Projet PIBERE pour contribuer au développement durable en Haïti

Sauvez la thèse d'Eden !

Project visual Projet PIBERE pour contribuer au développement durable en Haïti
Successful
60
Backers
10/15/2019
End date
€2,460
Out of €2,200
112 %

Projet PIBERE pour contribuer au développement durable en Haïti

 

Objectif

 

Nous souhaitons obtenir 2200 euros pour assurer le trajet (2 aller-retour entre Port-au-Prince et Paris, entre novembre 2019 et juin 2020, pour analyser des données et terminer la rédaction) d’Eden Lubéris, un étudiant haïtien qui termine sa thèse en sciences de l’éducation.

 

contreparties

 

Contexte

La capitale haïtienne, Port-au-Prince, est classée en mars 2018, comme la ville la plus sale du monde dans le 20ème rapport de l’enquête annuelle de Mercer. Il est donc essentiel que les écoles éduquent au développement durable l’ensemble de la population dès le plus jeune âge. De plus, l’inclusion scolaire des enfants en situation de handicap est très peu développée en Haïti par manque de formation des maîtres et de volonté politique. Pourtant, le nombre de personnes en situation de handicap a considérablement augmenté depuis le séisme du 12 janvier 2010, qui a fait 230 000 morts et 220 000 blessés.  

Dans sa thèse Eden a mis en place dans des écoles haïtiennes un dispositif pédagogique, PIBERE, en collaboration avec les enseignants et divers membres de la communauté (parents, membres d’associations). Le projet PIBERE est basé sur le tri et le recyclage des déchets organiques et non organiques, à partir d'activités pédagogiques de La Main à la Pâte. Il a été adapté pour des élèves en situation de handicap sensoriel (sourds, aveugles), physique et mental.

 

 

A propos d'eden

edenphoto

Eden Lubéris, 30 ans, est étudiant en troisième année de doctorat en sciences de l’éducation à Paris Nanterre. Sensibilisé aux situations de handicap depuis qu’il a vécu le séisme du 12 janvier 2010, il a fondé avec certains de ses amis les associations JOSE (Jeunes Organisés pour une Société Emancipée) et O’Confor (Organisation des Conseillers et FORmateurs pour l'accessibilité universelle et l'inclusion) afin d’aider les jeunes haïtiens valides ou non à faire face à l’adversité.

 

eden vu par flo

 

 

Flo

Florence est professeure des universités ; elle exerce à l’INSHEA (Institut National Supérieur sur le Handicap et les Enseignements Adaptés) de Suresnes, associée au laboratoire GRHAPES (Groupe de recherche sur le handicap, l’accessibilité, les pratiques éducatives et scolaires). Membre titulaire du CESP (Centre de recherche en Epidémiologie et Santé des Populations, Inserm U1178), ses thématiques de recherche concernent notamment le développement des conceptions biologiques et temporelles, et le développement des enfants en situation de handicap (enfants sourds, cérébrolésés).

 

Flo vue par eden

 

 

Allocation of funds

Nous souhaitons obtenir 2200 euros pour assurer le trajet (2 aller-retour entre Port-au-Prince et Paris, entre novembre 2019 et juin 2020, pour analyser des données et terminer la rédaction) d’Eden Lubéris, un étudiant haïtien qui termine sa thèse en sciences de l’éducation.

Choose your reward

Make a donation

Give what I want