Projet Ngoulémakong 2018

Aidez-les à prendre la route, ils iront jusqu'au Cameroun ! - Construction d'un château d'eau dans le village de Ngoulémakong.

Project visual Projet Ngoulémakong 2018
Successful
58
Backers
06/29/2018
End date
€4,588
Out of €1,200
382 %

Projet Ngoulémakong 2018

Ce projet de construction d'un château d'eau au Cameroun préparé depuis maintenant 2 ans et soutenu par les Scouts et Guides de France à besoin de votre aide ! Chaque euros (déductibles d'impôts) investi vous seras rendu au quintuple ! L'expérience de notre équipe et la qualité de nos contacts locaux en garantissent le succès ! Si vous doutez encore contactez nous.

 

L'ASSOCIATION

 

Nous sommes une équipe de Compagnons Scouts et Guides de France de Marly-le-Roi, dans l'élaboration d'un expériment de 1 mois (après 2 ans de préparation) en partenariat avec la Team Balance.

 

La Team Balance est une association en lien avec les Scouts du Cameroun. Celle-ci mène continuellement des projets solidaires au sein du Cameroun (au rythme de 2 par an depuis 2006). Elle s’occupe aussi bien de la construction d’infrastructures participant au développement du pays que de projets écologiques ou sociaux.

 

LE PROJET

 

Notre projet à Ngoulémakong, un village situé à 100 Km au Sud de Yaoundé, la capitale du Cameroun, consiste à construire un puits d’eau potable destiné aux habitants du village. Nous nous sommes renseignés avec le partenaire au sujet de la construction d’un puits par forage en collaboration avec des ingénieurs et nous mettrons en place une pompe afin de puiser l’eau qui sortira par un robinet. Nous avons décidé de faire ce projet afin de faciliter l’accès à l’eau potable des habitants du village. L’une de nos plus grandes motivations est d’améliorer le quotidien de ces habitants et de laisser une trace de notre passage au Cameroun. Aussi, nous allons participer activement à la vie au sein du village camerounais. Notre objectif est de réaliser ce projet en nous associant à une équipe de scouts camerounais de notre âge : la Team Balance. Il ne s’agit pas de changer les conditions de vie et d’éducation de Ngoulémakong, il s’agit de laisser une trace de solidarité visible derrière nous.

 

Une usine de transformation de manioc à Ngoulémakong. 

 

Le projet se déroulera dans le petit village de Ngoulémakong, au Cameroun qui se trouve à cent kilomètres au sud de Yaoundé. En 2005, la commune comptait 14 675 habitants. Notre action se déroulera du 1er Août 2018 jusqu'au 28 Août 2018

 

Il est essentiel pour tous les membres de l’équipe de faire ce projet en partenariat des scouts locaux. Ceci permet d’avoir un véritable échange culturel avec des jeunes de notre âge et à travers, notamment, des valeurs scoutes communes. Ils connaissent leur pays et pourront donc nous guider, nous conseiller, nous faire découvrir, une partie du monde que nous ne connaissons pas.

 

Au cours des dix-huit derniers mois, nous avons eu l’opportunité de suivre plusieurs formations (étalées sur plusieurs week-ends) qui nous ont permis, entre autres, d’apprendre à réaliser une première prise de contact, de construire un projet pertinent pour l'équipe et pour autrui, de comprendre comment s’adapter à une culture différente, de mener tous les préparatifs en amont, mais aussi de comprendre l’importance de la communication au sein d’une équipe. Tout cela nous a amené à appréhender réellement notre projet, de dépasser la théorie pour plonger dans la pratique.

 

 

NOTRE EQUIPE

 

 Antoine :

 

Je m'appelle Antoine, j'ai 19 ans, cela fait maintenant 11 ans que je fais du scoutisme ! C’est avec ce petit groupe de potes que j'ai passé beaucoup de camps et avec qui j'ai traversé de nombreuses épreuves plus ou moins difficiles. Mais aussi, avec qui je suis devenu qui je suis, avec qui j'ai partagé des moments inoubliables qui ont forgé mon caractère et qui m'ont apporté énormément de choses. Et c'est maintenant que je me rends compte réellement que la phrase bateau "les scouts c'est pour la vie" n'est pas si bateau que ça, car le scoutisme forge une personne et lui apprend énormément de valeurs et de leçons de vie (pour vivre en communauté ou pour sa vie personnelle). Ainsi pour parfaire cet apprentissage et assouvir cette soif de partage et de bonheur, je souhaiterais pouvoir partir au Cameroun afin d'aider, partager, aimer, apprendre, construire, créer des liens et surtout échanger avec les habitants de ce village de Ngoulémakong !  De plus, voir le soutien de personnes extérieures aux scouts pour la réalisation de ce projet me rend heureux de pouvoir, juste par le départ de 6 compagnons au Cameroun rendre toute les personnes qui soutienne ce projet fier d'elles et fier d'avoir permis à notre équipe d'apporter de l'aide et du soutien à ces populations. Ce projet est pour moi l'accomplissement de mes 11 dernières années de scoutisme en tant que jeunes. C’est pour cela que ce projet me tient à cœur et que je suis déterminé à lui faire voir le jour. Et même si parfois cela sera difficile, je ne compte pas baisser les bras mais plutôt donner tout ce que j'ai pour accomplir les tâches dans lesquelles nous nous sommes engagés, qui sont d'une aide solidaire que je n'aurais jamais imaginé réaliser un jour. Je suis prêt à faire tout mon possible pour aider comme je le peux les habitants de Ngoulémakong.

 

Hélène :

 

Je m’appelle Hélène et j’appartiens au mouvement des Scouts et Guides de France de Marly-le-Roi depuis 10 ans. L’équipe s’est formée peu à peu car dans les premières années, filles et garçons n’étaient pas mixtes. Nous avons formé notre équipe notamment durant nos trois années au pionniers/caravelles. Nous avons vécu des camps incroyables à travers lesquels nous avons appris des valeurs qui nous sont communes telles que la solidarité, le partage, etc. et nous avons fait face à des aventures inoubliables lors des explorations en équipe, il s’agit de deux jours d’itinérance. Par exemple lors de mon dernier camp caravelle nous avions rencontré une famille qui nous avait convié à un barbecue chez eux.  Nous avons évolué ensemble par conséquent nous avons une équipe soudée qui sait se remettre en question pour mieux avancer. Ce projet solidaire nous tient à cœur, car il est l’aboutissement de nos années de scoutisme et le commencement d’une mission solidaire débutant au Cameroun et qui s’étendra à notre quotidien. Nous nous sommes énormément investis durant ces deux années de préparations et nous sommes déterminés à aider ce village. Nous sommes conscients de notre qualité de vie et nous espérons améliorer la leur avec notre aide bien que celle-ci soit minime mais durable. L’équipe apportera son maximum au village et ressortira grandie de cette action solidaire.

 

Marie :  

 

Je m’appelle Marie et je fais partie du mouvement Scoutes et Guides de France de Marly-le-Roi depuis maintenant 10 ans. Ces années m’ont beaucoup appris de moi-même mais également des autres membres de notre équipe. Nos camps passés ensemble, aussi atypiques que enrichissants et inoubliables, nous ont convaincus que nous étions une équipe soudée prête à se lancer dans la réalisation de cet expériment long. Nous sommes conscients qu’il impose de se dépasser sur place et que nous nous apprêtons à vivre une expérience dans un cadre inconnu, au contact d’une culture et de modes de vies bien loin de ceux auxquels nous sommes habitués. Moi-même éduquée par une nourrice camerounaise, la destination me tient particulièrement à cœur. Je souhaite apporter aux habitants de Ngoulémakong l’aide que je suis en capacité de leur offrir, mais également partager un maximum nos savoirs-être, savoir-faire et passions respectives. Finalement, ce projet représente à mes yeux autant l’aboutissement de mes années de scoutismes que le début d’une mission solidaire qui ne cessera de me poursuivre plus tard, je l’espère.

 

Guénolé :

 

Je m’appelle Guénolé de Hemmer et je fais partie du mouvement Scouts et Guides de France de Marly-le-Roi depuis 11 ans. Avec les autres membres de notre équipe, nous avons grandi ensemble à travers nos camps, nos expériences scoutes, et nos rêves de grandir pour changer le monde. C’est en observant nos frères et sœurs, ou nos chefs, tous passés par l’étape « Compagnons », que nous nous sommes convaincus de construire un projet similaire ensemble, même si cela nous demanderait énormément de travail et d’implication. Personnellement, j’ai conscience que ce type de projet est très important pour mon futur et ma vision du monde, pour ne pas oublier que je vis dans un cadre privilégié, mais ça ne veut pas dire que je ne peux pas en faire profiter les autres en les accompagnant dans leur développement. C’est pour ces raisons que j’ai choisi de partir avec des personnes qui partagent mon sentiment ; avec qui je peux me lancer dans un projet sur un autre continent pendant un mois en sachant que, malgré les obstacles, on s’en sortira toujours.

 

Paul :

 

Je m’appelle Paul Chatenet et j’ai 18 ans. Je fais partie du mouvement des scouts depuis mes 7 ans et dès cet âge-là, j’ai su que je devrais continuer jusqu'au bout car cela m'apporterait beaucoup et m'aiderait dans la vie de tous les jours. Je fais donc partie d'une équipe de 7 compagnons que je connais pour la plupart depuis le tout début et nous avons tout de suite accroché ce qui a permis de faciliter de nombreuses choses et de nous permettre de réaliser ce projet au Cameroun qui ne demande plus qu'à être vécu. Ce projet va nous permettre de nous dépasser et de découvrir une nouvelle culture avec les scouts locaux pour nous guider.

 

Aude :

 

Je m'appelle Aude, j'ai 19 ans et j’appartiens au groupe scouts et guides de France de Marly le roi depuis 11 ans déjà. Au cours de ces nombreuses années de scoutisme j'ai appris ce qu'étaient l'esprit d'équipe, le partage, et l'entraide. Je fais partie de l'équipe compagnons de Marly le roi qui compte 5 autres personnes que je connais depuis mon entrée dans le monde du scoutisme. C'est avec eux et toute cette grande famille que j'ai pu passer des moments inoubliables, que ce soit lors de samedis après-midi, de week-ends scouts, mais aussi pendant des camps d'été où j'ai beaucoup appris. Nous avons mené ensemble des projets que nous votions, nous avons créé des amitiés et avons eu l'occasion unique de participer à deux jamborees (des rassemblements regroupant tous les scouts du monde).  Le scoutisme m'a permis de rencontrer des personnes extraordinairement généreuses avec qui j'ai pu partager des moments hors du temps. Plus encore, le scoutisme m'a transmis des valeurs qui me paraissent indispensables dans notre société actuelle. Vivre dans une tente pendant des semaines à plusieurs m'a fait réaliser à quel point je suis chanceuse de mener la vie que je mène. Le Pape François appelait les jeunes à sortir de leur canapé pendant les JMJ 2016, disant que "le temps que nous vivons a besoin de jeunes avec des chaussures, mieux encore, chaussant des crampons". C'est donc ce que nous avons fait, ensemble, nous avons chaussé nos crampons et sommes partis à l'aventure. C'est pourquoi je souhaite concrétiser toutes ces années en passant un mois au Cameroun afin d'aider la population locale du village de Ngoulémakong. De plus, je trouve qu'y laisser quelque chose de concret et d'utile : le puits, est particulièrement remarquable et me motive tout particulièrement.  Fondateur du scoutisme, Baden Powell disait "Rester immobile ne sert à rien, il faut choisir entre progresser ou régresser. Allons donc de l'avant et le sourire aux lèvres." Cette phrase résume l'état d'esprit dans lequel nous sommes et notre envie de mener ce magnifique projet.

 

 

NOS SOUTIENS DU QUOTIDIEN... 

Certaines personnes nous ont considérablement aidés, telles que Christophe et Géraldine Leroy, nos accompagnateurs pédagogiques, Victor Gourmelon, qui n'a malheureusement pas pu aller jusqu'au bout de ce projet, Arnaud Grandin ainsi que le mouvement SGDF de Marly-le-roi ; alors merci à eux,...

 

... et surtout MERCI A VOUS ! 

Allocation of funds

L'association scouts et guides de France percevra l’intégralité de la collecte, qui serviras à financer le projet pour tout ce qui concerne le matériel nécessaire à la construction de ce château d'eau. 

 

Tout au long de ces 2 années de préparation, nous avons pu réaliser de nombreux travaux (vente de galettes des rois, de sapins, babysitting, buvette lors d'évènements, ...) afin de financer ce projet et les coûts secondaires qu'une telle entreprise soulève. Après élaboration d'un budget prévisionnel, notre projet reviendra autour des 10 000 euros tout compris. Cette somme est déjà couverte à 88% grâce à nos extra jobs et autres moyens de financement. 

 

Le principal mobile de cette collecte aura donc pour principal objectif de financer les matériaux et les fournitures utiles à la construction de ce château d’eau. En effet, pour la construction de ce château d’eau de l’outillage  sera nécessaire pour mener à bien notre mission. Il s’agira notamment de planches, de gravier, de pelles et d’autres sortes d’outillage. Nous devons également assurer l’achat d’un moteur, d’un disjoncteur ou encore d’une vanne d’arrêt. Un devis nous a été fournis par notre partenaire local afin de préciser les achats à effectuer.

 

Par ailleurs, nous avons pour projet d’organiser quotidiennement des animations au sein du village. Il s’agira de grand jeux tels que ceux que nous avons pu exercer durant nos années de scoutisme. Le but sera donc de faire découvrir les pratiques du scoutisme français au jeunes du village. Ces animations nécessitera un investissement matériel.

 

Enfin, afin de laisser une trace de notre passage nous envisageons l’achat de plusieurs foulards scouts de notre groupe afin que les scouts qui nous accueillent puissent en bénéficier et se souvenir des Compastèques de Marly-le-Roi.

 

NOUS INSCRIRONS LE NOM DE TOUTES LES PERSONNES QUI ONT CONTRIBUÉES AU BON DÉROULEMENT DE CE PROJET ET VOUS EN FAITES PARTI ! VOTRE AIDE NOUS SUIVRAS JUSQU'AU CAMEROUN ET Y RESTERAS ! 

 

Si l’objectif de cette collecte est dépassé, le surplus sera déversé dans sa totalité à la Team Balance afin qu’elle puisse continuer à mener ses différents projets au sein du Cameroun.

 

Choose your reward

Make a donation

Give what I want