La mort n'est que la mort si l'amour lui survit: Histoire d'Orphée

Soutenez la prochaine création de la compagnie Rêve Mobile "La mort n'est que la mort si l'amour lui survit: Histoire d'Orphée" de JP Siméon

Project visual La mort n'est que la mort si l'amour lui survit: Histoire d'Orphée
Successful
22
Backers
03/08/2019
End date
€680
Out of €600
113 %

La mort n'est que la mort si l'amour lui survit: Histoire d'Orphée

Nous allons débuter la création du prochain spectacle de la compagnie Rêve Mobile, "La mort n'est que la mort si l'amour lui survit: Histoire d'Orphée" de Jean-Pierre Siméon, une pièce sur le mythe d'Orphée qui va mêler théâtre, musique et danse. C'est un spectacle tout public avec une volonté de s'adresser plus particulièrement à la jeunesse et aux adolescents.

Pourquoi vouloir monter ce texte?

Ce qui fait la force de l’adaptation du mythe d’Orphée par Jean-Pierre Siméon, c’est la façon dont il décrit le pouvoir de la poésie et par extension, le pouvoir des mots.

Par la force de son chant, Orphée réussit à dompter des bêtes sauvages, à apaiser la soif de sang des guerriers, à accéder au royaume des enfers. Il a des pouvoirs extra-ordinaires qui lui permettent de défier les lois humaines et font de lui un héros de la non-violence et de la douceur.

Mais il est aussi profondément humain, profondément faillible car même après avoir défié Hadès en venant chercher Eurydice aux enfers, il rompt le pacte qui le liait au dieu des enfers et se retourne pour vérifier si Eurydice est bien derrière lui. Ce geste prouve qu’il doute et qu’il craint, comme n’importe quel être humain.

A partir de là, il perd Eurydice à tout jamais, se retire du monde des hommes et se reclut dans sa tristesse.

Mais là encore, Orphée va transformer cette perte en force et accéder à une forme d’amour encore plus élevée, une forme d’amour totalement désintéressée, privée de toute notion de possession, après avoir pris conscience que son amour pour Eurydice demeurait vivant bien au-delà de sa mort.

Il va donc retourner parmi les hommes pour transmettre son expérience d’amour dépossédé à des vieillards, des enfants et des chiens, les plus à même à entendre son message.

Et c’est à ce moment-là, quand il aura perdu toute notion de lutte, qu’il se fera sauvagement assassiner par des ménades. Il ne fera aucun geste pour se défendre mais continuera à chanter pendant sa mise à mort.

Orphée incarne la non-violence portée à son paroxysme. Son parcours et le message qu’il transmet demeure très actuel et c’est ce qui me tient à coeur de transmettre dans ce spectacle.

Quelles étapes de travail?

Première étape de travail au printemps 2019: recherche et travail autour du texte et de la danse avec Didier Boulle (co-mise en scène), Béatrice Venet (co-mise en scène et jeu), Sévane Sybesma (jeu) et Antoine Suarez-Pasos (jeu et danse). Pour cette première étape de travail, nous avons 3 résidences de travail de prévues en mars et en mai 2019 à Angers (PADloba) et à la Factorie/Maison de la poésie (Val de Reuil). Nous allons essentiellement travailler sur le texte de Jean-Pierre Siméon et commencer à construire une partition à trois voix en intégrant des moments dansés. Nous allons aussi montrer des extraits de notre travail lors de 2 sorties de résidence à un public de professionnels et de non professionnels dans l'optique de tester notre travail devant des gens et de chercher des coproducteurs pour 2020.

Deuxième étape de travail en Mai 2020: Nous avons postulé au Théâtre Paris Villette (Paris 19e) pour une résidence d'une semaine et prévoyons aussi de travailler une semaine au TAG à Grigny (91). Le but de cette deuxième étape de création est de continuer le travail autour du texte avec la même équipe que lors de la première étape, mais en ouvrant encore plus le travail au public et en proposant aussi des temps de rencontres autour de la pièce et ses thématiques. Nous voulons proposer des partenariats à des bibliothèques parisiennes pour y jouer des extraits du spectacle sous forme d'épisodes, à la manière d'une série théâtrale. Ces extraits seront suivis de discussions où nous nous interrogerons avec le public sur la place des héros et des mythes et sur la place de la poésie dans nos vies.

Troisième étape de travail: Septembre 2020 et novembre 2020

Nous allons peu à peu intégrer les autres membres de l'équipe à cette nouvelle étape de travail. Cassandre Boy la scénographe, Benjamin James Troll le batteur, Augustin Rolland le costumier et Félix Bataillou le créateur lumières. Nous allons répéter 1 mois au Théâtre Dunois (Paris 13e) et deux semaines au TAG (Grigny) en intégrant les éléments du décor, les costumes, la lumière et surtout en créant la partition musicale du spectacle avec le batteur qui sera sur scène avec les comédiens.

En parallèle de la création, nous allons proposer des ateliers au sein de 12 classes de collèges à Paris pour sensibiliser notre futur public aux thématiques de la pièce et proposer des ateliers d'écriture autour de la question du héros. Est-ce que c'est important d'avoir des héros? Quels héros? Des héros du quotidien ou des héros extra-ordinaires? Et pour finir: Quelle est la place des mots et de la poésie dans votre vie?

Nous présenterons 3 sorties de résidence à Grigny en novembre 2020, puis nous jouerons 16 représentations en décembre 2020 au Théâtre Dunois!

Voici un extrait du texte de Jean-Pierre Siméon.

Le secret d’Orphée (Chant 2)

Je vous dirai les prodiges

je vous dirai les prodiges qu'il a faits

et dont toutes choses au monde

gardent la mémoire car

toutes choses en ce monde sont mystère

et tout mystère naît du chant profond

je vous dirai les prodiges d'Orphée

vous ne partirez pas d’ici

sans savoir le secret d'Orphée

l’homme aux yeux couleur de nuit

fils d’Œagre roi de Thrace

fils de Calliope la muse musicienne

petit-fils de Dionysos le dieu ivre

Orphée enfant du pays premier

qui est à tous le pays natal

qui est pays de pierres sous le soleil

qui est pays d'arbres dans le vent

qui est pays de rivières nouées au ciel

qui est pays de rivages vers l'immense

qui est pays d'herbes et d'oiseaux

qui est pays de sécheresse et de ronces

qui est pays d’abondance et de fruits

Orphée fils du bois et du vent

et il en fit la lyre aux neuf cordes

Orphée fils de la musique et de l'ivresse

et il en fit le poème aux mille échos

comprenez-vous entendez-vous

je vous ai dit déjà le secret d'Orphée

c'est comprendre toutes choses

par la peau par la bouche par les pieds

le secret c'est l'enfance aux pieds nus

celle-là l’étonnée l'obstinée

qui s’étonne de tout dans un rire

qui tout voit et entend

dans le bruissement d'une herbe

dans le déchirement du vent

qui sent dans la feuille qui tremble

le propre battement de son cœur

l'enfance qui boit le chant dans la rivière

qui mesure ses bras aux branches

qui pèse son sommeil dans la pierre

et qui comprend ce qu’il y a de nuit

en l’homme en toutes choses humaines

en caressant la peau de l’ombre à midi

c'est le secret d'Orphée oui tout est là

ce savoir enfantin de la nuit

il a vu il a senti il a compris l'obscur

l’obscur que l'oiseau porte sous son aile

qui nourrit la racine de l'olivier

que l’homme porte dans son sang

et qui lui donne sa soif de baisers

Orphée l'enfant du soleil

a traversé l’enfance à pieds nus

à pieds nus l’aube et la nuit

à pieds nus le sable et l’ortie

toute science lui est venue par les pieds

et c’est alors qu'il a chanté

Un projet qui s'inscrit dans une recherche artistique déjà amorcée?

Nous allons prolonger ce que nous avons commencé à construire avec la pièce "Petite soeur" de Jon Fosse, un spectacle jeune public mêlant théâtre et danse dans un dispositif quadrifrontal avec décor immersif. "Petite soeur" a été créé un 2015 et se joue encore actuellement (en tournée 2018/2019 au Théâtre du Champ Exquis à Blainville-sur-Orne, à la Maison de la Musique à Nanterre et au Vivat à Armentières.)

Voici une image du dispositif que Cassandre Boy a créé pour la scénographie de "Petite soeur" (photo prise lors d'une représentation au Théâtre Dunois en octobre 2017)

 

Image 1 extraite de la BD d'Yves Pommaux, Orphée et la morsure du serpent

Image 2 Anselm Kiefer, The Evening of all days, The day of all evenings

 

 

Allocation of funds

Le projet en est encore à ses débuts, mais nous avons déjà plusieurs partenaires solides qui nous soutiennent, ce qui est porteur et prometteur pour la compagnie. En premier lieu le Théâtre Dunois qui va nous accueillir en résidence un long temps (un mois), nous programmer (16 dates) et nous mettre en relation avec des bibliothèques et des collèges pour les actions culturelles que nous voulons mener en 2020. Et nous allons également être accueillis en résidence au TAG (entre 2 et 3 semaines) et faire 3 sorties de résidence la même année.

Et pour commencer la création en 2019, le projet a été choisi par le PADloba à Angers et la Factorie/Maison de la poésie à Val de Reuil pour des temps de résidence. C'est à cette étape que nous avons besoin d'un coup de pouce financier. La collecte servira précisément à nous aider au début du projet où nous n'avons pas encore la totalité des financements pour payer les frais liés à la création.

Cette collecte nous permettra de défrayer l'équipe pour les trajets en train et en voiture prévus dans le cadre des 3 semaines de résidence à Angers et Val de Reuil (350 euros au total), à payer les frais d'adhésion au PADloba et à la Factorie (100 euros) et à payer les frais de nourriture sur place (150 euros).

Cela fait un total de 600 euros.

Merci d'avance!

 

 

 

 

 

Choose your reward

Le Pins Rêve Mobile et un grand merci!

€10

Le Logo du Pins Rêve Mobile a été imaginé et dessiné par le très talentueux Nini Monsieurchiffon, créateur de marionnettes et objets loufoques en tous genres.
  • 3 backers

Une carte postale d'Angers signée par toute l'équipe en résidence et le Pins

€20

Nous vous enverrons une carte postale d'Angers que nous avons hâte de découvrir
  • 8 backers

Notre invité en guest star

€50

Nous vous offrons une place pour venir découvrir la pièce au Théâtre Dunois en décembre 2020. Et une carte d'Angers au printemps 2019 pour patienter:)
  • 5 backers

Notre invité en guest star plus plus

€100

Nous vous offrons une place pour venir découvrir le spectacle au Théâtre Dunois en décembre 2020 ET un verre avec toute l'équipe à l'issue de la représentation:)

    Make a donation

    Give what I want