la fa&ccedil;on dont nous&nbsp;appr&eacute;hendons la morale.&nbsp;</p> <p>C&rsquo;est en philosophe qu&rsquo;il a d&eacute;fendu les m&egrave;res porteuses, l&rsquo;homoparentalit&eacute;, les jeux d&rsquo;argent, l&rsquo;inceste entre adultes consentants, le droit de porter le voile, le droit de se prostituer, de se droguer, de siffler la Marseillaise et&nbsp;de blasph&eacute;mer.</p> <p><br /> <br /> <br /> &nbsp;</p> <h2 style="text-align:center"><strong>LA MORALE A Z&Eacute;RO</strong></h2> <p>L&rsquo;&eacute;thique qu&rsquo;il d&eacute;fend peut se r&eacute;sumer &agrave; un seul principe dont la pauvret&eacute; est assum&eacute;e : &laquo; Ne pas nuire aux autres &raquo;. Rien de plus.</p> <p>Si la&nbsp;&nbsp;&nbsp;seule chose qui compte, c&rsquo;est de ne pas nuire aux autres, alors le fait de nuire &agrave; nous-m&ecirc;mes n&rsquo;a aucune importance.</p> <p>Nous pouvons faire ce que nous voulons de nous-m&ecirc;mes : nous suicider, nous d&eacute;truire, utiliser n&rsquo;importe quelle drogue, nous tatouer de la t&ecirc;te aux pieds, etc.</p> <p>Ce n&rsquo;est peut- &ecirc;tre pas intelligent, ce n&rsquo;est peut-&ecirc;tre pas bien, mais &ccedil;a n&rsquo;a aucune importance morale.</p> <p><iframe allow="autoplay; fullscreen" allowfullscreen="true" frameborder="0" height="281" scrolling="no" src="https://cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2FNSyGtzTlsgM%3Ffeature%3Doembed&amp;url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DNSyGtzTlsgM&amp;image=https%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2FNSyGtzTlsgM%2Fhqdefault.jpg&amp;key=8b7d8dd6504d41af9a77662672aabc2a&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="500"></iframe></p> <h2>&nbsp;</h2> <h2><strong>UNE PENSEE EN DEHORS DES SENTIERS BATTUES.</strong></h2> <p>La droite lui a reproch&eacute; d&rsquo;&ecirc;tre trop &eacute;galitaire, la gauche d&rsquo;&ecirc;tre trop lib&eacute;ral, les lib&eacute;raux son sens de la justice sociale, les communistes celui des libert&eacute;s individuelles.</p> <p>Les conservateurs le trouvent trop libertaire, les progressistes trop individualiste, les r&eacute;publicains pas assez la&iuml;que, les religieux de ne croire en rien, les machos d&rsquo;&ecirc;tre favorable au mariage homosexuel et les f&eacute;ministes de d&eacute;fendre la prostitution.</p> <p>Bref, on n&rsquo;a pas r&eacute;ussi &agrave; le mettre dans une case tellement sa philosophie est en dehors des sentiers battus.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/598219/images-3-1559035323.jpeg" width="100%" /></p> <h4><strong>LA PANIQUE MORALE</strong></h4> <p>Il a combattu sans rel&acirc;che&laquo;&nbsp;la panique morale&nbsp;&raquo;, autrement dit nos pr&eacute;jug&eacute;s infond&eacute;s qui font des ravages dans certains d&eacute;bats de soci&eacute;t&eacute; .</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/597994/images-2-1558959267.jpeg" width="100%" /></p> <h2>&nbsp;</h2> <h2><strong>LE NAZISME</strong></h2> <p>Mais selon lui, la vraie panique morale, la seule, l&rsquo;unique, devrait avoir lieu &agrave; l&rsquo;&eacute;gard de tous les nazismes.</p> <p>Si on pense au nazisme la seule chose qui compte c&rsquo;est le principe de ne pas nuire.</p> <p>Si le nazisme avait pu &ecirc;tre vaincu par le principe minimal de ne pas nuire&nbsp;: n&rsquo;est-ce pas absolument l&rsquo;essentiel&nbsp;?</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/598203/images-1559030890.jpeg" width="100%" /></p> <h4><strong>LA LIBERT&Eacute; D&rsquo;OFFENSER</strong></h4> <p>Il a aussi d&eacute;fendu avec acharnement la libert&eacute; d&rsquo;expression, notamment la libert&eacute; d&rsquo;offenser, &laquo;&nbsp;celle que l&rsquo;&eacute;quipe d&eacute;cim&eacute;e de&nbsp;<em>Charlie Hebdo</em>&nbsp;a si bien pratiqu&eacute;e en se moquant des croyances absurdes et des pr&eacute;jug&eacute;s racistes ou x&eacute;nophobes, sans jamais causer le moindre pr&eacute;judice concret &agrave; qui que ce soit en particulier.&nbsp;&raquo;&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/580451/Unknown-1553280506.jpeg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>LA VIE DE RUWEN OGIEN</strong></p> <p>Le film commencera par l&rsquo;enfance de Ruwen Ogien &agrave; Paris.</p> <p>N&eacute; de parents qui se sont enfuis du ghetto de Varsovie, il a en tant qu&rsquo;apatride, beaucoup fr&eacute;quent&eacute; la pr&eacute;fecture de police pour avoir une carte de s&eacute;jour.</p> <p>Brillant lyc&eacute;en et footballeur, il part faire son service militaire en Isra&euml;l puis revient en France o&ugrave; il se marie et acquiert la nationalit&eacute;. fran&ccedil;aise.</p> <p>Il passe son doctorat de philosophie &laquo; La faiblesse de la volont&eacute; &raquo;sur le th&egrave;me : &laquo; A quelles conditions peut-on choisir le pire alors que le meilleur est accessible?&quot;</p> <p>Avec la publication de ce&nbsp;&nbsp;premier livre, il d&eacute;couvre qu&rsquo;&ecirc;tre philosophe lui laisse la libert&eacute; de vivre d&rsquo;autres vies dans des cercles d&rsquo;artistes, d&rsquo;&eacute;crivains ou de militants de droits bafou&eacute;s.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/598001/_Warsaw_Ghetto_1-1558959983.jpg" width="100%" /></p> <h4><strong>DES ARCHIVES &Agrave; SON IMAGE</strong></h4> <p>Ce film sera compos&eacute; pour une grande partie d&rsquo;archives revisit&eacute;es de mani&egrave;re aussi proche et complice que possible, pour rendre sa pr&eacute;sence singuli&egrave;re : le timbre de sa voix, son intelligence subtil, ce m&eacute;lange d&rsquo;exigence et de vuln&eacute;rabilit&eacute;.</p> <p>&nbsp;</p> <h2 style="text-align:center"><strong>LA GENESE DU FILM</strong></h2> <p>A la mort de RUWEN OGIEN le 4 Mai 2017, mon ami depuis toujours, je me suis promis de lui rendre hommage avec un film que nous avions envisag&eacute; de faire ensemble un jour, sans jamais en fixer la date pr&eacute;cise, puisque nous nous consid&eacute;rions na&iuml;vement comme des &ecirc;tres immortels.&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/598216/Doughy_ado_3_-_-1559033888.jpg" width="100%" /></p> <p style="text-align:right">&nbsp;</p> <h4><strong>SE PR&Eacute;PARER &Agrave; LA MORT? ET PUIS QUOI ENCORE!</strong></h4> <blockquote> <p>Se pr&eacute;parer &agrave; la mort ?</p> </blockquote> <p>Je ne vois pas ce que &ccedil;a peut vouloir dire &agrave; part appeler les pompes fun&egrave;bres et son banquier pour arranger sa succession.</p> <p>C&#39;est une formule ronflante pour un concept finalement super bateau. Non? &raquo;, me disait-il en riant, quelques semaines avant de dispara&icirc;tre.</p> <p>&nbsp;</p> <h4><strong>UN FILM JOYEUX ET GRAND PUBLIC</strong></h4> <p>Le film sera &agrave; son image, lui qui avait la volont&eacute; de s&rsquo;exprimer pour le grand public, s&rsquo;adressant &agrave; tous dans un style qui lui ressemble, tout &agrave; la fois l&eacute;ger, dr&ocirc;le et incisif, et qui jouissait d&rsquo;une extraordinaire popularit&eacute;.&nbsp;</p> <p>Il&nbsp;aimait dire&nbsp;qu&rsquo;il trouvait plus de grande philosophie dans les dialogues des westerns que chez bien des professionnels de la pens&eacute;e, et qu&rsquo;il a toujours pr&eacute;f&eacute;r&eacute; et de tr&egrave;s loin Jonathan Swift et Lewis Carroll à Heidegger !&nbsp;</p> <p>Un film r&eacute;solument joyeux, impertinent comme il l&rsquo;aurait souhait&eacute;, excluant l&rsquo;esprit de s&eacute;rieux m&ecirc;me si &agrave; l&rsquo;occasion le s&eacute;rieux n&rsquo;est pas interdit. &quot;<em>On peut tr&egrave;s bien dire des choses s&eacute;rieuses sans se prendre au s&eacute;rieux&nbsp;</em>&raquo; disait- il.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <h2 style="text-align:center"><strong>L&#39;EQUIPE DU FILM</strong></h2> <p>​<strong>Jacky Katu r&eacute;alisateur</strong></p> <p style="text-align:right"><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/597935/Unknown-1558951416.jpeg" width="100%" /></p> <p>Auteur, metteur en sc&egrave;ne et cin&eacute;aste, apr&egrave;s 15 ann&eacute;es comme chercheur en anthropologie au Centre National de la recherche scientifique en France,je d&eacute;cide du jour au lendemain&nbsp;de&nbsp;changer&nbsp;diam&eacute;tralement de&nbsp;carri&egrave;re&nbsp;et de r&eacute;aliser mes r&ecirc;ves d&rsquo;enfant en devenant, auteur,&nbsp;metteur en&nbsp;sc&egrave;ne&nbsp;de&nbsp;th&eacute;&acirc;tre&nbsp;et r&eacute;alisateur&nbsp;de cin&eacute;ma. Mes pi&egrave;ces et mes films&nbsp;&nbsp;combinent recherche&nbsp;plastique,&nbsp;exploration des obsessions humaines, notamment la folie ordinaire, prendre ses d&eacute;sirs pour des r&eacute;alit&eacute;s ou se raconter des &quot;histoires&quot; sur sa propre vie.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Quelques films&nbsp;:</strong></p> <p>Fais-moi r&ecirc;ver, Fen&ecirc;tre sur rue, Do Me Love,&nbsp;&nbsp;4.48, Je joue la com&eacute;die et alors , Folle d&rsquo;Amour.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Quelques pi&eacute;ces de th&eacute;&acirc;tre&nbsp;:</strong></p> <p>Secousses internes, Les anormaux,&nbsp;Errances,&nbsp;&nbsp;Asiles, Psychose:4.48, L&rsquo;amour sera convulsif ou ne sera pas, Sauve qui peut la vie, &nbsp;Derri&egrave;re les barreaux, L&rsquo;Exception, Qui-Suis-Je ?</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>EMMANUEL VALETTE, Directeur de la photo</strong></p> <p><strong>Documentaires &nbsp;:&nbsp;</strong></p> <ul> <li>&laquo;&nbsp;La face cach&eacute;e&nbsp; d&rsquo;Hiroshima&nbsp;&raquo;, documentaire de Kenichi Watanabe fr3 90 min 2011&nbsp; &nbsp;</li> <li>&laquo;&nbsp;Comme des b&ecirc;tes&nbsp;&raquo; documentaire de Judith Sibony ( France T&eacute;l&eacute;vision 2015 ) prim&eacute; au Web Program Festival</li> <li>&laquo;&nbsp;Le Monde apr&egrave;s Fukushima&nbsp;&raquo; documentaire de Kenichi Watanabe Arte 77 min, 2013&nbsp;</li> <li>&laquo;&nbsp;Terres nucl&eacute;aires&nbsp;&raquo; documentaire de Kenichi Watanabe Arte 83 min&nbsp; 2015</li> <li>&laquo;&nbsp;Japon : nation en crise &raquo; de Kenichi Watanabe Arte 52 min&nbsp; 2017</li> <li>&laquo;&nbsp; Maurice Papon, les le&ccedil;ons d&rsquo;un proc&egrave;s&nbsp;&raquo; de St&eacute;phane Bihan, Fr3 52 min 2018</li> </ul> <p>&nbsp;</p> <p><strong>MARIELLE BABINET, Cheffe monteuse</strong></p> <p>La meilleure monteuse que j&rsquo;ai jamais eu rigoureuse, attentive, imaginative, audacieuse et j&rsquo;en passe et des meilleurs.</p> <p><strong>Quelques films qu&rsquo;elle a mont&eacute;&nbsp;:</strong></p> <ul> <li>De l&#39;&eacute;motion tunisienne au r&ecirc;ve universel&nbsp;de F&eacute;rid Boughedir,&nbsp;</li> <li>Braquage S&eacute;r&eacute;nade&nbsp;de&nbsp;Guillaume de Ginestel,&nbsp;</li> <li>Le chien de Mathieu Pradat,</li> <li>Te recuerdo de Pierre Chosson,</li> <li>Eternejjes d&rsquo;Eric Zonca &hellip;</li> </ul> <p>&nbsp;</p> <p><strong>CLAUDE SAMARD,&nbsp;compositeur</strong></p> <p>Claude SAMARD POLIKAR est un explorateur de paysages musicaux. Dipl&ocirc;m&eacute; de Berklee (USA), il a parcouru de mutliples territoires comme musicien, arrangeur, producteur et compositeur de musiques de films.</p> <p>Les qualit&eacute;s de ce musicien atypique ont &eacute;t&eacute; recompens&eacute;es &agrave; de nombreuses reprises : disques d&#39;or et platine pour son travail d&#39;arrangeur et 2 &quot;Best Music Awards&quot;&nbsp; dans des Festivals de Films internationaux : Shanghai (2001) et Sao Paulo (2011) pour ses musiques de longs m&eacute;trages.</p> <p>Les m&eacute;langes originaux de sons organiques, ethniques et &eacute;lectroniques, alli&eacute;s &agrave; son gout pour les th&egrave;mes m&eacute;lodiques sont la marque de fabrique de ses compositions qui trouvent une parfaite application pour illustrer l&#39;image.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>FRAN&Ccedil;OIS LAMBERT,&nbsp;Mixeur</strong></p> <p>Ce passionn&eacute;, musicien dans l&rsquo;&acirc;me, tapi dans l&#39;ombre de son studio, a &eacute;t&eacute;essentiel et indispensable &agrave; l&rsquo;harmonisation musicale de mon dernier film &laquo;&nbsp;Folle d&rsquo;amour&nbsp;&raquo;</p> <p><strong>Quelques films qu&rsquo;il a mix&eacute; :</strong></p> <ul> <li>&nbsp;Happy End,&nbsp;F&eacute;licit&eacute;,&nbsp;L&#39;empereur, Call Me by Your Name&nbsp;(2017)</li> <li>Orpheline,&nbsp;D&eacute;barquement imm&eacute;diat!,&nbsp;Dogs, Jamais contente&nbsp;(2016)</li> <li>La vie tr&egrave;s priv&eacute;e de Monsieur Sim,&nbsp;Interruption,&nbsp;L&#39;hermine, (2015)...&nbsp;</li> </ul> <hr /> <p>&nbsp;</p>

Allocation of funds

<p><br /> Chaque palier atteint, grâce à vous, nous approche un peu plus du financement complet du film.</p> <p><strong>PALIER 1 : 10&nbsp;000 &euro;&nbsp;</strong></p> <p>C&#39;est un bon d&eacute;but, nous pouvons financer le tournage de mani&egrave;re minimaliste.</p> <p><strong>PALIER 2 : 20 000 &euro;</strong></p> <p>Encore mieux, c&#39;est le palier le plus important pour nous. Nous pouvons tourner dans de meilleures conditions, nous avons plus d&#39;argent pour la location du mat&eacute;riel et les frais sur place.</p> <p><strong>PALIER 3 : 50&nbsp;000 &euro; et plus</strong></p> <p>Nous avons d&eacute;sormais plus d&#39;argent pour payer les trois d&#39;auteur et&nbsp;&nbsp;archives, financer toute la partie post-production (montage, mixage, &eacute;talonnage). Nous pouvons nous permettre de r&eacute;mun&eacute;rer plusieurs techniciens lors du tournage et en post-production.</p> <h3>&nbsp;</h3> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <h4><strong>CALENDRIER</strong></h4> <p>LA MORALE A ZERO pourra être visionné fin de l&#39;année 2020.</p> <p>D&#39;ici là vous pourrez suivre les étapes de fabrication du film sur nos réseaux sociaux.</p> <ul> <li>AVRIL &ndash; JUIN 2019 :&nbsp;Constitution de l&rsquo;équipe<br /> &nbsp;</li> <li>JUILLET-AOUT&nbsp;2019&nbsp;: Préparation du tournage<br /> &nbsp;</li> <li>SEPTEMBRE 2019&nbsp;:&nbsp;Tournage<br /> &nbsp;</li> <li>OCTOBRE 2019&nbsp;:&nbsp;Collecte d&rsquo;Archives<br /> &nbsp;</li> <li>NOVEMBRE &ndash; DECEMBRE &ndash; JANVIER 2020&nbsp;: Montage<br /> &nbsp;</li> <li>FEVRIER &ndash;MARS 2019 : finitions<br /> &nbsp;</li> <li>AUTOMNE 2020 : Diffusion</li> </ul> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p>

Choose your reward

Make a donation

Give what I want