Seconde Peau

Soutenez le projet sur KissKissBankBank !

Project visual Seconde Peau
Failed
10
Backers
04/07/2021
End date
€364
Out of €1,500
24 %
LGBTQ+
Independent
media
Education

Seconde Peau

Le projet (film) en 2 mots :
Raphaël est à la recherche d'une chose qu'il a perdue. Cette perte se manifeste par une frustration sexuelle qui le contraint à travailler son corps et celui des autres, à chercher une jouissance parfaite. Ce manque s'avère au fil de l'histoire être plus profond qu'il n'y paraît. 


Créateur•s/créatrice•s et les origines du projet
Nous sommes étudiants de la faculté "Arts du spectacle". Au départ, ce projet est un devoir pour valider notre année à la fac, mais, au fil du temps nous avons compris que le projet est devenu pour nous plus qu'un simple devoir. Nous y mettons tout notre temps et toutes nos ressources. Nous avons l'ambition de participer à des festivals avec ce projet par la suite. 

 

                    Le court-métrage se décompose en trois mouvements centraux :
1) la frustration sexuelle chez l’homme ;
2) une fixation (de la libido) selon la psychanalyse ;
3) la société de consommation et notamment le commerce de l'amour (les sites de rencontre) qui nous permettent de consommer tout rapidement en un clic.

C’est un personnage qui prend le contrepied d’une époque avec laquelle il n’est pas en phase : en cherchant la mort pour retrouver une autre forme de vie à travers celle-ci. Par ces trois mouvements, nous mettons en avant la notion de cause à effet.     

L’intrigue du court-métrage commence par l’arrivée d’un mystérieux colis chez Raphaël. Ce colis ne semble pas avoir d’impact sur notre personnage principal, qui va le délaisser pendant le reste de la narration. Entre-temps, à travers les proches de Raphaël, le spectateur découvre l’histoire de ce dernier. Les rencontres vont faire avancer le personnage à la fois physiquement, c’est-à-dire spatialement, mais aussi psychologiquement, en l’exposant dans son passé, dans ses craintes et dans ses envies. La réapparition du colis à la fin du court-métrage révèle le for intérieur de Raphaël : en l’ouvrant, il répand tel la boîte de Pandore, tout ce qu’il y a de plus nuisible à tout être voulant vivre, en outre, la mort. Notre court-métrage va questionner celle-ci, et se demande comment la mort est-elle perçue? Comme ennemie ou comme figure salvatrice ?  

 

Allocation of funds

Quelques chiffres, mais pas trop…
Nous devons organiser un court-métrage de 15 minutes dans le cadre d'un projet universitaire, que nous enverrons par la suite à des festivals étudiants. Comme c'est un projet étudiant, le court-métrage n'est pas sponsorisé, nous devons par conséquent trouver des financements. Nous avons besoin d'aide afin de couvrir les frais, engendrés par le projet. C'est là que vous rentrez en jeu les amis ;)

Nous allons utiliser l'argent récolté pour:
La location et l'achat du matériel nécessaire: ≈200E
Construction du décor et l'organisation de l'exposition dans le cadre du projet: ≈400E
Construction du décor et l'organisation du performance dans le cadre du projet: ≈300E
Le repas pour les acteurs et l'équipe lors des jours de tournage: ≈300E
La location et l'achat de costumes, accessoires, décors: ≈300E  

Choose your reward

Make a donation

Give what I want