La regarder en face

Soutenez la série documentaire "La regarder en face" par Lilia Lerondeau

Project visual La regarder en face
Successful
80
Contributions
11/07/2020
End date
€4,000
Out of €4,000
100 %
Health
and
Handicap
International
solidarity
Indie

La regarder en face

<p>&nbsp;</p> <p><strong>S&Eacute;RIE DOCUMENTAIRE : LA REGARDER EN FACE&nbsp;</strong></p> <p><strong>De Lilia Lerondeau&nbsp;</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>Bonjour &agrave; tous !&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>Bienvenue dans la cagnotte &ldquo;LA REGARDER EN FACE&rdquo; !</p> <p>Et si vous preniez le temps de lire notre histoire ?&nbsp;</p> <p>Prenez connaissance du projet et rejoignez l&#39;aventure !&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <hr /> <p><strong>LE PROJET EN QUELQUES MOTS</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p>Les histoires les plus tristes se r&eacute;v&egrave;lent parfois d&rsquo;une beaut&eacute; inattendue. Au coeur de la guerre contre leurs maladies, plusieurs guerriers nous ont livr&eacute; parmi les plus beaux t&eacute;moignages : entre la simplicit&eacute;, la l&eacute;g&egrave;ret&eacute;, la tristesse et la force, ils nous prouvent que le cancer n&rsquo;aura jamais raison de leurs &acirc;mes conqu&eacute;rantes, et ce malgr&eacute; leurs corps bless&eacute;s ; et que l&#39;existence, quoi qu&rsquo;elle rencontre, doit toujours &ecirc;tre empreinte&nbsp;du bonheur d&rsquo;aimer et de l&rsquo;envie de vivre &agrave; tout prix, vivre sans limite, vivre comme si nous allions mourir demain&hellip;</p> <p>&nbsp;</p> <hr /> <p><strong>LA G&Eacute;N&Egrave;SE DU PROJET&nbsp;</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/687216/e8d73a9c-4225-4785-9ac8-dfa20d549338.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p><br /> Le projet de cette s&eacute;rie documentaire a&nbsp;d&rsquo;abord &eacute;merg&eacute; gr&acirc;ce &agrave; une rencontre merveilleuse, celle d&rsquo;Isabelle.&nbsp;</p> <p><br /> Isabelle est une femme douce, g&eacute;n&eacute;reuse, r&ecirc;veuse.&nbsp;Altruiste et bienveillante, elle consacre toute sa vie &agrave; l&rsquo;Autre &agrave; travers son m&eacute;tier d&rsquo;infirmi&egrave;re.&nbsp;M&egrave;re d&eacute;vou&eacute;e, elle &eacute;l&egrave;ve sa fille Louana en lui apprenant les plus beaux po&egrave;mes de la vie.&nbsp;Femme courage, elle tient&nbsp;le coup quand l&rsquo;ann&eacute;e des 6 ans de sa fille, le m&eacute;decin lui prononce ces mots : &ldquo;Isabelle, les r&eacute;sultats ne sont pas bons.&nbsp;Vous &ecirc;tes atteinte d&rsquo;un cancer du sein.&nbsp;Nous l&rsquo;avons pris assez t&ocirc;t, nous allons le combattre ensemble, mais il faudra &ecirc;tre forte.&rdquo;</p> <p><br /> La phrase r&eacute;sonne dans sa t&ecirc;te comme une bombe, ses oreilles sifflent, sa vue brumeuse retire au monde toutes ses couleurs.&nbsp;Mais sa fille la regarde et lui tient la main.&nbsp;Pour Louana, Isabelle se battra.&nbsp;Elle vaincra, une premi&egrave;re fois.&nbsp;</p> <p><br /> <br /> Quelques temps plus tard, apr&egrave;s 7 ans de r&eacute;mission, Isabelle souffre encore.&nbsp;Son dos lui souffle&nbsp;des douleurs qu&rsquo;elle&nbsp;ne reconna&icirc;t pas.&nbsp;Elle n&rsquo;est pas trop inqui&egrave;te. Tous les ans elle s&rsquo;applique aux contr&ocirc;les de routine&nbsp;et fait tr&egrave;s attention.&nbsp;Par pr&eacute;caution, elle retourne voir son m&eacute;decin.&nbsp;Ce jour-l&agrave; le coup est violent. Il est revenu.&nbsp;En son sein, il loge, silencieusement, douloureusement.</p> <p><br /> Isabelle laisse &eacute;chapper quelques larmes.&nbsp;La tristesse et la peur se m&ecirc;lent &agrave; la col&egrave;re.&nbsp;L&rsquo;angoisse lui creuse l&rsquo;estomac.&nbsp;Au creux de sa main, pourtant, des petits doigts bienveillants.&nbsp;Sa fille est l&agrave;.&nbsp;Pour Louana, Isabelle se battra.&nbsp;<br /> <br /> <br /> Son corps puissant et&nbsp;son c&oelig;ur vaillant n&rsquo;appartiennent pas &agrave; l&rsquo;ennemi.&nbsp;Comme d&rsquo;autres guerriers face au m&ecirc;me d&eacute;mon, elle livre une bataille&nbsp;terrassante&nbsp;o&ugrave; les vies basculent et les chairs se&nbsp;d&eacute;chirent... Mais&nbsp;l&rsquo;envie de vivre est plus forte :&nbsp;vivre, il&nbsp;faut&nbsp;vivre seulement.&nbsp;<br /> <br /> <br /> Tout au long de ce combat, Isabelle offre &agrave; sa fille le plus&nbsp;beau&nbsp;des h&eacute;ritages :&nbsp;celui d&rsquo;apprendre &agrave; vivre.&nbsp;</p> <p><br /> Et puis elle m&#39;offre &agrave; mon tour de l&rsquo;amour, de la tendresse, des &eacute;clats de rire.&nbsp;Elle dessine des souvenirs.&nbsp;Elle&nbsp;r&eacute;p&egrave;te&nbsp;qu&rsquo;elle &ldquo;aime les belles choses, les couleurs, les fleurs, la vie&rdquo;.&nbsp;Elle donne sans compter.&nbsp;Elle&nbsp;nous raconte l&#39;histoire&nbsp;de&nbsp;son combat, ses vir&eacute;es &agrave; l&rsquo;h&ocirc;pital, ses discussions avec son corps.&nbsp;Isabelle est inspirante.&nbsp;<br /> <br /> <br /> Apr&egrave;s une nouvelle apr&egrave;s-midi &agrave; ses c&ocirc;t&eacute;s, je souhaite&nbsp;lui d&eacute;dier un projet.&nbsp;&Eacute;tudiante en cin&eacute;ma (comme sa fille),&nbsp;je d&eacute;cide&nbsp;de r&eacute;aliser&nbsp;&ldquo;La Regarder en Face&rdquo;, une s&eacute;rie documentaire &agrave; propos du cancer. Dans celle-ci, je veux montrer leurs visages, je veux entendre leurs mots, je veux chanter leurs histoires.&nbsp;Comme Isabelle, je propose &agrave; d&rsquo;autres malades mais aussi &agrave; leurs m&eacute;decins et &agrave; leurs familles de me raconter leurs combats, face &agrave; la cam&eacute;ra.&nbsp;Le projet se construit doucement jusqu&rsquo;&agrave; devenir ce qu&rsquo;il est aujourd&rsquo;hui&hellip;&nbsp;<br /> <br /> <br /> Isabelle s&rsquo;est battue jusqu&rsquo;au bout.&nbsp;Elle nous a quitt&eacute; quelques semaines apr&egrave;s nous avoir livrer son t&eacute;moignage pour le film. Elle est partie aussi belle qu&rsquo;&agrave; ses d&eacute;buts.<br /> <br /> <br /> Ce projet est pour elle.&nbsp;<br /> <br /> Et pour elle, nous vaincrons.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <hr /> <p><strong>QUI SUIS-JE ? &nbsp;</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/687218/98656cc5-bb77-4476-8a1c-a97d72cd99f4.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>Originaire de Saint-Nazaire, je suis mes parents et m&rsquo;installe tr&egrave;s t&ocirc;t en Guadeloupe, o&ugrave; je grandis jusqu&rsquo;&agrave; mes 18 ans. L&agrave;-bas, je vis parmi ce qui resteront les plus belles ann&eacute;es de ma vie. L&rsquo;&icirc;le aux belles eaux me berce en son sein et m&rsquo;apprend le bonheur des choses simples.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&Agrave; 18 ans, je m&rsquo;envole pour Paris, bien d&eacute;cid&eacute;e &agrave; r&eacute;aliser mes r&ecirc;ves. Un peu chancelante, je pose un pied &agrave; Orly le 15 septembre 2015, valise en main.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>Je fais une premi&egrave;re ann&eacute;e d&rsquo;&eacute;tude de cin&eacute;ma et d&rsquo;audiovisuel &agrave; la Sorbonne-Nouvelle, dans le 5e arrondissement de Paris. J&rsquo;int&egrave;gre ensuite l&rsquo;ESRA (&Eacute;cole Sup&eacute;rieure de R&eacute;alisation Audiovisuelle), jusqu&rsquo;&agrave; l&rsquo;obtention de mon dipl&ocirc;me en d&eacute;cembre 2019. Tout au long de mon parcours, je me passionne pour le documentaire. Je suis inspir&eacute;e par le monde, fascin&eacute;e par l&rsquo;instant.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>A la sortie de l&rsquo;&eacute;cole, je fais de nombreux stages pour me perfectionner. Apr&egrave;s 6 mois de participation &agrave; la construction du FIPADOC (Festival International du Film Documentaire), je suis engag&eacute;e en tant qu&rsquo;auteur/sc&eacute;nariste de films documentaires chez Theorem, une boite de production &agrave; Boulogne-Billancourt. J&rsquo;y travaille depuis.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>En parall&egrave;le, je pr&eacute;pare mes propres r&eacute;alisations, dont ce projet que j&rsquo;ai eu l&rsquo;occasion de commencer lors de ma derni&egrave;re ann&eacute;e &agrave; l&rsquo;ESRA et que je souhaite aujourd&rsquo;hui mener plus loin, bien plus loin que le cadre scolaire.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <hr /> <p><strong>LES INTERVENANTS &nbsp;</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/687219/843b6cd5-e9f5-45b6-827d-010ec7722d50.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>De nombreux intervenants nous ont d&eacute;j&agrave; rejoins dans l&rsquo;aventure. Parmi eux, plusieurs malades, plusieurs familles et plusieurs soignants nous ont d&eacute;j&agrave; livr&eacute; parmi les plus beaux t&eacute;moignages.</p> <p>&nbsp;</p> <p>Nous avons &eacute;galement le plaisir d&rsquo;avoir pu travailler avec Elisabeth Bernardot, cr&eacute;atrice de l&rsquo;association &ldquo;EliRose Forever&rdquo;, Valerie Legrand co-cr&eacute;atrice de l&rsquo;association &ldquo;Les Roses Poudr&eacute;es&rdquo;, Gersende Bargine et l&rsquo;association &ldquo;Skin&rdquo;.&nbsp;</p> <p>Nous avons &eacute;galement eu l&rsquo;honneur d&rsquo;&ecirc;tre soutenu par le service d&rsquo;Oncologie de l&rsquo;h&ocirc;pital Europ&eacute;en Georges Pompidou, &agrave; travers l&rsquo;intervention de certains de leurs soignants parmi lesquels Stephane Oudard (chef de service oncologie), Audrey Simmonaggio (m&eacute;decin oncologue), Constance Thibault (m&eacute;decin oncologue et urologue), Virginie Bichon (infirmi&egrave;re en canc&eacute;rologie) ou encore via le soutien de l&rsquo;association ARTIC de recherche contre le cancer repr&eacute;sent&eacute;e par Stephane Oudard et Magdalena Kaminska.</p> <p>&nbsp;</p> <hr /> <p><strong>LE TOURNAGE ET L&rsquo;&Eacute;QUIPE&nbsp;</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/687220/1bac6eb5-eb20-4caa-af58-429673ce917a.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>Une premi&egrave;re session de tournage a<strong> </strong>d&eacute;j&agrave; eu lieu au mois de mai 2019. Nous comptabilisons &agrave; ce jour une quinzaine d&rsquo;interviews.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>Seulement, pour finaliser ce projet, nous devons lancer une seconde session de tournage au mois de novembre 2020. Pendant celle-ci, nous devrons interviewer de nouveaux intervenants et surtout, filmer de nombreux plans d&rsquo;illustrations.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>En effet, dans chaque interviews, un leitmotiv<strong> : </strong>les malades comme les m&eacute;decins nous abordent l&rsquo;importance de l&rsquo;art pour s&rsquo;exprimer, pour s&rsquo;&eacute;vader, pour se d&eacute;fouler et se sentir vivant<strong> </strong>au c&oelig;ur de ce terrible combat.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>Ainsi, pour rythmer le documentaire et illustrer les interviews, j&rsquo;ai d&eacute;cid&eacute; de filmer diff&eacute;rents artistes dans la pratique de leurs disciplines respectives.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>Pour chaque &eacute;pisodes, les t&eacute;moignages des malades, des m&eacute;decins et de leurs familles seront illustr&eacute;s et rythm&eacute;s par des plans tr&egrave;s esth&eacute;tiques et m&eacute;taphoriques de danse, de peinture et de musique.</p> <p>&nbsp;</p> <p>Faites connaissance avec notre &eacute;quipe !</p> <p>&nbsp;</p> <p><em>R&eacute;alisatrice : </em>Lilia Lerondeau</p> <p>&nbsp;</p> <p>Directrice de production : Louana Nedelcou</p> <p>&nbsp;</p> <p>Chef op&eacute;rateur : Edouard Gerard-Beveridge</p> <p>&nbsp;</p> <p>Cadreur : Jules Poisson</p> <p>&nbsp;</p> <p>Ing&eacute;nieur son : Th&eacute;o Lacombe</p> <p>&nbsp;</p> <p>Mixeur : Stephano Robinson</p> <p>&nbsp;</p> <p>Monteurs : Colin Bessis et Marine Dourdet</p> <p>&nbsp;</p> <p>Directrice de communication et &eacute;v&egrave;nementiel : Magdalena Ortet</p> <p>&nbsp;</p> <hr /> <p><strong>LES OBJECTIFS DU PROJET </strong></p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/687221/db729ea4-3d0a-4713-bd37-1a33a4bf7fed.jpg" width="100%" /></p> <p>Le projet est en cours de production. Ainsi, son exploitation et ses diffusions sont en cours de d&eacute;cision.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>On peut cependant d&eacute;j&agrave; vous confier que la s&eacute;rie documentaire fera l&rsquo;objet d&rsquo;un super &eacute;v&eacute;nement au mois de janvier 2021 ! Nous diffuserons le projet dans une salle parisienne, en compagnie de tous nos partenaires, nos intervenants, et avec vous ! Cette soir&eacute;e, riche en surprise, sera &eacute;galement ponctu&eacute;e de nombreuses animations.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>De plus, l&rsquo;association ARTIC de recherche contre le cancer, bas&eacute;e au c&oelig;ur de l&rsquo;h&ocirc;pital Europ&eacute;en Georges Pompidou, souhaite r&eacute;cup&eacute;rer le projet pour une diffusion lors des 20 ans de l&rsquo;association, en mai 2021.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>L&rsquo;acte de t&eacute;moigner face cam&eacute;ra &agrave; propos de sujets aussi intimes et douloureux est complexe. Le courage dont nos intervenants ont fait preuve est admirable et permettra, je l&rsquo;esp&egrave;re, d&rsquo;en offrir un peu &agrave; ceux qui l&rsquo;ont perdu. Ainsi, nous travaillons d&rsquo;arrache-pied pour que la s&eacute;rie touche le plus grand nombre de personne. Nous souhaitons que ce documentaire devienne le t&eacute;moin de leurs histoires, de VOS histoires mais qu&rsquo;il serve &eacute;galement au combat de tous ceux qui partagent ce parcours de guerriers.</p> <p>&nbsp;</p> <p>Nous vous remercions infiniment pour votre participation,</p> <p>&nbsp;</p> <p>Au nom de nos intervenants,</p> <p>&nbsp;</p> <p>Au nom de nos partenaires,</p> <p>&nbsp;</p> <p>Au nom de notre &eacute;quipe,</p> <p>&nbsp;</p> <p>Et au nom d&rsquo;Isabelle,</p> <p>&nbsp;</p> <p>UN GRAND MERCI !</p> <p>&nbsp;</p>

Allocation of funds

<p><strong>A QUOI SERVIRA LA COLLECTE ?&nbsp;</strong></p> <p><strong>&nbsp;</strong></p> <p>Pour le moment en cours de production, nous manquons de moyen. Ainsi, voici en d&eacute;tail les besoins de l&rsquo;&eacute;quipe&hellip; :&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>10 % pour la pr&eacute;paration et la production</strong></p> <p>De quoi d&eacute;marrer la mise en place du projet. Ce pourcentage servira aux frais de production, &agrave; la location des salles de castings ainsi qu&rsquo;&agrave; la r&eacute;mun&eacute;ration des artistes qui travailleront&nbsp;avec nous.</p> <p><strong>50 % pour le tournage</strong></p> <p>La majorit&eacute; du budget obtenu servira &agrave; assurer les co&ucirc;ts du tournage. Que ce soit au niveau de la location de notre mat&eacute;riel (cam&eacute;ra, lumi&egrave;re, machinerie, son) mais aussi par la location d&#39;un&nbsp;studio, ainsi que la somme requise pour toute la logistique du projet (v&eacute;hicule, repas, d&eacute;placement de l&#39;&eacute;quipe).&nbsp;</p> <p><strong>10 % pour la post-production</strong></p> <p>Une fois que les images seront en bo&icirc;te&hellip; place &agrave; la post-production. Une partie des fonds r&eacute;colt&eacute;s ira pour la location d&#39;une station de montage et nous permettra &eacute;galement de faire appel &agrave; un compositeur.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>30 % pour la projection</strong></p> <p>Une fois le projet finalis&eacute;, nous souhaitons le diffuser le plus largement possible. La derni&egrave;re partie de notre budget concerne donc une grande soir&eacute;e de projection , r&eacute;unissant tous les participants au documentaire (intervenants et contributeurs). &Agrave; l&rsquo;occasion, vous pourrez d&eacute;couvrir le projet sur grand &eacute;cran et &eacute;changer avec l&rsquo;&eacute;quipe !</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>ET SI NOUS ATTEIGNONS PLUS QUE L&rsquo;OBJECTIF PR&Eacute;VU ?&nbsp;</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p>Ce serait un r&ecirc;ve !&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>Nous nous engageons &agrave; reverser l&rsquo;ensemble des fonds restant &agrave; l&rsquo;association ARTIC de recherche contre le cancer, en hommage &agrave; Isabelle et pour que nous puissions, un jour, vaincre ensemble la maladie.&nbsp;</p>

Choose your reward

Make a donation

Give what I want