Papa nos dijo // Short movie

Soutenez le jeune cinéma français en faisant un don pour PAPA NOS DIJO, un court-métrage indépendant tournée à l’autre bout du monde!

Project visual Papa nos dijo // Short movie
Successful
39
Contributions
01/16/2018
End date
€1,612
Out of €1,500
107 %

Papa nos dijo // Short movie

<p><strong>SYNOPSIS :</strong></p><p>Santiago, un papa obsessionnel vit reclus de la soci&eacute;t&eacute; avec ses deux filles : Leo, 16ans, et Paz, 13ans. La famille se retrouve autour d&rsquo;une lubie construite par Santiago autour de Sarah, une championne de Polo. Le clan est pr&ecirc;t &agrave; tout pour faire rentrer Sarah dans leur famille.</p><p>&nbsp;</p><p><strong>SINOPSIS :&nbsp;</strong></p><p>Santiago, un padre obsesionado, vive en margen de la sociedad con sus dos hijas: Leo, 16 a&ntilde;os, y Paz, 13 a&ntilde;os. La familia se re&uacute;ne alrededor de una pasi&oacute;n maniaca construida por Santiago sobre Sarah, una campeona de Polo. El clan har&iacute;a cualquier cosa para que Sarah sea de la familia.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>Nous sommes deux artistes/cin&eacute;astes fran&ccedil;aises, passionn&eacute;es par les exp&eacute;riences, et par les prises de risques artistiques. C&rsquo;est pour cela que nous avons d&eacute;cid&eacute; de r&eacute;aliser notre premier court-m&eacute;trage &agrave; Buenos Aires. Apr&egrave;s plusieurs collaborations sur des clips en France et au Japon, et divers projets vid&eacute;o, nous avons d&eacute;cid&eacute; de r&eacute;aliser un court-m&eacute;trage en espagnol avec une &eacute;quipe enti&egrave;rement argentine. Notre but &eacute;tant de croiser deux cin&eacute;mas &agrave; 11.000 km de distance, le cin&eacute;ma fran&ccedil;ais et le cin&eacute;ma argentin &agrave; travers un m&eacute;tissage in situ.</p><p>&nbsp;</p><p>Notre sc&eacute;nario se nourrit de la d&eacute;couverte d&rsquo;un nouveau pays, d&rsquo;une nouvelle culture, d&rsquo;une nouvelle vision esth&eacute;tique, avec &agrave; la main notre bagage de connaissances du cin&eacute;ma fran&ccedil;ais. C&rsquo;est par des &eacute;l&eacute;ments classiques de la culture argentine parsem&eacute;s tout au long du court-m&eacute;trage que l&rsquo;on cr&eacute;era l&rsquo;immersion dans une Argentine r&eacute;elle, sous notre regard ac&eacute;r&eacute; de fran&ccedil;aises.</p><p>Nous avons choisi de mettre en sc&egrave;ne notre intrigue dans une maison en banlieue de Buenos Aires. Le spectateur prend place dans une famille recluse sur elle-m&ecirc;me, avec pour seul centre de vie le fanatisme du p&egrave;re : Santiago. Lui et ses deux filles L&eacute;o et Paz, mangent, boivent, vivent au nom de Sarah, championne de Polo. C&rsquo;est un court-m&eacute;trage social, qui parle de la difficult&eacute; de la vie, de la duret&eacute; de l&rsquo;amour et de la folie qu&rsquo;elles peuvent entra&icirc;ner. Le spectateur sera d&rsquo;abord amus&eacute; par cette famille hors-norme, puis au fil du court-m&eacute;trage, l&rsquo;angoisse prendra place.</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/470940/VERONICA_MAYORGA-1512162651.png" /></p><p>&nbsp;</p><p>Santiago renvoie au spectateur l&rsquo;image du d&eacute;sespoir, cach&eacute; derri&egrave;re un personnage schizophr&egrave;ne, violent, en col&egrave;re, il se r&eacute;v&egrave;le &ecirc;tre le personnage le plus fragile de l&rsquo;histoire. L&rsquo;amour qu&rsquo;il a pour ses filles est bien pr&eacute;sent, mais sa folie prend le dessus sans cesse, laissant un go&ucirc;t amer au spectateur lors de sc&egrave;nes incestueuses ou violentes. Santiago est bloqu&eacute; dans son amour pour son ex-femme, qu&rsquo;il projettera dans toutes les femmes qui lui ressembleront. Il transmet inconsciemment &agrave; ses filles cette recherche interminable d&rsquo;une m&egrave;re id&eacute;alis&eacute;e.</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/470634/MARTIN_IDOETA_BADDE-1512076731.png" /></p><p>&nbsp;</p><p>Les s&oelig;urs, elles, nous renvoient au conditionnement, &agrave; l&rsquo;amour et l&rsquo;ob&eacute;issance aveugle d&rsquo;enfants pour leur p&egrave;re. Dans cette p&eacute;riode de vie qu&rsquo;est l&rsquo;adolescence, o&ugrave; de nombreuses remises en question sont in&eacute;vitablement pr&eacute;sentes, le spectateur est face &agrave; deux adolescentes, aveugles, hors de la r&eacute;alit&eacute;, comme hypnotis&eacute;es par le conditionnement de leur p&egrave;re.</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/472894/Capture_d_e_cran_2017-12-10_a__11.33.38-1512916445.png" /></p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/470636/NATI_HORENCZYK-1512076797.png" /></p><p>&nbsp;</p><p>Jusqu&rsquo;o&ugrave; vont-ils aller pour cet amour obsessionnel ?</p><p>&nbsp;</p><p>L&rsquo;esth&eacute;tisme des cadres sera minutieusement soign&eacute;, accompagn&eacute; d&rsquo;une lumi&egrave;re naturelle pour la majeure partie des sc&egrave;nes, souvent compos&eacute;es sym&eacute;triquement pour accentuer la ressemblance des deux s&oelig;urs. Des travellings et plans s&eacute;quences accompagneront les sc&egrave;nes les plus immersives, alors que des plans fixes feront office de tableaux.</p><p>Nous mettons l&rsquo;accent sur une d&eacute;coration charg&eacute;e, low cost mais m&eacute;thodique : des photos de la championne, des objets de polos, des coupes et des cannes jonchent les murs et remplissent l&rsquo;espace. Le fanatisme de la famille est retranscrit &agrave; l&rsquo;image via cette d&eacute;coration mais aussi dans leurs v&ecirc;tements : les s&oelig;urs sont quotidiennement habill&eacute;es de tenues d&rsquo;entra&icirc;nement de polo. &Eacute;voluant dans un milieu populaire, la famille se r&eacute;v&egrave;le tr&egrave;s inventive pour se rapprocher de l&rsquo;univers du polo ; faux chevaux fabriqu&eacute;s avec des balais, montage-photos&hellip;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/470621/24197491_1446995482036191_354985719_o-1512072574.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/470941/23224449_1420044721397934_1436210390_o__1_-1512163464.png" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>La musique soulignera le jeu des acteurs, pour immerger le spectateur dans des ambiances sonores fortes, oppressantes et mentales. Entre chansons populaires argentines et bruitages angoissant comme un bruit de grattement d&rsquo;ongle r&eacute;p&eacute;titif, la bande son embarque le spectateur dans un voyage autant visuel que sonore.</p><p>&nbsp;</p><p><iframe src="https://cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2Fvideoseries%3Flist%3DPLV1dlzfh9tmqauKvgz5p3-vQSXaCAp8aF&amp;url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DmY6U_rLrCco&amp;image=https%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2FmY6U_rLrCco%2Fhqdefault.jpg&amp;key=cb39d84f05d8439bbe96012f078e02b0&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="500" height="281" scrolling="no" frameborder="0" allowfullscreen=""></iframe></p><p>&nbsp;</p><p><iframe src="https://cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2Fvideoseries%3Flist%3DPLV1dlzfh9tmqauKvgz5p3-vQSXaCAp8aF&amp;url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DZJQiqTELwwI&amp;image=https%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2FZJQiqTELwwI%2Fhqdefault.jpg&amp;key=cb39d84f05d8439bbe96012f078e02b0&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="500" height="281" scrolling="no" frameborder="0" allowfullscreen=""></iframe></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>L&#39;EQUIPE&nbsp;</strong></p><p>&nbsp;</p><p><strong>Juliet Casella et Julia Tarissan,&nbsp;</strong>sc&eacute;nariste et r&eacute;alisatrice</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/470613/18156719_10213360717641184_3782179123263869578_o-1512071876.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Gabriel Guerra Taveira,&nbsp;</strong>co sc&eacute;nariste</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/472893/20861871_10155575375826354_6545295091471053444_o-1512916367.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Rodrigo Reinoso,</strong> 1er assistant direction</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/470616/Capture_d_e_cran_2017-11-30_a__16.56.29-1512071991.png" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Sergio Guevara,</strong> producteur</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/470618/Capture_d_e_cran_2017-11-30_a__17.00.16-1512072077.png" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Robert Peyote Paredes,</strong> Chef d&eacute;co</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/470868/Capture_d_e_cran_2017-12-01_a__12.41.13-1512142893.png" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Alejo Pinchot</strong>, photographe</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/470948/Capture_d_e_cran_2017-12-01_a__19.14.07-1512166540.png" /><br /><br />&nbsp;</p><p>&nbsp;</p>

Allocation of funds

<p><strong>La collecte nous permettra de :</strong></p><p><br />- louer un camion pour le mat&eacute;riel ; 200 euros&nbsp;</p><p>- louer du mat&eacute;riels&nbsp;(cam&eacute;ra, steadycam, micro, perche, &eacute;clairages...) de bonne qualit&eacute; ;&nbsp; 1500 euros<br /><br /><br /><strong>Si la collecte d&eacute;passe cela nous permettra donc aussi de :&nbsp;</strong></p><p>- r&eacute;colter&nbsp;un budget &agrave; la d&eacute;coration pour cr&eacute;er l&#39;atmosph&egrave;re dont&nbsp;le film a&nbsp;besoin ; 700 euros</p><p>- assurer un bon repas et une belle table r&eacute;gie &agrave; l&#39;&eacute;quipe lors du tournage et des r&eacute;p&eacute;titions ; 500 euros&nbsp;</p><p>- envisager la post-production (montage, son, mixage, &eacute;talonnage et cr&eacute;ation d&#39;un DCP - DIGITAL CINEMA PACKAGE&nbsp;(fichier destin&eacute; &agrave; l&#39;exploitation num&eacute;rique du film en salle et en festival) ;&nbsp;<br /><br />- d&eacute;dommager l&#39;&eacute;quipe&nbsp;et les acteurs ; 500 euros</p><p>- payer les droits musicaux, la BO du film ; 100 euros&nbsp;</p><p>- assurer les impr&eacute;vus afin d&#39;avoir une petite marge de s&eacute;curit&eacute; .<br /><br />&nbsp;</p><p><strong>CALENDRIER PROVISOIRE :&nbsp;</strong><br />&nbsp;</p><p>D&eacute;cembre 2017: fin du casting / rep&eacute;rage des lieux / composition de l&#39;&eacute;quipe&nbsp;<br />Janvier 2018: r&eacute;p&eacute;tition avec les acteurs / cr&eacute;ation de la d&eacute;coration des lieux / mise en place du tournage&nbsp;<br />F&eacute;vrier 2018 : pr&eacute;paration des lieux / tournage<br />Mars 2018 : post production<br /><br /><strong>Julia Tarissan percevra l&rsquo;int&eacute;gralit&eacute; de la collecte</strong></p><p><br />&nbsp;</p>

Choose your reward

€10

Estimated delivery: May 2018

Notre gratitude éternelle ! Et un remerciement sur la page dédiée du film.
  • 10 contributions

€25

Estimated delivery: May 2018

Notre gratitude éternelle ! Et un remerciement sur la page facebook dédiée au film. Un lien privé pour visionner le film en avant première. Une invitation à la première diffusion du court-métrage.
  • 7 contributions

€50

Estimated delivery: May 2018

Notre gratitude éternelle ! Et un remerciement sur la page facebook dédiée au film. Un lien privé pour visionner le film en avant première. Une invitation à la première diffusion du court-métrage. Un objet unique de la décoration du tournage.
  • 6 contributions

€100

Estimated delivery: May 2018

Notre gratitude éternelle ! Et un remerciement sur la page facebook dédiée au film. Un lien privé pour visionner le film en avant première. Une invitation à la première diffusion du court-métrage. Un objet unique de la décoration du tournage. Un dvd du court métrage.
  • 3 contributions

€150

Estimated delivery: May 2018

Notre gratitude éternelle ! Et un remerciement sur la page facebook dédiée au film. Un lien privé pour visionner le film en avant première. Une invitation à la première diffusion du court-métrage. Un objet unique de la décoration du tournage. Un dvd du court métrage. Votre nom au générique du court-métrage.
  • 1 contribution

Make a donation

Give what I want