NORME — STANDARD — ACTUEL (Sélection Naturelle)

❝ Participez au financement du court-métrage satirique de Maxime Grayt & Sylvain Dufayard ❞

Project visual NORME — STANDARD — ACTUEL (Sélection Naturelle)
Failed
0
Contributions
07/18/2015
End date
€2,175
Out of €2,500
87 %

NORME — STANDARD — ACTUEL (Sélection Naturelle)

<p> ☛ <strong>SYNOPSIS</strong> ☚</p> <p>  </p> <p> Dans le noir, un homme suffoque. Il doit renouveler son oxygène au plus vite.</p> <p>  </p> <p> <em>Durée prévue : 4 minutes</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> ♜ <strong>GENÈSE DU PROJET</strong><strong> </strong>♜</p> <p>  </p> <p> ▧<strong> DE L’ARTICLE À LA FICTION </strong>▧ SÉLECTION NATURELLE ▧</p> <p>  </p> <p> L’idée de ce film court est née à la suite de la lecture d’un article sur l’aéroport de Caracas qui impose une taxe sur l'air respiré.</p> <p>  </p> <p> L’article est juste ici : <a href="http://www.lefigaro.fr/societes/2014/07/15/20005-20140715ARTFIG00208-l-aeroport-de-caracas-impose-une-taxe-sur-l-air-respire.php">TAXE SUR L’AIR</a></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong><em>- Bonjour Madame, et si je n’veux pas payer l’air que je respire, je m’asphyxie ?</em></strong></p> <p> <strong><em>- Désolé Monsieur, je ne fais qu’appliquer la procédure.</em></strong></p> <p> <strong><em>- Ah d’accord…</em></strong></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Cette absurdité a rebondi dans tous les recoins de nos esprits telle une bille de flipper.</p> <p> Les idées ont commencé à affluer et nous avons fini par écrire ❝ Sélection Naturelle ❞.</p> <p> Cette caricature prend en ligne de mire l’administration, elle, qui nous est si chère, elle, qui se veut tellement proche de l’humain et qui est finalement totalement déconnectée de la réalité.</p> <p> Il est évident pour nous que cet univers implique l’utilisation des files d’attente interminables, des ambiances et des décors glaciaux, ou encore des guichetiers aussi stoïques que des machines.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> ❝<strong><em> C'est chacun son tour et t’as pas intérêt à broncher ! </em></strong>❞</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Ici ce n’est pas le renouvellement de votre carte d’identité ou d’une demande de remboursement d’assurance maladie, mais bien de venir acheter sa dose d’air.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> ❝ <strong><em>BON PLAN ! </em></strong><strong><em>Avec cette offre, vous économisez 20% sur votre air quotidien </em></strong>❞</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="2a044a411f3876c26774ff-1434971433" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/212417/2a044a411f3876c26774ff-1434971433.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Guichetblinde_-1434971468" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/212418/Guichetblinde_-1434971468.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> ❝ Sélection Naturelle ❞ est en fait le second opus d’une suite de courts métrages, réunis sous le nom de Norme — Standard — Actuel. Ces épisodes ont la même approche d’un point de vue idéologique et esthétique.</p> <p>  </p> <p> Ce sont de courtes scènes satiriques dans la lignée des ' Idées Noires ' de Franquin, sur des sujets sociaux, politiques, ou encore technologiques de notre société actuelle.</p> <p> Ca fait rire, certes, mais ça fait rire jaune, ou noir, c'est à vous de voir ! </p> <p> Marqué par l'esthétique et la force incisive des illustrations de Franquin, nous travaillons sur un schéma filmique qui se rapproche de la bande dessiné.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Ob_10ee19_franquin-la-guillotine-1436174246" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/216369/ob_10ee19_franquin-la-guillotine-1436174246.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Le premier épisode étant en cours d’envoi dans les festivals, nous ne pouvons malheureusement pas le mettre en ligne. Cela dit, nous vous avons préparé quelques screenshots, ci-dessous, pour vous permettre d'appréhender au mieux l’esthétique et l’ambiance de cette suite de courts métrages :  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Capture_d_e_cran_2015-06-18-1434992851" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/212576/Capture_d_e_cran_2015-06-18-1434992851.png"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Capture_d_e_cran2015-06-18-1434992963" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/212577/Capture_d_e_cran2015-06-18-1434992963.png"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> ☛ <strong>L'ÉQUIPE </strong>☚</p> <p>  </p> <p> ☼ LES AUTEURS ☼</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> □ Maxime GRAYT (scénariste/réalisateur)</p> <p>  </p> <p> <img alt="01maxime_grayt-1434971182" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/212413/01Maxime_Grayt-1434971182.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> □ Sylvain DUFAYARD (réalisateur/chef opérateur)</p> <p>  </p> <p> <img alt="Img_0381-1435079692" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/212916/IMG_0381-1435079692.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Maxime GRAYT (26) et Sylvain DUFAYARD (26) sont deux réalisateurs nés à GAP dans les Hautes Alpes. Amis d’enfance, ils ont déjà réalisé ensemble plusieurs projets de courts métrages et de clips vidéos. L’un scénariste et l’autre chef opérateur, ils se complètent dans la réalisation. Ceci leur permet d’avoir une vision plus globale d’un projet et d’apporter plus facilement des solutions techniques dans le processus de création.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="02photo_real-1434978846" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/212464/02Photo_real-1434978846.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> ☼ LES COMÉDIENS ☼</p> <p>  </p> <p> □ Mélissa CORNU (dans le rôle de la guichetière)</p> <p>  </p> <p> <img alt="Capture_d_e_cran_2015-1434971332" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/212415/Capture_d_e_cran_2015-1434971332.png"></p> <p>  </p> <p> Comédienne, formée également à la danse, au mime et à l’acrobatie, elle s’intéresse particulièrement à l’expression du corps et au mouvement sur scène et face à la caméra.</p> <p> Elle développe ses recherches auprès de différents metteurs en scène : Coline Serreau ou Krzysztof Warlikowski pour l’opéra, Pascal Morelli ou Jean-Pierre Mocky pour le cinéma, Philippe Decouflé ou Heloïse Rémy pour la danse. Elle s’inscrit dans divers projets entre la France et la Belgique.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> □ Denis LELUC (dans le rôle de l'homme qui s'asphyxie)</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Denis_leluc-1434979111" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/212468/Denis_Leluc-1434979111.jpg"></p> <p>  </p> <p> Après avoir tourné aux côtés de Marina Foïs, dans le film "Papa ou Maman" de Martin Bourboulon, il tourne pour quelques épisodes de la saison 3 de la série "Falco" dans le rôle d'Édouard Ponthieux. Vous pouvez également le voir sur Canal +, dans le film "French Kiss" qu’il a co-écrit.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> ☼ LA PRODUCTION ☼</p> <p>  </p> <p> <img alt="Logo_mtnt-1436376954" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/217138/Logo_MTNT-1436376954.jpg"></p> <p>  </p> <p> Maintenant Productions a décidé de s'engager dans le projet Norme — Standard — Actuel car nous adhérons à la vision satirique qu'ont ses auteurs de notre société. Après un premier épisode convaincant, nous voulons aujourd'hui continuer cette série de courts métrages de plus en plus ambitieux pour les faire ensuite vivre en festivals. </p> <p>  </p>

Allocation of funds

<p> ☛ La collecte servira à compléter le financement du court-métrage :</p> <p>  </p> <p> □ Le studio (<a href="http://www.rapanui.be/" target="_blank">La pyramide</a>) : 600 €</p> <p> □ Location du matériel manquant : 250 €</p> <p> □ Construction des décors (notamment du guichet) et les accessoires : 400 €</p> <p> □ Une partie de la postproduction (tout ce que nous ne pouvons pas faire nous-même, l'étalonnage image et le mixage son principalement) : 300 €</p> <p> □ Régie / Catering : 750 €</p> <p> □ Défraiement de nos techniciens : 200 €</p> <p>  </p> <p> ☛ Atteindre ce seuil nous permettrait de faire le court-métrage dans de bonnes conditions. Mais chaque euro supplémentaire ne serait pas perdu, au contraire, il serait utilisé pour nous permettre une plus grande flexibilité au niveau de la postproduction, qui va jouer un rôle capital pour le film.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Logo_signature_mail-1434994381" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/212584/Logo_signature_mail-1434994381.jpg"></p>

Choose your reward

Make a donation

Give what I want