Jump to content

La (très) grande évasion

Documentaries, Feature length, Investigation

Project visual La (très) grande évasion
Checked circleSuccessful
4,567
Backers
Thursday, February 14, 2019
End date
€158,379
Out of €100,000
158 %

Le prochain film documentaire de Yannick Kergoat & Denis Robert sur l'évasion de capitaux et la justice fiscale.

Follow and share

La (très) grande évasion

PLUS QU'UN JOUR POUR REJOINDRE LE MOUVEMENT !

 

Vous êtes déjà plus de 4000 à nos côtés. Grâce à vous, nous pouvons désormais lancer le tournage de ce film de cinéma qui cherche à faire bouger les lignes de la lutte contre l’évasion fiscale.

 

C’est une ambition énorme mais pas illégitime : en 2006, le film Indigènesde Rachid Bouchareb a permis d’aboutir à une loi donnant aux anciens combattants des colonies des pensions identiques à celles des Français. Quelques années plus tard, le film “Welcome entraine le vote d’une loi sur le délit de solidarité qui protège des actes humanitaires individuels.

 

Un grand merci à toutes et à tous ! Votre soutien et les moyens que vous nous confiez font notre fierté, engagent notre responsabilité et nous permettent d’espérer toucher un public très large. Nous souhaitons faire de ce film un outil fédérateur et de salubrité publique pour que soient discutées sérieusement des mesures allant vers plus de justice fiscale.

 

Plus on sera nombreux, plus on fera plier !

 

L’Obs, Mr Mondialisation, PositivR, Thinkerview ont déjà relayé notre projet, et nous vous invitons à diffuser le message autour de vous.


MERCI À VOUS !

 

Yannick Kergoat & Denis Robert

 

 


 

 

altBienvenue dans le monde enchanté de l’évasion de capitaux.

 

Les clefs de la fortune : savoir se cacher, trouver des complices et profiter de toutes les failles. À nous autres, simples mortels, il reste les politiques d’austérité et la joie de vivre dans un monde de plus en plus inégalitaire…

 

Jusqu’où les prédateurs iront dans ce pillage généralisé de nos économies ? 

En quoi le personnel politique est complice ? 

C’est comment qu’on freine ? 

 

Entre Paris et Genève, Washington et Luxembourg, de la Société Générale à HSBC, en passant par Mac Donald, Ikea et Google… nous allons traquer les circuits de l’évasion fiscale et décrypter les mécanismes de la fraude XXL.

 

 

alt

altaltYannick est réalisateur, scénariste et monteur. En 2011, il réalise avec Gilles Balbastre le documentaire LES NOUVEAUX CHIENS DE GARDE, libre adaptation de l’ouvrage de Serge Halimi du même nom, le film explore les collusions entre les groupes de médias français et le pouvoir politique. Le film a été nommé aux Césars. Yannick est aussi l’un des animateurs d’ACRIMED.

 

altDenis est réalisateur, écrivain et journaliste d’investigation. En révélant le scandale de l’affaire Clearstream et la liste des milliers de comptes cachés alimentant les paradis fiscaux en 2001, il devient l’un des principaux « empêcheurs de tourner en rond » en France. Son dernier long-métrage documentaire, CAVANNA, JUSQU’À L’ULTIME SECONDE J’ÉCRIRAI, lui aussi nominé aux Césars, a été produit par Bertrand Faivre (Le Bureau).

 

 

alt

USBS, HSBC, Luxleaks, Panama Papers, Paradise Papers, CumEx : depuis plusieurs années, un scandale chasse l’autre. Avec la litanie des affaires financières et l’absence de réaction du personnel politique pour y faire face, s’est même imposée l’idée que la fraude fiscale était la conséquence d’un niveau d’imposition trop élevé. Et donc qu’il fallait in fine s’en accommoder. Les juristes des multinationales relayés par les politiques et les médias ont inventé un mot pour faire passer cette pilule : l’optimisation fiscale.

 

Les riches, de plus en plus riches, peuvent exfiltrer leur fortune vers des paradis off shore, tandis que les pauvres, de plus en plus pauvres, devraient se contenter des miettes.

 

Cette perversité que nous subissons depuis trop longtemps a pourtant du plomb dans l’aile, car les gilets jaunes viennent de mettre brutalement cette question de la justice fiscale au cœur du débat. 

altPlus question de tirer un trait sur les 100 milliards de fraude fiscale qui chaque année échappent au budget de l’État.

 

Notre projet est de montrer comment ces « affaires » - présentées comme des cas isolés - sont d'abord le produit d’une organisation de l’économie, de la société et de la vie politique.

 

Malgré les dizaines de livres et les centaines d’articles publiés chaque année sur ces scandales, bien que nous soyons de plus en plus nombreux à manifester notre indignation, rien ne change.

 

Alors, pourquoi nous lancer dans ce projet ? Parce qu’avec un film on explique plus librement et surtout on touche plein de gens. Si la télévision refuse de faire ce travail et qu’Internet éparpille l’information, la salle de cinéma, elle, est un espace d’échanges et de débats. Et aussi parce qu'un film peut faire événement. Loin des grands discours fatalistes, notre expérience nous a prouvé qu’un documentaire peut devenir un outil puissant et fédérateur.

alt

 

Dans la lignée d’INSIDE JOB, des NOUVEAUX CHIENS DE GARDE ou de MERCI PATRON !, le cinéma peut être une arme politique, une botte secrète et subversive.

 

Nous ne souhaitons pas faire juste un film. Nous souhaitons faire un film juste. Un film honnête. À contre-courant. Drôle. Un étrange et vivifiant objet de cinéma et de combat.

altCrédit photo : La Rue ou rien


 

altPour démarrer le tournage de LA (TRÈS) GRANDE ÉVASION le 15 février 2019 (lancer la recherche d’archives, les premières interviews, fabriquer les premières séquences d’animation...), nous avons besoin de réunir 100 000 € de crowdfunding. 

 

Il est déjà, en soi, difficile de monter des documentaires ambitieux, mais lorsque l’on touche à l’évasion fiscale, on bat des records. Nous n'avons jamais reçu réponse plus rapide des groupes de médias (privés et publics) : ça a été « non » tout de suite. Pas tellement étonnant quand on sait à qui ils appartiennent - ou qui les dirige. Au lieu de nous refroidir, ces refus successifs nous ont plutôt encouragés ! Visiblement, le sujet est « sensible »

 

Parce qu'on n'en est pas à notre coup d'essai :  altLES NOUVEAUX CHIENS DE GARDE premier film de Yannick, co-réalisé avec Gilles Balbastre, a comptabilisé 230 000 entrées sans que le film n’ait jamais été montré dans l’une des salles de grands circuits (UGC, Pathé, Gaumont, CGR, MK2).

 

C'est pour ça que votre soutien est essentiel ! Il nous permettra non seulement de faire le film, mais aussi de prouver à ceux qui ont décidé que ce sujet n'intéressait pas les citoyens qu'ils ont complètement tort. 

 

Il faut faire un maximum de bruit ! Faites circuler cette page, partagez-la sur les réseaux sociaux, parlez-en à vos amis. 

alt
Vous voulez nous soutenir autrement ? N’hésitez pas à nous écrire : latresgrandeevasion@gmail.com, sur Facebook ou sur Twitter.

 

 

alt

alt

1 -  Notre premier point de départ : l’écart de revenu entre les plus riches et les plus pauvres ne cesse de se creuser depuis 20 ans de manière exponentielle.

En 2016, les 62 personnes les plus riches du monde possédaient autant que les trois milliards et demi d’humains les plus pauvres. En cinq ans, la fortune de ces 62 personnes a augmenté de 45 %. Au cours de la même période, la richesse de la moitié la plus pauvre de l'humanité a diminué de 38%. Si on s’intéresse à la France, la richesse cumulée des 500 plus grandes fortunes a été multipliée par 7 en vingt ans.

alt2 - Ensuite, le montant estimé de la fraude fiscale en France est de 100 milliards d’euros chaque année. C’est 1,5 fois le montant de l’argent récolté par l’État avec l’impôt sur le revenu. Si on divise ces 100 milliards euros par les 36,7 millions de contribuables, cette fraude coûte 227 euros par contribuable et par mois. Par comparaison, « la fraude sociale » - si souvent montrée du doigt par les élites au pouvoir et dénoncée à la une des journaux - coûte 4 milliards d’euros, soit 9 euros par contribuable et par mois.

 

 

 

alt

Qui sont les bénéficiaires de ce gigantesque hold-up ? Ils se recrutent, bien sûr, parmi les plus riches contribuables qui mettent beaucoup d’énergie et d’imagination dans l’usage de combines frauduleuses afin de soustraire le maximum de revenu au fisc. 

alt

Ce sont aussi de très grandes entreprises qui cherchent en permanence à exploiter les failles du système fiscal international pour, comme elles le disent, « optimiser » leur contribution à l’effort national.

 

Les mécanismes ne sont pas les mêmes pour des individus et de grandes entreprises. Mais ce qui leur est commun, ce sont des acteurs indispensables :

 - les cabinets de conseil qui conçoivent un chemin pour l’argent de l’évasion fiscale,

- les banques qui le font circuler,

- certains types de territoires qui l’accueillent, les fameux « paradis fiscaux ».

 

Nous allons nous intéresser aux multiples systèmes pour gruger le fisc. Nous allons suivre les tactiques de Google, Mac Donald, Apple ou Ikea pour échapper à l’impôt. Nous apprendrons ensemble les joies de la « Doublette irlandaise » ou du « Sandwich hollandais ». Nous allons comprendre pourquoi malgré les déclarations tonitruantes des responsables politiques et économiques, les paradis fiscaux existent encore… et pour longtemps.

 

 
 

alt

Nous allons enquêter chez les banquiers, aller au Ministère des Finances interroger d’anciens ministres, mais aussi des inspecteurs du fisc. Nous irons à l’Assemblée nationale assister à ces fameuses séances de nuit où à l’abri du regard des citoyens tant de lois fiscales sont votées. Enfin, nous essaierons de comprendre le rôle ambigu du Conseil Constitutionnel quand il s’agit de garantir les revenus de l’État.

altBien sûr, il nous faudra, comme l’argent, passer les frontières. Nous irons visiter les ghettos des exilés fiscaux en Suisse et ailleurs. Nous irons au Luxembourg, petit paradis fiscal pour multinationales niché au cœur de l’Europe. Il nous faudra aussi aller à Bruxelles pour comprendre pourquoi le « dumping fiscal », avalisé par la Commission, semble irréformable, alors même qu’il organise la faillite des États.

 

Nous tenterons de donner une réponse détaillée à la question : à qui profite le crime ?

 

altSalariés de multinationales, députés européens, lanceurs d’alertes, magistrats, économistes, militants associatifs. Depuis des années ils dénoncent ce hold-up et luttent pour une justice fiscale internationale. Nous irons à leur rencontre. Nous assisterons aux actions des « faucheurs de chaises » qui occupent les banques pour dénoncer leurs doubles jeux. Nous irons rencontrer des lanceurs d’alerte. Nous pousserons jusqu’en Islande, pays qui a su résister à la pression des banquiers et des multinationales.

 

 Qu’ils écrivent, qu’ils risquent leur carrière pour alerter, qu’ils manifestent bruyamment, ils développent des analyses précises et argumentées. Ils ont surtout des propositions concrètes pour changer les choses.

 

Vous l’aurez compris,

LA (TRÈS) GRANDE ÉVASION est un film de combat.

 

Parce qu’on ne peut plus se contenter de seulement réclamer la justice.

Allocation of funds

altLe film que nous voulons faire est un film destiné à un public large, dans le monde entier. Nous voulons intéresser ceux pour qui le sujet paraîtrait « a priori » rébarbatif, autant que ceux qui, comme nous, pensent depuis longtemps qu’il est l’un des principaux problèmes de notre monde contemporain.

Pour atteindre cette ambition, nous avons besoin de moyens importants, liés principalement à la sphère géographique des intervenants interrogés, à la multiplicité et à la qualité des archives, au temps de recherche associé à ces deux éléments, à certaines séquences prévues en animation, ainsi qu’à un temps de montage conséquent.

 

En réalité, il nous faudrait réunir environ 700 000 € pour faire ce film dans des conditions idéales. 

 

Ça paraît énorme, mais pour se donner une idée, le coût moyen d’un film de cinéma en France est de 3,6 millions d’euros. En documentaire, les budgets s’échelonnent entre 300 000€ et plusieurs millions d’euros. Les documentaires récents ayant eu un large public sont souvent des films ayant bénéficié d’importants moyens de production. SUR LE CHEMIN DE L’ÉCOLE a coûté plus de 2 millions d’euros, AMY environ 3 millions d’euros, DEMAIN 1 millions d’euros, NI JUGE NI SOUMISE 1,4 millions d’euros.

 

Comment se décompose ce coût ?

- L’équipe de tournage (4 personnes) se déplacera dans une dizaine de pays pour y interviewer les intervenants les plus pertinents sur notre sujet.

- L’équipe de recherche (2 personnes) visionnera des milliers d’heures d’archives afin de sélectionner les images ou interviews les plus saillants.

- Une troisième équipe (2 à 3 personnes) travaillera sur les effets visuels et les animations.

 

L‘ensemble de ces travaux génèreront un matériau conséquent qui nécessitera une longue période de montage puis de post-production (9 mois).

 

 

altOutre l’investissement en cash et en crédit d’impôt de nos producteurs (200 000€), nous avons déjà trouvé 90 000€ d’un partenaire technique (L’ATELIER), ainsi que 200 000 € de subventions publiques (le CNC et le programme MEDIA de la Commission Européenne). 

Nous sommes en contact avec l’INA pour finaliser une coproduction qui nous permettra de baisser le coût de certaines archives dans notre film.

 

Ce projet est pour chacun d’entre nous l’aboutissement d’années de travail et d’enquête. L’engagement va au-delà du temps personnel puisque nous avons décidé de partager une partie du risque avec notre producteur, Bertrand Faivre, en mettant la moitié de notre rémunération en participation.

 

alt

 

altC’est avec sa société LE BUREAU que Bertrand Faivre produit LA (TRÈS) GRANDE ÉVASION.

 

Proche de Denis et Yannick depuis de nombreuses années, c’est à lui que l’on doit l’idée de réunir ces deux personnalités du journalisme et du documentaire autour d’un tel projet de film.  

 

Producteur chevronné, Bertrand Faivre a produit et coproduit une quarantaine de longs-métrages documentaires et de fiction en France et à l’étranger. Parmi lesquels : The Warrior d’Asif Kapadia (BAFTA 2001 du Meilleur Film), L’Affaire Farewell de Christian Carion, Cavanna, jusqu’à l’ultime seconde j’écrirai (nommé pour le César du Meilleur documentaire 2016) de Nina & Denis Robert, et plus récemment le documentaire tiré de la série à succès « Strip-Tease » : Ni juge, ni soumise, de Jean Libon et Yves Hinant.

 

 

altNous souhaitons que ce film, dont le sujet nous concerne tous, soit distribué le plus largement possible.

 

Bien sûr, la salle de cinéma sera le premier mode de distribution du film.

 

Cette distribution sera confiée à Wild Bunch (LA VIE D’ADÈLE, LA GUERRE EST DÉCLARÉE, 9 MOIS FERME …). C’est à la fois l’une des sociétés de distribution les plus reconnues en France, et aussi une bande de passionné.e.s qui partagent notre enthousiasme et notre impertinence. Nous resterons associés de près à ce travail en accompagnant le film dans les salles pour venir à votre rencontre.

 

Le film sera ensuite disponible en DVD (label Wild Side) et sur un certain nombre de plateformes VoD (en évitant celles qui pratiquent l’évasion fiscale à grande échelle). On souhaite aussi que le film soit diffusé à la télé en France (si les chaînes finissent par comprendre qu’on est nombreux à vouloir parler d’évasion fiscale) et en SVoD, où il sera vendu par The Bureau Sales.

 

Pour ce qui est de l’international, une avant-première prestigieuse dans un grand festival à la notoriété internationale (Cannes, Venise, Berlin…) sera la rampe de lancement nous permettant de propulser le film hors de nos frontières. Nous travaillerons ici aussi avec Wild Bunch, également reconnu pour son travail à l’international.

 

Enfin, la masse des rushes et documents collectés au cours du tournage sera également exploitée sous forme de web docs très courts, pédagogiques et drôles, visant à être diffusés sur les réseaux sociaux.

 

 

altÀ 200.000€, les imprévus seront financés, nous permettant d’accroitre le nombre d’intervenants interrogés, la recherche d’archives, le nombre d’animations incrustées dans le film, la notoriété des musiques utilisées dans la bande-son…

 

À 300.000€, on fabrique des sous-titres anglais, une bande-annonce internationale, des sous titres pour Sourds et Malentendants, une audio description et on finance une tournée du film avec les réalisateurs dans une trentaine de villes de province, donc forcément quelque part près de chez vous. On organise également une projection du film à la Commission Européenne.

 

À 400.000€, en plus du reste, on pourra à la fois créer une chaîne YouTube autour des initiatives et progrès faits en matière de justice fiscale, avec le suivi des grands procès sur ce sujet (et le suivi de l’application des jugements prononcés), ainsi que de produire une série de web-docs, faite à partir de nos rushes non utilisés dans le film et permettant d’en prolonger le contenu autant que la portée par une diffusion large de plusieurs modules de cette mini-série sur les réseaux sociaux, les plateformes citoyennes ou liées à l’enseignement.

 

À 5.000.000€, on s’installe aux Bahamas et on demande l’asile fiscal…

 

REMERCIEMENTS

Cent mille mercis à Mantra d'avoir réalisé la fresque "paradisiaque" de notre vidéo de présentation et à Joris Clerté pour la création de l'identité visuelle du projet ! 
Nous remercions également les éditions Julliard et du Cherche Midi pour leur aide précieuse. 

Crowdfunding & Communication : Paul Saïsset

alt

Choose your reward

For €6

LA DÉMARCHE CITOYENNE

Votre nom au générique de fin avec toutes les personnes qui auront permis au film d’exister.
  • Backers: 999
  • Delivery May 2020

For €25

LE JOURNAL DE BORD DU FILM

Un journal de bord du film en version numérique, pour suivre semaine par semaine toute la fabrication du film. Nos notes de travail, des photos de tournage, des entretiens exclusifs et des bonus qui racontent nos péripéties. + LA DEMARCHE CITOYENNE
  • Backers: 281

For €40

CITOYEN AVERTI, option DVD (9)

Un coffret double dvd Clearstream l'enquête de Denis Robert, soit 4 films : "Les Dissimulateurs", "L'Affaire Clearstream (racontée à un ouvrier de chez Daewoo)", "Histoire clandestine de ma région" et "Le Cahier". Le coffret sera également dédicacé par Denis. + LA DEMARCHE CITOYENNE L'envoi sera effectué après la collecte. Nous nous engageons à ce qu'il arrive chez vous avant juin 2019 dernier délai.
  • Backers: 122
  • Availability: 27/150
  • Delivery June 2019

For €45

L'AVANT-PREMIÈRE DU FILM

Invitation à une projection en avant-première, avec les réalisateurs (au plus près de chez vous pendant la tournée nationale du film). On prend ensuite le temps d'échanger sur les expériences du tournage, sur la façon dont nous avons élaboré le film. + LA DEMARCHE CITOYENNE
  • Backers: 447
  • Availability: 540/1000
  • Delivery May 2020

For €60

LE DVD DU FILM

Le DVD du film, une semaine avant tout le monde. + LE JEU COLLECTIF
  • Backers: 340
  • Availability: 659/1000
  • Delivery May 2020

For €75

LE T-SHIRT & L'AFFICHE DU FILM

Un t-shirt "La règle d'or" ou "évasion" (taille M ou L). L’affiche du film (40x60cm). + LA DEMARCHE CITOYENNE
  • Backers: 35
  • Delivery May 2020

For €100

CITOYEN D'HONNEUR (2)

Un lien privé pour visionner le film chez vous dans la semaine qui précède la sortie officielle. Un tirage numéroté d'une reproduction de la toile de Denis Robert. + LA DEMARCHE CITOYENNE
  • Backers: 38
  • Availability: 62/100
  • Delivery May 2020

For €250

PARTICIPEZ À LA FABRICATION DU FILM

Vous participez à une projection du pré-montage, à Paris. Yannick et Denis seront là avec Bertrand, le producteur, et vous pourrez nous donner votre avis sur le film et la façon dont nous pourrions l’améliorer (frais de transport à votre charge). + LA DEMARCHE CITOYENNE
  • Backers: 31
  • Availability: 17/50
  • Delivery May 2020

For €1,000

VOUS FAITES PARTIE DE L'ÉQUIPE

Vous participez à une journée de tournage (en fonction des plannings et des lieux d'entretiens proches de chez vous) Un lien privé pour visionner le film chez vous dans la semaine qui précède la sortie officielle. + LA DÉMARCHE CITOYENNE
  • Backers: 5
  • Availability: 5/10
  • Delivery May 2020

For €2,000

L'AVANT-PREMIÈRE PRIVÉE

Une invitation pour 2 personnes à l'avant-première privée, en présence des réalisateurs, de l’équipe de tournage, de la production et de quelques invités surprise ! Vous restez avec nous pour une soirée après la projection. + LE JEU COLLECTIF
  • Backers: 4
  • Availability: 6/10
  • Delivery May 2020

For €5,000

MECENE INCROYABLE

Votre nom apparaît au générique de début du film aux côtés des réalisateurs et producteurs ainsi que sur l'affiche. Un lien privé pour visionner le film chez vous dans la semaine qui précède la sortie officielle.
  • Availability: 10/10
  • Delivery May 2020

For €7,500

UNE SOIRÉE ENTRE AMIS

Nous organisons une soirée privée* (projection salle puis dîner) pour vous et jusqu'à 10 de vos amis en compagnie de Yannick, Denis et Bertrand. + MECENE INCROYABLE *sur Paris uniquement
  • Availability: 5/5
  • Delivery May 2020

For €1,000,000

VOTRE (TRÈS) GRANDE ÉVASION

Nous demandons au FISC un contrôle fiscal sur vos biens personnels et vos revenus professionnels. Si vous ne bénéficiez pas du verrou de Bercy, Yannick, Denis et Bertrand viennent ensuite vous voir en prison pour vous amener un DVD du film.
  • Availability: 1/1

Make a donation

Give what I want

Sold out

Star
Reward featured

For €85

CITOYEN AVERTI, option Livre (4)

L'intégrale (4 tomes) de la BD "L'affaire des affaires", de Denis Robert, Yan Lindingre et Laurent Astier, dédicacé par Denis. + LA DEMARCHE CITOYENNE
  • Backers: 50
  • Availability: 0/50
  • Delivery June 2019

For €12

LE JEU COLLECTIF

Un billet pour aller voir le film en salle au plus près de là où vous habitez. + LA DEMARCHE CITOYENNE
  • Backers: 1400
  • Availability: 0/1500
  • Delivery May 2020

For €30

CITOYEN AVERTI, option DVD

Un exemplaire du dvd du film "Les Nouveaux chiens de garde", de Yannick Kergoat et Gilles Balbastre, dédicacé par Yannick. + LA DEMARCHE CITOYENNE L'envoi sera effectué après la collecte. Nous nous engageons à ce qu'il arrive chez vous avant juin 2019 dernier délai.
  • Backers: 100
  • Availability: 0/100
  • Delivery May 2020

For €30

CITOYEN AVERTI, option DVD (2)

Un exemplaire du dvd du film "Les Nouveaux chiens de garde", de Yannick Kergoat et Gilles Balbastre, dédicacé par Yannick. + LA DEMARCHE CITOYENNE L'envoi sera effectué après la collecte. Nous nous engageons à ce qu'il arrive chez vous avant juin 2019 dernier délai.
  • Backers: 50
  • Availability: 0/50
  • Delivery June 2019

For €30

CITOYEN AVERTI, option DVD (3)

Un coffret double dvd (avec bonus inédits) du film "Cavanna, jusqu'à l'ultime seconde j'écrirai", de Nina Robert & Denis Robert, dédicacé par Denis. + LA DEMARCHE CITOYENNE L'envoi sera effectué après la collecte. Nous nous engageons à ce qu'il arrive chez vous avant juin 2019 dernier délai.
  • Backers: 50
  • Availability: 0/50
  • Delivery June 2019

For €30

CITOYEN AVERTI, option DVD (4)

Un exemplaire du dvd du film "Les Nouveaux chiens de garde", de Yannick Kergoat et Gilles Balbastre, dédicacé par Yannick. + LA DEMARCHE CITOYENNE L'envoi sera effectué après la collecte. Nous nous engageons à ce qu'il arrive chez vous avant juin 2019 dernier délai.
  • Backers: 100
  • Availability: 0/100
  • Delivery June 2019

For €30

CITOYEN AVERTI, option DVD (7)

Un exemplaire du dvd du film "Les Nouveaux chiens de garde", de Yannick Kergoat et Gilles Balbastre, dédicacé par Yannick. + LA DEMARCHE CITOYENNE L'envoi sera effectué après la collecte. Nous nous engageons à ce qu'il arrive chez vous avant juin 2019 dernier délai.
  • Backers: 100
  • Availability: 0/100
  • Delivery June 2019

For €30

CITOYEN AVERTI, option DVD (8)

Un exemplaire du dvd du film "Les Nouveaux chiens de garde", de Yannick Kergoat et Gilles Balbastre, dédicacé par Yannick. + LA DEMARCHE CITOYENNE L'envoi sera effectué après la collecte. Nous nous engageons à ce qu'il arrive chez vous avant juin 2019 dernier délai.
  • Backers: 100
  • Availability: 0/100
  • Delivery June 2019

For €30

CITOYEN AVERTI, option LIVRE

Un exemplaire du livre "Les Prédateurs", de Catherine Le Gall et Denis Robert, dédicacé par Denis. + LA DEMARCHE CITOYENNE
  • Backers: 50
  • Availability: 0/50
  • Delivery May 2020

For €30

CITOYEN AVERTI, option Livre (5)

Un exemplaire du livre "Les Prédateurs", de Catherine Le Gall & Denis Robert, dédicacé par Denis. + LA DEMARCHE CITOYENNE L'envoi sera effectué après la collecte. Nous nous engageons à ce qu'il arrive chez vous avant juin 2019 dernier délai.
  • Backers: 30
  • Availability: 0/30
  • Delivery June 2019

For €40

CITOYEN AVERTI, option DVD (5)

Un coffret double dvd (avec bonus inédits) du film "Cavanna, jusqu'à l'ultime seconde j'écrirai", de Nina Robert & Denis Robert, dédicacé par Denis. + LA DEMARCHE CITOYENNE L'envoi sera effectué après la collecte. Nous nous engageons à ce qu'il arrive chez vous avant juin 2019 dernier délai.
  • Backers: 50
  • Availability: 0/50
  • Delivery June 2019

For €40

CITOYEN AVERTI, option DVD (6)

Un coffret double dvd (avec bonus inédits) du film "Cavanna, jusqu'à l'ultime seconde j'écrirai", de Nina Robert & Denis Robert, dédicacé par Denis. + LA DEMARCHE CITOYENNE L'envoi sera effectué après la collecte. Nous nous engageons à ce qu'il arrive chez vous avant juin 2019 dernier délai.
  • Backers: 50
  • Availability: 0/50
  • Delivery June 2019

For €40

CITOYEN AVERTI, option Livre (2)

Un exemplaire dédicacé par Denis Robert de son livre "Les rapports humains". + LA DEMARCHE CITOYENNE L'envoi sera effectué après la collecte. Nous nous engageons à ce qu'il arrive chez vous avant juin 2019 dernier délai.
  • Backers: 50
  • Availability: 0/50
  • Delivery June 2019

For €40

CITOYEN AVERTI, option Livre (3)

Un exemplaire dédicacé par Denis Robert de son livre "Les rapports humains". + LA DEMARCHE CITOYENNE L'envoi sera effectué après la collecte. Nous nous engageons à ce qu'il arrive chez vous avant juin 2019 dernier délai.
  • Backers: 50
  • Availability: 0/50
  • Delivery June 2019

For €100

CITOYEN D'HONNEUR

Un lien privé pour visionner le film chez vous dans la semaine qui précède la sortie officielle. Un tirage numéroté d'une reproduction de la toile de Denis Robert. + LA DEMARCHE CITOYENNE
  • Backers: 148
  • Availability: 0/150
  • Delivery May 2020