Les suites espagnoles

Rejoignez-nous pour cette alternative musicale, poétique et politique à nos quotidiens abrasifs

Project visual Les suites espagnoles
Failed
0
Contributions
05/09/2018
End date
€910
Out of €6,000
15 %

Les suites espagnoles

<p><strong>Tout a commenc&eacute; </strong>par le mariage de Corinne et Philippe et ce repas o&ugrave; nous &eacute;tions plac&eacute;s c&ocirc;te &agrave; c&ocirc;te. Il venait de jouer quelques standards au vin d&rsquo;honneur et, naturellement, nous discut&acirc;mes musiques, chansons, envies, projets...</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Le lendemain</strong>, nous nous rev&icirc;mes et nous &eacute;change&acirc;mes nos 06, nous promettant de nous revoir rapidement, ne serait-ce que pour le plaisir du Savagnin.</p><p>&nbsp;</p><p>Je ne vous l&#39;ai pas dit ? <strong>Nous &eacute;tions du c&ocirc;t&eacute; de Besan&ccedil;on o&ugrave; il fait si bon vivre</strong> et Mario, puisqu&#39;il s&#39;agit bien de lui, venait de son Jura, entre Comt&eacute; et vin jaune, Morbier et Morteau, cancoillotte et poulsard.</p><p>&nbsp;</p><p>Sans mentir, les jours suivants, <strong>je me suis remis &agrave; la guitare</strong>, r&eacute;visant ce r&eacute;pertoire que je tra&icirc;ne depuis les ann&eacute;es &#39;80, sans savoir pourquoi.</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Je lui envoyai quelques textes</strong>, il m&#39;envoya une premi&egrave;re maquette, puis une seconde, j&rsquo;enregistrais sur mon dictaphone quelques compos, il me r&eacute;pondait par des arrangements. On s&rsquo;entendait bien.</p><p>&nbsp;</p><p>De tous nos &eacute;changes, <strong>deux projets pointaient leurs nez</strong> : la reprise de mes vieilleries, d&eacute;poussi&eacute;r&eacute;es des scories attachantes des ann&eacute;es &#39;80, et<strong> la cr&eacute;ation d&#39;un album-concept </strong>autour des &quot;Suites Espagnoles&quot; que je venais de r&eacute;&eacute;diter chez <a target="_blank" href="https://www.edilivre.com/les-suites-espagnoles-27a1e877c2.html/">Edilivre</a>.</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Pour le premier projet, j&#39;avais le titre et le concept</strong>. Ce serait &quot;<em>Les morfals chantent Phifi &ndash; 40 ans de chansons in&eacute;dites</em>&quot;. Les morfals &eacute;taient d&#39;accord. Du coup, je red&eacute;couvre certaines de mes chansons &agrave; les entendre interpr&eacute;t&eacute;es par d&#39;autres. Ce projet continue sa vie, sur mon <a target="_blank" href="http://lesalineas.blog.lemonde.fr/">blog</a> &agrave; la rubrique &quot;<a target="_blank" href="http://lesalineas.blog.lemonde.fr/category/chansons/">chansons</a>&quot; avec, par exemple, le titre &quot;<strong>reposer ton imper</strong>&quot; interpr&eacute;t&eacute; par Mira :</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><iframe src="https://cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fw.soundcloud.com%2Fplayer%2F%3Fvisual%3Dtrue%26url%3Dhttp%253A%252F%252Fapi.soundcloud.com%252Ftracks%252F410017305%26show_artwork%3Dtrue%26secret_token%3Ds-0Roin&amp;url=https%3A%2F%2Fsoundcloud.com%2Fuser-664725142%2Freposer-ton-imper-mira%2Fs-0Roin&amp;image=http%3A%2F%2Fa1.sndcdn.com%2Fimages%2Ffb_placeholder.png%3F1520343535&amp;key=8b7d8dd6504d41af9a77662672aabc2a&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=soundcloud" width="500" height="500" scrolling="no" frameborder="0" allowfullscreen=""></iframe></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Pour les &quot;Suites espagnoles&quot;</strong>, c&#39;&eacute;tait diff&eacute;rent. Publi&eacute; pour la premi&egrave;re fois en 1995, ce recueil a, pour fil conducteur, <strong>cette lutte contre le fascisme</strong>, cette lutte au quotidien par des hommes, des femmes morts ou exil&eacute;s, parfois r&eacute;sign&eacute;s aussi.</p><p>&nbsp;</p><p>Quand j&#39;&eacute;tais minot, &agrave; la fin des ann&eacute;es &#39;60, d&eacute;but des &#39;70, nous allions chaque ann&eacute;e en Espagne. J&#39;y d&eacute;couvrais la corrida, les plages de la Costa Bianca, le camping sauvage, les taureaux picabiens .... Je ne comprenais pas tout, loin de l&agrave;, mais <strong>je voyais bien la guardia civile</strong>, encore &agrave; cheval, pr&eacute;sente partout ou presque.</p><p>&nbsp;</p><p>Plus tard, adolescent,<strong> j&#39;ai f&ecirc;t&eacute; la mort de Franco en &eacute;coutant Ferr&eacute;, Escudero, Ferrat</strong> et tant d&#39;autres. Je prenais peu &agrave; peu conscience que nous, touristes, m&ecirc;me si je n&#39;&eacute;tais qu&#39;un gosse, avions <strong>cautionn&eacute; le r&eacute;gime de Franco par nos vacances en dictature</strong>.</p><p>&nbsp;</p><p><strong>On regardait juste ailleurs.</strong> Ce qui se passait en Espagne restait en Espagne. La vie n&rsquo;y &eacute;tait pas ch&egrave;re et la dictature de Franco n&rsquo;&eacute;tait pas une &laquo;&nbsp;vraie dictature&nbsp;&raquo;, n&rsquo;est-ce pas&nbsp;?</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Jusqu&#39;au jour o&ugrave; l&#39;invisible devient visible</strong>, l&#39;enfance vous quitte, l&#39;innocence dispara&icirc;t et vous ne pouvez que lutter contre, m&ecirc;me si ce ne sont pas vos affaires. Parce que c&#39;est bien au-del&agrave; de vos affaires.</p><p>&nbsp;</p><p>J&#39;ai &eacute;crit les &quot; Suites espagnoles &quot; pour <strong>ne pas oublier que les dictatures peuvent revenir au d&eacute;tour d&#39;une &eacute;lection</strong>, d&#39;une d&eacute;ception. L&#39;&eacute;cho de cette &eacute;poque n&#39;est pas encore &eacute;teint, nous le voyons tous les jours, et, sans m&eacute;moire, <strong>l&#39;&eacute;cho du pass&eacute; deviendra le discours du pr&eacute;sent</strong>.</p><p>&nbsp;</p><p>Aujourd&#39;hui, <strong>apr&egrave;s 18 mois de travail</strong>, la mise en ligne de quelques titre sur mon blog, en version b&ecirc;ta, ou sur YouTube, comme &quot;<a target="_blank" href="https://www.youtube.com/watch?v=7ewEkOFuA1E">Machado</a>&quot;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><iframe src="https://cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2F7ewEkOFuA1E%3Ffeature%3Doembed&amp;url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3D7ewEkOFuA1E&amp;image=https%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2F7ewEkOFuA1E%2Fhqdefault.jpg&amp;key=8b7d8dd6504d41af9a77662672aabc2a&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="500" height="281" scrolling="no" frameborder="0" allowfullscreen=""></iframe></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>ou &quot;<a target="_blank" href="https://www.youtube.com/watch?v=Y7-tp6GfEN4">Si ce n&#39;est la musique</a>&quot;,</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><iframe src="https://cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2FY7-tp6GfEN4%3Ffeature%3Doembed&amp;url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DY7-tp6GfEN4&amp;image=https%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2FY7-tp6GfEN4%2Fhqdefault.jpg&amp;key=8b7d8dd6504d41af9a77662672aabc2a&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="500" height="281" scrolling="no" frameborder="0" allowfullscreen=""></iframe></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Nous avons une maquette d&#39;album de 17 titres</strong> (dont une reprise &quot;bonus&quot;), une histoire, un spectacle du type &quot;<strong>plusieurs en sc&egrave;ne po&eacute;tique et musical</strong>&quot;&nbsp;qui ne demandent qu&#39;&agrave; voir le jour. Nous avons commenc&eacute; le travail en studio. C&#39;est la derni&egrave;re ligne droite, la plus difficile, celle du financement et de la commercialisation.</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Et nous avons besoin de vous.</strong></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;<a target="_blank" href="http://www.m-e-l.fr/philippe-milbergue,ec,1099">Philippe Milbergue</a></p>

Allocation of funds

<p>Votre contribution nous permettra de finaliser les <strong>enregistrements</strong> et le <strong>mixage </strong>(4 500 &euro;) des 17 titres de l&#39;album, le <strong>mastering </strong>et le <strong>pressage </strong>de la premi&egrave;re &eacute;dition du CD (3 500 &euro;), la <strong>r&eacute;alisation graphique</strong> de la pochette et l&#39;<strong>&eacute;dition du livret </strong>(1 000 &euro;), la <strong>promotion </strong>(2 000 &euro;) comprenant l&#39;impression d&#39;un <strong>T-Shirt </strong>et d&#39;un <strong>shooter collector </strong>et la <strong>r&eacute;alisation d&#39;un clip </strong>pour la diffusion en ligne (1 000 &euro;).</p><p>&nbsp;</p><p>Nous vous demandons de <strong>soutenir notre projet &agrave; hauteur de 50%</strong> environ des frais engag&eacute;s, en sachant que <strong>l&#39;objectif de collecte que nous nous sommes fix&eacute; est un minima.</strong> Si nous <strong>d&eacute;passons cet objectif </strong>de 6 000 &euro;, nous pourrions <strong>mieux promouvoir </strong>notre travail avec, notamment, <strong>la r&eacute;alisation d&#39;un second clip</strong> et l&#39;<strong>organisation des premi&egrave;res dates de spectacles</strong>.</p><p>&nbsp;</p><p><strong>L&#39;Association Les Morfals percevra l&#39;int&eacute;gralit&eacute; de la collecte.</strong> Si notre objectif est atteint, nous envisageons&nbsp;un lancement pr&eacute;visionnel du CD en septembre.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>Artistes ayant particip&eacute; &agrave; ce projet :</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Mario BONNY</strong> (Arrangements, Guitares, Claviers, Piano, Basse, Harmonica, programmation Batteries),<strong> Ibro COULIBALY</strong> (Percussions), <strong>Mathieu FAIVRE VUILLIN</strong> (Accord&eacute;on),<strong> Bastien GROSSEN</strong> (Violon), <strong>Philippe MILBERGUE</strong> (Chant), <strong>Reno STERCHI</strong> (Fl&ucirc;te traversi&egrave;re), <strong>Adrien ROLET</strong> (programmation batteries et percussions)<br /><strong>Avec l&rsquo;aimable participation de Mira</strong> qui est venue poser sa voix sur &laquo;&nbsp;<em>La chanson de Pedro</em>&nbsp;&raquo; et &laquo;&nbsp;<em>Le vent de la terre</em>&nbsp;&raquo;.<br />Les textes sont de <strong>Philippe MILBERGUE</strong> et les musiques de <strong>Philippe MILBERGUE et Mario BONNY</strong>. Les illustrations sont de <strong><a target="_blank" href="http://www.valerielamarre.com/">Val&eacute;rie LAMARRE</a></strong>.<br />Merci &agrave; <strong>C&eacute;cile JULLIEN</strong> pour la maquette du livret des &quot;Suites espagnoles&quot;</p><p>&nbsp;</p><p>Mille mercis d&#39;avance pour votre soutien.</p>

Choose your reward

€5

Plein de bisous

€10

Plein de bisous + l'album en format digital

€20

Plein de bisous + l'album en format digital + CD dédicacé

€35

Plein de bisous + l'album en format digital + CD dédicacé + CD à offrir (dédicacé à qui vous voulez)

€50

Plein de bisous + l'album en format digital + CD dédicacé + CD à offrir (dédicacé à qui vous voulez) + T-Shirt Officiel

€75

Plein de bisous + l'album en format digital + CD dédicacé + CD à offrir (dédicacé à qui vous voulez) + T-Shirt Officiel + Un exemplaire dédicacé du recueil "Les suites espagnoles" (éditions EDILIVRE)

€100

Plein de bisous + l'album en format digital + CD dédicacé + 2 CD à offrir (dédicacés à qui vous voulez) + T-Shirt Officiel + Un exemplaire dédicacé du recueil "Les suites espagnoles" (éditions EDILIVRE) + Shooter collector (tirage réservé aux souscripteurs)

€150

Plein de bisous + l'album en format digital + CD dédicacé + 2 CD à offrir (dédicacés à qui vous voulez) + T-Shirt Officiel + Un exemplaire dédicacé du recueil "Les suites espagnoles" (éditions EDILIVRE) + Shooter collector (tirage réservé aux souscripteurs) + Un exemplaire dédicacé de l'édition Hors Commerce du livret des « Suites espagnoles » (tirage numéroté, Illustré par Valérie Lamarre et réservé aux souscripteurs)

€200

Plein de bisous + l'album en format digital + CD dédicacé + 3 CD à offrir (dédicacés à qui vous voulez) + T-Shirt Officiel + Un exemplaire dédicacé du recueil "Les suites espagnoles" (éditions EDILIVRE) + Shooter collector (tirage réservé aux souscripteurs) + Un exemplaire dédicacé de l'édition Hors Commerce du livret des « Suites espagnoles » (tirage numéroté, Illustré par Valérie Lamarre et réservé aux souscripteurs) + invitation à la soirée de lancement (date à définir)

€500

Plein de bisous + l'album en format digital + CD dédicacé + 5 CD à offrir (dédicacés à qui vous voulez) + T-Shirt Officiel + Un exemplaire dédicacé du recueil "Les suites espagnoles" (éditions EDILIVRE) + Shooter collector (tirage réservé aux souscripteurs) + Un exemplaire dédicacé de l'édition Hors Commerce du livret des « Suites espagnoles » (tirage numéroté, Illustré par Valérie Lamarre et réservé aux souscripteurs) + invitation à la soirée de lancement (date à définir) + une acrylique originale de Valérie Lamarre (illustration de l’édition Hors Commerce du livret des « Suites espagnoles » - quantité limitée à 12 œuvres)
  • 12/12 available

Make a donation

Give what I want