Rock End Roll

Soutenez notre court métrage !

Project visual Rock End Roll
Successful
36
Backers
07/10/2019
End date
€2,065
Out of €1,500
138 %

Rock End Roll

ROCK END ROLL 

Écrit et réalisé par Rocco Ferrante et Romain Talazac, étudiants en deuxième année d'école d'audiovisuel, ce court-métrage est un projet hors-cursus, qui avec votre aide précieuse, pourra enfin voir le jour. 

Les dates de tournage sont du 25 au 30 mai.


SYNOPSIS

Le temps d’une soirée, Elvis joue au Rock End Roll, un jeu aux règles drastiques: musique et tenue rockabilly exigée, interdiction de critiquer le rock, d’utiliser son téléphone... Les invités sont loin de s’imaginer qu’ils vont passer la plus "rockambolesque" des soirées.​


INTENTION DU RÉALISATEUR 

"Ce court métrage reflète toute la vision négative que j’ai du rock et des gens qui sont fermés dans un seul genre de musique. En revanche l’ambiance est tirée de mes goûts personnels, je suis un grand fan de rock des années 50 à aujourd’hui mais pas seulement, j’ai particulièrement un faible pour Elvis Presley car c’est cette homme qui a fait la transition entre le rythm’bues et le rock'n'roll, c’est un peu le précurseur du rock'n'roll et donc du rock en général. Cependant je déteste sa période post guerre ou Elvis est devenu une idole beauf, caricatural, à la fin il faisait des concerts uniquement pour l’argent.

Ce court métrage a été un long périple à écrire pendant presque toute une année. En effet j’ai débuté son écriture après être resté à l’hôpital pendant 3 mois. Pendant de long mois j’ai dû rester enfermé pour me rétablir après mes opérations. Le personnage de Elvis est directement inspiré de cette situation, celui-ci après la mort de son père est resté chez lui pendants de longues année pour se rétablir de cette étape dfficile, les sujets principals de ce court métrage sont l’enfermement, les conséquences de l’enferment et donc le fait de ne pas sociabiliser et spécifiquement l’histoire de quelque qui refuse les codes de la société dans lequel on vie. Pour cela, il y a un coté complètement surréaliste pour que le spectateur rentre dans le monde de Elvis et que ‘on considère que c’est juste un mec normal un peu baré pour finalement revenir à la réalité petit à petit et comprendre que Elvis n’est pas un peu barré mais complètement fou. Pour cela et pour qu’on rentre dans son jeu tout est poussé à l’extreme, chaque personnage possède des traits de caractère bien spécifique pour que chaque personnages ressortent à l’écran afin de les cerner le plus vite possible.

Ainsi il y a une double critique de la schizophrénie paranoïaque de la société, thèse et anti-thèse de la nouvelle génération et la vieille génération, les bons cotés et les mauvais cotés de chacun se confrontent à travers les règles du jeu.

La vie se répète en permanence quelle que soit l’époque, sous différentes formes mais le fond restera toujours le même puisque nous resterons et serons toujours des humains et penseront toujours comme des humains.

L’humanité se détermine par ce qu’on l’a construit depuis son évolution, nous délimitons notre monde par nos propres lois, nous sommes autant libre que prisonnier par les règles qu’a fixer la société. Tout comme Elvis et ses invités qui sont emprisonnés par les règles du jeu dans cette grande maison dans laquelle on a l’impression que personne peut y échapper.

« A vouloir vivre avec son temps, on meurt avec son époque. » Stendhal

Rocco Ferrante


COSTUMES

"Les costumes ont une grande importance dans ce court métrage. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, la mode n’est pas quelque chose d’éphémère c’est avant tout quelque chose d’historique."

"En effet ce n’est pas au hasard que le charme des friperies fait un véritable tabac depuis quelques années, c’est justement pendant les années 50-60 que les plus grands créateurs ont explosé, les vêtements de travail et de guerre de l’époque sont devenus aujourd’hui banal. Étant nous-même de grands amateurs de ces années-là nous avons su savoir exactement où chiner les vêtements les plus sympa pour notre court-métrage, nous avons pu rencontrer de véritables spécialistes pour nous conseiller et être le plus précis et réaliste possible."

Moodboard par Océane Dufau 


 

Allocation of funds

Afin d'avoir un rendu de grande qualité, la location de materiel professionnel nous est plus que nécessaire. Notre court métrage comprendra également l'utilisation de maquillage SFX (effet spéciaux), afin de paraître le plus crédible possible, nous devons confier ce genre de prestation à un professionnel, ce qui inclus un certain tarif.

Choose your reward

Make a donation

Give what I want