LIEU d'ÊTRE / Web-documentaire

Ce Web-documentaire est l’histoire de LIEU d'ÊTRE, rencontre entre une chorégraphe, une pièce à ciel ouvert et des habitants. Il est une véritable cartographie humaine, un kaléidoscope montrant la richesse d’un quartier multiculturel, un recueil de portraits.

Project visual LIEU d'ÊTRE / Web-documentaire
Failed
0
Contributions
07/30/2012
End date
€520
Out of €8,000
7 %

LIEU d'ÊTRE / Web-documentaire

<p> Pendant 2 mois, ma cam&eacute;ra accompagne Annick Charlot, chor&eacute;graphe et interpr&egrave;te de la compagnie ACTE , vers l&rsquo;adaptation de LIEU D&rsquo;ETRE, manifeste chor&eacute;graphique pour l&#39;utopie d&#39;habiter.</p> <p> L&rsquo;enjeu de ce projet de webdocumentaire est d&rsquo;aller au-del&agrave; de la captation, de l&#39;&eacute;ph&eacute;m&egrave;re, de l&rsquo;&eacute;v&egrave;nement, du spectaculaire pour raconter l&rsquo;histoire de LIEU d&rsquo;&Ecirc;TRE &agrave; Paris. Des mois de gestation, de fabrication, de r&eacute;p&eacute;titions, de rencontres... pr&eacute;c&eacute;dant trois repr&eacute;sentations. J&rsquo;imagine une chronique montrant des sc&egrave;nes de la vie des habitants bouscul&eacute;s dans leur quotidien par la pr&eacute;sence d&rsquo;une &eacute;quipe artistique.</p> <p> Ce web-documentaire permet &agrave; chaque internaute le choix de la narration, d&#39;un r&eacute;cit po&eacute;tique et esth&eacute;tique personnel.&nbsp; Il s&#39;agit de rendre perceptible les changements que ce projet artistique provoque dans le quartier, d&#39;observer la m&eacute;tamorphose qu&#39;offre la cr&eacute;ation artistique &agrave; tout un chacun, de voir s&#39;ouvrir des fen&ecirc;tres jusque-l&agrave; ignor&eacute;es.&nbsp;Il est une v&eacute;ritable une palette de po&eacute;sie architecturale et humaine.</p> <p> Le coeur du projet est une carte graphique du quartier. Ce choix refl&egrave;te l&rsquo;importance du territoire, tant dans le projet chor&eacute;graphique LIEU d&rsquo;&Ecirc;TRE que dans le Webdocumentaire. Cette plateforme de navigation permet la circulation entre trois modules. Ces trois modules Spectacle / Personnages / Lieux, composent le squelette du Webdocumentaire. Ils interagissent avec la plateforme / carte, ou directement entre eux selon les choix du spectateur.</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> <strong>LE SPECTACLE</strong></p> <p> Aboutissement du travail de chaque protagoniste, le spectacle est chapitr&eacute; selon l&rsquo;&eacute;criture chor&eacute;graphique et les besoins audiovisuels. Ainsi, l&rsquo;internaute peut naviguer &agrave; l&rsquo;int&eacute;rieur du spectacle et d&eacute;couvrir les lieux, les danseurs selon la narration qu&rsquo;il choisit. La captation du spectacle est le fruit de ma propre lecture de la chor&eacute;graphie. Mon regard de r&eacute;alisateur p&eacute;n&egrave;tre chacun des tableaux du spectacle pour se les approprier. Chacune des s&eacute;quences poss&egrave;de son propre rythme, sa propre lumi&egrave;re et ses propres enjeux chor&eacute;graphiques, humains et cin&eacute;matographiques.</p> <p> Le webdocumentaire invite &agrave; d&eacute;couvrir les prises de risque de chacun, la mise en danger &eacute;motionnelle d&rsquo;un tel projet, les mati&egrave;res des corps dans&eacute;s. Sous l&rsquo;oeil de la cam&eacute;ra surgissent toutes les inspirations du spectacle, les d&eacute;sirs d&rsquo;&ecirc;tre, la revendication d&rsquo;un commun, l&rsquo;appartenance &agrave; un ailleurs po&eacute;tique, solidaire, humain.</p> <p> &nbsp;</p> <p> <img src="http://farm8.staticflickr.com/7095/7065205215_facdbf5fe2.jpg" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> <img src="http://farm8.staticflickr.com/7195/7065203799_4cd9dd0d9a.jpg" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> <strong>LES PERSONNAGES</strong></p> <p> Artistes, danseurs, habitants, salari&eacute;s, acteurs du quartier, passants ou spectateurs... Tous ont construit le projet LIEU d&rsquo;&Ecirc;TRE. Un mouvement, un regard, un sourire, une pr&eacute;sence,&hellip; Tout laisse une trace dans le quartier, dans le projet. Ces tranches de vie deviennent un recueil de portraits, un &eacute;ventail de moments du quotidien port&eacute; par une po&eacute;sie. Le webdocumentaire se fait l&rsquo;&eacute;cho en images de cette aventure singuli&egrave;re dans la vie des habitants du quartier de la Gare de Lyon. La cam&eacute;ra explore le quotidien insolite qui se lie entre les habitants, les artsites et les complices. Deux sous-modules composent LES PERSONNAGES : Les artistes et Les acteurs. Ces sous-modules partagent la m&ecirc;me architecture. Pour chacun des personnages rencontr&eacute;s, deux th&egrave;mes seront abord&eacute;s : celui de l&rsquo;intime &agrave; travers un portrait et celui de l&rsquo;interaction avec le quartier, avec l&rsquo;autre, avec le projet LIEU d&rsquo;&Ecirc;TRE &agrave; travers un dialogue (parl&eacute;, chor&eacute;graphique, citoyen,&hellip;).</p> <p> &nbsp; &nbsp; &nbsp;</p> <p> <img src="http://farm6.staticflickr.com/5321/7065110037_6f28f05020.jpg" /></p> <p> &nbsp;<img src="http://farm8.staticflickr.com/7237/6919152522_2515a0c1c7.jpg" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> <strong>LE QUARTIER</strong></p> <p> Laisser le temps &agrave; l&rsquo;oeil de d&eacute;couvrir le quartier, son architecture, ses visages, sa po&eacute;sie. La cam&eacute;ra suit les d&eacute;ambulations des danseurs, et c&rsquo;est tout ce qui entre dans le cadre de la cam&eacute;ra qui en devient profond&eacute;ment modifi&eacute;. Une lumi&egrave;re particuli&egrave;re sur la fa&ccedil;ade d&rsquo;un b&acirc;timent, les vastes ensembles architecturaux en stopmotion, des travers&eacute;es sur une place,&hellip; La notion de temporalit&eacute; s&rsquo;efface au profit d&rsquo;une po&eacute;sie. Les places et les ruelles oubli&eacute;es dans le quotidien des passants et des parisiens se retrouvent ici magnifi&eacute;es, dot&eacute;es de leur beaut&eacute; et de leurs valeurs historiques sous un flot ininterrompu d&rsquo;usagers. Le webdocumentaire r&eacute;v&egrave;le un nouveau regard sur la ville, par-del&agrave; le r&eacute;el, une vision de la danse, des r&ecirc;ves d&rsquo;utopie. L&rsquo;immersion urbaine des danseurs modifie et sublime chaque recoin du quartier. De plus, ils respecteront la m&ecirc;me architecture : un portrait esth&eacute;tique et une rencontre entre le lieu et le projet LIEU d&rsquo;&Ecirc;TRE.</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;<img src="http://farm6.staticflickr.com/5193/6919125534_45b422d7be.jpg" /></p> <p> &nbsp;</p> <h2> &nbsp;</h2> <p> &nbsp;</p> <p> <em><strong>QUI SUIS-JE ?</strong></em></p> <p> <strong>DAVID RAVEL, R&Eacute;ALISATEUR</strong></p> <p> <em>LIEU d&rsquo;&Ecirc;TRE est n&eacute; sous les fen&ecirc;tres de mon immeuble &agrave; Lyon. La musique, les corps des danseurs dans ma&nbsp;rue, dans mon espace jusque sur mes fa&ccedil;ades... Tout cela s&rsquo;est inscrit en moi.&nbsp;Quelques mois plus tard, je cr&eacute;ai ma propre soci&eacute;t&eacute; de production et proposai &agrave; Annick Charlot de suivre la&nbsp;r&eacute;adaptation du spectacle &agrave; Vienne avec ma cam&eacute;ra. Les danseurs m&rsquo;ont tout de suite fait confiance,&nbsp;partageant avec moi l&rsquo;intimit&eacute; de leur travail.&nbsp;Au fur et &agrave; mesure de ma pr&eacute;sence, j&rsquo;ai saisi l&rsquo;impact de cette cr&eacute;ation sur les habitants, sur leur lieu de vie et&nbsp;surtout, la n&eacute;cessit&eacute; de cr&eacute;er une trace sensible de cette exp&eacute;rience. Nous avons commenc&eacute; &agrave; questionner la&nbsp;m&eacute;moire de cette pi&egrave;ce nomade pour aboutir &agrave; une premi&egrave;re collaboration &agrave; Riom. L&#39;id&eacute;e du web-documentaire est arriv&eacute; comme une &eacute;vidence. La spectacle LIEU d&#39;&Ecirc;TRE replace l&#39;humain, danseurs, figurants habitants au coeur &nbsp;de la soci&eacute;t&eacute; civile. Le web-documenataire est l&#39;occasion de poursuivre ceci, offrant &agrave; chaque internaute le choix de la narration d&#39;un r&eacute;cit po&eacute;tique et esth&eacute;tique personnel.&nbsp;J&rsquo;imagine une chronique montrant des sc&egrave;nes de la vie des habitants bouscul&eacute;s dans leur quotidien, leur espace par la&nbsp;pr&eacute;sence d&rsquo;une &eacute;quipe artistique.&nbsp;</em></p> <p> &nbsp;</p> <div> <p style="margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Helvetica"> <img src="http://farm8.staticflickr.com/7081/7067197777_d6303f131c.jpg" /></p> </div> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> <strong>ANNICK CHARLOT, DIRECTRICE ARTISTIQUE, CHOR&Eacute;GRAPHE &amp; DANSEUSE</strong></p> <p> <em>Apr&egrave;s des &eacute;tudes en g&eacute;n&eacute;tique, Annick Charlot d&eacute;cide d&rsquo;arr&ecirc;ter son cursus universitaire pour se consacrer &agrave; la danse. En 1996, elle cr&eacute;e la Compagnie Acte dont elle prend la direction en 2000. Ses chor&eacute;graphies interrogent la notion de r&eacute;sistance, qui donnera chair en 2002 &agrave; un diptyque : Danse Experimenta, un propos singulier sur l&rsquo;id&eacute;e de r&eacute;sistance et Resistencia. Elle travaillera l&rsquo;id&eacute;e de r&eacute;silience et, aboutira 2 ans plus tard &agrave; la cr&eacute;ation de R&eacute;silience, nos mani&egrave;res d&rsquo;aimer. &Agrave; cette occasion, elle rencontre Denis Cerclet (chercheur ethnologue et partenaire du CCN de Rillieux la Pape) qui participera en 2006 &agrave; la cr&eacute;ation du spectacle Avec ou sinon rien. En 2008 et 2009, elle met en place une cr&eacute;ation urbaine, Journal du dehors, pour et par 120 habitants, et pose les fondements du spectacle LIEU d&rsquo;&Ecirc;TRE, Manifeste chor&eacute;graphique pour l&rsquo;utopie d&rsquo;habiter.&nbsp;<br /> Elle est r&eacute;guli&egrave;rement invit&eacute;e &agrave; partager sa d&eacute;marche de cr&eacute;ation. Exemples avec et aux c&ocirc;t&eacute;s de :<br /> - Maud Lefloch, directrice du P&ocirc;le des Arts Urbains et Pascal Lebrun Cordier, directeur du Master Projets culturels &nbsp;dans l&rsquo;espace public / Cycle de conf&eacute;rences art [espace] public sur le th&egrave;me &laquo; Nouvelles g&eacute;ographies culturelles : la fabrique de l&rsquo;urbanit&eacute; &raquo; &agrave; Universit&eacute; la Sorbonne (Paris).<br /> - Dominique Pestre, historien des sciences / Cycle de conf&eacute;rence Art &amp; science par Confluence des savoirs et le Mus&eacute;e des confluences (Lyon).<br /> - Luc Gwiazdzinski, g&eacute;ographe chercheur, directeur du Master innovation et territoire et Pr&eacute;sident du P&ocirc;le des Arts Urbains / 3&egrave;me rencontres scientifiques internationales sur le th&egrave;me de l&rsquo;hybridation : &laquo; Territoire, territorialisation, territorialit&eacute; &raquo;.&nbsp;</em></p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;<img src="http://farm6.staticflickr.com/5151/7065341645_3bb917eb79.jpg" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> Nous remer&ccedil;ions les photographes de LIEU d&#39;&Ecirc;TRE pour leur g&eacute;n&eacute;rosit&eacute; et leur autorisation &agrave; diffuser leurs photos pour ce kisskissbankbank.</p> <p> Photos du projet : Frederick PFISTERER / lefred.com</p> <p> Portrait de David RAVEL : Gilles AGUILAR / www.facebook.com/aguilar.gilles</p> <p> Portrait d&#39;Annick CHARLOT : Olivier MIGNOT / www.oliviermignot.fr</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p>

Allocation of funds

<p> Nous avons r&eacute;uni les fonds n&eacute;cessaires pour une partie du projet ( la location du mat&eacute;riel, les transports, h&eacute;bergements et repas). Nous avons besoin de votre aide pour aller jusqu&#39;au bout de ce projet !&nbsp;</p> <p> Vos dons vont nous permettre de financer :</p> <p> - le developpement de l&#39;interface interactive et du design par un d&eacute;veloppeur professionnel : 6 000&euro;</p> <p> - une partie des salaires de l&#39;&eacute;quipe (cadreurs, ing&eacute;nieur du son, charg&eacute;e de production) 2 000&euro;</p> <p> &nbsp;</p> <p> <strong>Soutenez-nous !&nbsp;</strong></p> <p> &nbsp;</p>

Choose your reward

€10

Reconnaissance éternelle de toute l'équipe + nom sur la page CONTRIBUTEUR

€20

Badge + Reconnaissance éternelle de toute l'équipe + nom sur la page CONTRIBUTEUR

€30

Affiche + Badge + Reconnaissance éternelle de toute l'équipe + nom sur la page CONTRIBUTEUR

€50

1 Tirage photo du spectacle signée + Affiche + Badge + Reconnaissance éternelle de toute l'équipe + nom sur la page CONTRIBUTEUR

€75

DVD du web-doc + 1 Tirage photo du spectacle signée + Affiche + Badge + Reconnaissance éternelle de toute l'équipe + nom sur la page CONTRIBUTEUR

€100

Invitation à la générale du spectacle+ DVD du web-doc + 1 Tirage photo du spectacle signée + Affiche + Badge + Reconnaissance éternelle de toute l'équipe + nom sur la page CONTRIBUTEUR

€200

Shooting photo 3 tirages (Paris ou Lyon) + CD de la BO du spectacle dédicacée par le compositeur + Invitation à la générale du spectacle+ DVD du web-doc + 1 Tirage photo du spectacle signée + Affiche + Badge + Reconnaissance éternelle de toute l'équipe + nom sur la page CONTRIBUTEUR

€300

Illustration de NEMO (scénographe-plasticien de LIEU d 'ÊTRE) + Shooting photo 3 tirages (Paris ou Lyon) + CD de la BO du spectacle dédicacée par le compositeur + Invitation à la générale du spectacle+ DVD du web-doc + 1 Tirage photo du spectacle signée + Affiche + Badge + Reconnaissance éternelle de toute l'équipe + nom sur la page CONTRIBUTEUR
  • 40/40 available

€500

Repas avec l'équipe durant le tournage + Illustration de NEMO (scénographe-plasticien de LIEU d'ÊTRE) + Shooting photo 3 tirages (Paris ou Lyon) + CD de la BO du spectacle dédicacée par le compositeur + Invitation à la générale du spectacle+ DVD du web
  • 20/20 available

€1,000

Week-end lyonnais (visite de la ville, restaurant typique de Lyon, découverte du travail de la compagnie ACTE à travers un stage ou un évènement) + CD de la BO du spectacle dédicacée par le compositeur + Invitation à la générale du spectacle+ DVD du web-doc + 1 Tirage photo du spectacle signée + Reconnaissance éternelle de toute l'équipe + nom sur la page CONTRIBUTEUR
  • 5/5 available

Make a donation

Give what I want