Le fils d'Icare

Soutenez-nous pour nous permettre de réaliser notre film de fin d'étude LE FILS D'ICARE!

Project visual Le fils d'Icare
Successful
38
Contributions
04/08/2016
End date
€2,290
Out of €2,000
114 %
Supported by
CINEMA GALERIES supports the project Le fils d'IcareVictoire Magazine supports the project Le fils d'Icare

Le fils d'Icare

<p> <strong>« Le fils d’Icare »</strong> par Jérémy ADONIS</p> <p>  </p> <p> Synopsis</p> <p>  </p> <p> Will et Ariane sont les « Enfants d’Icare » : deux jeunes professionnels de Base Jump s’apprêtant à accomplir un nouvel exploit en s’élançant du haut d’une tour. Le retour du père de Will va tout perturber et remettre en question la volonté de Will à continuer ce sport dangereux. Tiraillé entre un père autoritaire et une partenaire passionnée et sous pression médiatique, Will va devoir choisir entre la raison et la passion pour pouvoir de nouveau s’élancer dans le vide.</p> <p>  </p> <p> <a href="https://c1.staticflickr.com/1/273/19473519914_011beea6b6_b.jpg" target="_blank"><img alt="" src="https://c1.staticflickr.com/1/273/19473519914_011beea6b6_b.jpg"></a></p> <p> <u>Atmosphere,</u> Photo d'Alexander Shark</p> <p>  </p> <p> <strong>Note d’intention</strong></p> <p>  </p> <p> La base de ce scénario a toujours été le célèbre mythe d’Icare qui évoque pour moi deux choses: d’une part l’histoire d’un jeune homme désireux de surpasser sa condition naturelle en s’élevant dans le ciel. D’un autre côté, la relation conflictuelle entre un père et son fils.</p> <p> Cette relation est le nœud de mon récit.</p> <p> Will, le personnage principal, est à un moment charnière de sa vie et va devoir s’émanciper et suivre sa voie. Cela passe par la confrontation avec son père mais aussi avec celle avec qui il partage sa passion. Ce personnage est très représentatif d’une jeunesse qui est la mienne, tantôt perdu, tantôt audacieuse et qui, à l’image d’Icare, recherche une liberté qu’elle ne parvient pas à atteindre.</p> <p>  </p> <p> <strong>Esthétique &amp; Références </strong></p> <p>  </p> <p> <img alt="Hautvol3-1456239009" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/281326/hautvol3-1456239009.jpg"></p> <p> <u>Haut vol</u> de Louis De Caunes</p> <p>  </p> <p> Pour ce court-métrage, j’ai pour ambition une esthétique très soignée dans un univers à la fois sombre et solennel à l’image du récent <strong>Foxcatcher</strong> de Bennett Miller ou bien des films flamands tels que <strong>Rundskop </strong>de Michaël R. Roskam ou le très récent <strong>D’Ardennen,</strong> 1er film de Robin Pront. De même, dans le même registre de la relation père/fils, <strong>The place beyond the Pines</strong> de Derek Cianfrance, m’a beaucoup touché et influencé.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Foxcatcher-1456239077" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/281327/Foxcatcher-1456239077.jpg"></p> <p> <u>Foxcatcher</u> de Bennett Miller.  </p> <p>  </p> <p> <img alt="D_ardennen-1456239108" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/281328/d_ardennen-1456239108.jpg"></p> <p> <u>D'Ardennen</u> de Robert Piront.  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Pines2-1456239128" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/281330/pines2-1456239128.jpg"></p> <p> <u>The Place Beyond the Pines</u> de Derek Cianfrance  </p> <p>  </p> <p> De plus, la mise en scène sera soignée et précise, construite de plans très composés. Le tout dans un rythme calculé et basé sur la tension et les fluctuations d’émotions entre les personnages.</p> <p> En référence, je m’inspire beaucoup de maitres de la mise en scène tels que Steve McQueen avec <strong>Hunger</strong>, Paul Thomas Anderson avec <strong>The Master</strong> ou encore Denis Villeneuve avec le récent <strong>Sicario.</strong></p> <p>  </p> <p> <img alt="Hunger2-1456239157" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/281331/hunger2-1456239157.jpg"></p> <p> <u>Hunger </u>de Steve Mcqueen  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Themaster-1456239177" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/281332/themaster-1456239177.jpg"></p> <p> <u>The Master </u>de P.T.Anderson  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Sicario4-1456239190" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/281335/sicario4-1456239190.jpg"></p> <p> <u>Sicario</u> de Denis Villeneuve  </p> <p>  </p> <p> <strong>Projet &amp; Equipe </strong></p> <p>  </p> <p> Venu il y a 3 ans en Belgique pour suivre des études de cinéma après un cursus scientifique, j’ai aujourd’hui le privilège de réaliser un film de fin d’études pour clôturer mon parcours à l’HELB Inraci.</p> <p> Ce film est d'une part la concrétisation de ces 3 ans d'études en cinéma et sera je l'espère le début d'une carrière pour moi comme pour le reste de mon équipe. Une équipe constituée d’étudiants tous motivés à achever leurs études en beauté pour rentrer dans peu de temps dans le monde professionnel. Des futurs professionnels avec qui j’ai déjà eu la chance de collaborer (pour la plupart) lors d’un court métrage réalisé l’année dernière au sein de l’école et que vous pouvez retrouver ici :  </p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fplayer.vimeo.com%2Fvideo%2F131029369&amp;wmode=opaque&amp;url=https%3A%2F%2Fvimeo.com%2F131029369%2520&amp;image=http%3A%2F%2Fi.vimeocdn.com%2Fvideo%2F523127366_1280.jpg&amp;key=ff2702755d9749cda571c6d6c2f3eb46&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=vimeo" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p> Réaliser ce court métrage m’a permis d’une part de confirmer ma passion pour la réalisation mais surtout m’a déjà forgé une bonne expérience qui sera plus que bénéfique pour ce projet.   A cette équipe viendront s’ajouter des aides extérieurs que ce soit dans le domaine technique ou créatif (design de logos/costumes).   De plus une bande sonore (conçue par Clément Delsaut) viendra accentuer les images du film à travers des sons électroniques dans l’esprit du compositeur Nils Frahm.</p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="500" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fw.soundcloud.com%2Fplayer%2F%3Fvisual%3Dtrue%26url%3Dhttp%253A%252F%252Fapi.soundcloud.com%252Ftracks%252F135259177%26show_artwork%3Dtrue&amp;wmode=opaque&amp;url=https%3A%2F%2Fsoundcloud.com%2Fdeyron%2Ffor-peter-toilet-brushes-more&amp;image=http%3A%2F%2Fi1.sndcdn.com%2Fartworks-000071101033-46teqg-t500x500.jpg&amp;key=ff2702755d9749cda571c6d6c2f3eb46&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=soundcloud" width="500"></iframe></p> <p>  </p> <p> Pour finir, tout ceci ne serait rien sans un casting soigné, constitué d’acteurs professionnels qui porteront toutes les émotions que ce film devra véhiculer.  </p> <p>  </p> <p> <u><strong>Equipe technique  </strong></u></p> <p>  </p> <p> <strong>Réalisateur</strong>: Jérémy Adonis</p> <p> <strong>Directeur de production</strong>: Sullivan Devos</p> <p> <strong>1er Assistant réalisateur</strong>: Antoine Wilputte</p> <p> <strong>2eme Assistant réalisateu</strong>r: Laure De Martelaere </p> <p> <strong>Décoratrice/accessoiriste</strong>: Pauline Wathelet</p> <p> <strong>Régisseuse général</strong>: Candice Bibauw   </p> <p> <strong>Direction photo</strong>: Paloma Sermon</p> <p> <strong>Cadreuse:</strong> Salomé Cornet</p> <p> <strong>Chef Electro</strong>: Maxime Dambly</p> <p> <strong>Chef machino</strong>: Quentin Van Hemelrjck  </p> <p> <strong>Ingénieur du son</strong>: Sylvain Durant</p> <p> <strong>Perchman</strong>: Vincent De Ghyendt  </p> <p> <strong>Montage</strong>: Nathanaël Havez</p> <p> <strong>Scripte</strong>: Xavier Vincke</p> <p> <strong>Etalonnage:</strong> Sivan Ben Samoun  </p> <p>  </p> <p> <u><strong>Casting</strong></u></p> <p>  </p> <p> Jonathan Aize Leyton dans le rôle de <strong>Will.</strong></p> <p>  </p> <p> <img alt="12798885_10208020269012042_131074048775266289_n-1457531330" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/288053/12798885_10208020269012042_131074048775266289_n-1457531330.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Amélie Remacle dans le rôle de <strong>Ariane</strong></p> <p>  </p> <p> <img alt="10426528_10152577681399143_905062677341984757_n-1457531542" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/288056/10426528_10152577681399143_905062677341984757_n-1457531542.jpg"></p> <p>  </p>

Allocation of funds

<p> LE FILS D'ICARE est en grande partie financé par les Ateliers A.P.A.C.H.</p> <p> Malheureusement, notre budget actuel ne nous permet pas d'atteindre au mieux nos objectifs.</p> <p>  </p> <p> Pour pouvoir y arriver, nous aurions besoin d'un minimum de 2000 euros!</p> <p>  </p> <p> Si nous arrivons à atteindre notre objectif, cette somme sera répartie de cette manière:</p> <p>  </p> <p> - Location de décors: 200€</p> <p> - Frais d'intendance: 440€</p> <p> - Salaire du maquilleur professionnel: 500 €</p> <p> - Salaire d'un agent chargé de la sécurité (tournage sur le toit d'une tour): 300 €</p> <p> - Location d'équipement image supplémentaire: 400€</p> <p> - KKBB Commission 5%+Frais bancaire 3%: 160€</p>

Choose your reward

Make a donation

Give what I want