« La Vie 2 Reve Nick Charles III », quand les murs racontent

Diffusion du journal photographique lors de Paris Nuit Blanche 2014 dans l’ancienne Gare de Reuilly (Paris 12ème)

Project visual « La Vie 2 Reve Nick Charles III », quand les murs racontent
Successful
74
Backers
10/03/2014
End date
€3,820
Out of €3,500
109 %

« La Vie 2 Reve Nick Charles III », quand les murs racontent

Sans_titre-12

 

La Vie 2 Reve Nick Charles III est une installation de journaux imprimés mis en place à même le sol sur des palettes de transport. Chaque journal donne à voir une série de photographies de la prison de Nancy Charles III au moment de sa démolition en novembre 2010. Ces photographies nous présentent un lieu qui se déconstruit mais surtout les textes et dessins graffités des murs de cette ancienne prison.

 

Sans_titre-21_copie

 

Le samedi 4 octobre 2014, lors de la Nuit Blanche 2014, cette installation sera présentée à la gare de Reuilly (Paris 12ème). Des centaines d'exemplaires du journal seront disposés dans le hall de cette ancienne gare. 

 

P1120425_12

 

Le visiteur pourra lire le journal directement sur place et s’il le souhaite, repartir avec un exemplaire gratuit. Ces piles de journaux vont petit à petit diminuer, jusqu’à quasiment disparaître; clin d’œil métaphorique à la démolition de la prison qui a eu lieu au moment de la prise de vue des photographies. 

Dans l’espace d’exposition les journaux disparaissent mais, à l’extérieur, chaque journal, indépendamment, mène sa propre vie. Les murs de cellule s’invitent à l’extérieur et chaque spectateur-lecteur pourra se projeter à travers ces textes et dessins avec plus d’attention. Penser la prison par l’exposition d’abord puis par cet objet ordinaire, un journal, qui s’adaptera aux temporalités de chacun.

 

Journal_16.1

 

Le journal sera présenté sous un format Tabloïd de 48 pages en papier recyclé et imprimé en couleur. Sur ce papier blanc-gris, je restitue par la mise en page, de mémoire et en fonction de la perspective, à quelle hauteur le graffiti se situait sur le mur de la prison. Ces dessins et textes photographiés conservent une lisibilité mais surtout proposent une certaine physicalité.

 

Journal_2.12

 

À travers ces graphies photographiés qui racontent à leur manière l'univers carcéral français, cette vision de la prison Charles III sera, je l’espère, à l’origine d’un questionnement plus vaste : ceux qui connaissent Nancy mêleront ces photographies à leur histoire personnelle et à leur sentiment de la ville, mais il sera aussi possible de saisir ce projet par une pensée plus sensible, historique ou philosophique, selon les projections de chacun. Ainsi, la détention est un sujet qui mêle l'intime et le collectif.

 

Sans_titre-21_copie1

 

Le projet est soutenu par la Mairie de Paris, le Carrefour des Associations Parisiennes et les Imprimeurs Riccobono.

 

Allocation of funds

La collecte servira à permettre à chacun de s'emparer librement et gratuitement d'une création artistique originale et de se l'approprier.

 

L'argent récolté permettra de réaliser cette installation dans sa phase d’édition et d’impression, en collaboration avec l’imprimerie Paris Offset Print (La Courneuve) avec laquelle je suis en contact. Mon but : travailler sur place, avec l’imprimeur, des premiers tests d’impression jusqu’à la production des 5000 exemplaires. 

En lien direct avec lui, ce travail se verra nourri du dialogue entre l’artistique et l’industrie artisanale (lors des phases de maquettage papier, de corrections colorimétrique, etc…).

 

Dépenses :

Impression des 5000 exemplaires : 2 880 €

Contreparties et envois postaux : 340 €

Commission KissKissBankBank (8%) : 280 €

Choose your reward

Make a donation

Give what I want