Rencontres nationales des travailleurSEs du sexe.

Aidez les travailleurSEs du sexe à conquérir des droits et à lutter contre les discriminations !

Project visual Rencontres nationales des travailleurSEs du sexe.
Successful
30
Backers
05/03/2014
End date
€1,205
Out of €1,000
121 %

Rencontres nationales des travailleurSEs du sexe.

 

Les 2 & 3 mai prochains se tiendront à Paris les Rencontres Nationales des TravailleurSEs du sexe.

 

Comme chaque année, ces journées seront l'occasion d'aborder, à travers des ateliers, différentes problématiques correspondant aux intérêts des prostituées et travailleurSEs du sexe, dans le contexte actuel de répression et de stigmatisation.

 

Les objectifs sont de permettre l'auto-organisation des travailleurSEs du sexe, afin de leur permettre d'aborder dans un cadre non-mixte les questions qui les concernent, notamment d'élaborer des stratégies permettant l'amélioration de leurs conditions de travail et de vie.

 

 

Ces journées annuelles permettent aux travailleurSEs du sexe de rompre avec l'isolement dans lequel nombre d'entres elles sont malheureusement poussées, de créer des liens de solidarité, et de favoriser  le partage de l’expertise et de l’information.

 

Il s’agit d’un espace sécurisé pour les prostituéEs et travailleurSEs du sexe, dans lequel chacunE peut s’exprimer sans crainte de jugements stigmatisants. Des interprètes sont disponibles afin que la parole des prostituéEs  non francophones puisse également être portée.

 

Il est également proposé à des associations de tenir un stand durant les rencontres, afin de se faire connaître et de créer ou renforcer le lien avec les prostituéEs.

 

 

 

 

 

Allocation of funds

L’argent récolté sera utilisé pour rembourser aux prostituéEs non-parisienNEs participant aux Rencontres leurs frais de transport et de nourriture.  

 

Ces rencontres se tiennent à Paris, mais sont nationales : y sont conviéEs des travailleurSEs du sexe venant de toute la France, pour qui la participation à cet événement implique deux journées chômées, et donc une perte immédiate de revenus. Il nous est indispensable de pouvoir au moins défrayer une partie des frais induits, afin de rendre possible la participation des travailleurSEs du sexe les plus précaires.

 

En 2013, les Rencontres ont réuni plus de 100 travailleurSEs du sexe. Les frais liés à la restauration des participantEs étaient de 500€, et ceux liés au transport autour de 1000€.

 

Nous disposons seulement d'un budget de 500€. C'est sur cette base que, cette année, nous sollicitons une aide financière pour le compléter.

Pour certainEs, un aller/retour à Paris représente une somme trop importante. Or, la parole et la présence de touTEs est nécessaire pour lutter contre les discriminations dont trop de prostituéEs sont encore victimes.

Choose your reward

Make a donation

Give what I want