Al Doha : Promesse d'avenir

Développement Local

Visuel du projet Al Doha : Promesse d'avenir
Cross circleÉchoué
3
Contributeurs
Monday, July 22, 2019
Date de fin
109 €
Sur 1 500 €
7 %

Participez à la numérisation d'une école à Tripoli ! Un clic pour vous une révolution pour eux

Suivre et partager

Al Doha : Promesse d'avenir

Notre association : Al-Doha - Promesse d’avenir a été fondée en 2014. Elle a pour objectif de créer des centres de loisirs et d’éducation au Liban, et, avant tout, dans la ville de Tripoli. La ville la plus pauvre de Méditerranée orientale. Ces centres ouverts les fins de semaine et durant les vacances accueilleront les enfants des quartiers défavorisés.

Ici ils pourront apprendre, jouer, créer et découvrir leur environnement. Pour nous, le seul moyen d’extirper les populations de la marginalité, tant économique que culturelle, passe avant tout par l’éducation et l’apprentissage dès le plus jeune âge. Notre association, Al-Doha Promesse d’Avenir fait le pari, comme le porte son nom, d’un futur meilleur.



Notre projet numérique

Aujourd’hui, nous organisons notre projet droit au numérique qui s’attèle à équiper une école d’un des quartiers les plus pauvres de Tripoli. L’école Bint Al-Oula. Cet établissement partenaire est une école pour filles qui enseigne de la classe du CP à la classe de 3ème à 40 jeunes filles de Tripoli et des jeunes filles syriennes et palestiniennes.

Notre projet implique notre partenaire à toutes les étapes du développement du projet afin de garantir son efficacité et sa pérennité. La directrice de l’école, Hoda Mabsout et l’enseignante de français, Iba Daghestani sont très investies. Par ailleurs, des formations concomitantes à l’arrivée de ce matériel seront prodiguées aux enseignants pour qu’ils soient pleinement en mesure de transmettre ce savoir et ces compétences aujourd’hui incontournables. 

À quelle problématique sociale répond-il ?

L’école publique au Liban manque de moyens, le budget alloué à l’éducation en 2012 ne représente que 6,5 % des dépenses publiques et est utilisé à 90 % pour le paiement des salaires. Ainsi les établissements disposent de très peu de moyens pour investir dans leurs programmes éducatifs.

alt

 Adnan El Amine,« Déclin de l’enseignement public au Liban », séminaire Ifpo, 19/02/2013

En raison du manque de moyens la proportion d’élèves encadrés dans les écoles publiques se réduit de 39 % en 200-2001 à 29,5 % en 2010-2011. Si les plus favorisées peuvent faire le choix de se tourner vers l’école privée, ce n’est pas la cas pour les plus défavorisés. Cela entraîne un cercle vicieux l’encadrement dans le public diminue, ce qui n’encourage par l’investissement public alors que c’est au sein des ces écoles publiques que se concentre la population la plus défavorisée.
 

L’école publique Bint al Oula se situe dans la ville de Tripoli, située au Nord du Liban. Tripoli connaît des difficultés prononcées multidimensionnelles, économique, sociales mais également culturelles. Symbole même d’une société à deux vitesses où l’entre deux n’existe que très peu. Laissée pour compte et ce, dans un contexte régional délicat du fait de conflits incessants, c’est au sein d’un de ses quartiers les plus défavorisé que notre action se concentre. 
 

C'est dans ce contexte à la fois national et local que s’inscrit la dynamique de notre association. Nous souhaitons  permettre l’accès à  l'éducation pour les plus jeunes au sein d’une région sinistrée qui cristallise les difficultés socio-économiques nationales.  Nous voulons par cette collecte permettre l’investissement pour la formation des jeunes filles scolarisée au cette sein de l’école publique Bint al Oula.

 

Site perso :
http://aldoha.fr

À quoi servira la collecte

Vos dons serviront dans un premier temps à réhabiliter le réseau électrique. Ensuite, il s'agira de doter l'établissement de matériel électronique : notamment des ordinateurs, ainsi qu’un groupe électrogène. Ce dernier est nécessaire pour permettre  aux jeunes filles d’utiliser les ordinateurs à tout moment de la journée. L’électricité publique libanaise est très défaillante dans la seconde ville du Liban. Les coupures de courant peuvent durer plus de six heures !

 n

Nous enverrons également des rétro-projecteurs et des fournitures scolaires élémentaires pour permettre aux élèves de s’épanouir tout au long de leurs scolarités.

alt

 

Pourquoi soutenir ce projet 

Al-Doha, signifie "le jour se levant". l’objectif  de cette association est d'offrir une lumière aux jeunes filles de la ville de Tripoli au Liban qui n’ont pas accès à l’éducation.  

Soutenir l’association avec un don est urgent car le monde arabe traverse actuellement une période de crise qui affecte la société libanaise ainsi que l’économie du pays.  

Soutenir l’association avec un don est urgent car ces enfants sont le plus souvent des victimes des problèmes que le pays traverse.

Soutenir l’association avec un don est urgent car cela garantie une éducation pour les enfants ; dans ce cas les jeunes filles qui seront les adultes de demain.

Notre action jusqu’à présent, se voit cantonnée dans la mesure où les moyens nous font défaut. Toutefois, cela n’a en rien entravé le dynamisme et la volonté animant l’ensemble de nos adhérents: c’est dans ce contexte qu’a été organisé un envoi de livres à destination des enfants. 

Mais ce n’est pas assez. C’est en ce sens que le projet actuel prend une autre envergure: leur donner un accès à la culture, à l’éveil, au monde tout bonnement et ce, par le numérique. 
 

À l'heure où la tendance est à l'appauvrissement financier et culturel, oeuvrer pour l'avenir est le devoir de chacun. Pour ce faire, nous avons besoin d’aide, nous avons besoin de votre aide.

Choisissez votre contrepartie

Pour 10 € et plus

Remerciement sur le site aldoha

À partir de 10 euros, un remerciement sur le site aldoha
  • Livraison Juin 2019

Pour 50 € et plus

Lettre de remerciement

À partir de 50 euros une mention sur le site et une lettre de remerciement d'un enfant de l'école.
  • Livraison Juin 2019

Pour 100 € et plus

Remerciement sur le site + correspondance avec un enfant

À partir de 100 euros, un remerciement sur le site et une correspondance avec un enfant de l'école volontaire
  • Livraison Juin 2019

Pour 500 € et plus

Remerciement sur le site + oeuvre collective des enfants

À partir de 500 euros, un remerciement sur le site et une lettre et une oeuvre collective des enfants
  • Livraison Juin 2019

Faire un don

Je donne ce que je veux