SOUTENEZ LE DOCUMENTAIRE MOTS DE TÊTE AVEC GIL BOURASSEAU, L'AMI ET HOMME DE THÉÂTRE ATTEINT D'UNE TUMEUR CÉRÉBRALE.

Large_une_kisskiss5-1505576248-1505576278

The project

 

 

Mots de tête c'est l'aventure humaine à laquelle nous convie Gil Bourasseau, comédien qui lutte contre une tumeur cérébrale dans la zone du langage. Contre les bégaiements, les aphasies et autres dyslexies dont l'acteur a appris à se jouer, Gil va devoir reconstruire tous les chemins qui mènent aux mots et à la parole

 

 

 

Gil_gp_regard_camera-1505370808

 

 

 

 

 

                                        GENÈSE ET INTENTION

 

 

 

- Allô !

- Salut, p’tit bonhomme !

- Salut, mon grand ! comment ça va ?

- Ben, c'est pas terrible. Ça recommence. J’ai rendez-vous mardi prochain avec le neurochir’ (neurochirurgien). Tu peux être là ?

- Moi ?!

- Oui, toi. Avec ta caméra.

- Tu veux que je filme ?!

- Je veux qu’on fasse quelque chose tous les deux avec ça.

- Tu veux faire un film ? un doc ?

- Ça, c’est toi qui sais. Je te fais confiance. Tu sais, c’est pas bon.

 

 

Nous sommes à l'automne 2014. Pressentant la gravité de l'annonce, Gil souhaite que je le filme dans cette aventure. Pour faire quelque chose de tout ça, comme il dit. Gil c'est un ami de longue date. Une amitié de 25 ans. Alors je commence à tourner dès ce premier rendez-vous avec  le neurochirurgien. L'IRM n'est pas bonne. La tumeur s'étend. Il faut opérer de toute urgence. Une opération dite éveillée. On réveille le patient après la trépanation pour qu'il guide le chirurgien afin de ne pas endommager de circuit vital.

 

"Au commencement était le Verbe", nous dit le Livre. L'homme est un animal parlant. La parole fait l'homme. La parole nous fait, la parole fait l'autre. Et la tumeur frappe Gil justement là, dans la possibilité du mot, lui l'homme de théâtre ! Lui l'acteur, le comédien.

 

- Qu’est-ce qu’il te restera de la vie ? de ton expérience sur terre ?

- Le poème. La force du poème. Les mots. Définitivement.

 

Gil nous invite dans sa quête des mots perdus, des mots qui n'arrivent pas se dire, qui se cachent dans ses synapses labyrinthiques à reconstruire. Ponts brisés, précipices à traverser. Jour après jour, de séances de rééducation chez l'orthophoniste en promenades amicales, de consultations médicales en journée de travail au plateau de la salle de spectacle, Gil se bat pour retrouver le chemin de chaque mot, retrouver la parole de l'homme de théâtre qui loue depuis tant d'années la beauté et la force du verbe.

 

Et, parfois, laisser le silence dire tout ce que l'on ne peut pas dire. Crier en silence. Il suffit d'un regard. Le regard de Gil face caméra qui en dit beaucoup plus sur la vie que toutes les encyclopédies. Les images parlent. Gil fanfaron roulant à vive allure dans sa Chrysler Le Baron rouge décapotable. Gil cabot faisant le pitre avant une perfusion. Gil philosophe marchant dans la forêt derrière chez lui. Et Gil de retour au plateau du théâtre pour sa dernière mise en scène. Vivant.

 

Parce que la consigne, c'est de vivre ! Jusqu'au bout.

 

On dit que chaque soir au lever de rideau, le théâtre convoque la mort, et que le cinéma filme la mort, "la mort au travail" :  la mort vingt-quatre fois par seconde ! dit Cocteau.

 

 "La Mort, dans une société, il faut bien qu'elle soit quelque part ; si elle n'est plus (ou est moins) dans le religieux, elle doit être ailleurs ; peut-être dans cette image qui produit la Mort en voulant conserver la vie." (Roland Barthes).

 

 

 

Gil_et_celine_a_gif-1505549489

 

 

Si la conscience de la mort fait de nous des fabricateurs de récit, ce n'est pas la chronique d’une mort annoncée qu'on veut raconter mais une ode à la vie. Ne pas laisser le dernier mot à la mort, mais au verbe fait chair. Pour que le chant au-delà de la mort ait le dernier mot. Peut-être parce que comme nous dit le poète « les mots sont toutes la poésie de la vie « (René Char) et que "l'art est la seule chose qui résiste à la mort" (André Malraux).

 

 

À la mémoire de Gil,

À Cécile, Maya, Jeanne et Camille.

 

Céline Dupuis.

 

 

 

Cdfilms_logo-1505386101

 

 

 

Un film de  Céline Dupuis avec Gil Bourasseau, Cécile Tournesol,

et les créations de la compagnie de théâtre L'art mobile.

 

Avec la participation des médecins de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière :

docteur Gilles Huberfeld, neurologue

docteur Laurent Capelle, neurochirurgien

docteur Caroline Dehais, neuro-oncologue

et les orthophonistes de l'hôpital Rothschild.

                

 

                                 

Cdfilms_logo-1505386101

 

                             

 

Cd-1505371108

 

Céline Dupuis, réalisatrice.

 

Après une licence de cinéma à Paris I, des stages Afdas en réalisation et en montage, elle intègre l'atelier scénario de La Fémis, où elle développe le long métrage Le dernier voyage de Baba (ou Où tu iras j'irai) sélectionné à La nuit blanche du scénario au festival de Cannes 2012 et à la résidence Regards croisés de l'Atelier de scénario franco-britannique 2013. Céline Dupuis a exercé une quinzaine d'années comme 1ère assistante réalisatrice cinéma et photographe de plateau sur des films de Luc Moullet, Laurent Perreau, Danielle Arbid, Marina de Van, Mathias Gokalp, Valérie Gaudissart, Julius-Amédée Laou, Arnaud Legoff. Elle travaille comme cadreuse, assistante mise en scène, monteuse, photographe, réalisatrice, scénariste, et dirige des ateliers d'éducation artistique. Céline Dupuis écrit et développe actuellement plusieurs projets de fiction et de documentaire.

 

Cdfilms_logo-1505386101

 

 

Gil_lecture_9-1505377228  

 

Gil Bourasseau, comédien, metteur en scène et fondateur de L'art mobile.

 

Formé à l’école Charles Dullin et à Théâtre en actes, en 1994 il fonde la compagnie de théâtre L’art mobile. Il joue Marivaux, Goldoni, Novarina, Copi, Musset, Lessing, Forti, Corneille, Renaude, Krœtz, Besnehard, Griselin, Feydeau, Claudel, Brecht. Il met en scène Fassbinder, Corneille, Eudes Labrusse, Jean-Pierre Siméon, Brecht, Luc Tartar, d’autres auteurs contemporains et des spectacles « tout terrains ». En 2005, il construit le Théâtre Portatif avec lequel il emmène 7 créations en milieu rural et périurbain. Gil Bourasseau est décédé le vendredi 29 juillet 2016 à l'âge de 47 ans des suites de cette tumeur cérébrale.

 

                                       Cdfilms_logo-1505386101

 

 

6cdf0d_520acb6c13e128862ffb4b9db37a9d70-1505370660

 

Cécile Tournesol, comédienne, metteuse en scène, directrice de L'art mobile et instructrice de Kinomichi.

 

Après des études d’art dramatique à l’école Claude Mathieu, elle travaille en compagnies (Le temps de vivre, la Spirale) et fait du théâtre en prison et dans des hôpitaux psychiatriques. Elle joue Brecht, Molière, Eschyle, Poudéroux, Racine, Corneille, Musset, Tchekhov, Hugo, Feydeau, Courteline, Cholem Aleikhem, Kribus, An-Ski, Claudel, Perrine Griselin, Noëlle Renaude, Bruno Allain, Luc Tartar. En 2000, elle rencontre Gil et devient artiste associée et responsable de l’action artistique de L’art mobile. Elle met en scène les chuchotoirs, Juste avant la rivière, Mais n’te promène donc pas toute nue, En attendant grillage, Inaugurations, Les échelles de nuages, Noces, Le cercle de craie caucasien. Actuellement, Cécile Tournesol monte la pièce Les yeux d'Anna de Luc Tartar dont la création est prévue à l'automne 2018.

 

                           Cdfilms_logo-1505386101

 

 

Laure_gardette-1505371299

 

Laure Gardette, monteuse.

Laure Gardette, c'est  l'oeil émérite, le regard critique et avisé de la réalisatrice.

 

Laure Gardette a monté les films de nombreux réalisateurs et cinéastes : François Ozon (L'amant double, Frantz, Potiche, Dans la maison, Jeune & jolie, Une nouvelle amie), Maïwen (Polisse, Le bal des actrices, Pardonnez-moi, I'm an actrice), Grand Corps Malade (Patients), Franck Gastambide (Pattaya), Nadine Labaki (Caramel), Jérôme Bonnell (La dame de trèfle), Marc Fitoussi (La ritournelle), Daniel Karlin (Et si on parlait d'amour...), Daniel Pennac (Empreintes), Leos Carax (My last minute), etc. En 2012, elle obtient le césar du meilleur montage pour Polisse de Maïwenn. En 2017, elle est de nouveau nommée pour Frantz de François Ozon.

                                    

                               Cdfilms_logo-1505386101

 

 

Arnaud-legoff-1505371005

 

Arnaud Legoff, réalisateur, cadreur, monteur et producteur.

Arnaud Legoff a filmé Gil Bourasseau à plusieurs reprises sur des fictions et pubs.

 

Arnaud Legoff est réalisateur et producteur de pub, de reportage, d’émission TV, de captation, de documentaire. La démarche d’Arnaud Legoff se caractérise par l’utilisation de tous les codes de la fiction dans un seul but : raconter une histoire. Venant du graphisme et de la publicité, il a travaillé à la création et à la conception d’émissions comme Tracks sur Arte, le Ring sur France Ô, ou Live@Home...

 

Cdfilms_logo-1505386101

 

 

Viot_sara_01-1505371462

 

Sara Viot, comédienne.

Sara Viot c'est la voix qui donne à entendre ce qui n'est pas à voir dans le film.

 

Formée au Conservatoire de Brest dont elle reçoit la médaille d’or à l’unanimité en 1993, elle intègre ensuite le Cours Florent où elle reste jusqu’en 1997. Entre 1998 et 2004, elle suit les stages de l’« Actor’s Studio » dirigés par Jack Waltzer. Puis elle joue au théâtre (Ivanov de Tchekhov, Concessions de Thierry Samitier, La reine morte de Montherlant, Le mariage de Figaro de Beaumarchais, Le cercle de craie caucasien de Brecht...) et dans des courts-métrages comme De l’amour d’Aure Atika qui lui vaut un prix d’interprétation féminine du public. Elle est nommée pour le prix Beaumarchais du Figaro dans la catégorie Meilleure Révélation pour son rôle dans " Independence, Iowa" de Lee Blessing. On la voit également dans des séries télévisées (Julie Lescaut, Alice Nevers, Le juge est une femme). Elle est actuellement à l'affiche de Quai des brumes au théâtre Essaion.

 

                 Cdfilms_logo-1505386101

 

 

Marianne_seleskovitch-1505381486

 

Marianne Seleskovitch, mezzo-soprano, professeur de chant et chef de choeur.

Marianne Seleskovitch c'est la voix chantée du film.

 

Marianne Seleskovitch acquiert à la Maîtrise de Paris une solide pratique du Chœur tout en étudiant le Chant Lyrique, le Piano et l’Ecriture. Après un double cursus - classes supérieures des CRR de Rueil-Malmaison et de Paris / Université Paris IV-Sorbonne - elle obtient un Prix de Chant Lyrique et une Licence en Musicologie, puis se perfectionne auprès de Peggy Bouveret, Jean-Louis Serre et Julie Robard-Gendre. Son expérience l’a amenée à chanter sous la direction des plus grands chefs - Sir Colin Davis, A. Allemandi, M. Corboz…, à participer à diverses productions lyriques et à de nombreuses créations contemporaines. Elle crée aussi ses propres spectacles et intègre régulièrement des ensembles vocaux. Elle se produit régulièrement avec la compagnie « La Chambre aux Echos », la pianiste Elsa Cantor au sein du « Duodifa » et le collectif d’artistes « Les Platonnes ». Son dernier spectacle, Give Me A Few Words "seule en scène", entièrement a cappella, fait preuve de ses grandes qualités techniques et artistiques, tant comme chanteuse que comme comédienne. Titulaire du Diplôme d’Etat, Marianne Seleskovitch enseigne le Chant et le Chant Choral (Paris et Choisy-le-Roi) et donne des cours de voix pour comédiens pour plusieurs compagnies et à l’Atelier International de Théâtre « Blanche Salant ». Elle travaille depuis l’été 2015 au sein du Festival « Classique au Vert » de la Mairie de Paris, et des stages d’été de l’Académie de Colombes et de Flaine (Opus 74).

 

                            Cdfilms_logo-1505386101

 

 

Patrice_le_cadre-1505381749

 

Patrice Le Cadre, auteur, metteur en scène, réalisateur et éclairagiste.

Patrice Le Cadre est l'éclairagiste des séquences théâtrales du film.

 

Patrice Le Cadre crée les lumières de nombreux spectacles depuis 1995. En 1993, il crée la compagnie La source codirigée par Laurence Hétier. En 1997, il participe à la création du Théâtre du Nord-Ouest aux côtés de Jean-Luc Jenner. Il a réalisé le long métrage "Tu écriras sur du sable" actuellement en post-production.

 

Cdfilms_logo-1505386101

 

 

Et aussi avec les bonnes volontés à trouver :  infographiste / truquiste, compositeur / sound designer / bruiteur, mixeur, étalonneur...

 

 

13529015_10154216655814277_5882176286544769901_n-1505385793

 

 

 

 

CD Films est une production audiovisuelle associative créée en 1997. CD Films a soutenu la réalisation de plusieurs fictions et documentaires à différents stades de production, de l'écriture à l'édition. CD Films propose la réalisation de captation et de video pour le spectacle vivant et l'audiovisuel. CD Films encadre des ateliers d'éducation artistique et des actions culturelles dans les collèges, lycées, conservatoires, prisons, hôpitaux, associations et centres sociaux.

 

Cdfilms_logo-1505386101

 

Why fund it?

             DEVIS  &  CALENDRIER PRÉVISIONNEL DU FILM

 

 

ÉCRITURE : 007 €   ///  HIVER 2017-2018

 

Écriture du synopsis du film, de la narration, des séquences restant à tourner. Pour cette étape, on a juste besoin d'amour, d'eau fraîche, d'une piscine à l'ozone à proximité, de rire, de rêve, de bons amis avec ou sans lunettes, d'étincelles dans les yeux, de buena onda et de kiss !

 

 

 

 

TOURNAGE : 2500,00 €  ///  PRINTEMPS 2018

 

Toutes les séquences documentaires avec Gil sont tournées mais il reste à filmer les séquences (écrites pendant l'hiver) avec des comédiens dans un théâtre -la boîte noire du plateau et de la scène comme la boîte crânienne de Gil, et à enregistrer des entretiens avec le personnel médical, à réaliser des séquences purement visuelles, allégoriques, poétiques, ici, là et ailleurs.

 

Les contributions au tournage serviront à la location du matériel (équipements et accessoires, drones, éclairages, enregistreur son, etc) et à financer les défraiements des équipes.

 

 

 

 

 

POST-PRODUCTION : 5000,00 €  ///  PRINTEMPS-ÉTÉ 2018

 

Le montage comportera des extraits de captations des spectacles avec Gil et des videos tournées en Hi8 et DV depuis une vingtaine d'années qu'il faut donc gonfler/transcoder a minima en Full HD (2K).

 

Le film intégrera des archives de cinéma qui résonnent avec la mise en image du labyrinthe neuronal (exemple : l'ouverture des portes dans Alphaville de JLG).

 

L'idée est d'animer le documentaire d'une création graphique de qualité : lettrages qui parcourent l’image, explosent, se cognent, s'agitent, etc, et animation qui nous transporte dans les méandres des synapses, etc.

 

La réalisation prévoit une création sonore de qualité évocatrice de l'intériorité cérébrale de l'univers du film et de sa résonance. Cela comprend l'enregistrement de la musique originale, l'enregistrement des voix (chants, polyphonies, etc) et des sons à enregistrer/créer : bruits de courts-circuits, sons de l'IRM, etc.

 

Les contributions à la post-production serviront aux locations et achats de matériels de post-production (studios d'enregistrement et de post-production, disques durs de travail et de sauvegarde, etc) et aux défraiements des équipes sur les différentes étapes nécessaires à la finalisation du film : Numérisation, transfert, transcodage, conformation, sauvegarde des rushes et des archives | Montage image et son | Graphisme et infographie | Enregistrement des voix | Création sonore | Mixage | Étalonnage | Export et DCP.

 

 

 

 

 

DIFFUSION : 1500,00 €  ///  AUTOMNE 2018

 

Un film c'est fait pour être vu ! Les contributions permettront d'assurer la meilleure diffusion et visibilité possible : création d'un site dédié et de matériel de promotion (affiches, flyers, etc), organisations d'avant-premières et de projections, réalisation et gravure de DVD, etc.

 

CD Films percevra l'intégralité de la collecte hormis les 8% pour KissKissBankBank. Au-delà des 9 000 € collectés, CD Films pourra rembourser les frais déjà engagés par la réalisatrice et, au-delà de 13 000 €, il sera même possible de verser des droits d'auteurs.

 

 

 

 

                    Avec notre reconnaissance ad vitam aeternam !

 

 

 

 

                                 Extraits de quelques rushes bruts | 12'

 

 

Thumb_14992084_1204185246307902_7096463336631605201_n-1498722388
CD Films

CD Films est une production associative sans but lucratif créée en 1997 à Paris. Elle accompagne la création audiovisuelle d'oeuvre originale de l'écriture à la post-production : fictions, documentaires, clips, captations, création video, etc. L'association dirige des ateliers d'éducation artistique et d'action culturelle dans les collèges, lycées,...

Newest comments

Thumb_default
Que le film se fasse courage!!!!
Thumb_default
Bonne chance pour la suite!
Thumb_default
J'espère voir le projet fini diffusé le plus largement possible! Bon courage et bonne chance. Bisous.