Le musée voit rouge

Soutenez et participez à l'évènement Le musée voit rouge ! Danse, musique, photographie, un moment festif à ne pas manquer, tout en rouge !

Project visual Le musée voit rouge
3
Backers
15 days
Remaining
€100
Out of €2,000
5 %
Indie

Le musée voit rouge

Le Musée voit rouge ! Voici un événement culturel comme nous les aimons au Musée de la Vie Rurale de Steenwerck ! 

Une animation mêlant art photographique, musique et danse, et la couleur ROUGE, pour un après-midi festif de retrouvailles entre les artistes et le public. 

C’est un projet multiculturel pour retrouver un esprit festif dans la ville après un an de COVID.

L’événement est gratuit,
mais la culture a un coût,
soutenez les artistes !

Les artistes, le musée, tous bénévoles, ont besoin de votre soutien et de votre participation pour préparer et animer dans les meilleures conditions ce projet original et exceptionnel. 

Grâce à un premier financement participatif entre octobre 2020 et janvier 2021, le Musée, grâce au soutien de centaines de contributeurs, a pu sauver ses deux emplois salariés et ne pas disparaitre. 

Maintenant, nous avons besoin de votre soutien enthousiaste, de votre envie de culture et de spectacles pour redonner vie au Musée ! 

Imaginez ! 

Des centaines de visiteurs, invités à apporter un objet rouge insolite ou à venir en tenue rouge et photographiés par l’artiste dans un studio photographique éphémère, dans une installation nommée "la chaise du diable" ! 

 

Admirez ! Emerveillez-vous ! 

Trois compagnies de danse se produiront dans 12 créations originales, sur une musique du compositeur Ert aka Eric Trochu, inspirées du projet photographique "digressions autour du rouge".

 

 

Le rouge, la couleur de la fête

Le “Musée voit rouge” est né de la collaboration des 3 compagnies de danse Insolit’a danse, Contretemps et Atelier de danse de Steenwerck, du compositeur Ert aka Eric Trochu et du Musée de la Vie Rurale de Steenwerck autour du projet “Digressions autour du rouge” imaginé par le photographe Eric Dubois-Geoffroy.

 

Sur le thème de la couleur rouge, le photographe Éric Dubois Geoffroy a entrepris entre l'été 2019 et mars 2020 plusieurs séances de prises de vues, en collaboration avec 36 modèles, comédiennes et danseuses, dont certaines photographies réalisées dans des bâtiments communaux de Steenwerck.

Une partie de son travail sera restitué sous forme d’une exposition photographique éphémère en extérieur au Musée.

Au cours de l’après-midi, l’atelier danse de Steenwerck, la compagnie Contretemps d’Armentières (Club Léo Lagrange d’Armentières) ainsi que la compagnie Insolita’danse investiront les lieux pour des représentations au gré des visites sur des musiques du compositeur Eric Trochu.

Pas de scène sur tréteaux, mais des lieux insolites où se produiront danseurs et danseuses, au cœur du public. 

Un jeu de piste, pour les grands et les petits, consistant à retrouver les objets rouges mis en valeur dans le Musée, notamment la fameuse série des «pots rouges» sera également proposé.
 

Quatre nuances de rouge

Au programme de cette manifestation, quatre thématiques seront les fils conducteurs de l'exposition et des représentations de danses : 

  • Les contes et les légendes, depuis "la petite robe rouge", un conte liégeois de plus de 1000 ans, jusqu'au Petit chaperon rouge, tous revisités avec humour et originalité,
  • Les âges de la vie en rouge, car si le rouge s’est fait de plus en plus discret dans notre vie quotidienne, il n’en a pas toujours été ainsi. Le rouge rythmait symboliquement vie et mort. C'était la couleur des robes de mariées ou des juges et cardinaux ou des militaires paradant,
  • Le corps en mouvement, le rouge expression des sentiments et des corps, représentation des émotions attachées à cette couleur, comme la colère, l’amour, la passion, la douleur, la souffrance, la révolte, la transe. Le rouge se fait mouvement des corps, au rythme des nuances du rouge,
  • Le rouge surréaliste. Prenez place sur la chaise du diable”, devant l’objectif du photographe et donnez un nouveau sens aux innombrables objets rouges qui animent notre quotidien. Grille-pain, boite à bonbon, sac-à-main, extincteur, trousse de secours, bottes plastiques, chapeaux, jouets ou livres, œuvres d’art... les visiteurs sont invités à devenir acteurs de cette fête le 4 juillet en choisissant un objet pour le mettre en scène dans des situations loufoques, symboliques, surréalistes ou classiques. 
     

 

Collaboration artistique

Le photographe - Eric Dubois-Geoffroy

 

Artiste photographe depuis le milieu des années 2000, le travail d'Eric Dubois-Geoffroy porte uniquement sur l'humain et le portrait, dans des mises en scène en extérieur ou studio, à partir de sujets inspirés par le cinéma, la littérature ou la poésie. Historien de formation, il est passionné par l'iconographie médiévale et le langage du corps. Ses travaux récents, "Le spectacle du corps" et "Digressions autour du rouge" sont exposés aux Rencontres d'Arles 2021 au sein du collectif du Hérisson.

Éric Dubois-Geoffroy est à sa manière un parfait iconoclaste - d’aucun diront un farceur. En effet ses portraits ne dévoilent pas. Ils cachent. Au prétendu marbre de l’identité, le photographe préfère l’effet apparemment civilisateur du vêtement ou du voile. Mais n’est-ce pas à l’inverse pour mieux la révéler ?
OPENEYE, décembre 2020, Jean-Paul Gavard-Perret

Il est président du Photo Club Léo Lagrange d'Armentières depuis 2014, regroupant 50 photographes, vice-président du magazine OPENEYE, le regard d'aujourd'hui sur la photographie depuis 2018 et membre du Collectif de photographes Le Hérisson depuis 2020. 

Le compositeur - Eric TROCHU aka ERT

Musicien, compositeur, chanteur, danseur… Un parcours incroyable de la musique avec End Of Data, Complot Bronswick ou encore Frakture, de la peinture, de la danse, de la photographie, de l’art en général….

Ses influences : Kraftwerk, the Residents, la musique contemporaine et les musiques du monde… le Punk pour l’absence de complexe et d’inhibition face aux instruments de musique

Eric Dubois-Geoffroy et Eric Trochu ont débuté leurs premières collaborations en 1996, autour de projets culturels numériques.  

Compositeur, voix, mixage sonore, photographe... avec ERT, +ert+, Cie Ladaïnha, Complot, Torii Kami, Jogleor... Ex End of Data, Arkàn, Frakture, Kakashi, Warsaw Pact, Ana Ata Kik.. . Son travail couvre l'expérimentation sonore, l'installation, l'art de la performance, la chorégraphie, le théâtre, le cinéma...

La danse - Compagnie Insolit'a danse

Passionnée de Beauté, de Vie et d’Expériences Artistiques, Laureline Mialon a très vite cherché à faire de son Art une matière vivante et publique. 

Débutant la Danse à 5 ans, elle a fait ses classes de danse classique et contemporaine du Conservatoire de Lille puis du Junior Ballet tout en fondant en parallèle La Compagnie Insolit’a Danse il y a neuf ans.  

​La Compagnie Insolit’a Danse a ainsi pu déjà se produire au sein de lieux très divers par leur typographie tout comme leur histoire. 

​Chaque rencontre est la possibilité de faire rayonner un travail de collaboration entre les participants et le lieu. Chaque spectacle est la possibilité de venir proche de vous, du public et des regards. 

Laureline Mialon et Eric Dubois-Geoffroy ont collaboré à plusieurs projets photographiques depuis 2018. 

Insolit’a, c’est “Mettre la danse là où vous ne l’attendez pas”

La danse - Compagnie Contretemps

La compagnie CONTRETEMPS s’est produite dans toute la France, jusqu’à Biarritz. 

Elle est dirigée par Karine Merten. Karine Merten à partir d’une base classique, s'est dirigée vers le moderne-jazz qui l’a révélée comme chorégraphe.

Rouge la couleur de la passion, de la vie, de la mort, de l’orgueil...

Nous avons utilisé plusieurs fois "rouge" dans nos chorégraphies et à chaque fois il en sortait une grande passion,transmise et ressentie. Les frissons traversaient le public. 

Nos goûts sont très hétéroclites, nous utilisons le classique, comme le très moderne ou le RAP. Nous pourrions dire que notre club est “classico-contemporain-moderne”, parce que l’on aime le mélange. 

La danse, c’est plus qu’une activité, la danse, c’est un lien, la danse, c’est l’expression du corps, c’est le corps qui parle. 

"Nous, dans notre Club, nous sommes liés par l’amitié, liés par le partage et danser est un besoin. Quand on danse, on s’exprime, on vit, on se sent bien. 

Nous aimons travailler avec Eric Dubois -Geoffroy et d’ailleurs nous avons vécu quelques projets ensemble depuis quelques années avec succès.

Et ce n’est pas terminé. Se produire au musée est un grand plaisir et participer au projet l’est encore plus.
Rendez-vous le 4 juillet.
Alors, dansez, dansez, dansez ! "

La danse - L'atelier danse de Steenwerck

L’atelier Danse est une association steenwerckoise qui existe depuis 20 ans.

Elle propose des cours et des stages de danse contemporaine aux enfants et aux adultes. Il y a 4 ans un groupe d’écriture chorégraphique a été créé afin de permettre à celles et ceux qui le souhaitent de s’essayer à l’exercice de la création artistique. 

C’est ce groupe de danseuses qui participe à l’événement Le Musée voit Rouge.

Le Musée de la Vie Rurale de Steenwerck

UN PASSE PROCHE A DECOUVRIR EN FAMILLE

Lieu idéal pour vos sorties en famille, le Musée de la Vie Rurale de Steenwerck présente aux nouvelles générations les activités de la ferme, les activités du village et les aménagements des habitations du début du 20ème siècle.

Plus de 30 reconstitutions, disséminées dans une vaste ferme datant du début du 18ème siècle, vous feront voyager dans le temps jusqu’en 1850. De la cave au grenier, tout se visite, en passant par le potager, la pâture et l’arboretum.

La promenade dans le temps se termine à l’estaminet “A la gaieté”, où des jeux traditionnels attendent petits et grands. Des expositions artistiques, des spectacles : théâtre, conte, musique, des journées à thème en font un véritable centre culturel.

En 2021 : la nouvelle grange est ouverte au public : 2 expositions y sont présentées : le lin, hier, aujourd’hui et demain et 100 ans de mode, de 1850 à 1950.

Le Musée a accueilli une première exposition du photographe Eric Dubois-Geoffroy en 2018, dans le cadre de "1 mois, 1 artiste". 
 

Vous souhaitez en savoir plus les artistes qui collaborent à "Le Musée voit rouge" ? 

Suivez-nous sur notre chaîne Youtube ou sur le site Internet du Musée

Vous y retrouverez les interviews des artistes et les courts métrages réalisés pour l'évènement. 

 



 

Allocation of funds

Les 2000 € serviront à financer une partie des frais de réalisation de l'évènement : l'impression et l'accrochage des 26 photographies exposées, les costumes réalisés pour les représentations par les trois compagnies de danse ainsi que les frais de sonorisation des différents lieux dans le musée où se produiront danseuses et danseurs. 

Tous les artistes, l'ensemble des participants, les membres de l'association du Musée de la Vie Rurale de Steenwerck, sont tous et toutes bénévoles. 

L'argent collecté servira uniquement à couvrir les frais engagés par toute l'équipe pour exposer les photographies et assurer dans les meilleures conditions les différentes représentations. 

 

Choose your reward

Make a donation

Give what I want