MATTY GROVES

Participez à la production du nouveau clip de MORIARTY, réalisé par Philippe Dupuy et Loo Hui Phang, extrait du nouvel album (oct. 2013).

Project visual MATTY GROVES
Successful
203
Contributions
07/22/2013
End date
€14,175
Out of €13,000
109 %
Supported by
ZIMBALAM supports the project MATTY GROVES

MATTY GROVES

<p> Moriarty et Philippe Dupuy se rencontrent en octobre 2011, lors de la création de <em>Memories</em> <em>from</em> <em>the</em> <em>Missing</em> <em>Room</em>, mis en scène par Marc Lainé à la Ferme du Buisson. Etonnant mélange de théâtre, de musique, de dessins projetés, réalisés en live ou préalablement animés, le spectacle est rejoué en septembre 2012 au Théâtre de la Bastille. Entre la musique de Moriarty et l'univers graphique de Philippe Dupuy, des résonances évidentes apparaissent. Tous décident de poursuivre ce passionnant dialogue à travers un film de six minutes, <em>Matty</em> <em>Groves</em>, avec la complicité de Loo Hui Phang, écrivain et réalisatrice.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Memories" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/27310/memories.jpg"></p> <p>  </p> <p> <em><strong>Synopsis</strong></em></p> <p> Matty Groves est un jeune homme à la beauté incandescente. Il séduit la femme de son maître, Lord Daniel. Tandis qu'il ravit la belle épouse, un valet court avertir Lord Daniel. Ivre de colère, celui-ci surprend les deux amants. Il défie Matty Groves en duel et le tue. La femme de Lord Daniel est inconsolable. Celui-ci lui demande qui, de lui ou de Matty Groves, a sa préférence. Elle répond qu'elle aime Matty Groves et souhaite être enterrée avec le jeune homme dans ses bras et Lord Daniel à ses pieds. </p> <p>  </p> <p> <em><strong>Un</strong> <strong>conte</strong> <strong>tragique</strong></em></p> <p> Semblable à une chanson de geste, <strong>Matty Groves</strong> est un long poème tragique, variation du mythe de l'amour impossible. Dans un noir et blanc expressionniste, le film relatera cette même histoire, du point de vue des émotions. Mêlant prises de vue réelles et animation, il évoquera les univers visuels, empreints d'étrangeté et d'onirisme, du cinéma expressionniste des années 20, de <em>La Nuit du Chasseur</em>, de Méliès, de Man Ray.</p> <p>  </p> <p> Le dessin apparaîtra en surimpression, aux moments-clés du récit, matérialisant sous des formes graphiques  les émotions des personnages principaux. Ainsi, les sentiments de Matty Groves seront représentés par un déferlement de formes organiques, ceux de la femme par un entrelacs végétal et ceux de Lord Daniel par des lames acérées.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Moriarty___gen_murakoshi_color_1" height="357" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/27421/Moriarty___Gen_Murakoshi_color_1.JPG" width="535"></p> <p>  </p> <p> <strong>Moriarty</strong></p> <p> Inutile de chercher d'où ils viennent, quand et comment ils se sont rencontrés. Tout ce qu'on trouve reste mystérieux et souvent contradictoire. On soupçonne Rosemary et ses cinq frères (Thomas, Stephan, Charles, Vincent, Arthur) de ne pas nous aider, voire de brouiller les pistes.</p> <p> A écouter les 2 disques qu'on connait d'eux (<em>Gee Whiz But This Is A Lonesome Town, </em>2007, et <em>The Missing Room</em>, 2011) et les collaborations diverses (bande originale de la pièce, <em>La nuit, un rêve féroce </em>- Mike Kenny, Marc Lainé - 2009, Bande Originale d'<em>Une peine infinie</em>, film documentaire sur le plus jeune condamné à mort aux Etats-Unis de David André, 2011, Memories From The Missing Room avec Philippe Dupuy et Marc Lainé et plus récemment des collaborations avec Chrsitine Salem et Mama Rosin) on se dit qu'il est tout aussi inutile de leur attribuer un genre musical. On peut par contre remarquer qu'Elle et Ils chantent en anglais - version américaine -  et que sa voix à Elle, on s'en souviendrait entre mille, et d'ailleurs qu'on avait déjà été traversé par ce chant à la radio à propos d'un certain Jimmy, un bison parti loin de sa terre natale dont les parents réclament le retour à corps et à grognements.</p> <p> Prochain album: <strong><em>Moriarty &amp; ghosts</em> (featuring Wayne Standley, Don Cavalli, Mama Rosin)</strong>.<strong> </strong>Un album qui traverse le temps pour plonger dans la mémoire collective et raconter à travers les mots et mélodies de quelques illustres fantômes (Woddy Guthrie, Hank Williams, Mississippi John Hurt, Blind Willie Mc Tell...) l'histoire d'un fugitif, tour à tour séducteur, amant, meurtrier, croupier, bandit, veuf, esseulé...</p> <p> <a href="http://www.moriartyland.net" target="_blank">www.moriartyland.net</a></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>Distribution</strong></p> <p>  </p> <p> <img alt="Pierre_perrier" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/27299/Pierre_Perrier.jpg"></p> <p>  </p> <p> <strong>Pierre Perrier</strong>, remarqué notamment dans <em>Le</em> <em>héros</em> <em>de</em> <em>la</em> <em>famille</em> de Thierry Klifa, <em>Chacun</em> <em>sa</em> <em>nuit</em> et <em>American</em> <em>Translation</em> de Jean-Marc Barr, et la série <em>Les</em> <em>Revenants</em>, prêtera sa présence magnétique à Matty Groves.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Julie_dreyfus" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/27300/Julie_Dreyfus.jpg"></p> <p>  </p> <p> Le personnage de la femme sera incarné par <strong>Julie Dreyfus</strong> dont la beauté troublante hante les films de Quentin Tarantino (<em>Kill</em> <em>Bill</em>, <em>Inglourious</em> <em>Basterds</em>).</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Geoffrey_carey" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/27301/Geoffrey_Carey.jpg"></p> <p>  </p> <p> L'étonnant <strong>Geoffrey Carey</strong>, qui traversait le spectacle <em>Memories</em> <em>from</em> <em>the</em> <em>Missing</em> <em>Room</em> de sa présence inquiétante, interprétera Lord Daniel.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Prtrait_ph_dupuyn_b" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/27344/prtrait_Ph_Dupuyn_b.jpg"></p> <p>  </p> <p> <strong>Philippe Dupuy</strong></p> <p> Né en 1960, Philippe Dupuy rencontre Charles Berberian en 1983, comme lui auteur de bande dessinée. Leurs signatures deviennent alors indissociables, tant pour le dessin que pour le scénario. Pendant près de 25 ans, ils publieront une quarantaine d’albums. Leur série Monsieur Jean les fait connaître auprès d’un large public. Le quatrième tome obtient le Prix du Meilleur Album au Festival d'Angoulême en 2000. De leurs voyages autour du monde, Philippe Dupuy et Charles Berberian rapportent de nombreux carnets de dessins. Ceux-ci font l’objet d’une imposante et luxueuse édition aux éditions Du Chêne. Depuis le début de leur collaboration, ils poursuivent aussi une fructueuse carrière de dessinateurs-illustrateurs, tant dans la presse que dans la publicité. Ils signent régulièrement des affiches de cinéma. Aux Etats-Unis, on peut voir régulièrement leurs dessins dans le magazine littéraire The New Yorker. Ils travaillent également à l’édition en tirages limités d’images et de livres d’artistes, en sérigraphie et en lithographie. De nombreuses expositions leur sont consacrées, notamment à Paris, Bruxelles, Istanbul, Lisbonne, Porto, Genève, Helsinki. Les villes de Louvain et d’Angoulême présentent d’importantes rétrospectives de leur oeuvre respectivement en 2000 et en 2009. Parallèlement à la réalisation de ses ouvrages cosignés avec Charles Berberian, Philippe Dupuy explore d’autres champs graphiques et narratifs, multipliant des expériences éclectiques, parfois en collaboration, parfois seul : concerts dessinés, installations, performances. En 2011, c’est la rencontre avec le groupe Moriarty à l’occasion de Memories from The Missing Room, spectacle écrit et mis en scène par Marc Lainé autour de l'album éponyme du groupe Moriarty. Depuis quelques années, Philippe Dupuy signe également des ouvrages qu’il réalise sans Charles Berberian, ouvrant pour lui une nouvelle voie, tant sur le plan personnel qu’artistique. En 2008, Philippe Dupuy obtient avec Charles Berberian le Grand Prix de la Ville d'Angoulême.</p> <p> <a href="http://www.philippedupuy.fr" target="_blank">www.philippedupuy.fr</a></p> <p>  </p> <p> <img alt="Loo_by_jmbarr_copyred" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/27340/loo_by_jmbarr_copyred.jpg"></p> <p>  </p> <p> <strong>Loo Hui Phang</strong></p> <p> Loo Hui Phang, née en 1974 au Laos, est une écrivaine, scénariste et réalisatrice française.</p> <p> Auteur de scénarios de romans graphiques <em>(Panorama, J'ai tué Geronimo, Prestige de l'uniforme </em>Prix littéraire PACA 2008, <em>Les Enfants Pâles...), </em>elle a collaboré entre autres avec Philippe Dupuy, Charles Berberian, Hugues Micol, Cédric Manche, François Olislaeger. Fortement nourris d’influences littéraires et cinématographiques, ses récits tendent à s’évader du cadre de la bande dessinée traditionnelle pour explorer d’autres territoires narratifs.</p> <p> Son goût pour la narration visuelle la porte ainsi vers la réalisation qu'elle aborde parallèlement à l'écriture. En 2001, pour une édition spéciale de la bande dessinée <em>Monsieur</em> <em>Jean,</em> <em>comme</em> <em>s'il</em> <em>en</em> <em>pleuvait</em> de Dupuy-Berberian, elle réalise un documentaire à New York. Puis, elle co-réalise avec Philippe Dupuy <em>Bicéphale,</em> un court métrage d'animation, en 2003.</p> <p> En 2004, elle collabore avec Michel Houellebecq pour l'écriture d'un court métrage, "Monde extérieur", adaptation de poèmes extraits du recueil "Rester vivant".</p> <p> En 2006, elle adapte l’un de ses romans graphiques, <em>Panorama</em>, en moyen métrage. Co-produit et diffusé par Arte, le film a été présenté à plusieurs festivals (Genève, Bruxelles, Angoulême, Lisbonne, pré-sélection au festival de Berlin), et s’est vu décerner le prix Nouveau Regard au festival GLBT de Turin en 2008. Cette expérience confirme son goût pour le cinéma et son désir d’aborder ses récits sous une forme filmique.</p> <p> <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Loo_Hui_Phang" target="_blank">https://fr.wikipedia.org/wiki/Loo_Hui_Phang</a></p> <p>  </p> <p> <strong>Air Rytmo</strong></p> <p> AIR RYTMO est le label anagramme du groupe MORIARTY fondé par ses membres en octobre 2010 afin de « se réconcilier avec leur propre lenteur ». Les membres du groupe ont confié la gérance de cette SARL à  Sébastien Zamora (Fondateur de Zamora Productions &amp; manager de Moriarty) qu’ils ont rencontré en 2005 dans le cadre du dispositif d’accompagnement Paris Jeunes Talents dont ils furent lauréats cette même année. AIR RYTMO gère les productions phonographiques de Moriarty, ainsi que ses droits éditoriaux et a vocation à développer les multiples productions artistiques des cinq membres de Moriarty.  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>Réunissant toutes ces personnalités aux talents singuliers, <em>Matty Groves</em> promet d'être un film étonnant, étrange, inédit auquel vous pouvez participer avec nous.</strong></p>

Allocation of funds

<p> Réalisation + scénario............................3000 €</p> <p> cachets équipe technique......................7680 €</p> <p> cachets comédiens.................................3420 €</p> <p> Animation des dessins...........................3000 €</p> <p> Montage...................................................1000 €</p> <p> Régie........................................................1510 €</p> <p> Maquillage, costumes, accessoires.........400 €</p> <p> Assurance..................................................400 €</p> <p> Location plateau.....................................1088 €</p> <p> Imprévus (10%).......................................2150 €</p> <p> Frais généraux (7%)................................1504 €</p> <p>  </p> <p> <strong>TOTAL = 25 152 euros</strong></p> <p> Contribution Kisskissbankbank = 13 000 €</p> <p> Charge financière Air Rytmo Production (label de Moriarty) = 12 152 €</p> <p>  </p> <p> Air Rytmo ne pourra assumer seul la production de ce film. Votre contribution, si elle est avant tout un accompagnement artistique est donc la clé de sa réalisation.</p> <p> Un apport supplémentaire permettra de peaufiner la technique d'animation ainsi que le traitement des images.</p>

Choose your reward

Make a donation

Give what I want

Sold out

€50

NOUVELLE CONTREPARTIE !!! Vous serez crédité dans les remerciements du générique du film. Ce dessin original signé par Philippe Dupuy, ayant servi à la collecte pour les messages via Emails, Facebook et actualités Kisskiss.
  • 1 contribution
  • 0/1 available

€70

NOUVELLE CONTREPARTIE !!! Vous serez crédité dans les remerciements du générique du film. Cette page originale dessinée et signée par Philippe Dupuy, ayant servi à la collecte pour les messages via Emails, Facebook et actualités Kisskiss.
  • 1 contribution
  • 0/1 available

€70

NOUVELLE CONTREPARTIE !!! Vous serez crédité dans les remerciements du générique du film. Cette page originale dessinée et signé par Philippe Dupuy, ayant servi à la collecte pour les messages via Emails, Facebook et actualités Kisskiss.
  • 1 contribution
  • 0/1 available

€100

NOUVELLE CONTREPARTIE !!! Vous serez crédité dans les remerciements du générique du film. Ces deux pages originales dessinées et signées par Philippe Dupuy, ayant servi à la collecte pour les messages via Emails, Facebook et actualités Kisskiss.
  • 1 contribution
  • 0/1 available

€100

NOUVELLE CONTREPARTIE !!! Vous serez crédité dans les remerciements du générique du film. Ces deux pages originales dessinées et signées par Philippe Dupuy, ayant servi à la collecte pour les messages via Emails, Facebook et actualités Kisskiss.
  • 1 contribution
  • 0/1 available

€100

NOUVELLE CONTREPARTIE !!! Vous serez crédité dans les remerciements du générique du film. Ces deux pages originales dessinées et signées par Philippe Dupuy, ayant servi à la collecte pour les messages via Emails, Facebook et actualités Kisskiss.
  • 1 contribution
  • 0/1 available

€300

Vous serez crédité dans les remerciements du générique du film. Dessin original signé par Stephan Zimmerli et Philippe Dupuy (vu dans le film de présentation) + nouvel album de Moriarty (LP) dédicacé en précommande
  • 1 contribution
  • 0/1 available