TYPHON

Court-métrage (10 minutes), drame

Project visual TYPHON
Successful
49
Backers
05/07/2019
End date
€2,182
Out of €2,140
102 %

TYPHON

LE PROJET, EN QUELQUES MOTS

 

Typhon est un court-métrage réalisé par Mathurin DANIEL. Il s’inscrit comme projet de fin de deuxième année à l’École Supérieur de Réalisation Audiovisuelle (ESRA PARIS). Il réunit une équipe motivée qui n’en est plus à son premier projet, et nous rêvons de pouvoir réaliser un film à la hauteur de nos ambitions. Le tournage se déroulera du 8 au 12 mai 2019.

 

RÉSUMÉ DU FILM

 

Dans un monde désert aux allures de fin du monde, Léa a perdu son sourire. Son frère Anton et elle, se sont isolés un moment pour se retrouver, mais le temps leur échappe et les voilà plus esseulés que jamais. Vacillant entre vide et ennui, leur relation se désagrège. Coincée entre la mystérieuse Annie et le complexe Anton, Léa doit reprendre les rênes de sa vie, même si cela implique de blesser et quitter son frère.

Inspiration, Clip de Gael Faye "Tôt le matin"

 

NOTE DU RÉALISATEUR

 

Dans notre société de l’immédiateté, il pourrait sembler simple de trouver l’autre. Nous pouvons communiquer à volonté, et une infinité d’informations est à porté de tous. Il apparaît pourtant que nous avons de plus en plus de mal à nous comprendre, immobilisés par des doutes que la connaissance ne peut pas résoudre. Cette fausse proximité ne cesse de nous éloigner les uns des autres, et nous voilà perdus dans un vide qui n’a jamais été aussi vaste. C’est dans ce vide que l’on ne s’explique pas que se déploie tout l’irrationnel dont nous sommes capable, et il est plus facile de se faire du mal que du bien. Il faut alors une dose de courage suffisante pour ignorer ce vide, et se tenir à une décision que l’on prend pour soi. Parce que faillir n’est jamais plus simple que quand se faire du bien va à l’encontre de ses envies. Il faut réussir à se prendre au jeu, passer outre les doutes pour parvenir à sortir la tête de l’eau. Léa et Anton sont dans cette situation. Ni l’un ni l’autre ne le souhaite, et c’est pour cela que la décision est si rude à prendre, mais ils doivent se quitter. On croit que ce sont les disputes, les désaccords qui mènent à la séparation. Mais il arrive que malgré l’amour, il faille prendre des chemins différents. Il est facile de réunir ses affaires, de prendre son sac et déguerpir ; mais quand on aime, rassembler le courage qu’il faut est une tâche douloureuse. Acculés hors du temps, Léa et son frère vont se voir réunis autours de l’essentiel, plus seuls que jamais. Typhon est un voyage au-delà du rationnel. Ce sont le gestes spontanés, les mots qui jaillissent et ce qui n’est dit qu’avec un regard qui constituent le corpus du film. Capturer l’irréfléchi, la réaction pure, affranchie de tout contrôle, de toute pudeur. Explorer de l’extérieur ce qu’il se passe à l’intérieur, alors que nous ne sommes pas capable de nous l’expliquer nous même : la caméra, dans ce monde de chimères, est peut-être notre seul outil de compréhension.

 

LES PERSONNAGES

 

Léa est la protagoniste du film. C’est via son prisme que nous vivons la relation dissonante qu’elle entretient avec son frère. Forte d’un caractère bien trempé, elle cache une sensibilité hors norme. Elle entamera son émancipation à cheval entre les doutes et la détermination.

 

 

Annie est un personnage intimement lié à celui de Léa, elles sont les deux facettes d'une même personne. Annie est le primal, l'inconscient. C'est une présence irréelle, la personnification du dialogue intérieur. D'apparence candide et dissipée, elle est d'une sagesse bienveillante. Mais son discours est ombrageux et insaisissable, et elle guide Léa, cachée dans les recoins de ses pensées.

 

 

Anton c'est le grand frère bienveillant mais maladroit. Parfois grande gueule, mais tout aussi sensible que Léa, il cherche à être le complice de sa sœur envers et contre tout. Perdu dans les responsabilité du grand frère, il devra apprendre à être lui-même pour retrouver le sourire.

 

INTENTIONS ARTISTIQUE

 

Voici en quelques images, l'esthétique que nous souhaiterions donner à notre film.

 

L'ÉQUIPE

 

Tout bon film demande une bonne équipe, c'est pourquoi nous sommes 17 étudiants travaillant sur le projet.

 

 

Réalisation : Mathurin DANIEL, Directrice de production : Julia GEORGES, Assistantes de production : Leila CARPENTIER et Julia BARAZI, Première assistante réalisateur : Armance GARREAU, Scripte : Julia BARAZI, Chef opérateur : Baudouin COUPEY, Chef électricien : Arthur DU PEUTY, Électricienne : Océane DUFAU, Cadreuse : Pauline COCHET, Assistants caméra : Léo ODEKERKEN et Bastien BOURDUGE, Régisseuse générale : Sasha FAUSSET, Chef machiniste : Hugo DAO, Machiniste : Ernest BOUVIER, Directrice de casting : Julia GEORGES, Chef opérateur son : Gabriel GUILLOUX, Chef décoratrice : Pauline COCHET, Accessoiriste : Floriane SANDRESCHI

 

 

Allocation of funds

 

Grâce à vos dons nous pourrons louer du matériel de lumière ainsi que de la machinerie. Nous souhaitons aussi faire appel à une maquilleuse, acheter des accessoires de jeu, et demander des droits musicaux pour la bande son du film.

 

 

Le reste de la collecte nous servira à nous déplacer et fournir à manger à toute l'équipe.

 

 

Choose your reward

Merci !

€5

Votre nom sera au générique en tant que contributeur !
  • 9 backers

Un grand merci !

€10

Votre nom sera au générique en tant que contributeur ! Vous recevrez les photos du tournage !
  • 2 backers

Un très grand merci !

€20

Votre nom sera au générique en tant que contributeur ! Vous recevrez les photos du tournage ! Vous recevrez le making-off !
  • 4 backers

Un GIGANTESTE MERCI !

€30

Votre nom sera au générique en tant que contributeur ! Vous recevrez les photos du tournage ! Vous recevrez le making-off ! Une photo de l'équipe signé vous sera envoyé avec un petit mot personnel !
  • 12 backers

Make a donation

Give what I want