Le Ciel est peut-être moins haut ce soir

Soyez acteur de votre culture! Soutenez un film d'auteur de 45 minutes, tourné la nuit, à Paris, dans les rues de Belleville!

Project visual Le Ciel est peut-être moins haut ce soir
Successful
74
Contributions
11/08/2014
End date
€8,120
Out of €7,500
108 %

Le Ciel est peut-être moins haut ce soir

<p>  </p> <p> <img alt="Leciel4-1410974684" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/120571/LeCiel4-1410974684.jpg"></p> <p>  </p> <p> <a href="http://vimeo.com/106151745" target="_blank">La Bande-Annonce et le documentaire sur le projet.</a></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>Le résumé de l’histoire </strong></p> <p>  </p> <p> Quartier Belleville, Paris.</p> <p> "Elle", la trentaine, chante dans un bar.</p> <p> Sur le chemin du retour, elle croise un employé de la ville d’origine étrangère.</p> <p> Ils passent une partie de la nuit ensemble.</p> <p> Au moment où il la quitte, l’avion Paris-Istanbul s’écrase, au loin.</p> <p> Elle se souvient : un homme prenait régulièrement ce vol, deux ans auparavant.</p> <p> Un homme qu’elle a passionnément aimé.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>La génèse du film </strong></p> <p>  </p> <p> Le scénario est inspiré d’une histoire personnelle.</p> <p> J’ai voulu raconter le deuil d’un amour, ma difficulté à surmonter le rejet, à survivre à l’absence.</p> <p> Et faire éclater la sphère de l’intime, pour donner à voir et à partager un vécu, un ressenti, des émotions,  à travers un récit dans lequel chacun pourra s’inscrire.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>Pourquoi choisir la voie du crowdfunding ? </strong></p> <p>  </p> <p> Mon premier film a été produit par le G.R.E.C. (Groupe de Recherches et d’Essais Cinématographiques) et deux autres de mes projets sont actuellement en étude au C.N.C. : passer par ces voies demande du temps, beaucoup de persévérance et nécessite de suivre des voies classiques tant en matière d’écriture que de réalisation.</p> <p> J’éprouve aujourd’hui la nécessité de travailler en dehors des circuits traditionnels.</p> <p> Mon idée est donc de réaliser de façon indépendante un film d’auteur en explorant un nouveau mode de production : le crowfunding.</p> <p> Pour deux raisons.</p> <p> D’une part, car il permet que la mis en images succède assez rapidement à l’écriture du scénario. C’est une dynamique que je trouve intéressante et stimulante.</p> <p> Par ailleurs, avec cette liberté acquise, faire un film va relever davantage de l’aventure. Avec la possibilité d’effectuer un vrai travail de recherche formel et d’expérimenter d’autres façons de filmer.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>Quelle sera la spécificité du projet ? </strong></p> <p>  </p> <p> J’ai choisi d’inscrire l’action du film autour de lieux situés à proximité de la Rue des Cascades, dans le Vingtième arrondissement de Paris, où j’habite.</p> <p> Ceci dès l’écriture.</p> <p> Pour associer le film à mon quotidien, l’inscrire sur « mon » territoire.</p> <p> Parce que ces lieux portent aussi en eux l’essence même du cinéma, formant un décor naturel, trame sur laquelle s’est développée la dramaturgie : les rues, les bâtiments, leur atmosphère sonore et lumineuse, la texture des murs, ont été une de mes principales sources d’inspiration.</p> <p> Ce sont eux qui vont donner une identité visuelle au film, une cohérence esthétique.</p> <p> Il s'agit de l'Esplanade de la Rue des Envierges, du Bistrot Littéraire des Cascades et du Passage Fernand Reynaud. On peut les découvrir à travers la bande-annonce et le documentaire. </p> <p>  </p> <p> <img alt="10318823_10152041124217111_85090749_n-1410975138" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/120575/10318823_10152041124217111_85090749_n-1410975138.jpg"></p> <p>  </p> <p> <strong> Le passage Fernand Reynaud. </strong></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>LES COMEDIENS</strong></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Ils ont été les modèles à l’origine des personnages.</p> <p> Dans un premier temps, j’ai écrit un synopsis développé que je leur ai présenté.</p> <p> Leur enthousiasme s’est manifesté dès la lecture : j’ai travaillé alors sur une version plus aboutie du scénario, en développant les dialogues notamment.</p> <p> La version finale a pris forme, ils m’ont accompagné à chaque instant, par la pensée, lors de la phase solitaire de l’écrit.</p> <p> Leur chair, leur visage, leur voix sont l’essence même du film.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>ODJA LLORCA</strong></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Portrait_carr__odja_a-1410974439" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/120561/Portrait_Carr__Odja_A-1410974439.jpg"></p> <p>  </p> <p> Formée au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, <strong>Odja Llorca</strong> alterne théâtre et chanson.</p> <p>  </p> <p> Elle travaille sous la direction de Laurent Pelly (<em>Et Vian ! En avant la zique !,</em> <em> C’est pas la vie ! </em>de Laurent Pelly et Agathe Mélinand).</p> <p> Denis Llorca (<em>Les Misérables</em> de Victor Hugo, <em>La Route du coyote</em> de Lance Henson), Lukas Hemleb (<em>Loué soit le progrès</em> de Gregory Motton),</p> <p> Michel Raskine (<em>Les Relations de Claire de</em> de Dea Loher),</p> <p> Gérard Watkins (<em>Icône, Dans la forêt lointaine</em>, de et m.s. Gérard Watkins),</p> <p> Laurent Fréchuret (<em>Calderón </em>de Pier Paolo Pasolini) et Véronique Bellegarde (<em>L’Illusion </em> de Jean-Marie Piemme),</p> <p> Claudia Stavisky (<em>Mardi </em>d’Edward Bond),</p> <p> Bernard Lévy (<em>Un coeur attaché sous la lune</em> de Serge Valletti).
</p> <p>  </p> <p> Elle chante Georges Brassens dans <em>« Une voix de femme chante Brassens »,</em> Emmanuel Faventines dans <em>« Carline d’Acanthe »</em> et Colette Magny dans <em>« Je suis un petit Pachyderme de sexe féminin ». </em></p> <p>  </p> <p> Actuellement, elle à l’affiche de « Spleenorama » mis en scène par Marc Lainé au Théâtre de la Bastille avec Bertrand Belin, Matthieu Cruccani et Guillaume Durieux.</p> <p> <a href="http://www.theatre-bastille.com/saison-13-14/les-spectacles/spleenorama">http://www.theatre-bastille.com/saison-13-14/les-spectacles/spleenorama</a></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>ISMAËL LAFRAM</strong></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Portrait_carr__sma_n_a-1410974511" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/120563/Portrait_Carr__Sma_n_A-1410974511.jpg"></p> <p>  </p> <p> Formé à l’Actors Factory, <strong>Ismaël Lafram</strong> alterne les projets au théâtre et au cinéma.</p> <p> Il rejoint le collectif Popcorn en 2013 : il se présente lui-même sur le lien ci-dessous, évoquant  son parcours, ses motivations, ses rencontres.</p> <p> <a href="http://popcorncollectif.com/ismael-lafram/"><strong>http://popcorncollectif.com/ismael-lafram/</strong></a></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>OLIVIER STEINER</strong></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Portrait_carr__olivier_a-1410974593" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/120565/Portrait_Carr__Olivier_A-1410974593.jpg"></p> <p>  </p> <p> <strong>Olivier Steiner</strong>, né le <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/15_f%C3%A9vrier">15</a> <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9vrier_1976">février</a> <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/1976">1976</a> à <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Tarbes">Tarbes</a>, est un <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89crivain">écrivain</a> <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/France">français</a>. Il suit des études d’art dramatique au Cours Florent.</p> <p> Il publie chez Gallimard en 2012 <em>« Bohème »</em> (coll. « Blanche ») puis, en avril 2014, <em>« La Vie Privée » </em>(coll. « L’Arpenteur »).</p> <p> Son blog permet de découvrir à la fois l’homme et l’auteur à travers des articles, des extraits sonores et des vidéos « coups de cœur »,  ainsi que des fragments de son prochain ouvrage en cours d’écriture.</p> <p>  </p> <p> <a href="http://www.oliviersteiner.fr/blog/"><strong>http://www.oliviersteiner.fr/blog/</strong></a></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>Les professionnels qui accompagneront le projet</strong></p> <p>  </p> <p> L’équipe se constitue, formée en partie par ceux qui m’ont accompagné sur « La Fugue ».</p> <p>  </p> <p> Engela Walihar, assistante réalisatrice.</p> <p> <a href="http://www.unifrance.org/annuaires/personne/389456/engela-waliyar">http://www.unifrance.org/annuaires/personne/389456/engela-waliyar</a></p> <p>  </p> <p> Arnaud Gomez-Thébaud, chef-opérateur</p> <p> <a href="http://vimeo.com/user2819331" target="_blank">http://vimeo.com/user2819331</a></p> <p>  </p> <p> Eric Münch, ingénieur du son et mixeur.</p> <p> <a href="http://www.unifrance.org/annuaires/personne/138797/eric-munch">http://www.unifrance.org/annuaires/personne/138797/eric-munch</a></p> <p>  </p> <p> Ariane Mellet, monteuse et enseignante à l’INSAS.</p> <p> <a href="http://www.unifrance.org/annuaires/personne/353929/ariane-mellet">http://www.unifrance.org/annuaires/personne/353929/ariane-mellet</a></p> <p>  </p> <p> Dominique Massa, créateur sonore, musicien, interprète.</p> <p> <a href="http://aujourlejour.fr/page7/page7.html">http://aujourlejour.fr/page7/page7.html</a></p> <p>  </p> <p> Glaze Furtivo, qui a composé les maquettes d’une partie des musiques du film.</p> <p> Deux extraits des morceaux originaux écrits pour le film illustrent la bande-annonce et le sujet.</p> <p> Le site ci-dessous présente son parcours ainsi ses créations.</p> <p> <a href="http://glazefurtivo.com/">http://glazefurtivo.com/</a></p> <p>  </p> <p> Jean Diego Membrive, directeur artistique.</p> <p> L’œil d’un peintre me semble essentiel pour donner une cohérence esthétique au film. Et surtout une vision d’ensemble, qui parfois peut faire défaut à l’auteur.</p> <p> Pour en savoir davantage sur le travail et l’œuvre de jean Diego :  <a href="http://jeandiego.fr/">http://jeandiego.fr/</a></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p>

Allocation of funds

<p>  </p> <p> L'objectif a été fixé à <strong>7.500 euros.</strong></p> <p>  </p> <p> Voici comment se répartira l'argent. </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>1/ Tournage  = 4000 euros</strong></p> <p>  </p> <p> <em>Location matériel tournage (Caméra, éclairage, matériel son, machinerie) </em> <em>Disques de stockage</em> <em>Achats divers (costumes, accessoires)</em> <em>Défraiements (déplacements, nourriture). </em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>2/ Montage et Post-production   = 2500 euros</strong></p> <p>  </p> <p> <em>Montage Image</em> <em>Disques de sauvegarde </em> <em>Etalonnage </em> <em>Post-production son (montage son et mixage)</em> <em>DCP</em> <em>Défraiements (repas pris en charge) </em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>3/ Contreparties, Commission KissKissBankBank, Imprévus  = 1000 euros</strong></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Si cette somme est dépassée, l’argent supplémentaire permettra :</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> - d’augmenter proportionnellement le budget alloué au tournage et à la post-production.</p> <p>  </p> <p> - de participer à la vie du film en aidant à financer les copies DVD, les frais d’envois et d’inscription aux divers festivals en France et à l’international. L’objectif est de dépasser les 30 sélections réalisées par    « La Fugue » !  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Un bilan comptable sera disponible et consultable sur simple demande.</p>

Rewards

€5

  • 2 contributions
Abonnement à la newsletter : tout l'évènementiel lié au film (tournage, post-production, sélections en festival). Avec les remerciements de toute l'équipe!

Estimated delivery: March 2015

€10

  • 22 contributions
Contrepartie précédente + Invitation à la première du film à Paris (ou lien Viméo en streaming en HD pour ceux qui ne pourraient être présents) + Nom au générique.

Estimated delivery: March 2015

€30

  • 15 contributions
Contreparties précédentes + Affiche du Film en Format A3 + DVD du Film (ou Blu-Ray pour ceux qui ont un lecteur approprié).

Estimated delivery: March 2015

€50

  • 6 contributions
Contreparties précédentes + CD de la Bande Originale du Film.

Estimated delivery: March 2015

€70

  • 5 contributions
Contreparties précédentes + Invitation à la Fête de Fin de Tournage.

Estimated delivery: March 2015

€100

  • 2 contributions
Contreparties précédentes + Livre de photos (portrait des comédiens et photos de plateau) dédicacé par l'auteur et les comédiens.

Estimated delivery: March 2015

€300

Contreparties précédentes + Scénario original du projet dédicacé par l'auteur.

Estimated delivery: March 2015

€500

Contreparties précédentes + Invitation au repas de première en présence du réalisateur et des comédiens.

Estimated delivery: March 2015

€1,000

Contreparties précédentes + Logo Entreprise/ Institutionnel/ Votre Nom et votre prénom au début du générique et sur tous les supports de communication du film (Affiche, flyers, jaquettes DVD et livrets du CD, etc...).

Estimated delivery: March 2015

Make a donation

Give what I want