Marathon des Sables 2017 – Le chemin de Phil… Un défi contre la maladie de Charcot (SLA) !

Aidez à financer le rêve de Phil atteint par la SLA Vivre la magie du désert lors du "Marathon des Sables" de Pat et Cyril, coureurs solidaires!

Visuel du projet Marathon des Sables 2017 – Le chemin de Phil… Un défi contre la maladie de Charcot (SLA) !
Réussi
69
Contributeurs
16/04/2017
Date de fin
5 145 €
Sur 5 000 €
102 %
1622 jours
Simone 89

Coucou Phil,

Bon courage pour ce beau et grand projet!

Bises de Simone

1622 jours
Emilie la oufette

ça c'est un projet de ouf! Bonne route Phil et bon courage à tous! <3

1626 jours
Phil64144

Bonne initiative...

Bon courage pour l'épreuve

1629 jours
Solidaire64

La porte du désert est proche, allez les amis on y est presque. Et ça, la SLA elle ne l'empêchera pas !

1631 jours
Marie -jo

Pour réussir ton rêve

1631 jours
ESPOIR SLA

Bonjour à vous

1633 jours
Phil89100

A votre bon cœur Messieurs, Mesdames,

Plus que 18 jours pour que ce projet se réalise, aujourd'hui 29 mars :

5000 - 3425 = 1575 € !

Pour rappel :

10 € = 3,40 € de votre poche (DVP), 15 € = 5,10 € (DVP), 25 € = 8,50 € (DVP), 50 € = 17 € (DVP), 75 € = 25,50 € (DVP), 100 € = 34 € (DVP), 150 € = 51 €(DVP), 500 € = 170 € (DVP).

MERCI !

1637 jours
Michelan

A vous tous, pour le bel espoir que vous portez avec courage et enthousiasme !

1641 jours
fanfan3845

merveilleux projet en souhaitant que tous les participants y trouve beaucoup d'amitié et de bonheur.

Henri françoise

1646 jours
Airelle64

A fond pour les belles causes, comme toujours Cyril...

Bravo pour ce beau projet, je vous souhaite à tous les trois de parvenir à le boucler très vite et terminer l'aventure tous ensemble au Maroc. Plein de gros bisous à tous

1646 jours
FRANKI 64240

Total respect et que la force soit avec vous !

1647 jours
Phil89100

"Faites de votre vie un rêve et de ce rêve la réalité !" Non ce n'est pas une utopie que de rêver qu'un jour la SLA se soignera, il faut y croire dur comme fer, et au diable si les neurologues se retrouvent au chômage, ils n’auront qu’à aller garder les moutons et brebis au Pays Basque !

Souvenez-vous d'un vieux titre de film : "Si tous les gars du monde" oui, si tous nous étions solidaires pour la bonne cause, ne croyez-vous pas que la recherche pour lutter contre la SLA n'irait pas plus vite ? Peu importe l'importance du don pourvu qu'il y en ait un. La vie est un éternel combat contre la survie, même si certains "pensent" que ça va bien pour eux. N’oublions pas ceux qui nous ont quittés, aux malades actuels et à venir, c’est pour eux que vous œuvrez aujourd’hui. Salam alikoum, comme ils disent là bas.