Triptyque de couples : Feydeau-Renard-Courteline

Aidez-nous à créer le premier spectacle de la Cie Chocnosof en participant à sa production ! Guillaume Peigné, Marina Valleix, J.P.Gauthier

Project visual Triptyque de couples : Feydeau-Renard-Courteline
Successful
39
Contributions
11/26/2015
End date
€2,590
Out of €2,200
117 %

Triptyque de couples : Feydeau-Renard-Courteline

<p> <em>Triptyque de couples</em> est la première création de notre compagnie née en janvier 2014 !</p> <p>  </p> <p> Ce spectacle est composé de trois courtes pièces en un acte à deux personnages : <strong><em>Par La Fenêtre</em> de Feydeau</strong>, <em><strong>Le Pain de ménage</strong></em> <strong>de Renard</strong> et <strong><em>La Peur des coups</em> de Courteline</strong>.</p> <p>  </p> <p> <strong>Elle sera jouée du 4 décembre 2015 au 5 mars 2016 à La Folie Théâtre, tous les vendredi et samedi à 21h (et on espère, grâce à vous, plein d'autres dates à Paris et en tournée !) </strong></p> <p>  </p> <p> <img alt="Affiche_40x60_1_-1443515197" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/236567/affiche_40x60_1_-1443515197.jpg"></p> <p>  </p> <p> L'envie de monter ce triptyque est d'abord née de ma rencontre avec les deux comédiens, <strong>Marina Valleix</strong> et <strong>Jean-Patrick Gauthier</strong>, et de notre <strong>intérêt commun pour la fin du XIXe siècle</strong>, période sur laquelle je travaille depuis de nombreuses années. Le premier élément qui m'a incité à réunir ces trois pièces est d'ordre thématique : <strong>l'adultère,</strong> thème si cher au théâtre de cette époque, y est évoqué avec cette originalité qu'il n'est pas consommé, malgré les tentations diverses...</p> <p>  </p> <p> <img alt="Flyer_recto-1443515313" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/236568/flyer_recto-1443515313.jpg"></p> <p>  </p> <p> En outre, ces pièces sont contemporaines de l'essai sur <strong>"Le Rire"</strong> publié en 1899 par <strong>Henri Bergson</strong>, où le philosophe définit <strong>trois principaux comiques</strong> : <strong>le comique de mouvement, le comique de mots et le comique de caractère. </strong></p> <p>  </p> <p> <strong><u>Mise en scène </u></strong></p> <p>  </p> <p> Il m’a dès lors paru logique d'orienter ma mise en scène sur la différenciation entre ces trois types de comique, dont <em>Par la Fenêtre, Le Pain de ménage et La Peur de coups</em> offrent d'excellentes illustrations. </p> <p> J'ai cherché, avec les comédiens, à travailler différemment sur <strong>les trois pièces</strong>, afin de <strong>souligner leur singularité stylistique et dramaturgique</strong> et de montrer ce qui caractérise ces trois auteurs, trop souvent englobés dans la famille du <strong>"vaudeville" ou du "théâtre fin de siècle"</strong>, appellations commodes mais ô combien approximatives... Fort de cette distinction, il a fallu trouver non pas une unité mais <strong>une continuité permettant d'assurer la cohérence du triptyque</strong>, que j’ai choisi de renforcer par une scénographie de <strong>"plein air"</strong>.  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Courteline_folie_th_atre-1443518671" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/236603/courteline_folie_th_atre-1443518671.jpg"></p> <p>  </p> <p> Plutôt que d'enfermer ces six personnages au sein d'un intérieur bourgeois où ils étouffent, j’ai tenu à leur offrir davantage d'espace, en les transposant <strong>dans un cadre contemporain et bucolique</strong>, afin de prouver qu'ils ne perdent rien de leurs qualités théâtrales en se risquant à l'exercice du plein air, à l'instar de leurs contemporains impressionnistes que Feydeau chérissait tant et auxquels il fait d'ailleurs référence dans sa pièce. <strong>J’ai ainsi voulu naturaliser le contexte sans dénaturer le texte.  </strong><em><strong> </strong></em></p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2FG9lO-thR1wc%3Fwmode%3Dopaque%26feature%3Doembed&amp;wmode=opaque&amp;url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DG9lO-thR1wc&amp;image=https%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2FG9lO-thR1wc%2Fhqdefault.jpg&amp;key=ff2702755d9749cda571c6d6c2f3eb46&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong><u>Equipe artistique</u> </strong></p> <p>  </p> <p> <strong>Guillaume Peigné </strong>- Metteur en scène  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Guillaume-1426526413" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/174329/guillaume-1426526413.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Titulaire d’un doctorat d’histoire de l’art, d’un master de lettres modernes, Guillaume Peigné a travaillé pour plusieurs universités américaines. Il a également enseigné à l’Université de Paris IV-Sorbonne et  à l’école du Louvre. Depuis l'automne 2014, il donne, au Théâtre du Lucernaire, les conférences "<em>Art et Théâtre"</em> évoquant les relations entre artistes, dramaturges et metteurs en scènes. Il se consacre aujourd'hui principalement à son activité de metteur en scène et d’auteur : sa première pièce, <em>Les Bugranes</em>, a été présentée en 2013 au concours Jeunes metteurs en scène du Théâtre 13, tandis que son "drame minimal" <em>L</em>e <em>Géomètre Gêomi </em>est en cours de réécriture avec le suivi du collectif "A mots découverts", après avoir fait l'objet d'une lecture à la SACD en 2014. Il signe ici sa première mise en scène.  </p> <p>  </p> <p> <strong>Marina Valleix -</strong> Comédienne  </p> <p>  </p> <p> <img alt="20130826-marina-valleix-md-13-200x300-1426526452" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/174331/20130826-Marina-Valleix-md-13-200x300-1426526452.jpg"></p> <p>  </p> <p> Après un DEA en linguistique générale, Marina se lance dans le théâtre en intégrant le Cours Florent en 2004 puis les cours d’Acting International en 2007. Elle se forme continuellement avec des stages de perfectionnement (notamment sur le théâtre de Tchekhov avec le metteur en scène Philippe Calvario). Sur les planches, on a pu la voir dans des personnages aussi noirs que Gerda dans<em> Le Pélican</em> de Strindberg, mais aussi dans des rôles de jeunes premières chez Molière et Marivaux ou dans des rôles burlesques comme dans <em>Thé à La menthe ou t’es citron ?</em> de Patrick Haudecoeur au Théâtre Fontaine (Molière 2011 de la meilleure pièce comique). Elle met en scène en 2008 <em>Le Médecin volant</em> de Molière et participe au concours des Jeunes metteurs en scène du Théâtre 13 en 2013, avec <em>Les Bugranes</em> de Guillaume Peigné. Elle intègre la Compagnie Chocnosof en mai 2014 et participe à la création <em>Des aventures du Professeur Schnock et de Mademoiselle Nô. </em></p> <p>  </p> <p> <strong>Jean-Patrick Gauthier </strong>- Comédien  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Jean_pat_2-1426526486" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/174332/jean_pat_2-1426526486.jpg"></p> <p>  </p> <p> Titulaire d’une licence en arts du spectacle et d’une licence en droit, Jean-Patrick se forme au métier de comédien à l’Atelier Théâtre Frédéric Jacquot où il obtient le premier prix de diction. Il joue Molière, Courteline, Marivaux, Racine, Maupassant, Schiller mais aussi des auteurs contemporains comme Franck Smith, Jean-Claude Danaud ou encore Roland Dubillard. En 2006, il est Talent Cannes Adami pour le court métrage <em>Issue de secours </em>de Sam Karmann et joue sous la direction de Joël Jouanneau dans <em>Personne ne voit la vidéo de Martin Crimp </em>au Théâtre de la Cité Internationale. Récemment, il a joué dans <em>Fragments d’une lettre d’adieu lue par des géologues</em> de Normand Chaurette, dans une mise en scène de Joachim Serreau, et dans <em>Le Cercle de Craie Caucasien</em> de Bertolt Brecht, dans une mise en scène de Fabian Chappuis.  </p> <p>  </p> <p> <strong>Edouard Prétet</strong> : Musique originale</p> <p> <strong>Romain Verlier </strong>: Création lumières</p> <p> <strong>Denis Valleix</strong> : Création décors</p> <p> <strong>Collectif Compagnie Chocnosof </strong>: Costumes</p> <p> <strong>William Trillaud</strong> : Réalisation bande - annonce</p>

Allocation of funds

<p> <strong>Si, comme nous, vous êtes passionnés d’art et de théâtre, vous pouvez nous soutenir en participant à la production de ce spectacle. </strong></p> <p>  </p> <p> <u><strong>Sachez que vous pouvez bénéficier d'un reçu fiscal : votre don sera alors déductible d'impôts à hauteur de 66 %</strong></u><strong> ! Il vous suffit de cliquer sur </strong><strong>"soutenir notre projet" </strong><strong>puis de cocher la case "pas de contrepartie" </strong>(la réduction d'impôt n'est possible que si votre don est consenti à titre gratuit, sans contrepartie significative au profit de la personne qui l'effectue). </p> <p>  </p> <p> <strong>La présente collecte servira à financer une partie de la production</strong> (évaluée à 13,200 euros environ). Malgré une petite équipe, les dépenses liées aux répétitions, décors, costumes, location théâtre, salaires (réduits au minimum syndical) coûtent cher. </p> <p>  </p> <p> Nous avons réussi à collecter une bonne partie de l’argent nécessaire en autoproduction grâce aux  activités de la compagnie (conférences <em>Art et Théâtre</em> au Lucernaire, sorties culturelles pour adultes et enfants…) <strong>mais il nous manque environ 2200 €</strong> pour finaliser le budget et c’est pourquoi nous sollicitons votre aide. Celle-çi est très précieuse pour réussir à concrétiser ce beau et premier projet.</p> <p>  </p> <p> Notre travail et le mécénat sont nos seules ressources car notre  jeune compagnie ne peut prétendre à aucune subvention publique.</p> <p>  </p> <p> <strong>Alors n'hésitez pas à soutenir notre projet ! Nous avons besoin d’un petit voire d'un grand coup de pouce !</strong></p> <p>  </p> <p> <strong>Budget prévisionnel :</strong></p> <p>  </p> <p> <u>Dépenses</u> :</p> <p> Location du théâtre + salle de répétition : 5,220€</p> <p> Communication : 500€</p> <p> Décors et costumes : 700€</p> <p> Salaires (minimum garanti) avec charges : 6,658€</p> <p> Frais Kiss Kiss Bank Bank 8% : 176€</p> <p>  </p> <p> Total : 13,254€</p> <p>  </p> <p> <u>Recettes</u> :</p> <p> Prévision recette billetterie : 7,574€</p> <p> Apport de la compagnie : 3,500€</p> <p>  </p> <p> Total : 11,074€</p> <p>  </p> <p> <strong>Nous avons besoin encore de 2,180€...</strong></p> <p>  </p> <p> <strong>Alors, un immense merci à tous ceux qui pourront nous aider à mener à bien ce premier projet !</strong></p> <p>  </p> <p> (Si la collecte dépasse nos espérances, l'excédent permettra d'améliorer la communication, d'envisager une tournée en France et de jouer dans les lieux où le théâtre est encore trop absent comme les maisons de retraites, écoles et hôpitaux...)</p> <p>  </p>

Rewards

€5

Nos remerciements les plus chaleureux !

€15

  • 4 contributions
Un grand merci + une affiche dédicacée remise à la fin du spectacle !

€30

  • 8 contributions
Un grand merci + une affiche + une photo dédicacée de l'équipe remises à la fin du spectacle !

€50

  • 5 contributions
Un grand merci + une affiche dédicacée + une rencontre avec les comédiens après le spectacle !

€75

  • 1 contribution
Un très grand merci + une affiche dédicacée + une invitation au spectacle !

€100

  • 4 contributions
Un très grand merci + une affiche dédicacée + une invitation au spectacle + le texte des 3 pièces !

€200

  • 1 contribution
Un immense merci + deux invitations + le texte des 3 pièces

Estimated delivery: December 2015

€400

    Un immense merci + deux invitations au spectacle + une conférence du metteur en scène sur Feydeau-Renard-Courteline à domicile (modalités à préciser hors Ile-de-France).

    Estimated delivery: December 2015

    €1,000

      Un immense merci + une conférence du metteur en scène sur Feydeau-Renard-Courteline et la pièce jouée à domicile (modalités à préciser hors Ile-de-France).

      Make a donation

      Give what I want