LA LIGNE

EN VUE DE RÉALISER MON PREMIER LONG MÉTRAGE DE FICTION, JE FAIS APPEL AU FINANCEMENT PARTICIPATIF POUR FINALISER L'ÉCRITURE DE MON SCÉNARIO

Visuel du projet LA LIGNE
Échoué
5
Contributions
10/07/2020
Date de fin
440 €
Sur 7 000 €
6 %
Autoproduction
culturelle

LA LIGNE

<p><strong>LA LIGNE</strong></p> <p><strong>Franck Grimberg</strong>, un cin&eacute;aste d&rsquo;une cinquantaine d&rsquo;ann&eacute;e, en mal d&rsquo;inspiration, veut faire un film autour de ce qui fut la ligne de d&eacute;marcation en France entre 1941 et 1943. En crise de cr&eacute;ativit&eacute;, en perte d&rsquo;&eacute;motions, il d&eacute;cide de quitter son environnement social et familial en prenant la route au volant de sa voiture, en qu&ecirc;te de nouvelles inspirations. Franck est un homme s&eacute;duisant, &agrave; la fois exalt&eacute; et m&eacute;lancolique, mais il n&rsquo;est au fond qu&rsquo;un gamin malheureux, qui se fuit lui-m&ecirc;me sur les routes et ne se sent exister que dans le regard des autres. Une sorte d&rsquo;anti-figure paternelle dont pourtant le franc-parler, et une certaine finesse psychologique le conduisent &agrave; rencontrer toutes sortes de personnages singuliers sur sa route.</p> <p><strong>L&rsquo;errance de&nbsp;Franck</strong> sera film&eacute;e et mont&eacute;e avec un sens du rythme lent, mais jamais ennuyeux. Chaque sc&egrave;ne a son importance, chaque mot prononc&eacute; sera charg&eacute; de sens (de plusieurs sens, m&ecirc;me, dans certains cas), la longueur des plans sera m&eacute;ticuleusement calcul&eacute;e.</p> <p><strong>C&rsquo;est un Road-Movie</strong>, qui se d&eacute;roule sur les petites routes de la campagne fran&ccedil;aise loin des villes. Un pays coup&eacute; en deux, s&eacute;par&eacute; de lui-m&ecirc;me. Le long d&rsquo;une fronti&egrave;re qui n&rsquo;existe plus. Le voyage se fait asymptotique, comme attir&eacute; par cet autre c&ocirc;t&eacute;, cet autre face de soi-m&ecirc;me, sans jamais pouvoir l&rsquo;atteindre.</p> <p><strong>Autre fait important&nbsp;</strong>: l&rsquo;ind&eacute;crottable solitude du personnage. M&ecirc;me si Franck affirme qu&rsquo;il l&rsquo;a voulue, elle est quand m&ecirc;me subie, et elle s&rsquo;inscrit dans le paysage. Il traverse des villages fant&ocirc;mes et des lieux d&eacute;sol&eacute;s. Nous sommes dans un monde de solitaires et de solitudes. Il y a un aspect d&eacute;sabus&eacute;, d&eacute;senchant&eacute; dans tout cela<strong>.</strong><strong> </strong>Les personnages semblent tous &ecirc;tre en manque de quelque chose.&nbsp;</p> <p><strong>L&rsquo;action</strong> se situe dans un de ces coins de France que l&#39;on n&#39;imagine que paisible, berc&eacute; d&#39;une qui&eacute;tude intemporelle. Un d&eacute;tail, pourtant, pourrait &ecirc;tre intriguant, la pr&eacute;sence d&#39;&eacute;tranges poteaux stri&eacute;s de rayures tricolores, qui semblent comme plant&eacute;s par hasard, &agrave; un embranchement, au bord d&#39;une route ou aux abords d&#39;une ferme. Ces points de rep&egrave;re ont &eacute;t&eacute; plac&eacute;s pour rappeler que cet endroit fut un temps, de 1941 &agrave; 1943, travers&eacute; par la ligne de d&eacute;marcation, et que la pr&eacute;sence de cette fronti&egrave;re physique fut une blessure profonde dans une campagne structur&eacute;e par des si&egrave;cles et des si&egrave;cles d&#39;histoire commune. Eclips&eacute;e par la m&eacute;moire des combats, des crimes de Vichy ou de la geste h&eacute;ro&iuml;que de la R&eacute;sistance, la r&eacute;alit&eacute; concr&egrave;te que fut, pour plusieurs millions de Fran&ccedil;ais, l&#39;installation dans leur voisinage d&#39;une fronti&egrave;re int&eacute;rieure a longtemps &eacute;t&eacute; ignor&eacute;e.&nbsp;</p> <p><strong>Le film est avant tout une aventure humaine</strong> dont le produit final serait presque le fruit du hasard. Comme un appel &agrave; (re)voir le monde&nbsp;! Un homme cherche &agrave; comprendre d&rsquo;o&ugrave; il vient, qui il est. Des rencontres charg&eacute;es d&rsquo;&eacute;motion, de nostalgie, d&rsquo;humour, de questions, le long d&rsquo;une fronti&egrave;re qui n&rsquo;est plus, loin des grands centres urbains, aux confins de son double fantomatique.</p> <p><strong>Mon CV en pi&egrave;ce jointe ainsi que quelques liens web sur mon travail :</strong></p> <p>Rep&eacute;rages pour &#39;La Ligne&#39; :&nbsp;<a href="https://mailtomargo.wixsite.com/la-ligne">https://mailtomargo.wixsite.com/la-ligne</a></p> <p>Court m&eacute;trage :&nbsp;<a href="https://vimeo.com/65492546">https://vimeo.com/65492546</a></p> <p>Photographie et Vid&eacute;o :&nbsp;<a href="https://www.margoliseric.com/">https://www.margoliseric.com/</a></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/668835/cv_em-1591609538.jpg" width="100%" /></p>

À quoi servira la collecte

<p><strong>La collecte </strong>servira &agrave; financer <strong>3 mois d&#39;&eacute;criture et de rep&eacute;rages</strong> sur les lieux o&ugrave; je souhaite tourner le film.</p> <p>&nbsp;</p>

Choisissez votre contrepartie

Contrepartie star

7 000 €

Vous apparaîtrez au générique en tant que PRODUCTEUR ASSOCIÉ

20 €

Un grand merci !

50 €

Un grand merci Invitation à l'avant première du film

100 €

Un grand merci Invitation à l'avant première du film Un DVD du film

500 €

Un grand merci Invitation à l'avant première du film Un DVD du film 1 Tee-Shirt du film

1 000 €

Un grand merci Invitation à l'avant première du film Un DVD du film 1 Tee-Shirt du film Votre nom au générique du film

3 000 €

Un grand merci Invitation à l'avant première du film Un DVD du film 1 Tee-Shirt du film Votre nom au générique du film Invitation sur le tournage Figuration possible sur le film

5 000 €

Un grand merci Invitation à l'avant première du film Un DVD du film 1 Tee-Shirt du film Votre nom au générique du film comme contributeur essentiel Invitation sur le tournage Figuration possible sur le film Affiche du film dédicacée par le réalisateur

Faire un don

Je donne ce que je veux