Visage(s) | Seule en scène

Soutenez la première création de la compagnie : Visage(s), un seul en scène sensiblement éphémère !

Project visual Visage(s) | Seule en scène
Successful
49
Contributions
04/21/2020
End date
€2,116
Out of €2,000
106 %
Indie

Visage(s) | Seule en scène

<h2>La g&eacute;n&egrave;se</h2> <p>La compagnie,<strong>&nbsp;les&nbsp;D&eacute;sax&eacute;es</strong>, s&#39;est mont&eacute;e en mars 2019, par Julia Robert et Ana&euml;lle Croiset. L&rsquo;envie premi&egrave;re est d&rsquo;explorer l&rsquo;engagement du corps - sortir de l&#39;axe. - chercher le d&eacute;s&eacute;quilibre. - d&eacute;sorienter le spectateur. - d&eacute;caler le regard.<br /> <em>&amp; Exp&eacute;rimenter la mati&egrave;re.&nbsp;</em><br /> Notre premi&egrave;re cr&eacute;ation est une r&eacute;ponse &agrave; toutes ses attentes.&nbsp;Le masque, le th&eacute;&acirc;tre corporel, la marionnette sont des univers que la compagnie traverse pour r&eacute;pondre aux diff&eacute;rentes situations th&eacute;&acirc;trales que le texte lui impose : <em>Blessures au visage</em> d&#39;Howard Barker.</p> <h2>Pourquoi ce texte ?&nbsp;</h2> <p><em>Blessures au visage&nbsp;</em>est le premier texte que j&#39;ai explor&eacute; en tant que metteuse en sc&egrave;ne. Il me questionne, m&rsquo;inspire, me traverse dans ma propre cr&eacute;ation personnelle. Il se d&eacute;voile comme un appel du corps et du c&oelig;ur. Par cette r&eacute;&eacute;criture, je cherche &agrave; explorer et ext&eacute;rioriser des questions qui m&rsquo;habitent.<br /> Ce seul en sc&egrave;ne me d&eacute;voile&nbsp;intimement &agrave; travers une exploration des sens, permise par une po&eacute;sie de la mati&egrave;re. La cire permet par son &eacute;ph&eacute;m&eacute;rit&eacute; et sa d&eacute;formation, de cr&eacute;er, modifier, r&eacute;inventer, d&rsquo;&ecirc;tre, de dispara&icirc;tre&hellip; Une remise en question du visage, de soi&hellip; Ce seul en sc&egrave;ne expose les difficult&eacute;s de l&rsquo;acceptation de soi par une r&eacute;flexion sur le lien que nous entretenons avec notre visage, indissociable du regard de l&rsquo;autre.</p> <blockquote> <p>&quot;Je ne peux pas me r&eacute;concilier avec mon visage, je ne peux pas faire de compromis ni m&#39;arranger avec mon visage&nbsp;et dire &#39;Laisse faire la vie&#39;. Non! Nous nous ha&iuml;ssons et il est coll&eacute;&nbsp;l&agrave; comme un insecte ind&eacute;sirable je n&#39;entrerai pas dans le monde derri&egrave;re cette chose qu&#39;en fait je d&eacute;teste...&quot;</p> </blockquote> <p>&nbsp;</p> <h2>&nbsp;</h2> <h2><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/651726/FN7A0497-1583162846.jpg" /></h2> <h2>Visage(s) - L&#39;&eacute;quipe&nbsp;</h2> <p><strong>Julia Robert</strong> - <em>Metteuse en sc&egrave;ne, interpr&egrave;te</em><br /> &Eacute;l&egrave;ve-com&eacute;dienne &agrave; <strong>Arts en sc&egrave;ne</strong> dont elle sort dipl&ocirc;m&eacute;e en 2015. Elle suit en parall&egrave;le une licence de Lettres modernes, puis un <strong>master de recherche,</strong> qui aboutit &agrave; la r&eacute;daction d&rsquo;un m&eacute;moire sur la dramaturgie de la reprise au th&eacute;&acirc;tre de Foire. Les &oelig;uvres choisies font l&rsquo;objet d&rsquo;une reprise sc&eacute;nique li&eacute;e &agrave; la marionnette. Elle questionne ainsi les apports burlesques et parodiques de la marionnette. Elle continue de se former &agrave; la manipulation aupr&egrave;s de Mathieu Enderlich et Lucile Beaune, au sein de la <strong>formation mensuelle du th&eacute;&acirc;tre aux Mains Nues</strong>. Aujourd&rsquo;hui, elle travaille aupr&egrave;s du collectif Kinko, &agrave; travers des spectacles subversifs guignolesques. En parall&egrave;le, elle poursuit ses recherches sur le corps avec les D&eacute;sax&eacute;es. &nbsp; &nbsp;&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/651514/FN7A0528-1583093441.jpg" style="width: 300px; height: 450px;" /></p> <p><strong>H&eacute;l&egrave;ne Duhesme&nbsp;</strong>- <em>Musicienne interpr&egrave;te</em><br /> Passionn&eacute;e par la musique, le th&eacute;&acirc;tre et l&rsquo;art plastique, H&eacute;l&egrave;ne commence tr&egrave;s t&ocirc;t par la pratique du chant puis dans la r&eacute;alisation de petits spectacles de marionnettes. Berc&eacute;e par la musique depuis l&rsquo;enfance avec Brel, Brassens, Renaud, Ennio Morricone, le jazz, musiques tsiganes etc. elle s&rsquo;amuse d&egrave;s 3 ou 4 ans &agrave; chanter ces auteurs l&agrave; ainsi que les musiques de publicit&eacute;s et de films qu&rsquo;elle entend &agrave; la t&eacute;l&eacute;. Par la suite, elle commencera l&rsquo;&eacute;tude du piano vers 9 ans puis poursuivra des &eacute;tudes de musicologie &agrave; l&rsquo;universit&eacute; Lumi&egrave;re &agrave; Lyon ainsi que la th&eacute;orie de la musique et du chant au <strong>conservatoire de Fourvi&egrave;re</strong> et &agrave; <strong>l&rsquo;ENM </strong>de Villeurbanne. Elle terminera ses &eacute;tudes par un <strong>master en compositions de musiques appliqu&eacute;es aux arts visuels</strong> &agrave; l&rsquo;universit&eacute;. Depuis 12 ans, elle &eacute;tudie &eacute;galement le violon et poursuis depuis 7 ans la pratique du th&eacute;&acirc;tre et l&rsquo;&eacute;criture de compositions musicales pour le th&eacute;&acirc;tre qui la passionne tout particuli&egrave;rement. &nbsp; &nbsp;&nbsp;<br /> &nbsp;&nbsp;<img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/651400/NOV04675-1583067221.jpg" style="width: 300px; height: 449px;" /><br /> <strong>Maxime Charrier</strong> -&nbsp;&nbsp;<em>Cr&eacute;ateur lumi&egrave;re et r&eacute;gisseur</em><br /> Dans un premier temps com&eacute;dien, il met en sc&egrave;ne deux textes de th&eacute;&acirc;tre &agrave; Lyon et commence &agrave; s&rsquo;int&eacute;resser au r&ocirc;le de la lumi&egrave;re dans le spectacle vivant. Il valide par la suite ses connaissances techniques par une formation de technicien polyvalent lumi&egrave;re-plateau-son-vid&eacute;o au <strong>Grim Edif </strong>&agrave; Lyon. Il part ensuite travailler en Russie, o&ugrave; il tient le r&ocirc;le d&rsquo;&eacute;clairagiste et r&eacute;gisseur lumi&egrave;re pour le <strong>Th&eacute;&acirc;tre National de Chant et de Danse de Bouriatie</strong> &laquo; Ba&iuml;kal &raquo; ainsi qu&rsquo;&agrave; <strong>l&rsquo;Op&eacute;ra-Ballet d&rsquo;UlanUde</strong>, o&ugrave; il met en lumi&egrave;re CasseNoisette de Piotr Tcha&iuml;kovsky sous la direction de Morihiro Ivata. De retour en France, il travaille pour diverses compagnies de th&eacute;&acirc;tre &agrave; Lyon, puis s&rsquo;installe en tant que r&eacute;gisseur lumi&egrave;re fixe au <strong>Centre Culturel l&rsquo;Orange Bleue</strong> &agrave; Eaubonne (95). &nbsp; &nbsp;&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/651401/m80WYdbUUbY-1583067272.jpg" style="width: 300px; height: 450px;" /><br /> <strong>Alice Girardet </strong>- <em>Sc&eacute;nographe&nbsp;</em><br /> Apr&egrave;s un parcours litt&eacute;raire qui l&#39;am&egrave;ne &agrave; &eacute;tudier la dramaturgie th&eacute;&acirc;trale, Alice se forme &agrave; la sc&eacute;nographie au sein de la<strong> licence professionnelle de sc&eacute;nographie th&eacute;&acirc;trale</strong> dispens&eacute;e conjointement par les ESAA Duperr&eacute; et Boulle, et l&#39;universit&eacute; Sorbonne Nouvelle. Elle en sort dipl&ocirc;m&eacute;e en 2019, ann&eacute;e durant laquelle elle assiste le sc&eacute;nographe<strong> Jean-Baptiste Bellon</strong> &agrave; la cr&eacute;ation et construction du d&eacute;cor de la derni&egrave;re cr&eacute;ation de la compagnie du Bredin (&asymp; Presque &eacute;gal &agrave;, mise en sc&egrave;ne Laurent Vacher, Th&eacute;&acirc;tre de la Manufacture CDN Nancy Lorraine). &nbsp;Elle assiste aussi le plasticien Fr&eacute;d&eacute;ric Hock&eacute; sur la conception de la sc&eacute;nographie de La Dispute, mise en sc&egrave;ne par <strong>Mohamed el Khatib</strong> au Th&eacute;&acirc;tre de la Ville. Depuis sa sortie d&rsquo;&eacute;cole, elle imagine les sc&eacute;nographies de divers projets, allant du seul en sc&egrave;ne musical &agrave; l&rsquo;univers de la marionnette</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/651402/PortraitAlice-1583067334.jpg" style="width: 300px; height: 300px;" /></p>

Allocation of funds

<p>La crise du Covid-19 a malheureusement eu un impact sur la cr&eacute;ation : les dates pr&eacute;vues au th&eacute;&acirc;tre du gai savoir sont annul&eacute;es. Or, la cr&eacute;ation doit continuer. Cette collecte prend un nouveau tournant, elle permettra de redynamiser le projet &agrave; la fin du confinement.</p> <p>Jusqu&#39;&agrave; maintenant, la plupart des frais engag&eacute;s sont issus des &eacute;conomies de la compagnie ainsi que de mes poches personnelles.&nbsp;&nbsp;Notre compagnie n&#39;est pas subventionn&eacute;e,&nbsp;les fonds priv&eacute;s sont donc une mani&egrave;re alternative pour nous permettre de produire le spectacle.</p> <p>Ainsi ces&nbsp;3 400&euro; sont utilis&eacute;s pour des frais existants :&nbsp;</p> <ul> <li><strong>la construction des marionnettes et l&#39;&eacute;volution de la sc&eacute;nographie&nbsp;:&nbsp;</strong>300&euro;<br /> le rachat de 10kg permettant de continuer la recherche autour du mat&eacute;riau.</li> <li> <p><strong>L&rsquo;achat de mat&eacute;riel technique</strong>&nbsp;: - projecteurs, mini d&eacute;coupes - bande LED (c&acirc;bles) : 2 700 &euro;&nbsp;<br /> C&#39;est le plus gros besoin pour la cr&eacute;ation. Nous d&eacute;sirons cr&eacute;er un spectacle de l&#39;instant, diff&eacute;rentes zones de lumi&egrave;res pr&eacute;cises et travaill&eacute;es. L&#39;apparition, la disparition..&nbsp;&nbsp;Nous travaillons notamment avec des bougies, des lampes halog&egrave;nes classiques. Nous effectuons un vrai travail de lumi&egrave;re, en ad&eacute;quation avec le mat&eacute;riau.</p> </li> <li> <p><strong>Frais de r&eacute;sidences </strong>(d&eacute;placement, location de salle)&nbsp;: 400&euro;</p> </li> </ul> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/658067/organigramme-1586428283.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>En nous soutenant, vous permettez &agrave; ce projet de se d&eacute;velopper, d&#39;&ecirc;tre une &eacute;tape de travail &agrave; la hauteur de vos attentes. Mais c&#39;est surtout, un tr&egrave;s grand encouragement sur la poursuite de ce projet et sa r&eacute;alisation.&nbsp;</p> <p>Si nous d&eacute;passons notre objectif, de nouveaux horizons s&rsquo;offrent &agrave; nous : nous pourrions d&eacute;velopper par la suite, de&nbsp;meilleurs dispositifs sc&eacute;niques et sc&eacute;nographiques; r&eacute;mun&eacute;rer les artistes sur les quatre dates; mais aussi,&nbsp;aborder avec plus de s&eacute;r&eacute;nit&eacute; tous les aspects administratifs qui sous-tendent le projet.&nbsp;</p> <p><strong>Merci d&#39;avance &agrave; tous et toutes pour votre soutien !&nbsp;</strong></p>

Rewards

Featured reward

Visage(s)

€30

  • 8 contributions
Tu repars lors de ta venue avec un petit visage en cire posé sur son petit socle : souvenir de ton soutien !

Un câlin affectueux !

€5

  • 5 contributions
Toute l'équipe te remerciera avec une accolade très chaleureuse !

Un câlin et une carte de remerciement personnalisé !

€10

  • 18 contributions
On te fais une accolade des plus sincères, et on t'envoie une carte (une photographie du projet) annotée des remerciements de toute l'équipe, et expédiée chez toi !

Une invitation

€50

  • 3 contributions
La compagnie vous invite lors d'une des représentations du spectacle qui se joue du 16 au 19 avril au théâtre du Gai Savoir.

Un instant chaleureux

€70

  • 1 contribution
On t’invite à un moment convivial avec l’équipe : petit apéro, café du matin .. Viens découvrir les coulisses de Visage(s) !

Tu as le choix ...

€100

  • 4 contributions
... parmi toutes les contreparties précédentes !

Choix !

€250

Un câlin + une carte postale + un visage + une invitation + une bière ! La compagnie vous accueille à bras ouverts :)

Une transmission !

€500

    Nous t’offrons un cours de théâtre, un apprentissage en régie lumière, en scénographie, un cours de piano, de violon… etc… La compagnie te rendra service à son tour.

    Un grand MERCI !!

    €1,000

    Tu es invité au spectacle, convié à boire une bière avec nous ! Et j’installe avec grand plaisir mon castelet dans ton jardin pour jouer le spectacle !

    Make a donation

    Give what I want