Petit Dîner entre Amis

N'hésitez pas à soutenir le projet, nous avons besoin de vous !

Project visual Petit Dîner entre Amis
Successful
30
Contributions
05/24/2019
End date
€1,222
Out of €1,200
102 %

Petit Dîner entre Amis

<hr /> <p style="text-align:center"><strong>SYNOPSIS</strong></p> <hr /> <p><em>Un groupe de vieux amis se retrouve autour d&rsquo;un d&icirc;ner, se rem&eacute;morant leurs beaux jours. Mais la soir&eacute;e est interrompue par l&rsquo;arriv&eacute;e de Jim, un ancien membre du clan abandonn&eacute; par ses amis apr&egrave;s son incarc&eacute;ration&nbsp;en prison. Il n&rsquo;a qu&rsquo;une id&eacute;e en t&ecirc;te: se venger, et va proposer a ses anciens bourreaux un jeu de mort dans lequel c&rsquo;est &agrave; eux de choisir la victime.</em></p> <p>&nbsp;</p> <hr /> <p style="text-align:center"><strong>NOTE DE LA REALISATRICE</strong></p> <hr /> <p><em>&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; Le sc&eacute;nario rappelle le genre du &laquo;&nbsp;d&icirc;ner de famille&nbsp;&raquo;, tr&egrave;s r&eacute;pandu dans le cin&eacute;ma fran&ccedil;ais et dont je suis moi-m&ecirc;me bonne spectatrice. Utiliser la sc&eacute;nographie &eacute;touffante du huis clos en fait un style efficace car tr&egrave;s g&eacute;n&eacute;rateur de conflit et par cons&eacute;quent un excellent exercice de mise-en-sc&egrave;ne. Ce fut cela qui m&#39;attira en premier lieu dans cette histoire.</em></p> <p><em>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;L&#39;id&eacute;e est d&#39;&eacute;tablir un groupe apparemment soud&eacute; qui a sa propre mythologie, un pass&eacute; commun, des secrets &agrave; prot&eacute;ger, des tabous &agrave; &eacute;viter, et des blessures &agrave; colmater. On est forts quand il s&#39;agit d&#39;enfouir tout &ccedil;a pour le bien de la communaut&eacute;, de garder intact l&#39;ordre social. Les personnages ici entretiennent un lien d&eacute;j&agrave; mort mais qu&#39;ils redoutent &agrave; enterrer, ils ont nourrit une amiti&eacute; jusqu&#39;&agrave; l&#39;indigestion, une amiti&eacute; rong&eacute;e par l&#39;hypocrisie et les mensonges. Il suffit de savoir o&ugrave; frapper pour que tout s&#39;effondre, et c&#39;est ce que va faire Jim. Il joue le r&ocirc;le de l&#39;&eacute;l&eacute;ment perturbateur, et &agrave; la fois presque salvateur, qui fait irruption dans une routine, un rituel ou simplement un ordre social et qui le met en p&eacute;ril. Plus qu&#39;une menace pour les personnages, il repr&eacute;sente une menace de l&#39;ordre &eacute;tabli, du mode de vie, de la survie du groupe en tant que tout. Il a souffert de l&#39;impact destructeur de ce groupe malade sur lui, mais n&#39;est jamais pris en piti&eacute;. Il est plut&ocirc;t pr&eacute;sent&eacute; comme l&#39;enfant sadique qui jette une allumette sur des fourmis pour voir &agrave; quelle vitesse le feu se propage d&#39;un corps &agrave; l&#39;autre. Je veux placer le spectateur dans une position &agrave; la fois perverse et instructrice de l&#39;observateur d&#39;une exp&eacute;rience dangereuse aux cons&eacute;quences d&eacute;vastatrices. Dans le&nbsp;<strong>Who&#39;s afraid of Virginia Woolf</strong> de Mike Nichols ou le&nbsp;<strong>Carnage</strong>&nbsp;de Polanski, c&#39;est un &eacute;l&eacute;ment inconnu qui d&eacute;barque dans un foyer pour le d&eacute;construire, le faire &eacute;clater. La m&eacute;taphore de la maison, du cocon, est souvent mise &agrave; profit pour rendre l&#39;implosion du groupe plus violente, comme dans&nbsp;<strong>Mother&nbsp;!</strong>&nbsp;d&#39;Aronofsky ou&nbsp;<strong>Funny Games&nbsp;</strong>de Haneke. Ici on parle du retour d&#39;un ex-membre du clan mis de c&ocirc;t&eacute;, plus proche de l&#39;ange d&eacute;chu que de l&#39;enfant prodigue, qui va apporter le chamboulement. On citera donc plut&ocirc;t des films comme&nbsp;<strong>Festen</strong>&nbsp;(Vinterberg),<strong>Pardonnez-moi</strong>&nbsp;(Ma&iuml;wenn),&nbsp;<strong>Juste la Fin du Monde</strong>&nbsp;(Dolan) ou&nbsp;<strong>The Invitation</strong>&nbsp;(Kusama).&nbsp;</em></p> <p><em>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;Il est int&eacute;ressant de constater que le plupart des r&eacute;f&eacute;rences cit&eacute;es plus haut sont des adaptations de pi&egrave;ces de th&eacute;&acirc;tre. Le parti pris du film est d&#39;assumer cette affiliation en mettant l&#39;accent sur la mise-en-sc&egrave;ne et la direction des acteurs, qui sont les deux &eacute;l&eacute;ments porteurs du projet. L&#39;action se concentrera sur cinq personnages dans un d&eacute;cors unique. En &eacute;laguant un maximum et en se d&eacute;barrassant du superflus, le spectateur se retrouvera avec les protagonistes entre quatre murs, sans aucun &eacute;chappatoire, oblig&eacute; de prendre part au cauchemar. Cela sera formateur pour nous en tant qu&#39;&eacute;tudiants, nous for&ccedil;ant &agrave; faire beaucoup avec peu. La mise-en-sc&egrave;ne devra exposer les enjeux tout en instaurant une atmosph&egrave;re claustro-phobique pleine de tension, qui montera dans l&#39;horreur jusqu&#39;&agrave; un d&eacute;nouement funeste mais lib&eacute;rateur, positionnant le spectateur comme complice du meurtre qu&#39;il attend comme un soulagement. Mon go&ucirc;t pour le film d&#39;horreur m&#39;aide &agrave; voir les personnages comme les pions d&#39;un &laquo;&nbsp;survival horror&nbsp;&raquo;, se battant pour leur survie. L&rsquo;int&eacute;r&ecirc;t &eacute;tant de voir comment un trauma ou une situation d&#39;angoisse peut les pousser dans leurs retranchements, jusqu&#39;o&ugrave; ils pourront aller pour sauver leur peau, l&#39;humain laissant place &agrave; l&#39;animal. L&#39;id&eacute;e est de r&eacute;v&eacute;ler l&#39;horreur humaine mais aussi la r&eacute;siliation d&#39;une &acirc;me face &agrave; la mort.&nbsp;&nbsp;&nbsp;</em></p> <p>&nbsp;</p> <p><em>Aujourd&rsquo;hui, tout est&nbsp;pr&ecirc;t. Il ne nous manque plus qu&rsquo;un peu de soutien pour mener ce projet jusqu&rsquo;au bout.</em></p> <p style="text-align:center"><strong>C&#39;est l&agrave; que vous intervenez !</strong></p> <p style="text-align:center">&nbsp;</p> <p style="text-align:right">Sarah Chich</p> <p style="text-align:right">&nbsp;</p> <hr /> <p style="text-align:center"><em>&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; </em><strong>LES REFERENCES&nbsp;&nbsp;</strong><em> &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;&nbsp;</em></p> <hr /> <h3>&nbsp;</h3> <h3><strong>Les lumi&egrave;res</strong></h3> <p>On cherche &agrave; cr&eacute;er une ambiance ambivalente, chaleureuse aux premiers abords mais qui regorge de coins sombres et d&#39;anomalies. Pour cela, on utilisera plusieurs sources chaudes &agrave; dominantes jaunes tout en insistant sur les contrastes et les ombres, &agrave; la fois sur les personnages et les arri&egrave;res-plans. Il faut que l&#39;on sente par la direction artistique cette instabilit&eacute; du couple d&#39;h&ocirc;tes, et du groupe d&#39;amis en g&eacute;n&eacute;ral. Elle anticipe &eacute;galement l&#39;horreur &agrave; venir.</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/588909/Gone_Girl-1556045596.jpg" width="100%" /></p> <p style="text-align:center"><em>Gone Girl</em>, David Fincher (2014)</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/588910/hereditary-1556045653.jpg" width="100%" /></p> <p style="text-align:center"><em>Hereditary</em>, Ari Aster (2018)</p> <h3>&nbsp;</h3> <h3><strong>Les th&egrave;mes</strong></h3> <p>Le film recouvrira plusieurs th&egrave;mes classiques du cin&eacute;ma&nbsp;: la trahison, l&rsquo;hypocrisie sociale, la vengeance, le repas de famille, la s&eacute;paration, la cruaut&eacute; humaine. La mise en sc&egrave;ne abordera tout cela en se concentrant sur la tension dramatique, le suspens, l&#39;enfermement du personnage et du spectateur pour mieux faire &eacute;clater le climax.</p> <p>&nbsp;</p> <p style="text-align:center"><strong>Implosion du cocon familial initi&eacute;e par un membre de la fratrie</strong></p> <p style="text-align:center"><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/588912/Festen__film_-1556045888.png" width="100%" /></p> <p style="text-align:center"><em>Festen</em>, Thomas Vinterberg (1998)</p> <p style="text-align:center"><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/588914/juste_la_fin_du_monde-1556046034.jpg" width="100%" /></p> <p style="text-align:center"><em>Juste la fin du monde</em>, Xavier Dolan (2016)</p> <p style="text-align:center">&nbsp;</p> <p style="text-align:center"><strong>Un repas-v&eacute;rit&eacute; qui met en p&eacute;ril des liens amicaux</strong></p> <p style="text-align:center"><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/588916/Invitation-1556046087.jpg" width="100%" /></p> <p style="text-align:center"><em>The Invitation</em>, Karyn Kusama (2015)</p> <p style="text-align:center"><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/588917/marie_Octobre-1556046129.jpg" width="100%" /></p> <p style="text-align:center"><em>Marie Octobre</em>, Julien Duvivier (1959)</p> <p style="text-align:center">&nbsp;</p> <p style="text-align:center"><strong>Un plat qui se mange froid</strong></p> <p style="text-align:center"><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/588918/django-1556046232.jpg" width="100%" /></p> <p style="text-align:center"><em>Django Unchained</em>, Quentin Tarantino (2012)</p> <p style="text-align:center"><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/588920/AHS_cult_ivy_death-1556046449.jpg" width="100%" /></p> <p style="text-align:center"><em>American Horror Story &ndash; Cult</em>, Ryan Murphy et Brad Falchuk (2017)</p> <p style="text-align:center">&nbsp;</p> <hr /> <p style="text-align:center"><strong>L&#39;EQUIPE</strong></p> <hr /> <p><strong>R&eacute;alisation</strong>: Sarah CHICH, <strong>Sc&eacute;nario</strong>: Jules BECQUEMONT /&nbsp;Matthias FALANTIN,&nbsp;<strong>Direction&nbsp;de production</strong>: Thibault ROUCAYROL, <strong>Assistant de production</strong>: Hugo PELTIER, <strong>Premi&egrave;re&nbsp;assistante r&eacute;alisatrice</strong>: Garance MICOL,<strong> Scripte</strong>: Jules BECQUEMONT, <strong>Direction de la photographie</strong>: L&eacute;on BIGLIERI, <strong>Cadre</strong>: Elliot DESCHARMES,<strong> Assistant op&eacute;rateur</strong>: Pierre VERON,&nbsp;<strong>Chef &eacute;lectricien</strong>: Ivan DEMIDOFF, <strong>Electricien</strong>: Augustin METAYER, <strong>Chef machiniste</strong>: Matthias FALANTIN,&nbsp;<strong>Direction&nbsp;de casting</strong>: Hugo PELTIER, <strong>Chef op&eacute;rateur son</strong>: Thomas BOUSSARD , <strong>Chef d&eacute;corateur:</strong> Th&eacute;o RODIEN, <strong>Assistante d&eacute;corateur</strong>: M&eacute;lanie BOURINET,&nbsp;<strong>R&eacute;gie g&eacute;n&eacute;rale</strong>: Emma BESSON, <strong>Assistant r&eacute;gie</strong>: Williams HAIDAR,&nbsp;<strong>Costumes</strong>: M&eacute;lanie BOURINET, <strong>Montage</strong>: Hugo PELTIER, <strong>Montage son</strong>: L&eacute;o BLET / Thomas BOUSSARD, <strong>Mixage son</strong>: L&eacute;o BLET / Thomas BOUSSARD, <strong>Etalonnage</strong>: Hugo PELTIER.</p>

Allocation of funds

<p><strong>La collecte aura pour but de financer</strong>:</p> <ul> <li><strong><em>Le mat&eacute;riel</em></strong></li> </ul> <p>L&#39;&eacute;cole nous pr&ecirc;te gracieusement la plupart du mat&eacute;riel, mais nous aimerions louer des objets plus sp&eacute;cifiques (une boule chinoise, un steadycam) qui ne sont pas propos&eacute;s par l&#39;ESRA.</p> <ul> <li><strong><em>La d&eacute;coration</em></strong></li> </ul> <p>Nous avons notre d&eacute;cor ! Mais nous avons besoin de vous pour l&#39;habiller afin qu&#39;il devienne le lieux de vie du couple, et aussi pour pr&eacute;parer un beau d&icirc;ner entre amis (c&#39;est quand m&ecirc;me le titre du film)</p> <ul> <li><strong><em>Les costumes et maquillages</em></strong></li> </ul> <p>Apr&egrave;s avoir habill&eacute; notre d&eacute;cor, il faut faire de m&ecirc;me pour nos com&eacute;diens. Ici, rien de compliqu&eacute;. Les costumes ne sortiront pas de l&#39;ordinaire, mais ils auront tout de m&ecirc;me besoin d&#39;&ecirc;tre achet&eacute;s.</p> <ul> <li><strong><em>Les effets sp&eacute;ciaux</em></strong></li> </ul> <p>C&#39;est un terrain inconnu pour nous que nous avons d&eacute;cid&eacute; d&#39;explorer pour ce court-m&eacute;trage. Nous allons tenter certains effets simples (un coup de feu, du sang, des effets visuels) et devrons faire appel &agrave; des sp&eacute;cialistes qui m&eacute;riterons une r&eacute;mun&eacute;ration.</p> <ul> <li><strong><em>Les frais de&nbsp;r&eacute;gie</em></strong></li> </ul> <p>On ne tourne jamais le ventre vide !</p> <ul> <li><strong><em>Le salaire des acteurs et actrices</em></strong></li> </ul> <p>Il est possible qu&#39;on engage des com&eacute;diens professionnels pour ce projet.&nbsp;</p> <ul> <li><strong><em>La conception des affiches&nbsp;</em></strong></li> </ul> <p>Enfin, il nous faudra&nbsp;un bel objet pour repr&eacute;senter notre film</p>

Choose your reward

€5

Un grand merci, et votre nom au générique !
  • 6 contributions

€10

Un grand merci, votre nom au générique et on vous envoie les photos du film !
  • 3 contributions

€20

Un grand merci, votre nom au générique, on vous envoie les photos du film et un lien vers le making-of !
  • 4 contributions

€30

Un grand merci, votre nom au générique, on vous envoie les photos du tournage, le making-of, et une photo dédicacée de l'équipe !
  • 3 contributions

€40

Un grand merci, votre nom au générique, on vous envoie les photos du tournage, le making-of et on vous invite à une projection privée en avant-première avec toute l'équipe du film à Paris !
  • 2 contributions

€50

Un grand merci, votre nom au générique, on vous envoie les photos du tournage, le making-of, on vous invite à une projection privée en avant-première à Paris avec toute l'équipe du film, et vous devenez "Producteur/Productrice associé/e" du film et serez cité/e en tant que tel au générique !
  • 2 contributions

Make a donation

Give what I want