Ma Poupée

Sorti de l'hôpital psychiatrique, Gabriel replonge dans ses démons jusqu'à commettre l'irréparable.

Project visual Ma Poupée
11
Backers
8 days
Remaining
€615
Out of €500
123 %
Indie

Ma Poupée

MA POUPÉE

Ce projet réalisé en collaboration  par Emma-Lee Delaunay et Thomas Fabrello est un court métrage d'une vingtaine de minutes. Réalisé dans le cadre du Festival du Film jeune de Lyon, nos deux réalisateurs se sont entourée de techniciens de l'école de cinéma ARFIS situé à Villeurbanne.

PITCH

Cette histoire prend place dans cette ville de Lyon où Gabriel, 22 ans, attristé par une rupture sombre dans la dépression et trouve refuge dans un personnage fictif pratiquant le vaudou. Sorti de l’hôpital psychiatrique, il replonge dans ses démons qui le poussent à commettre l’irréparable.

NOTE D'INTENTION

"Camarades de classe, il nous tenait à cœur de travailler ensemble. Lorsqu’un projet d’étude nous a été proposé, nous avons saisi l’opportunité : là est né Ma Poupée, un thriller moderne, psychologique et fantastique, l’union parfaite de nos univers respectifs.

 

Depuis quelques années, la santé mentale est devenue un sujet récurrent, dans les médias, sur les réseaux mais aussi au cinéma : à travers le personnage de Gabriel, nous voulons aborder  l’influence de la fiction sur les jeunes en perte de repères et qui, dans des cas extrêmes, peut mener à la folie délirante.

Ici la folie entraîne un délire de possession. Vouloir que la fille qu’il aime soit à lui, pour toujours. Mais en réalité ce sont ses propres démons qui finissent par avoir raison de lui. Nous souhaitons créer l'ambiguïté et la confusion chez le spectateur tout au long du récit : Gabriel s’approprie une culture qui n’est pas la sienne, mais la maitrise-t-il vraiment ? 

 

Gabriel se cache derrière le vaudou pour faire du mal, mais la violence est en lui, non pas dans un accessoire. Le vaudou n’est qu’une façade à sa culpabilité qu’il ne peut pas assumer.

Pour mener à bien ce projet, nous souhaitons jouer sur les couleurs, qui traduisent l’état d’esprit et les émotions du personnages, afin de montrer son évolution au cours du film.

Nous avons puisé notre inspiration dans des films et séries qui mélangent les thèmes que nous abordons dans ce film, mais aussi dans la mise en scène : la folie dans Black Swan, les pratiques occultes et les psychoses dans American Horror Story et le Vaudou, dans Mortel."

Emma-Lee et Thomas

MOODBOARD

 

Allocation of funds

Pourquoi une cagnotte ?

Nous avons recourt à une cagnotte pour ce projet puisqu'il est entièrement auto-produit.

L'argent récolté grâce à cette cagnotte sera redistribué dans 3 secteurs :

La technique - 30% - pour réaliser un court-métrage, il nous faut une caméra, ainsi que des lumières, de plus il nous faut du matériel son pour pouvoir enregistrer les dialogues.

La régie - 40% -lors du tournage, il faudra faire manger tout le monde, ainsi qu'avoir tous le matériel nécessaire pour le respect des règles sanitaires en vigueur.

Les défraiements - 30% - le personnel technique ainsi que les acteurs et figurants sont bénévoles sur le projet, cependant, il faut les défrayer notamment l'essence.

Le monde de l'audiovisuel coûte cher, cette cagnotte nous permettra donc, avec des moyens modestes de pouvoir réaliser ce projet qui nous tient à cœur.

Make a donation

Give what I want