TOILE BLANCHE court-métrage étudiant

SI VOUS AIMEZ LE CINÉMA ET LA PEINTURE, Soutenez nos deux réalisatrices dans leur court-métrage 100% artistique !!

Project visual TOILE BLANCHE court-métrage étudiant
Successful
20
Backers
08/20/2019
End date
€1,118
Out of €1,000
112 %

TOILE BLANCHE court-métrage étudiant

Bien le bonjour et merci à votre curiosité qui vous amène jusqu'à notre petite histoire. 

Candice et Chloé sont deux étudiantes de l'ESRA Bruxelles (école de cinéma).  Candice à la base voulait vivre de la peinture. C'est assez difficile, il faut "toute une vie pour devenir une artiste peintre." C'est pourquoi elle s'est tournée vers le cinéma. Pour elle c'est comme faire un tableau, mais en équipe. Ces deux arts se rejoignent : il y a une composition de cadre, du relief avec un premier et arrière plan, la lumière qui décrochent les personnages d'un décor. 
Chloé a commencé par la photo pour se diriger vers cinéma. Il permet  d'informer les spectateurs, les sensibiliser. Il est un moyen d'expression. Avec un film, le réalisateur présente sa vision personnelle sur quelque chose. Elle s'intéresse particulièrement au décor dans lequel va se dérouler une scène. 

Elles avaient pour objectif de développer un scénario ensemble. Mais pas n'importe quelle histoire. Comme la plupart des artistes, elles veulent faire passer un message.  D'autant plus que c'est un court-métrage, ce petit format de film sert justement à instruire. Une histoire cache donc plusieurs thèmes universels. C'est alors que commence l'aventure...

Pourquoi être deux réalisatrices ?

Toile Blanche étant leur premier vrai film, elles ont décidé d'écrire et de réaliser à deux. Cela permet d'avoir deux avis et de toujours rester sur le sujet principal. Cette idée permet aussi de rassembler plus d'idée et d'être deux fois plus efficace en se départageant le travail en préparation, en tournage et en post-production. Travailler à deux sur une histoire incite à s'écouter et à prendre l'avis de l'autre en compte. Pour un premier projet, les compétences de chacun sont très importantes.

L'INVENTION DE l'HISTOIRE

Vous le découvrirez plus en détails dans quelques lignes : notre histoire tourne autour de la peinture.

Candice adore peindre. Elle pratique majoritairement la peinture à l'huile sur toile. C'est en peignant les bords d'une toile en noir qu'elle eut plusieurs idées pour de futurs tableaux. Et, après réflexion, ce noir l'a inspiré pour ce scénario. Le fait de voir quelque chose autrement nourrit la créativité. Elle arrive donc un matin en cours pour proposer à son amie d'écrire sur un artiste peintre en manque d'inspiration et qui au bout d'un moment va devenir fou jusqu'à en recouvrir ses toiles blanches de noir.

Mais pourquoi faire un artiste et non une ? C'est bien l'habitude de voir des hommes artistes qui a fait évoluée l'idée. Prenons une femme, l'histoire peut être la même, mais elle sera racontée très différemment. En tant que jeunes femmes, nos deux scénaristes ont des connaissances sur le monde de l'art et de la femme. 

TOILE BLANCHE

Ania, la 50 aine, est une artiste mondialement connue pour ses peintures. Elle doit assurer pour une future grosse exposition, mais l'inspiration lui manque subitement. Elle va s'essayer à tout type de peinture.

Ce court de 5 min se déroule entièrement chez elle et majoritairement dans son atelier. Elle est le seul personnage de l'histoire pour montrer que le conflit se trouve en elle et ne peut être résolu que par sa propre intervention. 

Que se cache-t-il derrière cette petite histoire ?

Dans chaque oeuvre telle qu'elle soit, se trouvent une ou plusieurs thématiques. L'histoire est un exemple et une caricature de celles-ci.

Avec l'histoire de Ania nous mettons en avant la confrontation d'un personnage avec lui-même. Elle a du vécu et de l'expérience dans son métier et sa vie de femme. Pourtant, quelque chose bloque, elle n'a plus d'inspiration. Elle a eu une vie de famille que l'on peut légèrement observer dans le film sans que ce soit un problème majeur. Elle se retrouve seule, la raison n'est pas mentionnée, rien ne prouve qu'elle est en conflit avec sa famille. Rien ne l'empêche d'être elle-même. Elle a tout pour réussir son exposition : une grande maison dans la campagne. C'est justement le fait qu'elle soit seule et en paix qui va la déranger. Elle n'est à ce moment-là ni dans un rôle de mère ni d'épouse ou autre. Elle est attachée à des habitudes qui sont mécaniques alors qu'au fond d'elle, elle a changé et a besoin d'évoluer.

Pour traiter ce sujet assez psychologique, les réalisatrices n'ont pas choisi d'oppresser ou d'angoisser le spectateur, mais de le raconter d'une façon plus "légère" pour s'identifier à notre artiste. Car cette étape de "blocage" dans la vie de n'importe qui ne doit pas faire peur. Elle peut être rude et compliquée mais surtout nécessaire pour avancer et casser les routines.

De plus, le fait qu'elle soit célèbre, mais dérangée de personne appuie le fait que le problème ne vient que d'elle-même. Le monde extérieur attend d'elle de futurs tableaux mais nous ne nous intéressons pas à elle par rapport à autrui. Il est difficile de s'identifier à une célébrité si nous n'avons jamais vécu un tel succès. Tout le monde aujourd'hui fait en fonction des autres pour plaire. Ici l'attente du public et de la presse concernant le travail d'Ania pousse à faire avouer à celle-ci qu'elle ne peut pas peindre juste pour son image. Elle doit le faire pour elle avant tout. Que son travail ne soit pas une contrainte.

En résumé, avec ce personnage, nous exprimons les conflits intérieurs de quiconque. Il faut vivre pour soie. 

Un projet étudiant

Les deux réalisatrices ont composé leur équipe technique avec leurs camarades (une 20 aine). Après avoir effectué les courts-métrages imposés par l'école, autant se faire plaisir en enlevant certaines contraintes (budget, jours de tournage imposés, etc.). Toute l'équipe se met depuis la finalisation du scénario au boulot. 

Le projet est prévu fin septembre, juste avant la rentrée scolaire. Ce qui promet des vacances très chargées...!

Allocation of funds

Financement du tournage

Vous l'aurez compris, nous avons besoin d'une certaine somme pour la réalisation de ce court-métrage.

Mais pourquoi est-ce qu'un film nécessite autant de budgets ? Effectivement, le temps passé sur un tournage n'est clairement pas équivalent à la durée finale du film. Lors de la préparation de ce type de projet, il faut pouvoir prévoir et anticiper un certain nombre de choses. Tout ceci a un coût. Il faut prendre en compte le décor à louer, les comédiens et l'équipe à rémunérer, l'achat et la fabrication de la décoration et des costumes, la location du matériel (le plus coûteux), le transport des personnes et du matériel, le logement et l'alimentation de l'équipe et les imprévus.

Pour Toile Blanche, l'équipe travaille bénévolement, car en tant qu'étudiant ça apporte de l'expérience. Le lieu aussi n'a besoin de budget, il se réalisera chez l'une des réalisatrices. Mais pour le reste il faut établir un budget. Le but de ce court-métrage n'est pas de faire un gros projet avec un gros budget. Au contraire, savoir gérer cet argent efficacement permet d'en faire autant avec un petit budget. Ceci permet de montrer que l'on peut faire beaucoup avec peu, grâce à l'investissement de chacun.

Le tournage se déroulerait sur 3 jours. Cela permet de faire l'ensemble des plans prévu en peu de temps avec un petit budget. Les journées seront bien chargées efficaces et rentabilisées. 

 

Comment est réparti le budget ?

  • Décoration, accessoires et costumes: 250€
  • Transport du matériel : 50€
  • Régis : 250€
  • Machinerie et lumière : 150€
  • Transports de l'équipe : 100€
  • Défraiement de l'actrice : 100€
  • Imprévus : 100€

Nous avons réalisé précédemment un découpage plan par plan du film afin d'observer ce dont nous aurions besoin comme matériel de tournage. Nous avons modifié et simplifié plusieurs scènes afin d'utiliser un matériel peu coûteux et nous débrouiller avec un minimum. 

Le plus important dans notre film va être le décor et les costumes de notre actrice. Ces éléments donnent énormément d'indications sur son mode de vie, ses goûts, ses habitudes, etc. D'autant plus que notre actrice est peintre (les deux réalisatrices pratiquant la peinture ont déjà une partie d'accessoire mais le reste du matériel a tout de même un coup). 

Le coût de la régie servira à nourrir pendant 3 jours de tournages : l'équipe de tournage composée d'une 20 aine de techniciens.

 

Voila les quelques détails du budget. Merci pour votre temps, en espérant que nos projet vous plaise.

L'équipe de Toile Blanche.

Choose your reward

Make a donation

Give what I want