On ne badine pas

Pour que le rêve devienne réalité...!

Project visual On ne badine pas
Successful
26
Backers
07/19/2019
End date
€2,000
Out of €2,000
100 %

On ne badine pas

Ce sont deux très vieux amis, Christel Pourchet et Maximilien Solvès, qui vont vous raconter une histoire d'amour, enfin ! des histoires d'amour: des drôles, des moins drôles, des histoires d'hier et d'aujourd'hui, toujours avec poésie et fantaisie. Non, ils vont vous raconter UNE histoire d"amour. Et comme ils sont comédiens, ça va se passer sur un plateau pour eux et dans de confortables fauteuils rouges pour vous !

L'HISTOIRE

Tout démarre dans une bibliothèque universitaire. Enfin, c'est ce qu'on croit. Deux étudiants planchent sur une dissertation ayant pour thème : « Le rapport amoureux dans le répertoire théâtral français ». Enfin, c'est ce qu'ils croient.

Au fur et à mesure de leurs échanges, ils vont progressivement devenir les personnages des œuvres qu'ils évoquent, tout en explorant parallèlement les méandres de leurs propres sentiments. Enfin, c'est ce qu'ils veulent nous faire croire !

De Molière à Pagnol, d'Adam de la Halle à Feydeau, les réalités se multiplient et se superposent tant et si bien qu'on ne sait plus sur quel pied danser !

 

LES ARTISTES

En deux mots, (enfin...)

 

Christel Pourchet

Comédienne/auteur

Christel, la Franco-Suédoise de service, fait ses premiers pas sur les planches dès l'âge de 14 ans à Bruxelles, en Belgique. Elle y rencontre ses premiers rôles au théâtre mais également au sein de comédies musicales.

Une fois son Bac en poche, elle part s'installer à Paris pour devenir élève de Jean-Laurent Cochet. Elle fait un peu de droit pour rassurer son papa et enchaîne les projets théâtraux, cinématographiques et télévisuels.

Elle incarnera la femme du peintre André Mare dans le téléfilm « André Mare, carnets de bord d'un caméléon » diffusé sur France 5 à la rentrée 2014. En 2015, elle interprète le rôle de Jeannette dans « Roméo et Jeannette » de Jean Anouilh (msc. Vincent Marbeau). Elle se lance également dans l'écriture de scénario avec le film « Une place au soleil », réalisé par Jérémie Duvall et dont elle incarne le rôle principal. Suivra « Ton père, mon héros » (2017). Elle interprète le rôle de Louise dans « Les Nuits de la colère » d'Armand Salacrou (msc. Pierre Boucard), créé au Théâtre du Roi René au Festival d'Avignon Off 2018. Elle se lance également dans l'écriture de ses propres chansons, son premier titre, "Un monsieur dans mes draps", sort début 2019.

Maximilien Solvès

Comédien/auteur

Maximilien Solvès, né en Seine-et-Marne, découvre le théâtre à l’âge de 13 ans au cours de Jean-Laurent Cochet où il fait connaissance avec le répertoire classique et travaille de nombreux personnages lors de Master class et de Scènes publiques.

Afin d'assouvir sa passion pour la littérature (et de pouvoir enfin s'acheter des vestes en tweed), il choisit de suivre des études littéraires en hypokhâgne, khâgne et de les compléter par un mémoire de recherche ayant pour thème « Le naturel chez Molière ». Il continue également à fréquenter les plateaux en participant à plusieurs courts-métrages. En 2017, il décide de faire une année de césure pour se consacrer pleinement à sa passion, et reprend une formation au sein de stages encadrés par Damien Acoca. Cette année lui laisse également le temps d'écrire une autre pièce et de réaliser un projet de podcast. 

Barbara Castin

Metteur en scène

Barbara Castin découvre le théâtre à l’âge de 13 ans au sein d’un atelier animé par la comédienne Alice Tedde. En parallèle, elle travaille sous la direction de plusieurs comédiens lyonnais tels qu’Ana Benito, Eric Massé, Rafaèle Huou, ou Philippe Mangenot et participe au Comité de lecture du Théâtre des Célestins à Lyon.

En 2008, elle enrichit sa formation en suivant les cours dispensés par la Compagnie 1er acte. Elle intègre ensuite le cours professionnel de Jean-Laurent Cochet en 2009. Elle joue alors dans "Le Sexe faible" d’E. Bourdet, (msc. Brigitte Perrier), en 2012  ou "On ne Badine pas avec l’amour" de A. de Musset, (msc. Vincent Simon) début 2013, et qui lui vaut d’être nominée aux P’tits Molières.

Pour compléter cette formation, elle intègre ensuite la classe d’art dramatique d’Anne Raphaël au conservatoire du 15e Arrondissement de Paris et joue ainsi dans:

 Le Paquebot Tenacity de Charles Vildrac mis en scène par Pierre Boucard (2013 - 2015), Atlantide 14 de Corinne François-Denève, mis en scène par Benoît Lepecq (2015) ou encore Don Quichotte Farce Epique d’après Cervantès, mis en scène par Jean-Laurent Silvi (2016 et 2018). En juillet 2018, elle interprétait Pierrette dans Les Nuits de la Colère d’Armand Salacrou, pièce mise en scène par Pierre Boucard. Elle prend également part à plusieurs courts-métrages (Je suis une note d’A. Hajo, Tu n’es pas seule de J. Annest, etc.).

Après avoir travaillé à l’adaptation scénique de la nouvelle Le Voyage dans le passé de Stefan Zweig début 2019, elle met en scène On ne badine pas de et avec Christel Pourchet et Maximilien Solvès au Festival Off d’Avignon.

Allocation of funds

Le théâtre, c'est beau... mais c'est pas gratuit ! :)

DEPENSES

Location salle du théâtre : 5640 €

Hébergement 2 personnes : 2000 €

Promotion, affiches et tracts : 232 €

Décors/costumes: 420€

Transport : 350 €

Régisseur: 630€

Billetterie: 798€

Repas : 500€

Inscription AF&C: 313€

Assurance civile: 60€

Total dépenses : 10 943 €

RECETTES

Subvention FSDIE Université Paris 8: 1900€

Subvention Crous de Créteil: 700€

Billetterie (minimum estimé): 4200 €

Kisskissbankbank : 2000 €

Fonds propres : 2143€

Total recettes 10 943 €

 Budget équilibré sur la somme de dix mille neuf-cent quarante-trois euros.

Si par hasard, votre générosité dépassait la somme requise, ne vous en faites surtout pas, on saura quoi en faire ! Dans un total délire narcissique, nous adorerions pouvoir filmer une de nos représentations. Et une captation, c'est beau, mais c'est pas gratuit non plus !

Et puis surtout, ne vous refrénez pas, on a plein d'autres idées !!

Choose your reward

Make a donation

Give what I want