Projet solidaire pour aider deux enfants abandonnés.

Soutenez le projet solidaire. Les enfants abandonnés ont besoin de nous, de vous.

Project visual Projet solidaire pour aider deux enfants abandonnés.
Successful
11
Backers
07/28/2019
End date
€1,000
Out of €950
105 %

Projet solidaire pour aider deux enfants abandonnés.

 

Qui suis-je ?

Mon nom est DAO DUY Tâm Vincent. Mes amis m’appellent Vincent, mon prénom de baptême.

J’ai acquis la nationalité française, voici une quarantaine d’années, par mon mariage avec Béatrice. J’aime la France, mon pays d’adoption depuis 1963. J’aime le Vietnam, mon pays d’origine.

Le Vietnam, depuis sa réunification en 1976, est en croissance constante. Mais il existe un écart important, du point de vue économique et social, entre les territoires urbains et les territoires ruraux.

Dans la campagne profonde, et/ou dans les villages éloignés de la ville, on trouve encore, malheureusement, de nombreuses familles vivant dans un grand dénuement, sans espoir de s’en sortir.

Pour leur venir en aide, j’ai créé récemment l’association LASEV (Association pour l’aide à la scolarisation des enfants du Vietnam).

Pourquoi je vous sollicite aujourd’hui ?

Je vous présente le cas suivant :

les deux enfants sur la photo sont abandonnés par leurs parents : par le père, par la force des choses, car il est en prison pour encore 7 ou 8 ans... Et par la mère, partie, après avoir laissé les deux enfants chez la belle-mère. 

Les enfants n’ont pas revu les parents depuis.

Mme Bui, qui vivait seule, sans ressources, dans une baraque branlante, doit maintenant s’occuper de ses deux petits-enfants.

Les Autorités de la province de Tay Ninh, devant la situation critique de la famille, ont fait construire, l’année passée, la maison que vous voyez sur la photo. Mme Bui se débrouille comme elle peut, en travaillant à la demande, comme main-d’oeuvre en location, vivant au jour le jour. Les enfants sont scolarisés et profitent du repas de midi offert par l’établissement à quelques élèves les plus pauvres.

Nous n’avons pas à juger l’attitude ou le comportement des parents. Nous aidons les enfants.

Pour permettre à la famille de s’échapper de la spirale infernale de la misère et de commencer une nouvelle vie, je m’engage concrètement à offrir à Mme Bui un petit élevage familial composé de :

 - une vache reproductrice et un veau sevré de 3 mois 

 - 30 poules et poulets

et aussi 60€ par mois pendant 12 mois.

Pourquoi ce choix ?

L’élevage de bovins, qui constitue le capital de base, ne donne des rentrées de revenus que dans 10/12 mois, à la naissance du 2e veau. Mme Bui pourra vendre, en cas de nécessité, le 1er veau devenu adulte à un bon prix et la famille pourra vivre avec cet argent, dans l’attente de la naissance d’un nouveau veau. Et ainsi de suite. 

Un point important : le veau femelle atteint la maturité sexuelle à 24 mois et devient vache reproductrice. La famille qui possède deux vaches reproductrices a largement l’auto-suffisance alimentaire.

En attendant, les 60€/mois et les poules/poulets suffisent aux besoins de la famille.

Mme Bui tiendra sa promesse de s’occuper des enfants et de les scolariser.

 

 

 

 

 

 

Allocation of funds

Pour les aider, l’association a besoin de : 

- 950 € pour acheter la vache reproductrice et le veau 

- 50€ pour l’achat des volailles

- 720€ pour 12 mois

Le total s’élève ainsi à 1720€.

Je fais appel à votre générosité pour un montant de 950€, je me débrouillerai pour le reste de la somme.

La réussite de notre collecte permettra aux deux enfants abandonnés par leurs parents d’avoir une vie décente, de manger tous les jours, d’aller à l’école, tout en bénéficiant de l’affection de leur grand-mère paternelle.

Quel bonheur pour nous tous !

Choose your reward

Reward featured

La famille heureuse

€50

Une photo de la famille avec les vaches.
  • 2 backers
  • Estimated delivery November 2019

La satisfaction d’avoir fait œuvre utile

€5

J’ai deux images dans ma tête : - la première représente les deux enfants, visages tristes et se tenant la main, dans un orphelinat. - je vois dans la seconde, la sœur et son petit frère rigoler en parlant à leur grand-mère qui lave le petit veau à côté de la maison. Quelle joie ! Chers donateurs, recevez ces deux images et la gratitude de toute la famille.
  • 1 backer

Le bonheur d’avoir participé .

€10

J’ai deux images dans ma tête : - la première représente les deux enfants, visages tristes et se tenant la main, dans un orphelinat. - je vois dans la seconde, la sœur et son petit frère rigoler en parlant à leur grand-mère qui lave le petit veau à côté de la maison. Quelle joie ! Chers donateurs, recevez ces deux images et la gratitude de toute la famille.
  • 3 backers

Le sourire de Mme Bui

€30

Une photo de la grand-mère, Mme Bui, recevant les vaches.
  • 4 backers
  • Estimated delivery November 2019

Le petit veau

€70

Les contreparties précédentes et une photo du petit veau portant le nom que vous voudrez bien lui donner, sur une pancarte.
  • Estimated delivery December 2019

La vache reproductrice et son veau

€100

Différentes photos de la famille dans sa nouvelle vie et la lettre de remerciements de Mme Bui, écrite en vietnamien.
  • 3 backers
  • Estimated delivery December 2019

Make a donation

Give what I want