Lois naturelles

Aidez-moi à entrer dans l’intimité du monde animal qui nous entoure et qu’on ne voit pas et à filmer leur mode de vie et leurs habitudes.

Project visual Lois naturelles
Failed
22
Backers
05/06/2016
End date
€1,135
Out of €3,500
32 %

Lois naturelles

Mon projet vidéo propose d’entrer dans l’intimité des animaux sauvages qui nous entourent et qu’on ne voit pas. Je m’applique à filmer leur mode de vie et leurs habitudes : la couvaison, l’apprentissage des petits, la recherche de nourriture, leurs réactions face aux dangers quotidiens …

 

Ma démarche est de ne travailler qu’en milieu naturel, sans intrusion, et en respectant leur tranquillité.

 

 

Pour répondre à ces impératifs, j’utilise des caméras embarquées que je pose dans des endroits qu’ils fréquentent. Et je laisse tourner. Parfois la magie opère, et il en ressort des images insoupçonnées. Je place aussi des caméras de surveillance pour m'assurer discrètement de la présence d'un animal.

 

Dsc_6063-1457163746

 

Photographe amateur et observateur acharné, j’aime inviter à découvrir ce que les autres ne voient pas. Mon premier projet a fait l’objet d’un livre « Gavarnie sans le cirque » mettant en scène des éleveurs, des bergers et des agriculteurs, ces gens modestes, hommes et femmes, que les touristes ne voient pas lorsqu'ils viennent admirer le cirque.

 

En parallèle, je fais également de la photo animalière depuis de nombreuses années.

L’apparition des caméras embarquées m’a donné l’idée de les utiliser sans ma présence pour filmer les animaux, de manière à capter des scènes imprévisibles, sans perturber leur quotidien.

 

Mes premières images vidéo datent d’il y a trois ans, lorsqu'est né ce projet.

Elles sont pour la plupart tournées dans les Pyrénées, où je réside. Mon objectif est d’en faire un petit film sensible et touchant qui met en avant la vie du royaume animal.

 

L’originalité de mon projet est ma manière de filmer, sans y être ! Et de découvrir mes images, seulement après avoir récupéré mes caméras. Le cadrage et la lumière ne sont pas travaillés. Les images sont telles que les animaux me les offrent.  

 

Allocation of funds

 

La contribution servira à financer :

 

Mes déplacements : 300 euros. Les images sont rarement les bonnes au premier coup. Pour filmer des animaux il faut connaître leurs habitudes, revenir très souvent sans perturber leur tranquillité. 

 

Le montage par un professionnel : 3200 euros . C'est le travail de plusieurs semaines (montage, étalonnage, mixage son, voix off...) Est incluse dans cette estimation l'utilisation d'un drone pour des images aériennes et les déplacements du pilote. Faire voler un drone nécessite un brevet , des essais, des autorisations et des compétences. 

 

Pour partager le film avec vous:  fabrication d’une centaine de DVD avec jaquette : 300 euros. La vente de ces DVD peut financer la fabrication d'éventuelles autres commandes.

 

Le film veut être diffusé dans les festivals, les écoles et dans d’autres structures pour échanger des idées avec un public sensible à la biodiversité. Le but initial est la sensibilisation du jeune public des écoles sur la fragilité du monde animal dans son environnement. Les projections envisagées dans les établissements scolaires seront gratuites.

 

Soyez acteur du projet: partagez l'info, parlez-en autour de vous et posez-nous vos questions si la newsletter n'y répond pas. Participez à l'aventure !

 

En cas de dépassement je pourrais m'équiper d'une troisième caméra embarquée et d'un stabilisateur. Cette troisième caméra servant à faciliter la réalisation de séquences sur un même sujet.

 

 

Choose your reward

Make a donation

Give what I want