Court-métrage PRODIGIUM

Participez à la naissance de PRODIGIUM !

Project visual Court-métrage PRODIGIUM
11
Backers
11 days
Remaining
€540
Out of €1,000
54 %
Indie

Court-métrage PRODIGIUM

L’histoire : Dans un théâtre où les scènes du même spectacle s’enchainent, un jeune comédien ne fait plus la différence entre ce qu'il joue sur scène et sa propre vie. La cadence infernale du spectacle s’accélère jusqu’à ce que tout s’arrête, d’un coup. Mais reprendre connexion avec la réalité a un prix : celle-ci est bien pire que la fiction dans laquelle il vivait. Le tournage : Le tournage se déroulera sur 4 jours et une nuit en septembre. Il réunit une équipe de cinq acteurs et actrices, de dix techniciens et techniciennes et d'une vingtaine de figurants et figurantes. L’ambiance du court-métrage. Il y aura une grande importance accordée à la lumière, une lumière diffuse, comme noyée. Cela permettra de donner directement un aspect mystique, presque onirique, au court-métrage. Le scénario met l’accent sur les révélations auxquelles le protagoniste fait face, le ramenant pas à pas vers la réalité : les spectateurs et spectatrices doivent vivre la même expérience. L'histoire et les personnages ont été écrits de manière à ce que celles et ceux qui regardent le film soient directement concerné.e.s par ce qu'il se passe à l'écran. Ainsi, les émotions sont décuplés : celles du personnage mais pas seulement... Les repérages : ©Serguey Varenne, directeur de la photographie de PRODIGIUM. Pourquoi ce projet ? Dylan Roncin, scénariste et réalisateur de PRODIGIUM. Il y a un peu plus d’un an, je débutais la réalisation avec "SEUL(S)", qui a été pour moi un réel laboratoire cinématographique où j’ai eu la chance de m’essayer à un grand nombre de nouvelles pratiques : l’écriture, la réalisation, le scénario, le cadrage, le montage, la lumière, le maquillage, les costumes, etc. Réaliser un court-métrage seul, sans équipe de tournage, sans budget et sans matériel (si ce n’est un téléphone portable), m’a permis d’apprendre un maximum de choses en un minimum de temps. "SEUL(S)", un laboratoire cinématographique. La seule discipline à laquelle je m’étais déjà exercée était le jeu. Actuellement en troisième année au conservatoire d’art dramatique d’Angers, mon envie avec ce nouveau projet est de donner aux spectateurs ma vision de la fiction théâtrale et cinématographique, celle où le public est constamment face à des images et à des situations qui le questionnent, l’étonnent et/ou le bouleversent. Je suis persuadé que le cinéma et le théâtre sont des arts complémentaires et non une version bon marché de l’autre. En prenant le meilleur de chacun, il est possible d’étendre les possibilités. Bien sûr, "PRODIGIUM" est un court-métrage, il ne s’agit pas de filmer du théâtre : surtout pas ! Mais il s’agit d’apporter au cinéma un nouvel outil... "PRODIGIUM" sera un projet plus ambitieux, avec du matériel, un budget mais surtout une équipe de technicien.nes et d’acteur.ices expérimenté.es et passionné.es. Tout ce que j’ai appris pendant ces dernières années, que ce soit avec la réalisation de SEUL(S), en tant qu’acteur lors de ma formation ou lors des différents films auxquels j’ai participé entraineront l'émergence de "PRODIGIUM".

Allocation of funds

Ce projet verra le jour grâce à la générosité de tous les membres de l'équipe technique et artistique, tous bénévoles. Cependant il reste des coûts inévitables et voici la répartition des coûts du film. Graphique portant sur le budget total du film. L'objectif 100% nous assure la création du film, cependant, si la cagnotte dépasse le budget que nous espérons atteindre, nous pourrons utiliser le bonus pour rembourser les frais avancés par les membres fondateurs du projet, ainsi que la possibilité d’envoyer le court-métrage à une large palette de festivals.

Choose your reward

Make a donation

Give what I want