Un Scout dans le siècle

Soutenez le lancement des mémoires de Philippe Missotte et revivez la création des Pionniers-Scouts de France en 1962/64.

Project visual Un Scout dans le siècle
83
Contributions
40 days
Remaining
€5,804
Out of €5,000
116 %
Education

Un Scout dans le siècle

Le projet en 2 mots Souhaitez-vous redécouvrir avec l’un des créateurs de la branche Pionnier la façon dont les Scouts de France ont procédé autour de 1962 pour répondre aux besoins et aux attentes des adolescents de 14 à 18 ans ? Philippe Missotte, ancien dirigeant national des Scouts de France, vient de terminer l'écriture du 1er tome de ses mémoires, consacré à la création de la proposition ”Pionniers” à laquelle les Scouts de France ont procédé, de 1962 à 1965, pour répondre aux besoins et aux attentes des adolescents de 14 à 18 ans. L'AMAS - l'Association pour la Mémoire des Acteurs du Scoutisme - lance un projet de souscription et de financement participatif pour assurer la production, la promotion et la diffusion de ce livre important. Avec Philippe Missote, un témoignage de 1er plan sur la création des “Pionniers” Le récit de la création des Pionniers n'avait jamais été écrit. Voici que l'un de ses acteurs clés, membre de l'équipe conduite par François Lebouteux, en raconte l'histoire. Philippe Missotte ne se contente pas d'exposer une théorie pédagogique. Il décrit, dans un témoignage passionnant, soutenu par une documentation iconographique exceptionnelle, comment la réforme a été conduite pour répondre aux attentes des adolescents en mobilisant leur imagination et leur créativité. On y retrouve François Lebouteux écrivant ”Red River Valley” et bien d'autres nouvelles et chansons pour créer le cadre symbolique des Pionniers, Philippe Missotte lui-même présentant dans la revue PIONNIERS des activités passionnantes expérimentées sur le terrain comme le chantier au service de la communauté ou la descente de rivière, Georges Dobbelaere lançant les techniques d'expression corporelle avec ses fameux jeux scéniques et Michel Kieffer renouvelant les activités manuelles avec les ”arts et techniques” : forge, froissartage, menuiserie, sculpture, vitraux ; enfin, le Père Marchand enracinant la foi chrétienne dans les événements du monde et la vie quotidienne des jeunes. Au Moment où les Scouts de France et les Guides de France, deux associations désormais fusionnées, célèbrent le centenaire de leur fondation (1920 et 1922), ce livre rappelle que l'histoire d'un mouvement de jeunes est faite non seulement de traditions mais aussi et surtout d'invention et de créativité. La réforme des Scouts de France De 1962 à 1965, les Scouts de France procédèrent à la plus grande réforme pédagogique de leur histoire. Leur but : répondre mieux aux attentes et aux besoins des grands adolescents de 14 à 18 ans. Car l'adolescence, qui s'allonge de plus en plus avec la prolongation des études et le report de l'accès aux rôles adultes, est une période pleine de défis personnels. Affrontés à des changements physiques, intellectuels, affectifs et sociaux sans précédents, les jeunes doivent construire leur identité, accéder à l'autonomie, expérimenter les rôles sociaux adultes et se préparer à des transitions cruciales comme le départ de la maison familiale, le début des études post-secondaires et la recherche d'un emploi. Les Scouts de France, sous l'impulsion de François Lebouteux, prennent conscience de l'importance sociétale de ces enjeux. Ils se donnent pour mission d'inventer une proposition éducative capable de guider et de soutenir les jeunes engagés dans cette transition. L'apparition des "Pionniers," avec leurs chemises rouges, leurs guitares et leurs chantiers, bouleverse le Scoutisme. Les Guides de France procèdent peu après à la même réforme pour les adolescentes avec les ”Caravelles”. Près de 60 ans après, cette réforme tient toujours, ce qui prouve sa pertinence. Elle a permis aux Scouts et Guides de France non seulement de maintenir une bonne proportion d'adolescents parmi leurs membres, mais aussi de renouer avec l'un des éléments essentiels de la méthode scoute, le système des équipes, la pédagogie du projet, le partenariat jeunes-adultes et la participation des jeunes aux décisions. Qui sommes-nous ? Autour de l'auteur, les porteurs du projet Une équipe d'anciens responsables Scouts de France s'est constituée pour soutenir la production et la diffusion du livre de Philippe Missotte. Elle a créé l'AMAS - Association pour la Mémoire des Acteurs du Scoutisme - dont le but est ”D'apporter toute aide technique, financière et légale aux membres, anciens membres ou amis des associations de Scoutisme désireux d'écrire et publier leur propre biographie ou celle d'un proche dont la vie porterait témoignage de son engagement initial.” La promotion du livre de Philippe Missotte constitue le premier projet de l'AMAS. Nous avons choisi la plateforme KissKissBankBank pour lancer une souscription qui est en même temps un financement participatif. Vous pouvez contribuer activement à la réussite de ce projet. Le projet en détails Le livre de Philippe présente, en format A4 sur plus de 300 pages, comment la proposition ”Pionniers” a été peu à peu construite, à travers de multiples expériences de terrain, pour permettre aux Scouts de France de s'adresser plus largement et plus efficacement à la tranche d'âge des adolescents de 14 à 18 ans. Les responsables et les jeunes qui ont vécu la proposition ”Pionniers” dès l'origine retrouveront dans le livre de Philippe Missotte les thèmes, les images, les récits qui les ont fait vibrer. Les membres actuels du Scoutisme découvriront avec intérêt comment développer une proposition éducative non seulement par des textes théoriques mais à travers des activités concrètes (services, chantiers, ateliers techniques et scientifiques, aventures de plein air, rencontre internationales) réellement expérimentées sur le terrain avant d'être diffusées, dans le dialogue et la partenariat jeunes-adultes, avec la proposition d'un cadre symbolique et de role-models par les revues, les brochures, les images, les chansons, etc. L'objectif du projet est de les rejoindre et de les engager dans la production et la promotion du livre en proposant : Une campagne en ligne de financement participatif Une page Facebook Des colloques sur le terrain et à travers les média sociaux Le rôle des contributeurs et les contreparties Toutes les personnes intéressées par l'éducation des adolescents à travers des méthodes actives et coopératives (responsables scouts, amis, éducateurs) peuvent apporter leur contribution au projet en participant à la campagne qui leur permettra d'apporter leur témoignage et leur expérience sur le Scoutisme, les adolescents, la proposition Pionniers, à travers la page Facebook et les colloques, et en achetant une ou plusieurs actions du projet. Pour couvrir les frais de promotion et de diffusion, nous proposons aux contributeurs l'achat de plusieurs types d'actions, donnant droit à des contreparties diverses : Action ”Entreprise 62” : 30 euros - contrepartie : réception du livre "Un Scout dans le siècle”, avec une fiche mentionnant les 100 premiers souscripteurs. Action ”Nouvelles Frontières” : 40 euros - contrepartie : la contrepartie ”point soleil” plus un poster d’une photo en couleurs emblématique du début des ”Pionniers”. Action ”Point Soleil” : 60 euros - contrepartie : La contrepartie ”Nouvelles Frontières” plus un portfolio A4 de 5 images emblématiques du début des pionniers, dont des illustrations de Moffrey et Philippe Vandooren. Action ”Pionniers de la paix” : 100 euros et plus - contrepartie : la contrepartie ”Point soleil” avec le livre dédicacé par l'auteur.

Allocation of funds

La collecte servira à couvrir les frais d'impression et de diffusion du livre. Impression : le meilleur devis que nous avons obtenu propose un coût unitaire arrondi à € 12,5. Diffusion (libraire). Le coût est estimé à € 13,2 par livre Droits d'auteur et frais d'expédition. Coût estimé à € 14,3 par livre Soit un coût total de € 40,00 par livre. Pour diffuser le livre à 200 exemplaires, nous devons donc collecter 8.000 euros. Nous disposons déjà de 3.000 euros, il nous faut donc collecter 5.000 euros. Si nous pouvons obtenir que 125 personnes donnent une contribution moyenne de 40 euros, nous atteindrons notre objectif. Aidez-nous à l'atteindre et même mieux à le dépasser afin de permettre une diffusion plus grande.

Choose your reward

Make a donation

Give what I want