Aller au contenu

Anthropologie autour des semences potagères

Agriculture, Écologie, Investigation

Visuel du projet Anthropologie autour des semences potagères
43
Contributeurs
6 jours
Restants
3 825 €
Sur 4 000 €
96 %

FAITES POUSSER CETTE THÈSE !

Suivre et partager

Anthropologie autour des semences potagères

alt

Bonjour! Je suis Lara, doctorante en anthropologie, je fabrique une thèse, en anthropologie sociale et plus particulièrement sur nos relations avec les semences potagères. Je regarde en quoi ces relations jouent un rôle clé dans nos sociétés. Mais pour finaliser la recherche, j'ai besoin de vous!

alt

C'est donc l’histoire d’une thèse qui voulait être écrite.

Qui est née de 7 années d’ethnographies qui avaient démarrées durant la licence.

Pleine d'ethnographies, car c’est une thèse d’anthropologie.

alt

Bien que nous ne soyons pas (encore?) dans le monde irrespirable de Nausicaa, que j'espère que ma thèse intéressera un petit peu plus de monde que dans On connait la chanson, ce sont bien les sujets controversés de la vidéo qui ont fait vivre mes enquêtes. Et pour le clin d'oeil, je suis toute aussi angoissée que Benoit Poelvoorde dans Les émotifs anonymes...

alt

Associations, paysans, lobbys, États, semenciers, conservatoires... Comment percevons-nous et interagissons-nous avec les semences des espèces dites “potagères” en France? C’est l’objet de cette recherche en anthropologie sociale. Mais de quelles semences parlons-nous? Quelles différences de pratiques font les différences politiques? Comment accéder aux semences?

Les semences sont souvent citées comme un enjeu du futur et du présent, dès lors, il est important de prendre part aux choix de conservation et de reproduction. Pour cela il faut connaitre la diversité d’organisations humaines, d’enjeux et de systèmes. Cette recherche permet de comprendre cet univers pour mieux se l’approprier: il ne s’agit pas de constater mais de révéler les engrenages de notre société, les pratiques quotidiennes et individuelles qui font que nous en sommes là. Car pour comprendre l’accessibilité, les flux et la diffusion des semences, il nous faut avant tout comprendre les pratiques, les relations et les libertés humaines.

 

alt

 

La richesse de cette thèse est l’intérêt porté à des pratiques et des idéologies différentes, afin de les mettre en lien les unes avec les autres, pour comprendre les rouages actuels. Car tout a autant d’importance dans cet écosystème: les discussions de couloirs, les innovations sociales par les plantes, la globalisation de la règlementation, les choix des graines plantées, les catégories botaniques mobilisées... Concrètement comment un paysan choisit ses semences? Comment le ministère rédige-t-il les textes d’applications des lois? Comment décide-t-on qu’une variété devienne illégale? Quelles semences choisit-on pour la conservation? Pourquoi certains conservent-ils plutôt en frigo, en banque, en champs, en réseaux...? Tous ces choix impactent sur notre quotidien et notre alimentation.

 

alt

 

Ici nulle démonstration de chiffres: nous savons tous que nous perdons la biodiversité à une vitesse affolante. L’objectif de cette thèse n’est pas de convaincre mais d’amener une connaissance profonde permettant de se faire soi-même son opinion.

alt

 

Il s’agit d’un travail de recherche de terrain qui s’appuie sur 7 années d’ethnographies, pendant lequel beaucoup de personnes m’ont ouvert la porte de leurs fermes, collectifs, institutions, conservatoires, centres de recherches...

 

alt

 

 

Mes résultats permettront de comprendre concrètement et humainement comment les semences sont chaque jour un outil de société.

L’écriture de la thèse sera, dans la mesure du possible, accessible dans sa compréhension, pour qu’elle puisse être exploitée par tous car plus la connaissance est ouverte, plus nous sommes à même de faire des choix dans l'orientation de notre monde.

 

 

alt

 

Si l’aspect politique et sociétal est au cœur de ce travail, je me suis également aperçue que notre perception du végétal impactait directement sur notre rapport au monde, aux vivants, et donc à notre perception de ce que peut être une démocratie. Pour cela, cette thèse s’intéresse également à l’intelligence des plantes, à la partie sensible de notre relation au végétal, et comment celle-ci fait bouger les lignes politiques.

 

alt

 


 

L’anthropologie sociale: comment ai-je mobilisé ma discipline?

 

L’anthropologie est une science humaine et sociale qui s’efforce de comprendre les sens que l’on donne au monde. La méthode est inductive (en s'inspirant des personnes du “terrain”) et non déductive. Pour cela j’ai effectué ce que l’on appelle du “terrain”, c’est-à-dire que j’ai fait de l’observation participante des pratiques (de l’ethnographie).

 

alt

 

Je suis restée sur des périodes plus ou moins prolongées (d’une semaine à plusieurs mois, voire plusieurs années) avec des personnes qui ont bien voulu m’accorder du temps pour que je puisse vivre avec elles leurs pratiques des semences.

 

alt

 

Ces pratiques ont été très différentes: de l’écriture d'un texte juridique à la plantation, de la conservation cryogéniques à la conservation en plein champs, de la création d’un groupe de travail juridique à la création d’un collectif engagé... Ce sont toutes ces pratiques et toutes ces personnes si différentes, qui m’ont permises, ensemble, de pouvoir analyser anthropologiquement, socialement, les failles, les déséquilibres et les richesses de cet univers.

 

alt

 

Il ne manque que l’écriture de cette recherche: il ne manque que votre coup de pouce!! Soyez acteurs.trices de cette recherche en la finançant!

 


Pourquoi faire cette thèse?

 

Le sujet, d’abord:

Très peu de recherches en sciences humaines et sociales ont porté sur les semences dites “cultivées”. Et de ces recherches j’ai fait deux constats:

1) le premier est que les recherches en question portent soit sur les espèces dites “de grandes cultures” (céréales, maïs...) ou sur les pratiques liées aux plantes médicinales,

2) le second est que ces recherches portent souvent sur une même catégorie d’acteurs (par exemple uniquement les agriculteurs, ou seulement les industriels ou encore exclusivement les syndicats, etc.)

Il m’a semblé très important d’effectuer une recherche qui analyse les espèces potagères de manière transversale: de ne pas partir d’une catégorie humaine, mais de me centrer sur les semences, en l’occurrence, ici, les semences dites “potagères” (toutes les espèces que l’on retrouve dans les potagers et chez les maraîchers, comme les tomates, courges, haricots, etc.). À partir de là, des semences potagères, je me suis intéressée à tous les acteurs qui gravitent autour: les paysans, les sélectionneurs, mais aussi les jardiniers, les fonctionnaires du ministère de l’agriculture, du GEVES/CTPS (Comité technique permanent pour la sélection), des centres de recherches publics, des conservatoires associatifs ou publics, des associations de sélection paysanne, des semenciers... la liste est longue! Amateurs comme professionnels, bureaucrates comme paysans, je me suis intéressée à tous ceux qui ont bien voulu m’accueillir, avec ma recherche végétocentrée, et ce fut un travail très long!

alt

Le lieu, ensuite:

Ma recherche s’est principalement déroulée en France. Pourquoi? Parce que c’est un pays qui a besoin d’être analysé, je pense, sur le secteur des semences. La France se vante d’être le premier exportateur de semences au monde, d’avoir le quatrième semencier au monde, de quoi susciter l’intérêt d’une chercheuse. De plus nous sommes dans un pays très bien organisé en termes de lobbying, très bien fédéré en termes d’organisations de contre-poids politiques, en somme un pays très riche en controverses, débats, et réflexions à ce sujet. Cela me paraissait évident, donc, de me centrer sur la France, même si j’ai choisi également d’effectuer plusieurs recherches en Angleterre permettant de mettre en relief les enjeux démocratiques des semences.

alt

Pour qui?

J’espère sincèrement que ma thèse amènera un peu de transparence sur un secteur compliqué et parfois caricaturé. La compréhension de ce milieu en termes d’inter-relations humaines et d’organisations me semble être presque une nécessité pour prendre part au futur alimentaire. Il ne s’agit pas de décrire les structures mais plutôt les relations qui existent entre elles et entre les humains. Il ne s’agit pas décrire ou de constater des faits mais d’analyser les interactions ou les non interactions qui ont des impacts sur notre gouvernance agricole et alimentaire.

alt

Comment?

La thèse ne sera ni exhaustive ni représentative: l'écriture sera là pour soulever des questionnements, apporter des pistes de réflexions et s'attarder sur des points précis, particuliers, car c'est là une des caractéristiques de l'anthropologie: s'intéresser aux particularismes sans en faire des généralités mais en les mettant en écho de manière pertinente et réflexive.

Comme déjà énoncé plus haut, je souhaite écrire ma thèse avec un langage le plus accessible possible, en amenant la théorie avec une écriture plus ou moins littéraire (dans la limite de ce que je puisse faire dans le cadre d’une thèse) pour une meilleure compréhension, et pour que le texte tende vers une lecture agréable (dans le cas où la lecture d’une thèse puisse être agréable...).

Et ce n’est pas une tâche aisée: entre le conformisme universitaire, parfois, et la violence sociale des données, souvent, et bien trouver l’articulation entre la forme et le fond devient un vrai enjeu de société. Comment, dès lors, être à la fois au plus juste et au plus utile à la fois?

alt

Quand?

Le manuscrit sera terminé en 2020, s’ensuivra des discussions autour du texte et un travail conséquent avec mon directeur. Enfin, la soutenance suivra de quelques mois ces étapes.

alt

À quoi servira la collecte

Jusqu’à présent, cette thèse n’a bénéficié d’aucun financement!

alt

Il ne manque qu’une chose: financer le dernier temps de travail de recherche.

Si certains bénéficient d’un financement public et/ou privé de la part de leur laboratoire (ou d’une entreprise, ou d’une collectivité), ce n’est pas mon cas. J’ai donc besoin de vous à tout prix pour pouvoir écrire cette recherche! Il s’agit d’un travail qui est plus qu’à temps plein...

Si l'objectif du financement participatif est atteint, cela me permettra de travailler durant 5 mois non stop sur le manuscrit et donc de terminer la thèse!

Sur votre participation, les frais du financement participatif s’élèveront à environ 15% du montant total donné:

- 8 % qui sont reversés à Kisskissbankbank

- 7 % environ qui sont consacrés à l’achat des objets ou du matériel pour constituer les contreparties

Ce financement permettra la réalisation de la dernière étape de la fabrication de la thèse (la fin de l'écriture) et ne représente, sur la période doctorale, que 12%  du budget total que m'aura coûté la thèse en temps de travail!

Dans le cas où l'objectif des 4000 euros est dépassé, cela me permettrait de prendre en compte plus de données (carnets de terrains, enregistrements) dans l'écriture car je manque de temps pour pouvoir étudier certaines données!

alt


Les contreparties

 

 

Attention, si vous avez participé humainement à cette recherche: vous aurez de toutes manières la thèse en version numérique et une invitation à la soutenance.

Je profite de cet appel pour faire passer ce message: si vous avez participé à cette enquête, mais que vous n'êtes plus dans le collectif par lequel je vous ai connu, ou bien, si vous n'êtes pas dans un collectif mais que vous avez changé d'adresse e-mail, merci de me donner un nouveau moyen de vous joindre! Dans tous les cas, même si depuis toutes ces années vous n'avez pas changé de contact, vous pouvez toujours me contacter si vous le souhaitez!

Dans un temps ultérieur (plus long), la thèse sera probablement accessible à tous en version numérique.

alt

Les graines: elles proviennent de la Seed Co-opérative, une organisation communautaire qui oeuvre pour un monde meilleur, avec les graines bien-sûr!

Il s'agit d'un mélange de fleurs pour attirer les pollinisateurs: tournesol, bourrache, lupin, sarrasin, phacélie, trèfle d'Alexandrie, trèfle de perse, vesce d'été, ornithope, agripaume, aneth, mauve mauritanienne.

Les graines sont bio, biodynamiques, et open-pollinisated, pour plus d'informations ou pour commander des graines, rdv sur seedcooperative.org.uk/

alt

Le papier: Parce que nous devons prendre soin de nos forêts, le papier est artisanal, 100% recyclé et provient de l’entreprise familiale Maki, en France. Les carnets ont une couverture 325 gr texturée et des pages blanches de 100gr.

Pour plus d’informations: papiermaki.fr et youtube.com

 

alt 

 

Les dessins: Phylum et Victor Tissot sont deux artistes formés à l’école Emile Cohl qui ont apporté leur aide et ont réalisés ces magnifiques dessins pour personnaliser les carnets, les cartes et les sachets!

alt

Les tampons: Ils ont été gravés à la main par Nula de Noolibirds!

alt

Les artistes sur l’ensemble de la campagne: Merci à Phylum, Victor Tissot, Paul Raillard et Mehdi Clere, la compagnie le STOK et la chaine Aksiphylaxie pour tout le travail artistique effectué bénévolement en soutien à cette recherche!

alt

 

Notes sur les contreparties

 

Le délai de réception est de 12 mois, à l’exception de l’invitation pour la soutenance et de la thèse, dont le délai ne peut être prévu. Si vous souhaitez avoir les carnets et/ou les cartes rapidement ou une couleur particulière, c’est possible, il suffit de m’envoyer un e-mail.

 

 


Contacts & liens

 

alt

 

Mon parcours dans l'image ci-dessus! Si vous souhaitez avoir plus d’informations, contactez moi:

Lara Elfjiva these.anthropologie.semences@protonmail.com

https://www.theses.fr/s156973

 

Vous pouvez également retrouver la vidéo de Aksiphylaxie sur la chaine Phylum Univers

 

alt

 

 

 

Mots-clés : seeds, semences, graines, paysans, gene bank, ressources phytogénétiques, géopolitique des ressources, agriculture, Etats, démocratie, bureaucratie, accords internationaux, souveraineté alimentaire, sécurité alimentaire, conservation, coopérative, végétal, non-humain, plantes cultivées.

 

Vidéo:

Réalisation: Phylum Univers

Assistante réalisation: Lara Elfjiva

Montage // Mixage: Phylum Univers

Animation: Paul Raillard

Générique: Mehdi Clere

Musique: The bane of Tadziu // Th.en.d

Extraits: 
Nausicaa de la vallée du vent
The Nanny diaries (avec la voix de scarlett Johansson)
Les émotifs anonymes (à l'écran: Benoit Poelvoorde, Isabelle Carré)
On connait la chanson (à l'écran: Agnès Jaoui, Jean-Pierre Bacri, Sabine Azéma)
Le Monde selon Monsanto
Un Indien dans la ville ( à l'écran: Thierry Lhermitte, Miou-Miou)
Demain (à l'écran: Olivier De Schutter)
Cloudy with a chance of Meatballs (tempête de boulettes géantes)
Princesse Mononoké
Harry Potter et la chambre des secrets (avec les personnages de Ron, Hermione, Harry Potter, Professeur Chourave, Neuville Londubat)
Solutions locales pour un désordre global (avec la voix de Claude Bourguignon)
Les douze travaux d'Astérix
La classe américaine: le grand détournement
Kaamelott livre II tome II (avec les personnages de Guéthenoc, Arthur, Léodagan, Lancelot)
Hidden Figure (les figures de l'ombre; à l'écran: Kevin Costner)
Mon voisin Totoro

Choisissez votre contrepartie

Pour 15 €

Des merci en vrac

Merci! Merci! votre nom/pseudo sera inscrit dans la thèse!
  • Contributeurs : 4

Pour 25 €

Un gros merci

Vous recevez une invitation-mail pour la soutenance + un mini sachet de graines de fleurs bio (3g) + votre nom/pseudo sera inscrit dans la thèse!
  • Contributeurs : 12

Pour 30 €

Petites observations des rituels de la période hivernale

Décorer la maison ou des êtres végétaux fait partie du rituel tribal typique de la saison hivernale sous certaines latitudes. Profitez de ces étoiles à suspendre, très originales, de fabrications locales, pour soutenir cette recherche! Corail : 3 étoiles ou Boulghour : 2 étoiles & 1 Lune Hauteur: 10 cm environ pour les étoiles, 7 cm environ pour la Lune. Décor en carton de récupération, collage au pistolet à colle, graines bio (de biocoop), paillettes, attaches en laine ou ruban. Les décors sont faits main et peuvent présenter des imperfections. À manipuler avec précaution pour ne pas que les graines se décollent. Livraison en 48h, expédié le 16 ou le 17 décembre 2019. + Vous recevez une invitation-mail pour la soutenance + votre nom/pseudo sera inscrit dans la thèse!
  • Contributeur : 1
  • Livraison Décembre 2019

Pour 40 €

Apprenti.e ethnographe

Vous préparez votre sujet d’investigation, vous avez besoin de nouer des relations: vous recevez 3 cartes avec le dessin de l’artiste Victor Tissot réalisé spécialement pour ce financement participatif. Dessin imprimé par tampon sur papier recyclé et artisanal, il s’agit de 2 cartes doubles, 1 carte simple, et 3 enveloppes (couleurs variables) + Vous recevez une invitation-mail pour la soutenance + un mini sachet de graines de fleurs bio (3g) + votre nom/pseudo sera inscrit dans la thèse!
  • Contributeurs : 8

Pour 58 €

Kit ethnographe simple

Vous voici prêt à mener l’enquête: vous recevez un carnet de notes A6 avec le dessin de l’artiste Phylum réalisé spécialement pour ce financement participatif. Dessin imprimé par tampon sur papier recyclé et artisanal, couleurs variables + Vous recevez une invitation-mail pour la soutenance + un mini sachet de graines de fleurs (3g) + votre nom/pseudo sera inscrit dans la thèse!
  • Contributeurs : 2

Pour 72 €

Kit ethnographe deluxe

Vous êtes en route pour l’observation participante: vous recevez un carnet de notes A5, avec le dessin de l’artiste Victor Tissot, réalisé spécialement pour ce financement participatif. Dessin imprimé par tampon sur papier recyclé et artisanal de Maki (France), couleurs variables + vous recevez 3 cartes avec le dessin de l’artiste Victor Tissot, réalisé spécialement pour ce financement participatif. Dessin imprimé par tampon sur papier recyclé et artisanal, il s’agit de 2 cartes doubles, 1 carte simple, et 3 enveloppes (couleurs variables) + Vous recevez une invitation-mail pour la soutenance + un mini sachet de graines de fleurs bio (3g) + votre nom/pseudo sera inscrit dans la thèse!

Pour 80 €

Anthropologue virtuel.le

Vous êtes passé de l'autre côté.... vous êtes virtuel et vous explorez des terres inconnues. Pour cela vous n'avez besoin que de nourriture numérique: Vous recevez la thèse en version numérique (pdf) + vous recevez une invitation-mail pour la soutenance + votre nom/pseudo sera inscrit dans la thèse! + toute ma gratitude!

Pour 86 €

Anthropologue confirmé.e

Vous êtes en pleine mission, vous avez besoin de carnets et de lecture: vous recevez la thèse en version numérique (pdf) + vous recevez un carnet de notes A5, avec le dessin de l’artiste Victor Tissot, réalisé spécialement pour ce financement participatif. Dessin imprimé par tampon sur papier recyclé et artisanal, couleurs variables + vous recevez 3 cartes avec le dessin de l’artiste Victor Tissot, réalisé spécialement pour ce financement participatif. Dessin imprimé par tampon sur papier recyclé et artisanal, il s’agit de 2 cartes doubles, 1 carte simple, et 3 enveloppes (couleurs variables) + un mini sachet de graines de fleurs bio (3g) + Vous recevez une invitation-mail pour la soutenance + votre nom/pseudo sera inscrit dans la thèse!
  • Contributeurs : 3

Pour 150 €

Retour du terrain

Vous revenez de votre enquête, vous devez prendre notes de vos analyses, vous documenter et communiquer avec vos contacts: vous recevez une lettre papier d’un personnage fictif, travaillant avec ou sur les semences, relatant son quotidien + vous recevez la thèse en version numérique (pdf) + vous recevez un carnet de notes A5 avec le dessin de l’artiste Victor Tissot, réalisé spécialement pour ce financement participatif. Dessin imprimé par tampon sur papier recyclé et artisanal de Maki (France), couleurs variables + vous recevez 3 cartes avec le dessin de l’artiste Victor Tissot, réalisé spécialement pour ce financement participatif. Dessin imprimé par tampon sur papier recyclé et artisanal de Maki (France), il s’agit de 2 cartes doubles, 1 carte simple, et 3 enveloppes (couleurs variables) + Vous recevez une invitation-mail pour la soutenance + un mini sachet de graines de fleurs bio (3g) + votre nom/pseudo sera inscrit dans la thèse!
  • Contributeurs : 3

Pour 250 €

Anthropologue de cabinet

Vous avez déjà fait vos preuves et vous n'avez plus le temps de faire du terrain... vous avez besoin de lecture pour vous inspirer: Vous recevez la thèse version papier! + vous recevez une lettre papier d’un personnage fictif, travaillant avec ou sur les semences, relatant son quotidien + vous recevez la thèse en version numérique (pdf) + vous recevez 3 cartes avec le dessin de l’artiste Victor Tissot, réalisé spécialement pour ce financement participatif. Dessin imprimé par tampon sur papier recyclé et artisanal de Maki (France), il s’agit de 2 cartes doubles, 1 carte simple, et 3 enveloppes (couleurs variables) + Vous recevez une invitation-mail pour la soutenance + un mini sachet de graines de fleurs (3g) + votre nom/pseudo sera inscrit dans la thèse!
  • Contributeurs : 6

Faire un don

Je donne ce que je veux